Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité » Invité
MessageSujet: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   Jeu 8 Mai - 14:17

« Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser. »


Le soleil rayonnait à travers les grandes vitres de la boutique. La chaleur était raisonnable et les clients semblaient ravis de ce climat d’été. Je ne pouvais alors m’empêcher de leur sourire et de partager leur joie. Je faisais des allés et retour entre les rayons du magasin pour conseiller certains clients et la caisse pour encaisser leurs articles. Je ne pensais pas qu’autant de personnes pouvaient être intéressées par des produits bios. Je pensais qu’au contraire, les gens de la ville seraient plutôt du genre à aller dans les grandes surfaces où il y avait des prix relativement raisonnable plutôt qu’aller dans la petite épicerie bio du quartier. Je suis ravi qu’on ait autant de client. Ça veut dire que les gens commencent à prendre conscience que l’alimentation et les produits écologique sont meilleurs pour la santé et pour l’environnement. Ou alors, je me fais des films et les gens n’ont simplement pas envie de prendre le métro ou le bus pour aller un peu plus loin acheter de quoi les dépanner pour le soir même.

Après avoir encaissé les articles de deux clients, je me rendais dans l’arrière-boutique pour ranger les nouveaux articles qui venaient de nous être livré. Je voyais mon patron pris dans les comptes de la boutique, et je décidais de me faire discret pour ne pas l’embrouiller. Je sais à quel point ça peut être embêtant d’avoir un gros lourdaud qui nous empêche de faire correctement notre travail. J’en connais pas mal d’ailleurs. A l’hôtel dans lequel je travaille à mis temps, il y a un homme d’affaire qui vient souvent et qui me dit constamment ce que je dois faire. Je lui obéis au doigt et à l’œil parce que le client a toujours raison, mais parfois, ça m’empêche de correctement travailler. Je ne lui en veux pas vraiment. Il paie pour que le travail soit bien fait et qu’il ne soit pas bâcler. Mais s’il pouvait parfois se taire, ça m’aiderait à me concentrer plus sur ma tâche au lieu de l’écouter se plaindre.

Je rangeais machinalement les articles dans les rayons que je connaissais par cœur après sept années à travailler dans cet établissement. Le magasin était vide, j’étais le seul à parcourir les allées. A cette heure-ci, ce n’était pas inhabituel. En règle générale, les gens sont au travail et les étudiants en cours. Il y a parfois une ou deux personnes à la retraite qui vienne, ou alors des étudiants qui ont un emploi du temps léger, mais c’est rare. Comme partout, il y a des heures où c’est complètement vide. Et puis, il n’y a rien d’étonnant vu que c’est juste une épicerie de quartier, qui vend des produits bios. Mon patron m’appelait ensuite pour me demander un service. Il avait besoin de certains produits que mon père produisait. Je lui disais alors que j’allais l’appeler pour qu’il nous livre le plus rapidement possible. Je n’aime pas vraiment demander à mon père des services de ce genre, mais ces derniers temps, on a du mal à trouver des agriculteurs qui n’utilisent pas des produits toxiques. Je prenais alors mon téléphone que je ne comprenais toujours pas et j’appelais mon père. Manque de bol, je tombais sur l’un de mes jeunes frères qui travaillait désormais à la ferme de mes parents. Je lui commandais rapidement, comme si j’avais à faire à un inconnu et je raccrochais, sans demander de nouvelle. Je suis en froid depuis des années maintenant avec mes frères. Je les revois à chaque réunion de famille, mais c’est vraiment difficile de les retrouver. Je les aime, normal, mais ils sont vraiment insupportable avec moi et me reproche encore d’avoir aidé Young Jae à partir aux Etats Unis et d’avoir abandonné les affaires familiales. Je suis le seul non Twao de la famille, et mes frères ont toujours envié ce statut. Je n’ai jamais su pourquoi. Moi au contraire, je trouve ça vraiment insupportable d’être le seul à ne pas être normal dans cette famille.

J’entends alors la porte de la boutique s’ouvrir après avoir raccroché avec mon frère. Je lève alors la tête de mon téléphone que je rangeais dans la poche arrière de mon pantalon pour voir qui venait d’entrer. Je saluais alors la cliente qui venait d’entrer avec un sourire qui disparut aussitôt que je l’ai reconnu. Je baissais alors vivement la tête, décidé à éviter cette nouvelle venue. Depuis que j’ai vu Im Hyun en boîte de nuit, je ne porte plus le même regard sur elle. Je la pensais timide voir même fragile, puis le mythe s’est brisé quand j’ai vu son comportement avec les hommes. J’ai été vraiment surpris de la voir aussi lâché. Du coup, aujourd’hui, je me demande si elle ne joue pas un jeu quand elle est en ma compagnie. Et moi qui aimait discuter avec elle avant…
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 736
avatar
« Kwang Im Hyun » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   Dim 11 Mai - 16:20

Je te reconnais plus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Im Hyun & Sang Ook


Le mois de Juillet approchait de sa fin et cela déprimait quelque peu Im Hyun. Elle qui adorait l’été, le soleil, les couleurs, la chaleur, se dire que bientôt l’automne prendrait place, cela la rendait triste. Bon, c’était dans deux mois, mais depuis qu’elle était à Séoul, le temps passait à une vitesse folle. Elle était presque tout le temps occupée, elle faisait de nombreuses rencontres et ne savaient plus où donner de la tête. Pas qu’elle allait s’en plaindre, bien au contraire. Comme toujours, sa vie se passait au rythme de son travail, de ses sorties et de ses nuits. Elle n’avait pas ralenti le nombre de ses conquêtes, mais ne l’avait cependant pas augmenté. En réalité, elle craignait un peu ce qu’In Ho dirait s’il apprenait. Elle le considérait vraiment comme son père de cœur et son avis lui importait réellement. Elle faisait donc tout pour qu’il n’apprenne rien. Même si parfois, elle craignait de faire une bourde avec ses amis. Elle savait ceux qui étaient au courant de tout cela, de ceux qui ne l’étaient pas. Mais si un jour, elle gaffait ? Non. Non. Elle pouvait s’en sortir. Et puis, ce n’était pas une honte, elle était une jeune femme qui profitait de sa vie, tout simplement. Et puis, elle en avait besoin.

Ce fut sur ces pensées qu’elle finit de se préparer. Elle avait décidé de sortir aujourd’hui, puisqu’elle n’avait rien de prévu au travail et que la plupart de ses amis étaient occupés. Elle s’était [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] simplement, profitant du beau temps comme toujours pour exposer ses jambes. Elle adorait tellement ça. Ses [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], cette fois-ci dans un mélange de brun et de blond qu’elle avait voulu tenter par cuoriosité, retombaient souplement sur ses épaules. Lunettes de soleil sur le nez, sac à main sur l’épaule, elle était parée à affronter la ville, comme elle le disait parfois à Ae Ri. Et elle avait décidé que puisque ses placards commençaient à se vider, autant aller refaire le plein. Sa première destination était donc la petite épicerie bio qui se trouvait dans les rues commerçantes vers Insadong et Myeongdong. Bien sûr, son choix avait été décidé parce que l’un de ses amis, Sang Ook, y travaillait. Et comme ils n’avaient pas trop pu se voir durant le dernier mois, elle s’était décidée à aller lui rendre visite.

Fermant son appartement, elle dévala les marches de son immeuble. Elle avait l’habitude de marcher avec des talons et courir ne lui faisait pas plus peur. Elle avait beau avoir un côté enfant adorable, elle n’en avait heureusement pas la maladresse. Arrivée en bas, elle fut prise d’un doute. Marcher jusqu’à Insadong et Myeongdong ou prendre le métro ? En temps normal, elle aurait sûrement marché, mais le soleil rayonnaient vivement ce jour-là et même s’il ne régnait pas une immense chaleur, elle risquait tout de même d’arriver en sueur. Et cela, c’était hors de question. Elle se dirigea donc vers le métro d’un pas joyeux. Avant qu’elle ne descende les escaliers y menant, son portable se mit à vibrer. Elle le sortit rapidement de son sac pour constater que c’était l’un de ses managers qui l’appelaient, et décrocha rapidement. « Bonjour Joo Hyoung oppa ! Pourquoi tu appelles ? » « Bonjour Im Hyun. Juste pour te prévenir que le shoot de lundi a été avancé à quatorze heures, au lieu de quinze heures, je voulais te le dire avant d’oublier. » « D’accord, je vais me le marquer ! A lundi. » Son manager raccrocha rapidement et elle entra finalement dans le métro, tout en changeant l’heure de son shoot sur l’agenda de son téléphone. D’un geste habituel, elle passa sa carte de transports sur les bornes à l’entrée, avant de jeter un coup d’œil aux panneaux pour se repérer rapidement.

Une vingtaine de minutes plus tard, elle était finalement arrivée à destination. Encore plus joyeuse qu’auparavant, elle sautilla pratiquement jusqu’à la petite épicerie où elle entra toute joyeuse. « Bonjour ! » Sans hésiter, elle se dirigea vers le comptoir de la boutique où Sang Ook se trouvait. Puisqu’il avait la tête baissée, il ne devait pas l’avoir vue. « Bonjour Sang Ook-ah ! Comment tu vas ? » S’accoudant au comptoir, elle continua son babillage comme elle le faisait souvent, ne laissant pas vraiment les gens répondre avant qu’elle n’ait elle-même finie. « Tu as vu le temps rayonnant qu’on a ? Je suis trop contente, j’aime tellement l’été. J’espère qu’on aura peu de pluie au mois d’août, c’est déprimant. » Elle soupira, laissant une petite moue boudeuse prendre place sur ses lèvres. « C’est moche le gris et la pluie… humpf. » Mais rapidement, un nouveau sourire vint illuminer son visage. « Je suis venue te faire coucou, et en même temps faire quelques courses. Ça fait tellemeeeent longtemps qu’on s’est pas vus, on n’a pu que se croiser au cours du dernier mois ! Quoi de neuf pour toi ? »

made by LUMOS MAXIMA


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ma bouche sourit mais mes yeux pleurent
⊹ lumos maxima


Dernière édition par Kwang Im Hyun le Ven 4 Juil - 10:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eriam.skyrock.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   Mar 13 Mai - 16:40

« Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser. »


Je sens que je ne suis pas dans mon état normal quand je vois Im Hyun rentrer dans la boutique. J’ai vraiment l’impression que je vais dire une grosse bêtise si on en vient à parler. Je sais pourtant que je ne vais pas y échapper. Je suis le seul employé dans le magasin et je ne me vois pas être mal poli envers elle lorsqu’elle passera pour payer ses articles. Si encore elle en vient à acheter quelque chose. Je croise alors les doigts pour qu’elle fasse juste un tour dans le magasin. J’hésite à la suivre du regard genre, discrètement, mais je sais que je n’y arriverais pas. Je me dis alors qu’elle va peut être juste me dire bonjour et repartir rapidement. Mais je me trompe complètement. La voilà qu’elle vient vers le comptoir, certainement pour me saluer. Je commence alors à paniquer, sans rien laisser paraître. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire. Elle m’a … choqué lorsque je l’ai vu en boîte de nuit. Alors comment voulez-vous que je lui adresse la parole sans que ça paraisse bizarre, aussi bien pour moi que pour elle. D’ailleurs, je crois qu’elle ne m’a même pas vu ce soir-là. Peut-être va-t-elle se comporter avec moi comme elle le fait depuis notre rencontre. Mais maintenant que je sais qu’elle n’est pas si innocente que ça, je me pose des questions sur ce qu’elle est vraiment.

« Bonjour Sang Ook-ah ! Comment tu vas ? »

Oh Jesus. Je lui réponds quoi moi. Je décide alors de ne plus cacher ce que je ressens. Après tout, peut-être qu’elle comprendra qu’elle a changé à mes yeux sans que j’ai besoin de lui dire, et qu’elle partira d’elle-même. Oui, ce n’est pas bête ça.

« Bonjour »

Je suis poli après tout. Je ne vais pas rester devant elle sans répondre. Je ne suis pas comme ça. C’est dans mon éducation. Je la regarde alors s’accouder et recommencer à parler. Elle a vraiment la tchatche celle-là.

« Tu as vu le temps rayonnant qu’on a ? Je suis trop contente, j’aime tellement l’été. J’espère qu’on aura peu de pluie au mois d’août, c’est déprimant. »

Je range machinalement le comptoir, essayant de paraître occupé. Mais Im Hyun continue de parler. Encore.

« C’est moche le gris et la pluie… humpf. »

Vous voulez que je réponde quoi à tout ça. Parler de la pluie et du beau temps, elle peut le faire avec quelqu’un d’autre non ? Voilà que je suis de mauvaise humeur pour aucune raison maintenant. Je n’aime pas ça. J’ai tendance à tout pardonner à tout le monde. Mais je n’aime pas qu’on joue un jeu avec moi. J’aimerais bien savoir pourquoi elle est comme ça quand elle est à mes côtés. Alors que je l’ai vu être une véritable tigresse en boîte de nuit. Je n’ai pas l’habitude de ses lieux. Peut-être que c’était l’alcool qui l’animait alors. Je ne sais pas. Seulement, son comportement m’a tellement choqué que je n’ose pas la regarder.

« Je suis venue te faire coucou, et en même temps faire quelques courses. Ça fait tellemeeeent longtemps qu’on s’est pas vus, on n’a pu que se croiser au cours du dernier mois ! Quoi de neuf pour toi ? »

Comment lui dire que je ne la reconnais plus vraiment ? Est-ce que je dois être franc avec elle, ou est-ce que je dois juste être un bon employé qui discute simplement avec une cliente de tout et de rien. Je ne peux pas faire le premier. Après tout, je ne vois pas pourquoi je lui dirais que je l’ai trouvé bizarre et peut être un peu fausse avec moi. Je n’ai aucune raison de me montrer aussi méchant. Et la deuxième solution n’est pas non plus applicable. Je la connais depuis un petit moment maintenant et je ne peux pas faire comme si elle était une simple cliente. Je suis complètement perdu pour le moment. Je laisse alors un silence gênant s’installer. Elle qui parle beaucoup semble attendre une réponse. Je ne sais vraiment pas quoi lui répondre. Je décide alors de lui répondre simplement, sans rien laisser paraître.

« Oh tu sais, rien n’a changé pour moi … Et toi ? Il y a du nouveau dans ta vie ? »

En clair : est-ce que tu peux m’expliquer pourquoi tu as aussi changé ? Je suis un peu bêbête sur les bords, et quand je ne reconnais pas quelqu’un, aussi bien physiquement que sur le plan psychologique, je suis complètement perdu. Je relève les yeux, décidé à l’observé pour mieux la cerner. Puis, je décide sur un coup de tête de lui dire ce qui se bouscule dans ma tête. Et j’oublie aussi ma timidité pour avoir l’esprit tranquille. C’est surtout ça en fait. Je n’arrive pas à agir normalement.

« Je t’ai vu en boîte de nuit l’autre jour … Au début, je pensais que c’était quelqu’un d’autre. Je me suis dit : non, Im Hyun n’est pas comme ça. Mais en y regardant de plus près, si c’était bien toi … »

J’ai vraiment besoin de la comprendre pour être sûr qu’elle ne me manipule pas elle aussi. Seulement, je n’ose pas lui dire que je n’ai pas vraiment compris son comportement. J’ai trop peur de la blesser ou qu’elle ne me comprenne pas.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 736
avatar
« Kwang Im Hyun » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   Lun 2 Juin - 23:03

Je te reconnais plus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Im Hyun & Sang Ook


Im Hyun avait beau être naïve, elle n’était pas stupide. Ni innocente d’ailleurs, comme en témoignaient ces nombreux compagnons d’un soir, mais ça c’était une autre histoire. Sur le moment même, il fallait surtout souligner qu’Im Hyun n’était pas bête. Et que donc quand quelqu’un était mal-à-l’aise en sa présence, l’évitait du regard et essayait de faire comme si tout allait très bien, elle le remarquait. Elle le remarquait même assez bien. Ce qui était le cas dans la situation présente avec Sang Ook. Elle ne savait peut-être pas pourquoi son ami se comportait de cette manière, mais elle savait que quelque chose n’allait pas. Et foi de Kwang Im Hyun, elle allait découvrir quoi ! Même s’il fallait tirer les vers du nez de ce jeune homme, user de toute sa petite force ou même de ses yeux de chiot battu, arme ultime. Tout plutôt que laisser la situation telle qu’elle était l’était en ce moment-même.

Silence gênant, puis… « Oh tu sais, rien n’a changé pour moi … Et toi ? Il y a du nouveau dans ta vie ? » Elle n’était pas dupe et Sang Ook n’était pas très doué pour maîtriser les changements de sujet. Mais bon, elle ne voulait pas le forcer, pas tout de suite, alors elle se plia à son caractère pour l’instant. « Pas grand-chose, je vogue toujours par-ci, par-là dans la capitale ! Je suis à Séoul depuis presque quatre mois et j’ai pourtant l’impression de n’avoir rien vu, j’adore ça ! Et puis comme j’ai peu de shoots ces derniers temps, j’ai plus de temps pour flâner. »

Im Hyun laissa à son tour un silence s’installer, se mordant la lèvre inférieure avant de se passer une main sur la bouche. Son toc revenait, signe qu’elle était nerveuse. Bon sang, elle qui d’habitude était si enjouée. Cette situation la tuait. Ce fut pourquoi elle ouvrit la bouche pour parler, reportant son regard sur Sang Ook. « Sang Ook- » Mais visiblement, ils avaient eu la même idée, puisque la voix du jeune homme s’éleva en même temps que la sienne. « Je t’ai vu en boîte de nuit l’autre jour … Au début, je pensais que c’était quelqu’un d’autre. Je me suis dit : non, Im Hyun n’est pas comme ça. Mais en y regardant de plus près, si c’était bien toi… »

Bon. Au moins, elle avait sa réponse. Maintenant, comme expliquer ça à quelqu’un de complètement lambda ? Comment expliquer qu’elle en avait besoin ? Que c’était une manière pour elle d’oublier ? Elle n’avait pas envie de déballer sa vie en plein milieu du magasin, mais en même temps elle ne voulait pas perdre son ami. Passant une nouvelle fois sa main sur ses lèvres, son regard se fit hésitant, avant qu’elle ne laisse échapper un soupire. Im Hyun se redressa, posant complètement ses avant-bras sur le comptoir qui les séparait, avant de planter son regard dans celui de Sang Ook.

« Je n’aime pas forcément raconteur ma vie, et je n’ai pas envie d’attirer ta pitié. Mais je pense que tu as le droit de savoir, pour comprendre tout ça. » Im Hyun prit une profonde inspiration, fermant les yeux brièvement. « J’ai été en couple avec mon petit-ami, Yong Hae, pendant plus d’un an. Je l’aimais réellement et j’avais une vie de rêve avec lui, comme une princesse ayant enfin trouvé son prince. » C’était toujours difficile de s’en souvenir, d’en reparler. Il lui manquait tellement… « En septembre dernier, il a eu un accident de voiture et il est mort sur le coup. Suite à ça, je suis tombée dans une dépression de laquelle je suis sortie peu de temps avant d’arriver à Séoul. »

Cette période avait été sombre, vraiment sombre. Et se dire que celles qui l’avaient aidé à s’en sortir n’étaient plus là non plus avec elle aujourd’hui, ça lui faisait encore plus mal. « Je suis d’ailleurs partie de Busan parce que tout me rappelait lui là-bas, c’était… assez dur à vivre. » Dur. Un cauchemar quotidien, oui. « Je ne veux pas me relancer dans une nouvelle relation sérieuse, je ne veux pas de nouveau souffrir. Mais j’ai besoin, réellement besoin, de sentir une présence avec moi. D’avoir l’impression d’être de nouveau aimée, de ne pas me retrouver seule tous les soirs. Avant même d’être avec Yong Hae, j’avais l’habitude de sortir m’amuser en boîte avec des amies. Aujourd’hui, c’est un besoin. Sans ça, je suis perdue. »

Im Hyun ne savait pas si Sang Ook allait comprendre ou pas, ce qu’il allait en penser. Ça l’angoissant en quelque sorte, parce qu’elle n’avait jamais eu à réellement à l’expliquer. En général, les gens savaient mais ne posaient pas de questions. « Sang Ook-ah. Je ne m’attends pas à ce que tu comprennes, mais… j’aimerais que tu acceptes que je suis comme ça. Je suis toujours moi, Im Hyun. La fille enjouée, souriante et pétillante. Mais il y a aussi une part de moi qui a besoin de chaleur et cette chaleur je la trouve dans les bras de mes histoires d’un soir. Je suis comme ça, et peut-être que je changerai un jour… mais pas aujourd’hui. Et cela ne fait pas de moi une catin aguicheuse, ou je ne sais quoi. Je n’ai pas changé par rapport à quand tu m’as rencontrée. »

made by LUMOS MAXIMA


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ma bouche sourit mais mes yeux pleurent
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eriam.skyrock.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   Mar 3 Juin - 21:16

« Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser. »



Je n’ose pas lui demander pourquoi ce changement soudain de comportement. Quand je l’ai vu en soirée j’étais tellement surpris. Déjà, je n’ai pas l’habitude de sortir dans ce genre d’endroit. C’est Seok Bae qui m’y oblige d’ailleurs. S’il n’était pas là à me pousser aux fesses pour que je sorte en boîte tout le temps, je n’aurais jamais été dans cette situation avec Im Hyun. Je ne suis pas le meilleur menteur du monde, mais je fais des efforts pour ne rien laisser paraître. Je sais que je ne vais pas réussir à la berner, mais qui ne tente rien n’a rien après tout non ? Je lui demande alors comment elle va et s’il y a du nouveau dans sa vie. Pour une fois, je ne suis pas vraiment curieux. J’ai juste hâte qu’elle s’en aille pour que je puisse respirer correctement et surtout, arrêter d’avoir mauvaise conscience. Pourquoi ai-je mauvaise conscience ? Pour la simple et bonne raison que j’ai l’impression de l’avoir surprise en train de faire quelque chose de vraiment mal et que je n’aurais jamais dû voir.

Je soupire d’impatience. J’aimerais qu’elle me réponde plus rapidement, qu’elle prenne des articles et qu’elle parte. Je me demande si cette envie se lit sur mon visage. Je ne me connais pas aussi bien que d’autre personne. En clair, je ne sais jamais qu’elle tête j’ai quand je ressens certaines émotions. Du coup, j’ai plus de mal à me contrôler que certains. Et je peux vous dire que c’est bien dérangeant parfois. Je relève la tête pour regarder Im Hyun. J’essaie de me concentrer et de lui faire croire que je suis attentif à ce qu’elle me dit. Je ne perds rien de sa réponse car je ne veux pas passer à côté de quelque chose. Même si je n’ai pas envie d’être curieux, je le suis quand même. C’est agaçant.

Je ne sais pas quoi lui répondre lorsqu'elle me demande ce qu'il y a de nouveau dans ma vie. Je réfléchis un instant. Qu’est-ce qu’il y a de nouveau dans ma vie ? Je me le demande parfois. Ma vie est vraiment paisible. On me dit souvent d’ailleurs qu’elle est trop calme et on me demande si je ne m’ennuie pas trop. En fait, c’est le contraire. J’aime avoir une vie calme comme celle-ci. Je lui réponds alors le plus simplement possible. Je lui dis alors qu'il n'y a rien de nouveau et je lui retourne la question. Je baisse la tête et je regarde le comptoir pour ne pas avoir à croiser son regard. Je vais me trahir tout seul si je la regarde comme ça longtemps. Heureusement, Im Hyung reprends la parole.

« Pas grand-chose, je vogue toujours par-ci, par-là dans la capitale ! Je suis à Séoul depuis presque quatre mois et j’ai pourtant l’impression de n’avoir rien vu, j’adore ça ! Et puis comme j’ai peu de shoots ces derniers temps, j’ai plus de temps pour flâner. »

J’oublie parfois qu’Im Hyung est mannequin. Ça me fait plaisir de savoir qu’elle a du temps pour elle et pour visiter la ville. Cependant, je n’arrive pas à me retirer l’image que j’ai d’elle désormais. Après tout, je l’ai vu en véritable tigresse en boîte de nuit. Et voilà maintenant qu’elle est toute calme et innocente. Soit elle joue avec moi, soit elle a une double personnalité. Je ne sais pas vraiment ce que je préfère. Je n’ai rien à dire sur ce qu’elle vient de me dire. Qu’est-ce que je peux lui répondre après tout ? Je haussais les épaules, prêt à lui dire ce que j’avais sur le cœur, car je ne pouvais plus me retenir. Après tout, c’est vraiment difficile de ne pas dire ce que je pense. Je suis tellement surpris par son changement que je ne peux pas le garder pour moi et il faut que je lui en parle.

« Sang Ook »

Mais je prends la parole avant elle. Je lui dis alors que je l’ai vu en boîte il y a quelques jours et que je l’ai trouvé complètement changé. Je ne veux pas être trop direct envers elle en lui disant que ce que j’ai vu ne m’a pas vraiment plu. Après tout, je ne veux pas me la mettre à dos. En fait, je ne sais pas ce que je veux. Je l’observe alors attentivement, attendant qu’elle reprenne la parole. Une fois de plus, le silence s’installe. Un silence pesant et vraiment gênant. Pour moi en tout cas. Je ne sais pas si j’ai dit quelque chose qui pourrait la froisser ou non. Mais je ne m’en veux pas d’avoir été pour une fois honnête et franc avec quelqu’un. En règle générale, je garde tout pour moi et personne ne sait vraiment ce que je pense. Je ne suis pas du genre à m’étaler et à raconter à tout le monde si je vais bien ou non. Je préfère de loin écouter les autres parler que parler moi-même. Je la vois alors passer sa main dans les cheveux et s’appuyer sur le comptoir. J’étais encore plus gêné car je trouve qu’elle est un peu trop proche de moi. Si elle se lance dans un jeu de séduction avec moi je ne sais pas du tout comment je réagirai… Je n’aime pas ça du tout …

« Je n’aime pas forcément raconteur ma vie, et je n’ai pas envie d’attirer ta pitié. Mais je pense que tu as le droit de savoir, pour comprendre tout ça. … J’ai été en couple avec mon petit-ami, Yong Hae, pendant plus d’un an. Je l’aimais réellement et j’avais une vie de rêve avec lui, comme une princesse ayant enfin trouvé son prince. … En septembre dernier, il a eu un accident de voiture et il est mort sur le coup. Suite à ça, je suis tombée dans une dépression de laquelle je suis sortie peu de temps avant d’arriver à Séoul. »

Qu’est-ce qu’elle veut me dire par là ? Que c’est à cause de ça qu’elle est devenue aussi dévergondée. Je suis vraiment triste pour ce qui lui est arrivée. Je m’en veux terriblement d’avoir enfoncé cette porte et réveillé des souvenirs qui doivent être vraiment douloureux pour Im Hyun. Je ne veux pas qu’elle soit triste à cause de ma maladresse et mes idées complètement farfelues. J’allais lui dire que je m’excusais de lui avoir dit ça, mais j’étais surtout curieux de voir où elle allait en venir. Après tout, je voulais bien recevoir des explications, même si elle ne m’en devait pas en fait.

« Je suis d’ailleurs partie de Busan parce que tout me rappelait lui là-bas, c’était… assez dur à vivre. … Je ne veux pas me relancer dans une nouvelle relation sérieuse, je ne veux pas de nouveau souffrir. Mais j’ai besoin, réellement besoin, de sentir une présence avec moi. D’avoir l’impression d’être de nouveau aimée, de ne pas me retrouver seule tous les soirs. Avant même d’être avec Yong Hae, j’avais l’habitude de sortir m’amuser en boîte avec des amies. Aujourd’hui, c’est un besoin. Sans ça, je suis perdue. »

Elle avait l’air vraiment amoureuse de ce garçon et tellement blessé de son départ précipité. Je baisse alors la tête, honteux de lui avoir parlé de ça. Si seulement je n’étais pas stupide et naïf. Car c’est à cause de ma gentillesse qu’on en est à ses explications aujourd’hui. Mais d’un côté, je ne comprends pas vraiment le comportement d’Im Hyun, même après ses explications. Je ne pense pas qu’un être humain ait besoin d’avoir des relations sexuelles pour se sentir vivant et mieux. Je ne suis pas du tout de son avis. Par contre, je comprends très bien le fait qu’elle ait besoin d’avoir quelqu’un à ses côtés. Seulement, pour moi, elle n’a pas besoin de dormir avec cette personne, si vous voyez ce que je veux dire. Les amis ça sert à ce genre de chose non ? D’un coup, je ne sais pas pourquoi, je lui en veux un peu de ne pas me faire suffisamment confiance pour pleurer sur mon épaule. Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça. J’allais prendre la parole pour lui dire tout ça lorsqu’elle reprit la parole.

« Sang Ook-ah. Je ne m’attends pas à ce que tu comprennes, mais… j’aimerais que tu acceptes que je suis comme ça. Je suis toujours moi, Im Hyun. La fille enjouée, souriante et pétillante. Mais il y a aussi une part de moi qui a besoin de chaleur et cette chaleur je la trouve dans les bras de mes histoires d’un soir. Je suis comme ça, et peut-être que je changerai un jour… mais pas aujourd’hui. Et cela ne fait pas de moi une catin aguicheuse, ou je ne sais quoi. Je n’ai pas changé par rapport à quand tu m’as rencontrée. »

Elle lit en moi comme dans un livre ouvert. Je dois être trop expressif, ce n’est pas possible autrement. Pour la première fois de ma vie, je n’acceptais pas les explications de quelqu’un. Je suis du genre à pardonner tout. Seulement, je n’ai pas vraiment qu’on se paie ma tête, et j’ai toujours cette impression. Je pense sincèrement qu’Im Hyun est fausse avec moi et je n’apprécie pas ça. En fait, je crois que je suis surtout triste de voir qu’elle ne me fait pas confiance de ne pas m’avoir parlé de tout ça plus tôt.

« Je suis désolé Im Hyun, mais je vais être un peu direct dans ce que je vais dire … »

Je préfère la prévenir pour qu’elle ne soit pas choquée… Et ça me laisse aussi un peu de temps pour bien choisir mes mots.

« Quand je t’ai vu ce soir-là, j’avais l’impression que tu étais quelqu’un d’autre donc. Je me suis alors dit que tu jouais avec moi, aussi bien que tu jouais avec les autres hommes que je t’ai vu aguicher. Je commençais à avoir confiance en toi. Je suis triste d’entendre ton histoire, je suis désolé sincèrement d’apprendre tout ça… Seulement, je ne pense pas que ça soit une excuse valable pour ton comportement que je trouve vraiment déplacé… »

Je suis peut-être trop vieux jeu non ? Je pousse un long soupir et je relève le visage pour regarder Im Hyun dans les yeux cette fois ci. J’ai besoin de lui dire ce que je ressens. Je ne suis pas hypocrite, encore moi avec les gens que je pensais proche de moi…

« Tu sais, je pense que tu peux trouver du confort autrement. Te comporter comme tu le fais, ce n’est pas une bonne solution. Tu fais ce que tu veux, je ne vais pas te dire de ne pas le faire, je ne suis pas là pour ça. Seulement, je ne te comprends pas. Je pense que tu peux compter sur tes amis pour ne pas te sentir seule… Et je crois surtout que tu ne fais confiance à personne et que ça ne t’aidera pas à te sentir mieux de coucher avec le premier mec que tu croises. »

Je crois que je n’ai jamais été aussi franc avec quelqu’un. Après tout, je suis tellement choqué par son comportement. Je marque une longue pause pour qu’elle ait le temps de digérer tout ce que je suis en train de lui dire. J’ai l’impression que cette discussion va nous éloigner. Et ce n’est pas ce que je souhaite. Je me suis attachée à elle, ma cliente préférée. Et pourtant, je suis tellement déçu de voir que je suis qu’un pion… Puis là, à force de réfléchir, je me rends compte que ce n’est pas pour ça que j’en veux à Im Hyun. Ce n’est pas tellement le fait qu’elle ait joué avec moi, ou qu’elle m’ait menti. C’est plus parce que j’ai peur pour elle. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je lui dis alors, en lui tournant le dos. Je ne voulais pas qu’elle me voit dire ça.

« Il y a tant d’autre façon de se sentir aimé Im Hyun … Le chemin que tu as pris n’est pas le bon. Tu sais, si tu as besoin de quelqu’un à qui parler, tu peux frapper à ma porte. Mais pas jouer à la … traîné comme tu dis. Il y a des hommes qui sont vraiment violents et pervers, tu ne sais pas sur qui tu peux tomber. Imagine un jour que l’un d’entre eux … Non sérieusement… Le jeu auquel tu joues n’est pas le bon… »


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 736
avatar
« Kwang Im Hyun » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   Lun 13 Oct - 19:05

Je te reconnais plus
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Im Hyun & Sang Ook


Jamais dans la vie d’Im Hyun, absolument jamais, un de ses amis n’avaient été méchants avec elle. Des personnes extérieures à son entourage personnel l’avaient déjà fait, mais elle s’en moquait. Elle n’accordait pas d’importance aux gens qu’elle ne connaissait pas, leur avis ne valait rien à ses yeux. Ils ne la connaissaient pas, ils n’avaient pas à la juger. Cependant, quand cela venait de quelqu’un à qui elle tenait, c’était une autre histoire. Surtout quelqu’un d’aussi doux et gentil que Sang Ook qui, en temps normal, ne s’était jamais mis dans cet état.

Alors soudainement, elle ne comprenait pas pourquoi il s’énervait. Pourquoi il se mêlait ainsi de sa vie. Elle l’appréciait, elle l’adorait, mais il y avait des choses qu’il n’avait pas à juger. Des choses que personnes n’avaient à juger. Im Hyun avait toujours vécu sa vie comme elle l’entendait et elle ne songeait pas à changer aujourd’hui. Evidemment, elle avait des amis, des personnes merveilleuses qui sur compter. Mais jamais, jamais, ils ne pourraient combler ce traumatisme qu’elle avait vécu. La perte de Yong Hae avait été pire que tout, la laissant encore brisée. Même pas un an s’était écoulé depuis cet évènement et elle se sentait toujours cassée, quelque part au fond d’elle.

Alors en écoutant Sang Ook parler, encore et encore. La juger sans la connaître. Devenir méchant dans ses paroles comme s’il ne savait pas qui elle était… cela réveilla une partie de la Im Hyun brisée. Et pour une fois, depuis de longues années, elle se sentit réellement en colère. Comment osait-il… Quel droit avait-il… ainsi la juger, c’était mal. C’était inapproprié. Et cela la mettait dans une colère noire. En entendant les derniers mots de Sang Ook s’élever dans les airs, Im Hyun serra les poings violemment.

Quand le silence se fit enfin, elle releva son regard vers Sang Ook, les yeux noirs de colère mais remplis de larmes de douleur. « Comment oses-tu- je- mais de quel droit- » Elle n’arrivait même pas à trouver ses mots, tremblante de colère qu’elle était. Cela lui faisait mal, intensément mal, que quelqu’un qu’elle considérait comme un ami pense ainsi d’elle. Elle qui s’ouvrait toujours aux gens qu’elle rencontrait, elle se rendait compte qu’au final ce n’était peut-être pas la meilleure des choses. Mais elle s’était mise dans cette situation, alors elle allait s’en sortir avec dignité.

« Je me suis ouverte à toi Sang Ook… je- … je me suis présentée telle que je suis, Kwang Im Hyun. Je t’ai dit de nombreuses choses sur moi, j’ai appris à te considérer comme un ami. Mais il y a des choses que tu n’as pas le droit de faire. Me juger et me dire ce que je dois faire en font partie. Tu n’as pas le droit. » Jamais elle n’accepterait qu’on la critique ainsi, qu’on la sous-estime ainsi, qu’on la traîne ainsi. Elle méritait mieux que ça.

« Je ne suis PAS une traînée d’accord ? Je couche avec des hommes, comme eux peuvent coucher avec plusieurs femmes. Quoi, tu aurais préféré que je t’embrasse la première fois que je t’ai rencontrée ? Même si tu ne m’attires pas de cette manière, peut-être que tu te serais directement dit « alors elle est comme ça ». Tu m’aurais jugée, comme tu le fais maintenant. » La colère la faisait trembler, mais elle essayait de se contenir. Elle ne voulait pas devenir méchante à son tour. Elle voulait conserver cette amitié avec Sang Ook, qu’il comprenne qu’il n’avait pas son mot à dire.

« Depuis qu’on se connaît, j’ai dû aller en boîte de nuit une dizaine de fois et coucher avec des hommes ou des femmes presqu’autant que fois. Ah oui, parce que je suis bi, peut-être que ça aussi ça changera la perception que tu as de moi. Après « la trainée », je deviendrais « la trainée dégradante »- … tout ça pour te dire que même en vivant ainsi la nuit, j’ai continué à être comme je suis avec toi le jour. Parce que c’est moi, parce que je suis comme ça. Parce que je ne joue pas je ne sais quel stupide rôle tu m’attribues. » Im Hyun prit une inspiration, avant de continuer.

« La plupart de mes avis savent et tous n’ont rien dit ma manière de vivre le soir. Parce que eux, ils savent que j’en ai besoin. Ils ne sont pas forcément d’accord, mais ils acceptent parce qu’ils comprennent. Et c’est ce que je te demande de faire Sang Ook-ah. Ou alors je me suis trompée sur toi, et peut-être que celui qui jouait un rôle, ce n’était pas moi… » Comme toujours, Im Hyun avait simplement dit ce qu’elle pensait réellement, lâchant ce qu’elle avait sur le cœur.
made by LUMOS MAXIMA


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ma bouche sourit mais mes yeux pleurent
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eriam.skyrock.com/
Messages : 736
avatar
« Kwang Im Hyun » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   Dim 8 Fév - 1:13

Abandonné


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ma bouche sourit mais mes yeux pleurent
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eriam.skyrock.com/
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne te reconnais plus [PV IM HYUN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Choi Seung Hyun
» Baek Hyun [a finir]
» Kim Dae Hyun. Construisons un futur ensemble
» Help me to write a song for my solo |ft Jung Jae Hyun|
» > Go Jae Hyun ; it's time, it's time, so here we go

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Insadong & Myeongdong
인사동 & 명동
 :: Rues commerçantes
-