Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 This is the time of confidences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 163
avatar
« Grace J. Horson » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: This is the time of confidences   Mer 7 Mai - 22:48

This is the time of confidences
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kim Su Yeon & Grace J. Horson


16 juin 2013, 19h00

Nous étions parties direction Busan ce matin, très tôt, si on ne compte pas en plus notre nuit blanche. Mais malgré cela je rayonnais et je n’étais pas fatiguée, du moins pas encore. On était arrivées, passées à notre hôtel puis on est allées faire du shopping toute la journée. Pourtant une journée shopping ça fatigue ! Je ne compterai même pas le nombre de magasins que l’on a fait. Mais pourtant le sourire de ma meilleure amie pourrait me garder éveiller encore longtemps. Et puis ça m’éviter de penser à l’argent que j’ai réussi à dépenser en si peu de temps. En même temps laisser deux fans de shopping ensemble dans une si belle ville, je ne suis pas certaine que c’était une bonne idée. On avait décidé de faire le shooting de Su Yeon demain, je sens que j’allais encore passer une belle et longue journée.

« Je crois qu’on a bien fait de prendre de la nourriture à emporter. Et puis des sushis c’est tellement bon ! »

Nous avions finis par se poser toutes les deux sur la plage, comme un bon vieux couple qui attend le coucher de soleil. Et puis, je pense que l’on aura pas mal de choses à se dire …

« Ça va, pas trop fatiguée ? Moi ça va, j’ai un peu peur de me poser, on n’a tellement pas arrêté que je n’ai pas eu le temps de penser à ma fatigue ! »

Je prenais les baguettes et m’enfilait rapidement les premiers makis, il va falloir qu’elle se dépêche de manger avant que ce ne soit moi qui dévore tout !
Tout ça pour éviter les fameuses conversations. D’un côté de moi je voulais tout savoir, d’un autre j’avais peur de ce que j’allais entendre, et de ce que j’allais lui dire. Même si au fond ce n’est rien de grave. Je décidais de briser ce moment en chuchotant doucement :

« Alors dis-moi tu voulais me dire quoi ? Ne t’en fais pas, je peux tout entendre et tu resteras ma meilleure amie ! » je feignais un grand sourire de décontraction.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your smiles are my everything.

« Les femmes ne donnent à l'amitié que ce qu'elles empruntent à l'amour. »


Dernière édition par Grace J. Horson le Sam 1 Nov - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Mer 14 Mai - 23:51

Nous étions sur la plage et attendions le coucher de soleil. Grace et moi avions passé la journée à faire du shopping et après une nuit blanche, c’était étonnant que nous ne nous étions pas encore écroulées. L’adrénaline, pensai-je amusée.
Rien ne nous amusait plus que de faire les magasins l’une et l’autre et le faire ensemble était encore mieux ! Aussi, ne sentions-nous pas la fatigue. Posées sur la plage avec un gros plateau rempli de mets japonais, nous contemplions la mer devant nous.


« Ça va, pas trop fatiguée ? Moi ça va, j’ai un peu peur de me poser, on n’a tellement pas arrêté que je n’ai pas eu le temps de penser à ma fatigue ! »

Je la regardai affectueusement et lui fis un grand sourire.

« Pas du tout ! C’était tellement bien que je ne ressens aucune fatigue là. On n’est bien posées là nan ? »

La voyant engloutir les makis les uns à la suite des autres me fit rire. Ma Grace était si entière… si enthousiaste. Lorsqu’elle faisait quelque chose, elle ne le faisait pas à moitié. Mais c’était une des raisons pour lesquelles je l’aimais autant. Avec elle, je me sentais vivante et c’était une sensation que je n’avais pas ressenti depuis longtemps… Depuis treize mois et deux semaines exactement… Je grimaçais à cette idée. Je n’aimais pas l’idée que je comptais encore le temps depuis…

Je secouai la tête et la houspilla en rigolant


« Hey ! Tu comptes tout manger toute seule ?! »

Je me mis à attaquer le plateau à mon tour de bon appétit. Toute une journée à faire du shopping, y’a pas à dire mais ça creuse ! Nous mangeâmes quelques instants en silence lorsqu’elle reprit la parole

« Alors dis-moi tu voulais me dire quoi ? Ne t’en fais pas, je peux tout entendre et tu resteras ma meilleure amie ! »

Je souris en l’entendant chuchoter comme si elle craignait de déclencher un drame. Je la regardais un instant puis me tournais vers l’immense étendue bleue devant nous. Je savais que je ne pouvais cacher éternellement mon passé à ma meilleure amie d’autant plus que ça enlèverait notre seul point de discorde… D’un autre côté, ça me faisait tellement de bien d’être avec une personne qui ne connaissait rien de votre passé et que donc je ne voyais pas la pitié dans ses yeux. J’avais peur de voir cette lueur que j’avais fui dans ma ville natale…

Je soupirai… Mordillant ma lèvre inférieure, je ne savais comment aborder ce sujet…
Je pris une grande inspiration et me lançai, le regard toujours perdu vers l’océan qui avait pris maintenant des teintes noires, seulement éclairé par la lune.


« Je vais te raconter une histoire… Une histoire d’amour tout ce qu’il y a de plus banale… Une fille rencontre un garçon. Ils tombent amoureux. Décident de se marier… Seulement, il y avait un paramètre qu’ils n’avaient pris en compte ni l’un ni l’autre. Le gène Twao du futur marié… Ils pensaient leur amour plus fort que tout, plus fort que ce mythe… Car pour eux, cette histoire d’âme sœur n’était qu’un mythe et rien de plus. Pourtant, une semaine avant la cérémonie la jeune fille entendit une simple phrase « Je l’ai trouvé… » Il avait trouvé son âme sœur… Il est parti sans un regard en arrière vers la personne dont il venait de briser le cœur brisant par la même occasion tous ses rêves, tous ses espoirs… »

Les derniers mots moururent sur mes lèvres. Je ne m’étais pas aperçu que les larmes ruisselaient sur mon visage. Je les essuyai vivement et me tournai vers mon amie.

« Voilà ! Tu sais tout de moi maintenant ! » lui dis-je en m’efforçant de sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
avatar
« Grace J. Horson » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Dim 1 Juin - 16:48

Elle non plus n’était absolument pas fatiguée et aimait cet instant de détente. Le contraire m’aurait étonné. A vrai dire on était toujours raccords toutes les deux, à la limite de deux jumelles. On avait toujours les mêmes envies au même moment exactement comme aujourd’hui. J’avais hâte de pouvoir faire une séance de photo avec elle. Je n’étais pas une spécialiste, mais grâce à nos envies communes, on arrive toujours exactement à être sur la même longueur d’onde, ce qui peut malheureusement manquer pour certain photographe à mon avis. Elle me réprimanda gentiment concernant mon appétit énorme, surtout en voyant les makis défiler sous mes yeux.
Après quelques instants de silence, je lui posais la fameuse question tant attendue et me fixa à ses lèvres. Elle commença par regarder à l’horizon, ailleurs, comme dans le train. Ce n’était pas très rassurant de la voir si anxieuse comme ça … Est-ce que j’avais fait quelque chose de mal ? Elle finit par respirer fortement puis, enfin, de parler :

« Je vais te raconter une histoire… Une histoire d’amour tout ce qu’il y a de plus banale… Une fille rencontre un garçon. Ils tombent amoureux. Décident de se marier… Seulement, il y avait un paramètre qu’ils n’avaient pris en compte ni l’un ni l’autre. Le gène Twao du futur marié… Ils pensaient leur amour plus fort que tout, plus fort que ce mythe… Car pour eux, cette histoire d’âme sœur n’était qu’un mythe et rien de plus. Pourtant, une semaine avant la cérémonie la jeune fille entendit une simple phrase « Je l’ai trouvé… » Il avait trouvé son âme sœur… Il est parti sans un regard en arrière vers la personne dont il venait de briser le cœur brisant par la même occasion tous ses rêves, tous ses espoirs… »

Elle pleurait. D’habitude je l’aurais prise dans mes bras pour la consoler. Mais pas maintenant. Non, je n’arrivais pas à réaliser ses paroles. Je savais qu’elle n’aimait pas particulièrement les twaos, mais je n’ai jamais su pourquoi. Et moi avec mon euphorie sur ce gêne, je ne pensais pas du tout à cette idée.

« Voilà ! Tu sais tout de moi maintenant ! »

« Ne te force pas de sourire pour moi tu sais. »

Je pris sa main lentement, tout en tournant à mon tour le regard vers la mer. Je ne savais pas quoi faire. J’avais peur d’être maladroite, mais je ne pouvais pas comprendre cette histoire. Pour moi tout est écrit, elle aurait bien dû savoir qu’il trouverait son âme sœur un jour … Suis-je aveuglée par ma passion ?

« Vous n’étiez simplement pas fait pour être ensembles. Il aurait dû se douter qu’un jour où l’autre il trouverait son âme sœur. Tout comme toi tu aurais dû y penser … » je continuais calmement en tenant de ne pas la blesser « Il ne sait pas ce qu’il a perdu. Et toi ce que tu as gagné, tu ne fais pas partie de ce monde de twao, il faut arriver à ce méfier de l’amour parfois. En tout cas c’est bien un con d’être parti comme ça. Tu as tenté de le revoir, de te venger ? … »

Cette histoire m’avait coupé dans mon élan de nourriture. Ça a dû être tellement dur pour elle …

« Pourquoi tu ne m’en as pas parlé avant ? »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your smiles are my everything.

« Les femmes ne donnent à l'amitié que ce qu'elles empruntent à l'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Sam 7 Juin - 0:35

Sa phrase, le fait qu’elle posa sa main sur la mienne firent monter mes larmes de plus belle. Grace était vraiment une des plus belles choses de ma vie actuelle. On se comprenait d’un simple regard et étions presque toujours d’accord. Elle aurait un garçon, peut-être que je me serais laissée tenter à rouvrir mon cœur… Mais si elle aurait été vraiment un garçon je ne pense pas que je l’aurais laissée m’approcher d’aussi près que j’avais laissé la jeune photographe le faire. Pour moi, cette dernière représentait le meilleur côté de ma vie en ce moment.

Sa tirade me fit sourire et ne me surprit guère. Elle avait toujours été une passionnée de l’histoire des twaos. Elle en aurait été une, je pense qu’elle ferait partie de ceux qui cherchaient leur âme sœur par tout les moyens, n’hésitant pas à aller jusqu’au bout du monde pour les trouver. Elle était comme ça. Une vraie passionnée, une vraie romantique qui croit en l’Amour avec le grand A.
A une époque, j’avais été comme elle. L’amour avant tout. Mais plus maintenant… Il m’avait tout pris.


« Ce n’est pas simple tu sais. Quand ton cœur parle, c’est dur d’y résister. Les parents de Min Soo n’étaient pas deux Twaos… Sa mère était une humaine et son père Twao. Je n’avais jamais vu deux êtres s’aimaient autant que ses parents. Lui-même ne croyait pas à toutes ces histoires. Dans de telles conditions, comment pouvais-je y croire moi ? J’étais amoureuse Grace… Quand on dit que l’amour rend aveugle et stupide, c’est bien vrai… »

Aveugle et stupide oui je l’étais. Mais quand la personne qu’on aime n’était que réconfort et paroles rassurantes, comment ne pas le croire ?
Je me tournai vers Grace et repris


« Non… On ne s’est pas revu. Jamais. Je ne le voulais pas et je pense que lui était bien trop gêné pour essayer de me revoir… Après ça, je n’étais pas en état de faire grand-chose. Et puis tu me connais… Autant pour les personnes que j’aime, je peux tout faire autant quand il s’agit de moi.... Et puis me venger de quoi ? Il n’y a rien à venger… »

J’y avais pensé certes mais à quoi bon ? Je n’étais pas comme ça et puis avec tout ce qui m’était arrivé par la suite, Min Soo avait été le cadet de mes soucis.

« Ce n’est pas quelque chose dont on se vante hein ?, essayai-je de plaisanter. Cette histoire, personne à Séoul ne la connaît… Je ne voulais plus jamais en parler… Mais toi c’est différent… Tu es ma meilleure amie et je ne veux plus te cacher quelque chose… »

Enfin… Je ne lui ai pas parlé de Tae Jin… Mais ce secret n’était pas le mien, je ne pouvais en parler avec elle…

Je me sentais soulagé d’avoir tout dit à Grace. Je me sentais plus légère, comme libérée d’un poids.


« J’espère que tu ne m’en veux pas d’avoir gardé le silence tout ce temps… Et toi alors ? Que voulais-tu me dire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
avatar
« Grace J. Horson » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Dim 7 Sep - 21:16

Comme je l’espérais, je ne l’avais pas blessé dans mes paroles. Elle continua en m’expliquant simplement que son cœur avait parlé plus que n’importe quoi. La mère de cet homme était humaine et son père twao. Je comprends que ça lui a donné envie d’y croire. Même moi je trouve ça étonnant qu’ils aient été ensemble … Certains mystères sur ce gène resteront encore en suspend …

« […] J’étais amoureuse Grace… Quand on dit que l’amour rend aveugle et stupide, c’est bien vrai… »

Je laissais sa phrase sans réponse. A vrai dire j’étais mal placée pour approuver ou non que l’amour rend aveugle et stupide. Bien que je le vois bien trop souvent …

« Non… On ne s’est pas revu. Jamais. Je ne le voulais pas et je pense que lui était bien trop gêné pour essayer de me revoir… Après ça, je n’étais pas en état de faire grand-chose. Et puis tu me connais… Autant pour les personnes que j’aime, je peux tout faire autant quand il s’agit de moi.... Et puis me venger de quoi ? Il n’y a rien à venger… »

« C’est bien trop facile de partir comme ça, sans assumer les conséquences de ce gène. Il aurait dû savoir. Et toi aussi … Mais si tu veux je peux aller le tuer à ta place ! » dis-je en souriant

« Cette histoire, personne à Séoul ne la connaît… Je ne voulais plus jamais en parler… Mais toi c’est différent… Tu es ma meilleure amie et je ne veux plus te cacher quelque chose… »

« Merci. Ça me touche et me fait plaisir de savoir ça. Comme dirait les adolescentes : Best Friend Forever non ? » souriais-je.

Il fallait par tous les moyens que ses larmes ne cessent de couler. Et puis niveau choses pas drôles, j’en ai encore en réserve, mais ça elle le sait bien. Je la pris dans mes bras doucement en lui chuchotant un simple « Ne t’inquiètes pas, moi je serai toujours là. »

« J’espère que tu ne m’en veux pas d’avoir gardé le silence tout ce temps… Et toi alors ? Que voulais-tu me dire ? »

« Non je ne peux pas t’en vouloir, mais je suis soulagée de savoir le pourquoi du comment de ta haine envers les twaos … Même s’ils ne sont pas tous comme ça. Enfin bref, pour ma part c’est beaucoup moins triste. En fait je voulais juste t’annoncer que j’avais décidé de me mettre en colocation. Dans une dizaine de jours. Si j’ai mis autant de temps à te l’annonce, c’est que non seulement ça s’est fait un peu rapidement, mais surtout pour ne pas te vexer. En fait j’avais un peu peur que tu te dises que je t’abandonne, ou une bêtise comme ça … » je me grattais soudainement la tête, gênée. « Mais je te la présenterai, et tu seras évidement toujours autant la bienvenue !! »

Face à son histoire, la mienne était ridicule !

Spoiler:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your smiles are my everything.

« Les femmes ne donnent à l'amitié que ce qu'elles empruntent à l'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Lun 8 Sep - 7:46

« C’est bien trop facile de partir comme ça, sans assumer les conséquences de ce gène. Il aurait dû savoir. Et toi aussi … Mais si tu veux je peux aller le tuer à ta place ! »

Je ne pus m’empêcher de lui sourire affectueusement à sa proposition. J’avais eu raison de parler à Grace. Non seulement, elle ne me jugeait pas mais en plus j’étais toujours la même à ses yeux. Je n’étais pas la pauvre fille abandonnée à une semaine de son mariage. Et surtout je ne voyais pas la moindre lueur de pitié dans ses yeux. De la tristesse oui. Mais pas de pitié. Je ne l’en aimais que davantage ma Grace.

« Oui ! Best Friends Forever ma Grace ! Je suis heureuse de t’avoir dans ma vie. Tu ne peux pas savoir à quel point ! »

Je lui rendis son étreinte et me rendis compte que mes larmes avaient cessé de couler. Ma meilleure amie était on pouvait le dire la meilleure ! Une fille en or. Je me sentais vraiment mieux maintenant. Comme si le fait d’avoir parlé avec elle m’avait délivré d’un grand poids. J’avais toujours mal quand je pensais à Min Soo, je ne savais pas si cela allait s’arrêter un jour mais je me sentais aussi plus légère. J’étais fatiguée de garder toujours le secret. Surtout envers ma meilleure amie.
Lorsqu’elle m’annonça qu’elle se mettait en coloc’, je la regardai surprise. Je ne savais pas qu’elle cherchait une colocation. Elle m’en aurait parlé, je lui aurai sûrement proposé qu’on le fasse ensemble. Mais bon, ce n’était pas grave. Même si je sentis une pointe de jalousie envers sa future colocataire en moi, je fis de mon mieux pour la cacher à Grace. Je ne voulais pas qu’elle croie que je lui en veux ou quoi. Ce n’était pas le cas. Disons que j’avais juste un peu peur de la perdre…
Mais je savais bien que non. On s’aimait trop pour que ce soit le cas.


« Là c’est toi qui dis des bêtises ma Grace ! Je t’avoue que je suis un peu jalouse parce que ta future coloc’ va te voir beaucoup plus que moi ! Mais je sais bien que tu ne m’abandonnes pas. Best Friends Forever non ? Et puis du moment que tu es contente, je le suis aussi. »

Je lui fis un énorme câlin pour bien lui montrer que je n’étais pas en colère, vexée ou quoi. Et puis ce qu’elle me dit là me fit penser que je ne lui avais pas encore dit pour Tae Jin…

« En plus, en parlant de ça, commençais-je un peu gênée. Il y a quelqu’un qui a emménagé dans mon appartement aussi. Ça s’est fait un peu à la va vite. Mais il est très gentil. Je suis sûre que tu vas beaucoup l’apprécier toi aussi… »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
avatar
« Grace J. Horson » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Lun 22 Sep - 15:15

J’attendais impatiemment sa réaction. C’était plutôt une nouvelle inattendue. A vrai dire, je pense que je ne lui avais pas vraiment parlé de mon envie d’avoir une colocataire … Surtout que j’aurais sûrement pu lui proposer. Disons qu’Eden est arrivée là, tellement au bon moment que je ne regrette pas mon choix. Et puis je suis sûre qu’elles s’entendraient à merveille !

« Là c’est toi qui dis des bêtises ma Grace ! Je t’avoue que je suis un peu jalouse parce que ta future coloc’ va te voir beaucoup plus que moi ! Mais je sais bien que tu ne m’abandonnes pas. Best Friends Forever non ? Et puis du moment que tu es contente, je le suis aussi. »

Elle m’enlaça, histoire de me rassurer complètement.

« Bien sûr que non ! Pour rien au monde je ne t’abandonnerai tu sais ! Ne t’inquiètes pas, je ferai tout pour vous concilier toutes les deux dans votre temps de parole avec moi. Tu comprends avec mon emploi du temps de ministre … » je souriais, taquine et rassurée.

« En plus, en parlant de ça … Il y a quelqu’un qui a emménagé dans mon appartement aussi. Ça s’est fait un peu à la va vite. Mais il est très gentil. Je suis sûre que tu vas beaucoup l’apprécier toi aussi… »

Je tournais la tête vers elle, complètement éberluée. Ce n’est pas tant le fait que quelqu’un ait emménagé avec elle, puisque j’avais fait la même chose. Mais surtout le « IL ». Attends, un garçon a emménagé chez elle, et elle ne m’avait rien dit ?

« … IL ? Un garçon est désormais chez toi. Ce qui s’est fait rapidement. Dis-moi, c’est un peu louche tout ça … Tu n’aurais pas plus de détails croustillants à me raconter ? »

Je me demande bien qui ça peut être pour qu’il ait sa confiance si vite. J’espère pouvoir le rencontrer histoire de savoir ce qu’il veut à ma Su Yeon. Ou peut être même que je le connais, ça serait vraiment un beau hasard ! En parlant de beau, j’espère qu’il l’est. Autant mêler l’utile et l’agréable avec un colocataire homme.

« Qui sait si ça se trouve je le connais. Tu sais ta Grace est curieuse et elle connait, même de vue, un tas de gens. Va falloir que je le surveille, on ne touche pas à ma Su Yeon comme ça non plus ! »

Un grain possessive quand je m’y mets oui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your smiles are my everything.

« Les femmes ne donnent à l'amitié que ce qu'elles empruntent à l'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Lun 22 Sep - 22:27

J’éclatais de rire devant son air surpris. Elle ressemblait à un petit chat comme ça. Mais c’est vrai que ça pouvait surprendre. Tout s’était déroulée tellement vite que Tae Jin était déjà installé dans l’appartement. Quelques jours après mon agression en fait. Je soupirai… Encore une chose que je n’avais pas encore eu le temps de raconter à ma meilleure amie. Mais il fallait bien avouer que j’avais eu peur de sa réaction. Gareth en avait fait un tel patacaisse que j’ai flippé devant Grace…

« … IL ? Un garçon est désormais chez toi. Ce qui s’est fait rapidement. Dis-moi, c’est un peu louche tout ça … Tu n’aurais pas plus de détails croustillants à me raconter ? Qui sait si ça se trouve je le connais. Tu sais ta Grace est curieuse et elle connait, même de vue, un tas de gens. Va falloir que je le surveille, on ne touche pas à ma Su Yeon comme ça non plus ! »

Quelque chose de croustillant ? Je regardai mon amie devinant parfaitement à quoi elle faisait allusion. Je la connaissais par cœur ma Grace.

« Et bien… Pour tout te dire, c’était un ancien patient de l’hôpital. Il est resté inconscient pendant tout le temps où je le soignais et quand il était réveillé, il délirait. Et n’arrêtait pas de m’appeler mon ange… »

Je ne pus m’empêcher de sourire à cette évocation. Ce n’était pas tous les jours qu’on m’appelait comme ça dans le cadre de mon travail…

« Et on s’est revu dans des circonstances un peu particulière on va dire… Mais Grace, je te jure que je comptais te le dire ! En fait, en partant de l’hôpital un soir, je me suis fait agressée… Ne t’inquiètes pas, je n’ai rien eu ! Plus de peur que de mal… Mais c’est lui qui est venu à mon secours… Il a été blessé durant la bagarre et je l’ai ramené à la maison… Il s’est avéré qu’il cherchait un endroit où habiter… Et… Ça s’est fait comme ça… »

Je m’interrompis un instant le temps de la laisser digérer tout ça. Ce n’était vraiment pas dans mon intention de lui cacher quoique ce soit. D’autant plus que les fois où elle était passée à la maison, Tae Jin était de sortie. Sûrement avec ses amis les Yakusas pour quelques missions dangereuses… C’était tel que maintenant j’avais deux boîtes à pharmacies dédiées à la maison. Une pour Gareth et l’autre pour Tae Jin…

« Il n’y a rien du tout entre nous ! Ne te fais pas de film hein. Il a sa chambre et j’ai la mienne. Mais c’est quelqu’un d’adorable, très protecteur. C’est comme si j’avais un grand frère… Tae Jin est en voyage en ce moment mais je te le présenterai dès qu’il revient. Promis ! »

Et je fis un grand sourire à mon amie pour lui dire de ne pas s’inquiéter pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
avatar
« Grace J. Horson » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Dim 5 Oct - 12:40

« Et bien… Pour tout te dire, c’était un ancien patient de l’hôpital. Il est resté inconscient pendant tout le temps où je le soignais et quand il était réveillé, il délirait. Et n’arrêtait pas de m’appeler mon ange… »

« C’est ce que je disais. C’est vraiment louche. Si ça se trouve c’est un psychopathe. »

« Et on s’est revu dans des circonstances un peu particulière on va dire… Mais Grace, je te jure que je comptais te le dire ! En fait, en partant de l’hôpital un soir, je me suis fait agressée… Ne t’inquiètes pas, je n’ai rien eu ! Plus de peur que de mal… Mais c’est lui qui est venu à mon secours… Il a été blessé durant la bagarre et je l’ai ramené à la maison… Il s’est avéré qu’il cherchait un endroit où habiter… Et… Ça s’est fait comme ça… »

Je la fixais, muette. Heureusement que j’étais assise. J’étais carrément choquée. Trop d’informations nouvelles, trop de trucs louches d’un coup.

« Il n’y a rien du tout entre nous ! Ne te fais pas de film hein. Il a sa chambre et j’ai la mienne. Mais c’est quelqu’un d’adorable, très protecteur. C’est comme si j’avais un grand frère… Tae Jin est en voyage en ce moment mais je te le présenterai dès qu’il revient. Promis ! »

« Alors attends de 1 » j’agitais mon pouce sous ses yeux « Tu AURAIS du me parler de cette agression. Non mais attends, et puis c’était quand ça ? »

Je repris mon souffle, je parlais trop vite.

« De 2, moi je trouve ça étrange. Comme par hasard il arrive à ton secours. Comme par hasard il réussit à les faire partir. Et encore mieux, comme par hasard il cherchait un endroit où dormir et il tombe sur toi. Ça ne fait pas un peu beaucoup ça ? »

Plus je résumais la situation, moins je comprenais cette histoire.

« De 3, je le remercie quand même de t’avoir aidé et de te soutenir. Même si je préférerais largement que ce soit moi. Plutôt qu’un inconnu. Et de 4, pour l’instant c’est comme ton grand frère, mais qui te dit que ça restera ça hein ?! » je tirais la langue, histoire d’adoucir la situation. « Et puis il ressemble à quoi ? »

J’avais finis mon monologue. Un peu long, comme si je la sermonnais. Comme une grande sœur, bien qu’elle était plus vielle que moi d’un an … Je me demande si Su Yeon m'avait déjà vu dans cet état là vis à vis d'elle. Mais je m'inquiétais qu'un inconnu soit chez elle comme ça ...
Finalement cette soirée confession a bien fait d'avoir lieu ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your smiles are my everything.

« Les femmes ne donnent à l'amitié que ce qu'elles empruntent à l'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Lun 6 Oct - 23:33

En voyant l’expression de Grace, je vis que je l’avais vraiment choquée. En même temps, il n’y avait guère de moyens d’annoncer ce genre de chose avec beaucoup de délicatesse. Une agression restait une agression et on ne pouvait pas vraiment édulcorer ce genre de d’événement…
Je la laissai finir ce qu’elle avait à dire et au fur et à mesure qu’elle parlait je sentis mon cœur fondre de tendresse. Son inquiétude était plus que visible et cela me touchait tellement que j’en eus les larmes aux yeux. C’était rare d’avoir une telle amie et j’étais tellement heureuse de l’avoir trouvée. D’avoir trouvée ma Grace.

Lorsqu’elle eut terminé son laïus, je la pris dans mes bras et la serrai fort.


« Tu sais que je t’aime toi ? », lui dis-je en souriant.

Ça faisait tellement de bien de voir qu’on comptait pour quelqu’un.


« Alors, cela s’est passé il y a une ou deux semaines. On a été tellement occupées toutes les deux qu’on n’a pas pu avoir un moment à nous tu te rappelles ? Et ça m’étonnerait que tu aurais apprécié que je te le dise par téléphone interposé… Mais je n’avais pas l’intention de te le cacher… Je te promets… Regardes je t’en parle là nan ? »

La deuxième question de Grace me mit un peu plus mal à l’aise que la précédente. Je ne pouvais pas lui en parler ouvertement sans trahir le secret de Tae Jin. Et même si j’aimais ma meilleure amie de tout mon cœur, je ne pouvais revenir sur une promesse que j’avais faite. J’essayai donc de lui répondre honnêtement sans trop rentrer dans les détails…

« Et bien… Disons qu’il avait déjà eu des démêlés avec eux. Et puis, tu sais que tu as beaucoup d’imagination ma chérie ? Pourquoi serai-je au cœur d’une telle machination ? Je n’ai rien de spécial tu sais. Je ne suis pas riche, je ne suis pas d’une bonne famille et certainement pas célèbre. On va dire que c’était un heureux hasard.
Et je remercie le ciel que ce ne soit pas toi. Si il te serait arrivé quelque chose, je ne me le serai jamais pardonnée. Qu’est-ce-que je deviendrais sans toi ?
Et non, ne t’inquiètes pas. Il ne se passera jamais rien entre nous. On ressemble plus à des frères et sœurs qu’à un couple… »


J’étais sincère. Ni Tae Jin ni moi ne voulions de relations donc tout était clair entre nous. Sortant mon téléphone de mon sac, je lui montrais une photo de Tae Jin et de moi. J’avais dû insister énormément pour qu’il accepte mais ma persévérance avait fini par payer.

« Tiens c’est lui ! Beau gosse mon frère de cœur hein ? », plaisantai-je avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 163
avatar
« Grace J. Horson » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   Sam 1 Nov - 13:39

Je m’inquiétais un peu de sa réaction face à mon monologue. Mais mon angoisse ne dura pas longtemps, elle n’hésita pas à me prendre dans ses bras avant d’ajouter :

« Tu sais que je t’aime toi ? »

« Moi aussi je t’aime, mais là n’est pas le propos, ne change pas de sujet … » lui dis-je en tirant la langue.

Ma meilleure amie poursuivit en me racontant les détails de cette rencontre. Et m’expliquait qu’on était occupées toutes les deux à cette période. Elle n’avait pas tord, je commençais le mon boulot à mi-temps et j’essayais de travailler dans un journal … Et puis, c’est vrai qu’elle m’aurait raconté ça par téléphone, j’aurais accouru jusque chez elle. Enfin, ça ne veut pas dire que je ne le ferais pas en rentrant. Je me vois très bien en bonne petite fouineuse et en posant toutes les questions utiles à ce Tae Jin.
Concernant le film que je venais de me faire, j’avais peut être, en effet, été trop loin. Mais soit je suis trop méfiante, soit je suis trop naïve alors, autant que j’essaye de protéger les gens que j’aime …
Elle conclut en me disant que cette relation était plus celle d’un frère et d’une sœur qu’autre chose … Mouais, enfin ça commence toujours comme ça … Su Yeon s’empara de son téléphone et me montra à quoi ressemblait son colocataire :

« Tiens c’est lui ! Beau gosse mon frère de cœur hein ? »

« J’avoue que tu n’as pas choisi le colocataire le plus moche. Mais ma coloc’ aussi est très belle d’abord ! Tu verras ! »

La tension était retombée, on avait dit ce qui nous travaillait et ça faisait du bien.
Le coucher de soleil prenait son ampleur et nous contemplions toutes les deux ce moment en silence. Quoi de mieux que de passer du temps avec sa meilleure amie dans cet endroit. Ca me ressource et me redonne de la force.

« Tu sais quoi ? On aurait dû emmener de quoi dormir et contempler le ciel plein d’étoiles toute la nuit ! Promis la prochaine fois on fait ça ?! Comme deux amoureuses. Mais bon, shooting demain, faut que tu sois en forme, et moi aussi. »

Quelques heures après notre arrivée, nous décidions de rentrer à notre hôtel, toutes les deux épuisées, mais heureuses.

Fin


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your smiles are my everything.

« Les femmes ne donnent à l'amitié que ce qu'elles empruntent à l'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: This is the time of confidences   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is the time of confidences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Let's go on a trip :: Corée du Sud-