Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 Diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 31
avatar
« Sun In Ho » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Diplomatie...   Lun 2 Juin - 21:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Diplomatie...
Na Ya & In Ho



02 septembre 2013, 11h30

« Lâchez-moi, merde! Je vous permets pas ! »

Je hausse un sourcil à l'entente du vacarme derrière les portes de mon bureau. Qui s'énerve autant, avec de pareilles insultes? Je laisse la pile de dossier sur mon sous mains en cuir et pars vers ma porte en bois au double battant. Je remet en place les manches de ma chemise en m'avançant. Si on ne peut plus travailler tranquille dans son propre bureau, en début de semaine en plus.

« Gros tas! Laissez-moi me barrer! J'ai rien fait! »

Je me retrouve nez à nez avec un gamin d'une quinzaine d'années tout au plus, gesticulant comme un forcené entre la poigne des hommes de sécurité. Le jeune garçon se calme et relève la tête vers moi, le regard sombre et légèrement surpris. Je fronce les sourcils devant cette scène pour le moins inhabituelle. Ma secrétaire est toujours derrière son bureau, debout, l'air apeuré. Je lui fait un signe de main, signifiant que je m'en occupe.

« Si vous pouviez le conduire dans une des salles de réunion et pas devant mon bureau. Puis pourquoi vous ne l'avez pas laisser dans la salle de sécurité? »

Mes hommes me regardent un peu intimidés.

« Désolé Monsieur le directeur. Il a essayé de voler et agresser un client de l'hôtel, on s'est dit que c'était trop important pour qu'on le laisse seulement dans notre bureau....alors... »

Je claque de la langue. J'ai juste entendu "vole" et "agression". Je déteste que l'on mette le bazar dans mes établissements, surtout celui où je loge et qui se trouve être le plus important de mes palaces. J'ordonne à la sécurité de le mener dans une des salles de réunions présentes à mon étage privée. Le gamin se débat encore un peu, comme un oisillon apprenant à voler. Il va se rendre compte qu'il est mal tombé. Il refuse de s'asseoir alors que mes hommes attendant derrière la porte sous un de mes ordres.

« Tu peux rester debout, ça ne me gêne aucunement. »

Moi-même je m'installe sur un des fauteuils présents. Il bougonne un peu avant de s'avachir dans un siège à trois mètres de moi. Je souris narquois. La psychologie inversé...un stratagème vieux comme le monde. Je prends mon masque froid et "directeur en colère".

« Je suis le directeur de ce palace. Et en plus de l'être je suis également le président de cet empire hôtelier. Tu as vraiment pas choisi le bon endroit pour jouer les rebelles à quatre won. Tu as de la chance que je peux me montrer magnanime, et que tu ne te retrouves pas directement en cellule. Vide tes poches, s'il te plait. »


« Pourquoi je ferais ça?! »

Je me lève de toute ma hauteur pour me rapprocher de lui.

« Le "s'il te plait" n'était qu'une politesse. Vide tes poches. De suite. »

Il tremble légèrement alors que son regard est toujours ancré dans le mien. Il veut se montrer fort alors qu'il ne l'est pas tant que ça. Un pauvre enfant un peu perdu. Je desserre un peu ma cravate pourpre en me réinstallant dans mon fauteuil, ayant pris soin de prendre le portefeuille du garçon. J'aimerai juste les coordonnées de ses parents, ou tuteurs...

« Si vous devez appelé quelqu'un... » murmure-t-il gêné. « ça serait Goo Na Ya...j'ai sa carte... »

Je trouve la carte effectivement dans un interstice. Goo Na Ya, Les Amandiers. Bien. J'attrape mon portable dans la poche de mon pantalon. Je tombe sur la voix chantante d'une jeune femme. Je suis plutôt surpris alors que le petit rebelle semble se ratatiner dans son siège.

« Bonjour, je suis Sun In Ho. Directeur du Palace Seoul. Je tiens à vous informer que je tiens devant moi, un de vos jeunes. Kim Min Jun. Si vous pouviez venir le récupérer...et que l'on parle de sa sanction pour tentative de vole et agression. J'ai préféré vous appeler plutôt que la police. Il semble tout jeune. »

J'attend un simple "J'arrive de suite" avant que le bip retentisse à mes oreilles. Au moins, il y a des personnes efficaces dans cette capitale. Je m'installe plus confortablement, prévenant l'adolescent qui ne fait plus le fier que Goo Na Ya arrive. D'ailleurs son nom me dit quelque chose... Je préviens ma secrétaire par l'interphone qu'il faudra faire monter la jeune femme à mon étage lorsqu'elle se présentera à la réception. J'apporte mon ordinateur portable dans la salle de réunion pour travailler sans pour autant laisser le petit seul. J'ai aussi pris des nouvelles de Jun qui se trouve dans la garderie de l'hôtel aujourd'hui, tout se passe bien. Heureusement pour lui. IL n'y a que moi avec des problèmes et un ado qui dégaine son portable. Enfin, nous patientons dans un calme relativement plat.







© EKKINOX


Ha Na....
Notre lien est plus fort que tout...Les cicatrices que l'on porte sont là pour ne pas oublier. ∞
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Diplomatie...   Sam 28 Juin - 19:42

Lorsque le téléphone de Na Ya sonna, elle était occupée à aider Hye Sun à reconstituer un puzzle. Elle se leva, gardant toujours un œil sur sa petite fée, et alla chercher son portable sur le comptoir de la cuisine. Elle ne connaissait pas le numéro qui s’affichait mais répondit tout de même. Lorsqu’on avait la charge d’adolescents en difficulté, il était essentiel de toujours répondre aux appels, même les jours de repos.

« Bonjour, je suis Sun In Ho. Directeur du Palace Seoul. Je tiens à vous informer que je tiens devant moi, un de vos jeunes. Kim Min Jun. Si vous pouviez venir le récupérer...et que l'on parle de sa sanction pour tentative de vole et agression. J'ai préféré vous appeler plutôt que la police. Il semble tout jeune. »
« J’arrive tout de suite, » répondit Na Ya sans réfléchir avant de raccrocher.

Elle ne prit pas le temps de se changer. La tenue n’était pas formelle, mais avec ce qu’elle venait d’entendre, elle se doutait bien que sa tenue n’aurait pas grande importance. En revanche, elle prit le temps d’enfiler une petite robe bleue pâle à Hye Sun et de glisser dans ses cheveux un ruban assorti. Elle se contenterait de son short en jean moulant, de sa tunique blanche à peine transparente, d’escarpins à talons hauts et de ses cheveux légèrement bouclés laissés libres sur ses épaules. Son sac à main blanc sur l’épaule, elle prit doucement Hye Sun dans ses bras et se pressa jusqu’au parking. Sur le chemin, elle eut tout le temps d’imaginer ce qui avait bien pu pousser Kim Min Jun à sombrer encore du côté des délits et des crimes. Elle pensait pourtant qu’il était revenu sur la bonne voie.  La seule donnée connue était qu’il allait passer un sale quart d’heure. Vraiment un très mauvais quart d’heure. Elle ne tolérait déjà pas que ses protégés trahissent sa confiance, alors quand en plus, elle était obligée de se déplacer un jour de repos alors qu’elle avait prévu de profiter de sa fille, elle était encore plus furieuse.

Lorsqu’elle arriva à l’hôtel, elle se présenta à l’accueil et demanda à voir le directeur. Un employé l’accompagna à l’étage privé du directeur. Elle le remercia lorsqu’il frappa à une porte et la fit entrer. Son premier regard, noir, peu amène, alla à Min Jun qui eut un mouvement de recul et baissa immédiatement les yeux. Le second alla à celui qu’elle identifia rapidement comme étant le directeur. D’ailleurs, maintenant qu’elle le voyait, elle se rendit compte qu’elle le connaissait déjà, de vue. Ils s’étaient rencontrés quelques fois au jardin d’enfants et ils bavardaient parfois. L’air sérieux de Na Ya se dérida légèrement tandis qu’elle hissait sa fille dans ses bras.

« Bonjour, Monsieur Sun. Je suis désolée pour les désagréments causés par Kim Min Jun. Je vous remercie de m’avoir appelée. J’aurais préféré vous voir dans les circonstances habituelles plutôt que comme cela… »

Elle s’était inclinée faiblement faute de mieux alors qu’elle portait toujours sa fille dans les bras. Celle-ci tendit d’ailleurs les bras à Sun In Ho qu’elle avait reconnu. Na Ya l’éloigna doucement pour ne pas déranger l’homme d’affaires. Puis elle se tourna vers l’adolescent rebelle qui avait très mal choisi son jour, et sa cible.

« Toi, » fit-elle, l’air menaçant, « j’espère que tu as bien profité de ta dernière matinée de liberté, parce que t’es pas prêt de ressortir du foyer sans chaperon. Et je m’assurerai que personne d’autre que moi ne te sorte. »

Le garçon n’osa pas rétorquer quoique ce soit. Il savait qu’il allait payer cher sa bêtise. Na Ya retourna son attention vers le directeur.

« Je suis désolée pour ma tenue, » s’excusa Na Ya. « C’était censé être mon jour de repos et je n’ai pas pris le temps d’enfiler quelque chose de plus adapté en entendant ce qu’il se passait. »

Elle lança un nouveau regard noir à son protégé. Elle qui accordait énormément d’importance à son apparence était plus qu’agacée. Comme si elle l’avait senti, Hye Sun se blottit contre sa mère.

« Bien, qu’a-t-il fait exactement ? »

En matière de sanctions, Na Ya pouvait se montrer très créative. Priver un adolescent de sorties, le forcer à présenter des excuses publiques, à aller ramasser les ordures dans la rue, elle regorgeait d’idées dans ce domaine. Et ce sale gosse allait rapidement se rendre compte qu’il valait mieux ne pas foirer avec elle. Toutes ses pupilles l’adoraient, mais elles savaient également que le moindre faux pas pouvait leur coûter cher.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 31
avatar
« Sun In Ho » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: Diplomatie...   Ven 11 Juil - 18:46


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Diplomatie...
Na Ya & In Ho



Je raccroche à l'homme d'affaire étranger que j'avais au téléphone devant les yeux admiratifs de Kim Min Jun. Il doit pas être doué en anglais vu la tête qu'il tire. Je reprend le dossier que je regardais sur mon écran avant que l'on frappe à la porte de la salle. Une jeune femme entre dans la pièce, une tenue assez sexy sur elle. Je remarque la petite fille dans ses bras et les reconnait immédiatement. Je vais parfois chercher Jun à la crèche de la petite Hye Sun. Quelle retrouvaille étrange. Je me lève de suite à leur entrée alors que je remarque que le gamin veut se fondre dans son siège. Ca lui apprendra.

« Bonjour, Monsieur Sun. Je suis désolée pour les désagréments causés par Kim Min Jun. Je vous remercie de m’avoir appelée. J’aurais préféré vous voir dans les circonstances habituelles plutôt que comme cela… »

« Ne vous en faites pas, c'est plutôt moi qui suis navré de vous avoir déranger alors que vous étiez avec la petite princesse. »

Goo Na Ya s'incline légèrement alors que sa fille tend les bras vers moi. Elle est tellement adorable avec son noeud dans les cheveux. Je lui attrape la main pour la serrer un peu et lui fait un sourire. Je laisse Na Ya réglée son compte à son protégé ensuite. Je me réinstalle dans mon fauteuil en attendant que la tempête Na Ya passe. Il faut dire que le gamin en prend pour son grade, mais j'aime que ce soit clean. Au moins, je suis certain qu'il ne recommencera pas avec elle.

« Je suis désolée pour ma tenue. C’était censé être mon jour de repos et je n’ai pas pris le temps d’enfiler quelque chose de plus adapté en entendant ce qu’il se passait. »

« Je ne vous en tiens pas rigueur. Je suis encore plus désolé que vous ayez dû venir dans ce cas. »

Elle lança un regard noir à Min Jun et je compris qu'elle était réellement agacé d’apparaître de cette façon. Alors qu'elle n'avait pas à être si gênée.

« Bien, qu’a-t-il fait exactement ? »

Je lui propose un siège avant de continuer. La petite dans ses bras doit quand même faire un poids. Je suis parfaitement au courant pour m'occuper régulièrement du fils d'Ha Na.

« Il a volé et agressé un client de l'hôtel. Il va s'en dire que mes hommes préféraient appelés la police, mais ce n'est qu'un adolescent. Il doit y avoir une raison pour ce genre de comportement. On agit pas de cette façon simplement pour le plaisir. Surtout à la vue de tous dans un palace réputé et fréquenté. N'est-ce pas? »

Je me tourne vers le coupable l'air paternel. Je sais pas ce qui a prit à ce gamin mais ça ne devait pas être de gaieté de coeur...ou alors une histoire d'adrénaline...mais dans un hôtel aussi sécurisé c'était perdu d'avance.

« Ne vous en faites pas. Je ne porterai pas plainte contre lui. Mais je vous propose qu'il vienne travaillé à l'hôtel pour punition. Une sorte de travail d'intérêt général. Peut être que travailler un peu peut lui être bénéfique. Puis si vous souhaitez venir pour le surveiller, je n'y vois pas d'inconvénients. Je suis certain qu'il y aura une place pour la petite Hye Sun dans la crèche de l'hôtel. »

Je souris à la petite qu'elle me rend directement.

«Qu'en pensez-vous? »





© EKKINOX


Ha Na....
Notre lien est plus fort que tout...Les cicatrices que l'on porte sont là pour ne pas oublier. ∞
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Diplomatie...   Sam 6 Sep - 10:14

« Ne vous en faites pas, c'est plutôt moi qui suis navré de vous avoir déranger alors que vous étiez avec la petite princesse. »

Na Ya haussa les épaules. Lorsqu’elle avait choisi cette voie, elle avait parfaitement connaissance de tous les inconvénients qu’il y aurait. Elle n’était pas comme la plupart de ses collègues qui ne répondaient plus au téléphone lorsqu’elles quittaient le foyer. Elle tenait réellement à sauver et aider ces enfants, et c’était sans doute pour cela qu’ils l’appréciaient tous malgré sa sévérité. Ils la savaient là pour eux, et généralement, ils ne faisaient pas les fiers lorsqu’ils lisaient la déception dans son regard. C’était un métier difficile, mais elle l’aimait.
Lorsqu’elle s’excusa pour sa tenue, ce fut le directeur de l’établissement qui s’excusa alors. Sans le savoir, il attisa la colère qu’elle ressentait à l’égard de son protégé.

« Je ne vous en tiens pas rigueur. Je suis encore plus désolé que vous ayez dû venir dans ce cas. »
« Le seul qui devrait être désolé dans cette pièce est le responsable de toute cette pagaille et certainement pas vous. »

Elle lui adressa un sourire pour lui signifier qu’elle ne lui en voulait pas le moins du monde. Puis il l’invita à s’asseoir, ce que Na Ya accepta bien volontiers. Elle posa Hye Sun correctement sur ses genoux avant d’écouter les faits reprochés à Min Jun.

« Il a volé et agressé un client de l'hôtel. Il va s'en dire que mes hommes préféraient appelés la police, mais ce n'est qu'un adolescent. Il doit y avoir une raison pour ce genre de comportement. On agit pas de cette façon simplement pour le plaisir. Surtout à la vue de tous dans un palace réputé et fréquenté. N'est-ce pas? »

Toute trace de sourire disparut alors du visage de la jeune femme. Hye Sun vint jouer avec une mèche de cheveux de sa mère, la tortillant entre ses petits doigts. La mère et la fille n’était certes pas toujours ensembles mais elles étaient aussi proches qu’on pouvait l’être. Aussi la petite devait-elle sentir la colère de sa mère. Celle-ci se radoucit un peu et prit les mains de sa petite fée entre les siennes tandis que le propriétaire de l’hôtel se tournait avec un air paternaliste vers l’adolescent.

« Ne vous en faites pas. Je ne porterai pas plainte contre lui. Mais je vous propose qu'il vienne travaillé à l'hôtel pour punition. Une sorte de travail d'intérêt général. Peut être que travailler un peu peut lui être bénéfique. Puis si vous souhaitez venir pour le surveiller, je n'y vois pas d'inconvénients. Je suis certain qu'il y aura une place pour la petite Hye Sun dans la crèche de l'hôtel. »

Na Ya se sentit soulagée d’entendre qu’il n’y aurait pas de plainte. Elle avait beau être furieuse de ce qu’il avait fait, elle ne tenait pas à ce que ce gosse finisse catalogué comme délinquant. Il avait fait un faux pas, et un sacré faux pas d’ailleurs, mais compte tenu de ce qui l’avait mené jusqu’au foyer, le fait qu’il ait tenu aussi longtemps sans faire d’âneries était déjà un miracle. L’idée de sanction la satisfaisait d’ailleurs plus qu’elle ne l’aurait du. Hye Sun rendit son sourire à Monsieur Sun. Finalement, Min Jun avait de la chance qu’elle ait eu sa fille avec elle ce jour-là.

«Qu'en pensez-vous? »
« Je pense que cet imbécile a beaucoup de chance d’être tombé sur un homme comme vous. Je vous remercie de ce que vous faîtes pour lui. »

Elle s’inclina encore, sans pour autant se lever.

« Je suis d’accord pour ce travail d’intérêt général, et j’accepte aussi la proposition de venir le surveiller. Hye Sun serait ravie de passer un peu de temps avec d’autres enfants sans Maman pour la surveiller. »

Elle retrouva alors son regard maternel pour regarder à nouveau le coupable.

« Min Jun, est-ce que tu acceptes cette sanction ? Ce sera comme une période d’essai. Si tout se passe bien, je te ferais à nouveau confiance et tu pourras regagner quelques libertés. Mais je te préviens. Si tu acceptes simplement pour avoir la paix et que tu causes encore du tort à Monsieur Sun, c’est moi qui me chargerai de ton cas, et Monsieur Sun déposera une plainte contre toi. Est-ce que tu as saisi ? »

Elle avait ce regard qu’on les parents lorsqu’ils menacent très sérieusement leurs enfants, et l’adolescent semblait au bord des larmes. Au moins, elle était sûre qu’il e recommencerait jamais. Du moins pas tant qu’elle serait derrière lui.

« Je n’ai rien entendu. »

Min Jun sursauta et la regarda dans les yeux.

« J’accepte. »
« Et ? Je crois que tu dois quelque chose à Monsieur Sun. Nous, nous règlerons nos comptes en rentrant. »
« Je suis désolé, Monsieur Sun… »

Na Ya ramena son regard sur le directeur de l’hôtel alors que le gamin s’inclinait autant qu’il le pouvait.

« Il me semble qu’il ne reste plus qu’à définir ce que vous attendez de lui et ses horaires de travail. Je m’arrangerai avec le foyer pour qu’il puisse sans problème faire ses heures. Je crois qu’il vous a fait perdre assez de temps déjà. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 31
avatar
« Sun In Ho » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: Diplomatie...   Ven 10 Oct - 16:03



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Diplomatie
Na Ya & In Ho


« Je pense que cet imbécile a beaucoup de chance d’être tombé sur un homme comme vous. Je vous remercie de ce que vous faîtes pour lui. »

Elle s'incline comme elle peut alors que je lui indique que ce n'est pas la peine. Ce n'est pas elle la fautive que je sache.

« Je suis d’accord pour ce travail d’intérêt général, et j’accepte aussi la proposition de venir le surveiller. Hye Sun serait ravie de passer un peu de temps avec d’autres enfants sans Maman pour la surveiller. »

Je ne peux que lui répondre par un sourire ravie. C'est Jun qui sera content aussi. Bien que je ne sache pas si à cet âge on peut vraiment se faire des amies...m'enfin.

« C'est une très bonne crèche. Vous n'aurez pas d'inquiétude pour quoique ce soit de ce côté-là. Je peux vous l'assurer. Et vous n'aurais pas à la payer, évidemment. »

Je m'installe un peu plus confortablement sur ma chaise alors que j'admire la sévérité de cette femme. Elle ne semble pas bien vieille pourtant elle est capable d'une autorité que peu de personnes ont. Après, vu son travail je présume qu'il vaut mieux pour elle d'avoir du caractère. Je plains l'espace d'une seconde le pauvre adolescent face à elle. Mais j'estime que l'on doit toujours assumer ses actes et être punis en tant que tel. Je ne peux qu'approuver les remontrances.

« Je suis désolé, Monsieur Sun… »

Je souris, l'air paternel comme il me prend de temps en temps.

« Il n'y a pas qu'à moi que tu devras des excuses. Tu iras voir les personnes que tu as offenser par tes actes. C'est ta première mission. »

Min Jun s'inclina plus bas que je ne le pourrais jamais. Encore un peu, et il se retrouve par terre. Je reporte mon attention sur sa tutrice qui me fixe.

« Il me semble qu’il ne reste plus qu’à définir ce que vous attendez de lui et ses horaires de travail. Je m’arrangerai avec le foyer pour qu’il puisse sans problème faire ses heures. Je crois qu’il vous a fait perdre assez de temps déjà. »

« Il viendra à la fin de ses cours, parce que je présume qu'il étudie ce jeune homme. » Je jette un coup d'oeil vers lui pour voir qu'il a toujours la tête basse. « Il ira là où on a besoin de lui, je le confierais à un assistant qui saura très bien s'occuper de lui trouver de quoi faire. Je ne peux pas gérer seulement cet enfant. J'espère que vous pouvais comprendre. »

Je me lève rapidement. Regardant l'heure sur l'écran de mon ordinateur. Bon sang. J'ai encore une tonne de choses à faire. Je fronce les sourcils. Effectivement cette histoire m'a fait perdre du temps, mais je ne suis pas dans l'optique de faire baisser le moral des jeunes plus bas que terre. Je fais signe à Min Jun de passer devant alors que je veux m'entretenir avec Goo Na Ya. J'attrapa la petite main de sa fille alors que je lui lance un sourire. J'aimerai bien avoir une fille plus tard. Je secoue un instant la tête, pas certain que ce soit le moment pour penser à cet avenir. Sachant qu'il faut que je trouve une femme pour ça. Et mon âme soeur...Je regarde la jeune maman de toute ma hauteur.

« Peut-être qu'il aura un déclic pour un métier dans l’hôtellerie. Je suis encore navrée de vous avoir fais venir. Je suis dans l'obligation de reprendre mon travail, mais je serais ravie de vous offrir un café la prochaine fois. Ma secrétaire va vont donner de l'argent pour le taxi. Au plaisir. Toi aussi, petite puce. »

J'embrasse la main de la petite et m'incline légèrement devant sa mère, m'éloignant avec un sourire vers mon bureau récupérant mon ordinateur et mes dossiers.

BY .TITANIUMWAY



Ha Na....
Notre lien est plus fort que tout...Les cicatrices que l'on porte sont là pour ne pas oublier. ∞
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: Diplomatie...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Changements tant attendus dans la Diplomatie Haitienne.
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Haiti : Repenser la diplomatie [Alterpress]
» Les déboires de la diplomatie haïtienne
» Changement dans la diplomatie haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Itaewon & Namsan
이태원 & 남산
 :: Hôtel :: Etage privé de Sun In Ho
-