Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Mer 10 Juil - 17:03

L'inquisition

Jang tae Hyun & Kang Ae Ri


Le 11 Mars 2013, aux alentours de 17h30


Les cours viennent à peine de reprendre que j’en ai déjà marre. Les professeurs devraient être dépressifs à force ! Réussir à décourager les jeunes en aussi peu de temps, ça relève du miracle, tout simplement. Il a suffit d’un cours d’arts visuels pour que je sache que je n’allais pas aimer cette année. Histoire de l’art… C’est même pas une matière ce truc ! Et ça ne veut rien dire en plus ! En fait, la prof n’avait pas envie de se casser la tête pour le premier cours et elle ne voulait pas de bruit, alors elle a ressorti un vieux cours d’histoire de l’art. On s’en tape de savoir que Truc a vécu de telle année à telle année, qu’il était marié à Machin et qu’il avait quatre enfants qu’il a toujours négligés ! Ce sont les œuvres qui nous intéressent, pas le reste ! Et puis il faut mettre la main à la pâte aussi, sinon ça n’a pas d’intérêt. Autant regarder une chaîne spécialisée en histoire si c’est juste pour faire le plein de connaissances inutiles ! Mais alors le pire, c’est quand elle nous a annoncé nos devoirs pour la semaine prochaine : dessiner un paysage. Super. Elle n’avait vraiment pas envie de se casser la tête celle-là ! Par contre, elle devait bien vouloir nous embêter parce qu’avec un intitulé comme ça, j’vous raconte pas le bazar !

C’est à cause de ce cours que je me retrouve assise sur un banc, depuis maintenant plus d’une heure, assise face à l’eau de la rivière Han. Il m’a fallu deux jours pour me décider à venir ici. À croire que j’aime la difficulté. J’en suis à mon quatrième banc. Il n’y a rien qui m’inspire. Je me lève, ramasse le grand sac qui contient mon matériel et me déplace, encore. Cette fois, je vais plus loin, et je finis par m’asseoir à même le sol, en tailleur. Je remonte mes lunettes de soleil sur ma tête et observe la vue qui s’offre à moi. Là, ça devrait aller. Je ne saurais dire ce qui est différent des quatre autres endroits. Peut-être est-ce tout simplement l’angle, à moins que ce ne soit mon état d’esprit qui ait changé depuis que je suis arrivée. Je pose devant moi ma grande sacoche, je suis d’ailleurs ridicule lorsque je la porte, elle est presque aussi grande que moi !, et l’ouvre. J’en sors une pochette pleine de fusain et un bloc-notes à spirale, plein de feuilles canson. J’extirpe mon portable de la poche de mon jean et le met en silencieux avant de le poser sur mon carton à dessin, au fond de mon sac beige. Je ne veux pas être dérangée maintenant que j’ai réussi à trouver un sujet correct.

J’ôte mes lunettes de sur ma tête et les pose à côté de mon téléphone. Puis je récupère l’élastique dans ma trousse à fusain et rassemble négligemment mes cheveux en une queue de cheval haute. J’enlève ma veste et la pose à côté de moi. Il fait assez chaud pour ne pas avoir besoin de ça, d’autant plus que le soleil tape fort dans mon dos, réchauffant fortement ma tunique carmin. Et j’observe, mes mains posées sur mes cuisses, autour de mon bloc-notes. J’imprime autant de détails que je peux pour n’avoir pas besoin de relever souvent les yeux de ma feuille. Je clos mes paupières quelques instants avant de me lancer, attrapant un fusain et traçant les premières esquisses du paysage devant moi. Je ne pense à rien d’autre qu’à mes gestes. Mes yeux rivés sur mon papier, j’agite ma main droite, traçant trait après trait, courbe après courbe. Ce qui ne ressemble d’abord à rien commence à prendre forme, et c’est seulement lorsque j’estime qu’un étranger pourrait reconnaître le type de paysage représenté que je relève mes yeux bleus pour les replonger sur la réalité. Mes premiers traits sont gravés sur ma rétine et se superposent au réel.

Alors je reprends, façonnant mon panorama pour le rendre fidèle à la réalité observable, celle que voient mes yeux. Mon regard vogue entre la réalité et le papier de façon tout à fait aléatoire. Je ne peux pas m’empêcher de penser que la poterie et le dessin sont deux activités similaires, si ce n’est qu’elles ne mettent pas en jeu le même sens. En dessin, on voit avec les yeux. En poterie, on voit avec les mains. Si je préfère la poterie, c’est parce que les gens n’y voient rien de personnel, tandis qu’ils trouveront toujours un moyen d’interpréter les dessins, croquis et peinture que vous leur montrerez. La lumière a changé depuis que j’ai commencé, les ombres ne sont plus les mêmes. Je lève la tête vers le ciel, et, en balayant le ciel des yeux, je vois un visage. Je sursaute avant de réfléchir. Une main posée sur mon cœur, je me rends compte qu’il ne s’agit que de Tae Hyun.

« Putain, tu m’as fait peur ! »

J’ai juré. Je ne jure jamais. Il m’a vraiment fait peur cet idiot ! Il ne pouvait pas se signaler, non ? Il voulait absolument me surprendre ?

« Pardon pour la vulgarité mais tu m’as vraiment surprise ! Qu’est-ce que tu fais là ? »

C’en est fini de ma tranquillité d’esprit. A chaque fois que lui et moi nous rencontrons, il me harcèle pour savoir pleins de choses dont je ne vois pas l’intérêt. C’était quoi la probabilité pour qu’il se ramène ici alors que j’y suis et pour qu’en plus il me voit et vienne à ma rencontre ?




Dernière édition par Kang Ae Ri le Ven 4 Juil - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Jeu 11 Juil - 11:03


Tae Hyun regardait une fois de plus les recherches de colocation dans le journal de Séoul. Cela faisait maintenant plus d’un mois qu’il s’était installé et il cherchait toujours quelqu’un avec qui habiter. Il ne voulait pas demander à ses amis car il savait très bien qu’avoir une colocation avec un ami n’est pas toujours une mince affaire. Tae Hyun avait rédigé une recherche de colocataire qu’il allait mettre sur le panneau d’affichage de l’immeuble dans lequel il habitait. Peut être que quelqu’un recherchait mais n’avait pas posté dans le journal. Les pieds sur son bureau, Tae Hyun tournait rapidement les pages de l’hebdomadaire. Il riait parfois en voyant certaines annonces. « Recherche appartement propre et non fumeur avec une colocataire mignonne.  ». Ca c’était de l’annonce. Franchement, qui est capable de mettre ce genre d’annonce dans un journal que tous le monde lit. Le jeune homme décidait, après avoir lu toutes les annonces du journal, de voir ce qu’il y avait d’intéressant sur internet.

Fixant la montre au dessus de la porte de son bureau, Tae Hyun se demandait pourquoi il était venu travailler. Aujourd’hui, il n’avait pas eu beaucoup de travail. Il avait retouché quelques croquis de ses collègues, avait fait quelques remarques désobligeante à Hee Soon et avait fait ses recherches de colocataire. Une journée vraiment ennuyeuse pour lui. Il avait envie de sortir le plus rapidement de ce bureau, mais il lui restait encore deux heures à tenir. Prenant son carnet de dessin personnel, le jeune architecte commençait à dessiner. Il reprenait l’un de ses dessins qu’il n’avait pas terminé, gommant certains détails qui ne lui plaisait pas. Tae Hyun avait l’habitude de ne pas souvent travailler au travail. Ce qui est plutôt logique non ? Préférant de loin faire ses croquis au calme à la maison ou dans un parc, il n’aime pas vraiment l’ambiance qu’il y a dans ce bureau. Rester cloitrer dans une pièce aussi ridiculement petite n’était pas ce don il rêvait. Mais ça allait bientôt changer. Il prévoyait d’ouvrir son propre cabinet d’architecture avec un de ses collègues de travail. Cela faisait quelques temps qu’ils en parlaient et ils étaient en train d’économiser pour se payer un local qui leur plairait. Tae Hyun avait même commencé à faire des esquisses pour construire éventuellement leur futur lieu de travail. Il rêvait d’une longue bâtisse tout en verre et en bois, avec un grand jardin au milieu qui lui permettrait de trouver de l’inspiration. Tae Hyun avait ce problème d’hyperactivité qui l’empêchait de rester trop longtemps au même endroit sans rien faire.

Une fois le travail enfin terminé, Tae Hyun se dirigeait naturellement vers les rives du Han River. Il venait souvent là après le travail, trouvant cet endroit reposant et très inspirant. Prenant son scooter, il zigzaguait entre les voitures, faisant attention à ne pas se faire rouler dessus. Avoir un scooter à Séoul, c’était vraiment pratique. Habituellement, il prenait le métro où le bus, mais lorsqu’il savait qu’il sortirait le soir, il préférait prendre son scooter pour ne pas être dépendant des horaires des bus et du métro. Tae Hyun connaissait la route par cœur et il se retrouvait donc rapidement sur les rives. Laissant son casque dans le coffre, il prit son sac à dos dans lequel il avait mis ses outils de travail. Il allait enfin pouvoir vraiment travailler. Tae Hyun fut surpris de voir qu’il y avait si peu de monde. Normalement, il y avait beaucoup de touristes ou d’étudiants, et l’architecte avait toujours du mal à trouver un endroit où s’asseoir. Mais ce jour là, ce n’était pas pareil. Pourtant, la météo était bonne. Tae Hyun observait les gens qui était autour de lui et il avançait en voyant une jeune fille qu’il connaissait. Ses pas étaient légers, il voulait la surprendre. Il se postait donc derrière elle et en profitait pour poser un regard sur son dessin. Il fallait avouer que le dessin était plutôt pas mal. Mais, il n’allait certainement pas l’avouer. Ce n’était pas son genre de faire des compliments.

« Putain, tu m’as fait peur ! »

Le juron de la jeune fille le faisait rire. Il n’était pas habitué à ce genre de langage, et n’était surtout pas habitué à ce qu’une fille de son âge l’emploi. Même lui était plutôt poli. Bon d’accord, c’est un mensonge …

« Pardon pour la vulgarité mais tu m’as vraiment surprise ! Qu’est-ce que tu fais là ? »
« Je t’ai suivi jusqu’ici, j’avais tellement envie de te voir. »

Un sourire ironique se dessinait sur son visage. Le jeune homme s’asseyait à côté d’elle, sans lui demander son avis.

« Tu dessines toi ?! C’est plutôt … réussi ?! »

Il prenait le croquis des mains d’Ae Ri et l’observait attentivement. Il voulait lui donner des conseils, comme ajouter des ombres ou des petits détails, mais il n’était pas sûr qu’elle allait bien le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Jeu 11 Juil - 13:10

« Je t’ai suivi jusqu’ici, j’avais tellement envie de te voir. »

La réponse n’aura pas tardé pas à se faire entendre, même si elle n’est pas celle que j’attendais. Visiblement, Tae Hyun est en forme. J’ai l’impression que c’en est vraiment fini de ma tranquillité. Son air ironique au possible m’agace. A croire qu’il a eu une journée super ennuyeuse et qu’il a envie d’un peu d’action.

« Ah ah. Très drôle. »

Je lève les yeux au ciel. Non seulement il me fait peur, mais en plus il ironise… J’ai horreur de ça ! Normalement, quand on surprend quelqu’un comme ça on rit pour se moquer de la surprise, ou alors on s’excuse. Mais de sa part, rien ne vient. Bon sang, il est quand même culotté celui-là !  Je ne sais même pas pourquoi ça m’étonne… Je le regarde s’asseoir à côté de moi. Il n’y a pas assez de place plus loin ? Et il ne pouvait pas demander avant ? Juste pour la forme ! Non, monsieur prend ses aises. Je dois être trop gentille pour que les gens viennent m’importuner sans même prendre la peine de feindre la politesse !

« Tu dessines toi ?! C’est plutôt … réussi ?! »

Je ne sais pas trop comment je dois prendre ces deux propositions. Il a l’air étonné que je sache dessiner et j’aurais plutôt tendance à mal prendre son ébahissement. Ce n’est pas parce que je suis miss catastrophe que je ne sais rien faire de mes dix doigts après tout ! Mais le fait qu’il qualifie mon œuvre de « plutôt réussie » m’adoucit. Venant de lui, je suppose que c’est un compliment. Je le laisse prendre mon dessin et l’observer, même si je n’aime pas ça. Je me retiens de lui faire remarquer qu’avant de prendre quelque chose qui ne nous appartient pas, il est d’usage d’en demander l’autorisation. Rabattant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, je prends le parti de répondre à Tae Hyun sans le regarder.

« Pas besoin de prendre cet air étonné ! Ce n’est pas parce que tu m’as posé un milliard de questions que tu sais tout de moi, Jang Tae Hyun. Mais pour ta défense, je ne dessine pas souvent. Donc tu n’avais aucune chance de le deviner. »

Un sourire amusé se glisse sur mes lèvres et je me détends. Mon cœur a repris sa course normale et je me rends compte que j’ai un peu mal au dos. Ma mère dirait que c’est ce qui arrive quand on se tient mal pour dessiner ou pour écrire. Je me redresse un peu avant de regarder enfin celui qui a troublé ma quiétude. Il semble concentré sur mon dessin et je devine que moi non plus je ne sais pas tout, ou plutôt je ne sais rien, de lui.

« Tu as l’air de t’y connaître… Il est loin d’être fini et même fini, il sera loin d’être parfait… Alors sois indulgent s’il-te-plaît ! »

Je n’aime déjà pas montrer mes œuvres finies, alors quand elles ne sont pas achevées, je trouve ça encore plus frustrant et désagréable. C’est idiot car mon sujet pour cette fois n’est qu’un paysage tout ce qu’il y a d’impersonnel. Je n’ai pas choisi de dessiner des inconnus, ni des gens que je connais, et pourtant je n’aime toujours pas l’idée que quelqu’un regarde. Dessiner m’expose trop. C’est pour ça que je m’abstiens en général, ou que je cache ce que je fais dans mon carton à dessin ou dans la malle à côté de mon lit. J’ai la chance d’avoir une famille qui ne me harcèle pas pour tout savoir, alors j’en profite ! Les seuls à qui j’aime montrer mes œuvres sont mes autres amis passionnés eux aussi. Il n’y a que mes pièces de poterie que je supporte de présenter. Le reste me déplaît.  

« Tu pourrais me rendre mon dessin s’il-te-plaît ? »

Je tends ma main vers lui, attendant qu’il me laisse enfin me ressaisir de mon œuvre. J’aimerais pouvoir la ranger à l’abri des regards. Je reviendrai demain pour achever mon travail, maintenant ça me paraît tout à fait impossible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Jeu 11 Juil - 13:59


Ae Ri intriguait beaucoup Tae Hyun. Le jeune homme plutôt curieux avait pris l’habitude de poser des questions – beaucoup trop de questions- à la lycéenne. A chaque fois qu’il lui demandait quelque chose et qu’elle lui donnait une réponse, ça lui donnait envie de poser d’autres questions. Il voulait à tout prix savoir pour son frère. Ae Woon travaillait dans le café qui appartenait à la mère de Tae Hyun et l’architecte se posait beaucoup de question sur sa véritable « nature ». Tae Hyun avait toujours eu ce problème de vouloir savoir si la personne qui se trouvait en face d’elle était un Twao ou non. Car sa façon de se comporter avec cette personne changerait alors du tout au tout. Depuis son adolescence, Tae Hyun se comportait comme un véritable … connard avec les Twaos. Normal, ils avaient détruis la vie de sa mère, et la sienne par la même occasion. Désormais, à chaque fois qu’il se retrouvait face à quelqu’un  qu’il soupçonnait ou qu’il savait être un Twao, il devenait méchant et sarcastique.

Cela faisait quelques temps maintenant qu’il soupçonnait le frère d’Ae Ri d’être l’un d’entre eux. Et Tae Hyun ne se dérangeait pas pour poser pleins de questions, qu’elles soient embarrassantes ou pas à ce dernier. Et, depuis qu’il avait rencontré la sœur de ce dernier, il avait trouvé une autre personne à interroger. Est-ce que les frangins Kang savaient que Tae Hyun les soupçonnaient d’être des Twaos ? Il ne savait pas lui même, et franchement, il s’en foutait complètement. Ca n’allait pas l’arrêter.

Le jeune architecte regardait attentivement le dessin d’Ae Ri. Il fallait avouer que c’était vraiment réussi, mais pas pour l’œil perfectionniste de Tae Hyun. Ce dernier regardait devant lui et essayait de faire la comparaison avec le paysage. La plupart du temps, les gens reproduisent bêtement ce qu’ils avaient devant leurs yeux, ce que tout le monde – ou presque – peut voir. Ce n’était pas son cas à lui. Tae Hyun avait toujours eu un style bien particulier pour représenter les choses. On pouvait lire dans ses dessins si le  jour où il l’avait réalisé il était ou non de bonne humeur. C’est pour cela qu’il ne montrait jamais ses dessins.

« Pas besoin de prendre cet air étonné ! Ce n’est pas parce que tu m’as posé un milliard de questions que tu sais tout de moi, Jang Tae Hyun. Mais pour ta défense, je ne dessine pas souvent. Donc tu n’avais aucune chance de le deviner. »

On pouvait dire qu’Ae Ri n’était pas le genre de personne à se faire marcher sur les pieds. En tout cas, pas par Tae Hyun. C’était d’ailleurs pour ça qu’il ne la détestait pas. Parce qu’elle avait beaucoup de répondant, et ça l’amusait beaucoup. Il apprenait peu à peu à connaître cette jeune fille et, bien qu’il lui posait sans cesse des questions lorsqu’il la croisait, il ne la connaissait pas suffisamment pour connaître ses hobbies. Tae Hyun, le regard toujours posé sur le dessin d’Ae Ri poussait un long soupir

« Tu as l’air de t’y connaître… Il est loin d’être fini et même fini, il sera loin d’être parfait… Alors sois indulgent s’il-te-plaît ! »
« J’ai bien vu qu’il n’était pas fini … Si tu veux un commentaire objectif dessus, je me ferais une joie de le faire ! »

Il souriait légèrement. Il adorait l’art depuis qu’il était tout petit. Si il avait eu le courage de faire aussi des études d’arts, il les aurait fait. Surtout qu’il était en avance par rapport aux autres. Mais, l’architecture était ce qu’il aimait le plus. Bref, tout ça pour dire qu’il pouvait rester des heures à regarder ce dessin et à imaginer toutes les modifications à faire.

« Tu pourrais me rendre mon dessin s’il-te-plaît ? »
« Si je peux me permettre, et, saches que ce que je vais te dire est un compliment, ton dessin est presque beau. Il manque quelques petites choses à mon avis. Des ombres et de la profondeur. »

Tae Hyun ignorait la demande d’Ae Ri, il était bien trop inspiré par le dessin qu’elle venait de faire. Il sortie une feuille transparente de son sac à dos, un crayon de papier et il commença à griffonner dessus. La feuille canson de la lycéenne était en dessous de sa feuille transparente, ce qui permettait à Tae Hyun de montrer ce qu’il voulait dire à Ae Ri par ça petite remarque. Se traits étaient fins et sa manière de dessiner plutôt rapide. En un rien de temps, il avait terminé.

« Voilà ! Regarde, là ».

Il lui donna la feuille canson avec la feuille transparente par dessus à Ae Ri. Il lui montrait ce qu’il avait changé.

« C’est pas mal comme ça non ? »

Il regardait alors Ae Ri, attendant une réaction de sa part. Puis, son interrogatoire habituel commençait par une simple question au sujet du dessin qu’elle venait de faire :

« C’est pour tes cours ? Ou tu dessines pour toi ? Tu as fait d’autres reproductions ? » Il regardait à côté de la jeune fille, un sac rempli de croquis et d’autres œuvres d’art et continuait donc sur sa lancé « Ah ce que je vois, tu n’es pas à ton coup d’essai. »

Si il voulait en savoir plus sur elle, il allait devoir lui montrer quelque chose aussi. N’est-ce pas comme ça, dans la vraie vie ? Donnant donnant ? Il hésitait un instant puis il sortait de son sac un carnet de dessin. Il y jetait un rapide coup d’œil, pour voir si il n’y avait pas quelque chose de trop gênant et il lui montrait.

« Tu n’es pas la seule à aimer l’art. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Jeu 11 Juil - 20:22

En observant la scène, je prends conscience que Tae Hyun est peut-être plus que quelqu’un de trop curieux.  Il a l’air vraiment intéressé, sans ironie aucune, sans sarcasme. Il semble sincère. C’est la première fois depuis qu’on s’est rencontré que je trouve un point commun entre lui et moi. C’est assez déroutant. Il soupire.

« J’ai bien vu qu’il n’était pas fini … Si tu veux un commentaire objectif dessus, je me ferais une joie de le faire ! »
« Euh… si tu as du temps pour ça, je veux bien de ton avis… »

J’avoue que sa proposition me laisse perplexe. Mais j’ai soif d’apprendre, et c’est l’occasion rêvée. D’ordinaire, je garde mes dessins pour moi, difficile dans ces conditions d’avoir des conseils avisés. Autant profiter aujourd’hui de l’occasion donnée. Il a vu mon dessin, autant que cela serve. Je ne m’attends pas à ce qu’il soit tendre avec moi et je me doute bien qu’il sera très critique mais je ne suis pas susceptible. Je saurai faire la part des choses. Et puis au pire, si je ne suis pas d’accord avec ce qu’il me dit, rien ne m’oblige à prendre en compte ses conseils.
Bizarrement, il semble heureux. Par contre, il n’a pas l’air d’avoir l’intention de me rendre mon dessin. Une moue boudeuse sur le visage, je repose mes mains sur mes cuisses en soupirant à mon tour.

« Si je peux me permettre, et, saches que ce que je vais te dire est un compliment, ton dessin est presque beau. Il manque quelques petites choses à mon avis. Des ombres et de la profondeur. »

Je sens le feu me monter aux joues malgré la nuance apportée par le « presque ». J’abandonne l’idée de récupérer mon dessin tout de suite et le fixe, intriguée. Il sort une feuille de papier calque de son sac  et la pose par-dessus mon dessin. Je fronce les sourcils, ne voyant pas où il veut en venir. Je comprends lorsqu’il trace les premiers traits. Il m’impressionne. Mes grands yeux bleus pétillent d’une sorte d’admiration que je ne peux contenir et je me penche légèrement pour me rapprocher de lui et admirer l’agilité avec laquelle il trace sur le transparent. Moi qui n’aime pas rester trop longtemps immobile et passive, je pourrais rester ainsi de longues heures. Mais Tae Hyun en décide autrement et interrompt mon admiration sans le savoir.

« Voilà ! Regarde, là ».

Je prends les deux feuilles superposées et les observe attentivement. Effectivement, le rendu n’est pas du tout le même. C’est beaucoup plus beau. On a l’impression de pouvoir toucher un véritable objet et non un dessin. Mon frère ronchonnerait probablement en me voyant m’émerveiller ainsi, alors je me ressaisis.

« C’est pas mal comme ça non ? »
« C’est mieux que pas mal, c’est génial ! Tae Hyun, tu es vraiment doué ! »

J’observe toujours le dessin, un sourire naïf fermement ancré sur mes lèvres. Je revois les gestes qu’il a fait pour en arriver à ce résultat. Je suis impressionnée, vraiment. Une fois les ajouts de Tae Hyun mémorisés, je reprends mon canson et pose le transparent devant moi. Je commence à tracer. Je me sens un peu intimidée par le regard de mon aîné posé sur moi mais je me donne des airs confiants. Mes gestes sont moins habiles et beaucoup moins rapides que ceux que je viens de voir. Pourtant, le résultat est plutôt ressemblant. Pour ne pas trop faire attendre Tae Hyun, je ne me concentre que sur un point du dessin. J’aimerais avoir son avis.

« C’est pour tes cours ? Ou tu dessines pour toi ? Tu as fait d’autres reproductions ? Ah ce que je vois, tu n’es pas à ton coup d’essai. »

Je relève la tête de mon dessin et me rends compte que j’ai coincé ma langue entre mes dents en dessinant. Je la range donc à sa place et cherche du regard ce qui fait dire à Tae Hyun que je dessine plus que je ne veux bien l’admettre. Outre mon matériel bien sûr. Evidemment, certains dessins débordent de mon carton  et d’autres traînent dans ma grande sacoche. Si j’avais su, je les aurai mieux rangés que ça !

« Là, c’est pour le lycée oui. Mais d’habitude, je dessine uniquement pour le plaisir. Ca me détend. Et oui, je dessine depuis longtemps, si c’est la question que tu te poses. »

Je reporte mon regard sur ma feuille, essayant de jauger le changement avec un peu de recul. C’est tellement imparfait… Peut-être que ce sera mieux lorsque j’aurais achevé mon travail… J’entends Tae Hyun s’agiter à côté de moi et le vois sortir un carnet qu’il me tend finalement.

« Tu n’es pas la seule à aimer l’art. »

Je repose ma feuille devant moi, sur ma sacoche, et saisis le carnet. J’en soulève la couverture et y découvre des dessins, des croquis, magnifiques, représentant diverses choses. Je feuillette le carnet avant de comprendre ce qu’il attend de moi. Je dépose précautionneusement son carnet sur mes genoux et me penche vers ma sacoche. J’en extrais délicatement mon carton à dessin et le pose devant lui. Je ne m’engage pas à grand-chose en lui en dévoilant le contenu. Il y a beaucoup de gens croqués au hasard de mes pérégrinations, quelques paysages ou objets m’ayant tapé dans l’œil et surtout, il y a quelques portraits de Min Hwan et de Ae Woon, mes modèles préférés.

« Je n’ai pas pris beaucoup de cours, et c’est loin d’être aussi beau que ce que tu fais…  »

Ce que je sous-entends, c’est qu’il ne doit pas s’attendre à voir des choses extraordinaires. Je ne montre pas ce que je fais, ça reste pour moi, donc je ne prête pas attention aux détails qui me paraissent futiles. J’avoue avoir un peu honte.

« Dis, si je continue à répondre à toutes les questions que tu me poses, est-ce que tu voudrais bien me donner d’autres conseils ? Bon, je ne suis pas sûre de réussir à tous les mettre en application, il n’y a qu’à voir la différence entre tes ajouts et les miens, mais ça me plairait bien d’apprendre un peu plus… »

C’est ce qu’on appelle un échange de bons procédés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Ven 12 Juil - 10:56


« C’est mieux que pas mal, c’est génial ! Tae Hyun, tu es vraiment doué ! »

Tae Hyun avait envie d’acquiescer et de dire qu’il avait un talent inné, mais il serait passé pour un mec arrogant et surtout, pour un menteur. Il y avait des moments dans lesquels Tae Hyun peut être sûr de lui, mais il reste tout de même quelqu’un qui à peu confiance en ses capacités. C’est pour cela qu’il a toujours beaucoup travaillé pour réussir. Même si il donnait une image de bonhomme arrogant et hautain, c’est loin d’être ce qu’il est réellement.

« Là, c’est pour le lycée oui. Mais d’habitude, je dessine uniquement pour le plaisir. Ca me détend. Et oui, je dessine depuis longtemps, si c’est la question que tu te poses. »

Il se souvenait alors qu’au lycée il dessinait aussi beaucoup. Vu que les autres étudiants étaient pratiquement tous contre lui, il restait souvent seul à dessiner. C’est grâce à tous ces moments de solitude qu’il avait développer cette technique qui lui est bien personnel. Les œuvres de Tae Hyun était toujours très varié. Il pouvait aussi bien faire des portraits, ou bien, des paysages. Mais ce qu’il préférait, c’était de faire des bâtiments, des immeubles, des maisons. Il était fait pour ça.

Tae Hyun observait Ae Ri qui elle même regardait son carnet. C’était la première fois qu’il montrait ses œuvres. Il n’avait pas l’habitude que les autres voient ses œuvres. La seule personne à qui il les montrait, c’était Eun Mee. Ca lui permettait comme ça, de mieux voir ce qu’il y avait autour d’elle. Mais là, c’était vraiment différent.

« Je n’ai pas pris beaucoup de cours, et c’est loin d’être aussi beau que ce que tu fais…  »
« Tu sais, je pense que les cours de dessins ou d’art plastique, je ne sais pas comment on appelle ça, bref, ça sert pas à grand chose. Ca ne t’aide pas à te créer ta propre technique. Ca te donne juste des pistes sur ce que tu dois faire. »

Tae Hyun prenait un autre calepin dans son sac –il en avait beaucoup, et se mettait à dessiner machinalement, en écoutant Ae Ri parler.

« Dis, si je continue à répondre à toutes les questions que tu me poses, est-ce que tu voudrais bien me donner d’autres conseils ? Bon, je ne suis pas sûre de réussir à tous les mettre en application, il n’y a qu’à voir la différence entre tes ajouts et les miens, mais ça me plairait bien d’apprendre un peu plus… »

Le jeune architecte relevait soudainement la tête, heureux d’avoir l’autorisation d’Ae Ri pour qu’il puisse lui poser toutes les questions qu’il voulait. Il lui tendait la main pour la serrer, comme pour accepter son offre.

« Alors, une réponse, un conseil ? »

Tae Hyun se frottait les mains intérieurement, ravis de reprendre son interrogatoire habituel. Avant de poser sa première question, il regardait les dessins d’Ae Ri et il s’appercevait rapidement qu’il y avait un portrait d’un de ses amis, Min Hwan.

« Oh, Min Hwan ! Son portrait est pas mal, plutôt ressemblant, mais peut être pas assez. Je vais te donner des tuyaux plutôt utile que j’ai apprit au fil des années. »

Il levait les yeux au ciel, tout en continuant de griffonner sur son papier. Il réfléchissait à la première question qu’il allait lui poser. Il fallait qu’il sache si les frangins Kang étaient oui ou non des Twaos. Mais lui poser la question, comme ça, ce n’était pas la meilleure solution. C’est pour ça qu’il poussait toujours à bout Ae Woon, il voulait le pousser à lui dévoiler sa véritable nature. Mais il n’y était pas encore parvenu. Il essayait donc, depuis qu’il avait rencontré Ae Ri.

« Bon, première question : tu étais souvent malade quand tu étais petite ? Enfin, tu es quelqu’un de fragile niveau santé ? »

Tae Hyun et la délicatesse …
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Ven 12 Juil - 21:42

« Tu sais, je pense que les cours de dessins ou d’art plastique, je ne sais pas comment on appelle ça, bref, ça sert pas à grand chose. Ca ne t’aide pas à te créer ta propre technique. Ca te donne juste des pistes sur ce que tu dois faire. »
« Justement, avoir des pistes peut être utile, non ? »

C’est une simple supposition. Je n’ai pas l’ambition de devenir dessinatrice professionnelle et je n’ai pas réellement envie d’améliorer ma technique donc je ne me suis jamais posé vraiment la question. Je trouve les cours de dessin trop impersonnels. J’ai toujours préféré dessiner tranquillement dans mon coin. Tant pis pour les retours. Quoiqu’il en soit, Tae Hyun est bien plus qu’un griffonneur du dimanche. Tandis que je lui parle, il dessine sur un petit carnet. Je suis vraiment impressionnée. Ma curiosité l’emportera finalement sur mon agacement. Je pourrais bien supporter un peu plus ses interrogatoires pour apprendre quelques choses de lui. Et visiblement, il est intéressé par ma proposition. Il lève la tête de son papier et me tend sa main pour sceller le marché. J’attends qu’il ait reformulé notre pacte, histoire de ne pas le regretter.

« Alors, une réponse, un conseil ? »
« Je ne songeais pas à quantifier les questions et les conseils, mais soit ! Une réponse, un conseil. »

Je serre sa main fermement, plongeant mon regard dans le sien. Personnellement, je pensais plutôt qu’il pourrait me poser autant de questions qu’il le voudrait en échange d’un conseil mais sa version me convient même mieux. C’est plus avantageux pour moi, même si ça implique que je sois maintenant obligée de répondre à ses questions parfois indiscrètes du moment qu’il me donne un conseil. Une chose est sûre, ce marché l’enchante.
Une fois notre pacte scellé, il regarde mes dessins et je me sens intimidée. Mes joues rosissent légèrement. J’attends ses critiques constructives avec appréhension. Ce n’est pas une sensation très agréable à mon sens. Il s’arrête sur un dessin. Je regarde la feuille. C’est un portrait de Hwan. D’ailleurs, je suis heureuse de ne pas être aussi nunuche que les filles de mon âge. Vous imaginez la honte si j’avais dessiné des petits cœurs partout autour du visage parfait de Hwan ? Surtout qu’ils se connaissent plutôt bien ces deux-là si je me souviens bien…

« Oh, Min Hwan ! Son portrait est pas mal, plutôt ressemblant, mais peut être pas assez. Je vais te donner des tuyaux plutôt utile que j’ai apprit au fil des années. »
« Au moins, tu l’as reconnu ! Et je suis toute ouïe ! »

Enfin quand même, je le trouvais plutôt réussi ce portrait. Je pensais même l’offrir à Hwan. Heureusement que je me suis abstenue alors ! Min Hwan est tellement parfait que je m’en voudrais de ne pas représenter parfaitement ses traits. Je l’ai fait de mémoire. Je n’ai jamais demandé à personne de poser pour moi. Je ne dessine devant personne, et je serais bien intimidée si ça devait arriver. J’ai tellement observé le visage de Min Hwan que ça ne m’a posé aucun problème. Je pourrais aussi sûrement sculpter son visage dans l’argile… Mais ce serait carrément flippant comme truc, donc inutile d’y penser.

« Bon, première question : tu étais souvent malade quand tu étais petite ? Enfin, tu es quelqu’un de fragile niveau santé ? »


Tae Hyun me tire de mes réflexions d’amoureuse éperdue avec cette question assez incongrue. Je lève les yeux au ciel.

« Tu rigoles ? J’étais increvable, comme maintenant ! Je suis très rarement malade. Par contre, quand je tombe malade, je ne fais pas semblant… Je suis beaucoup moins fragile qu’il n’y paraît ! Malgré toutes mes acrobaties et mes maladresses, je n’ai encore jamais réussi à me casser quoique ce soit. »

Non pas que cela me tente, au contraire ! J’apprécie que mes os soient aussi solides, tout comme j’apprécie le fait de ne tomber que rarement malade. On dit que la psyché peut influer sur la santé. Je suis bien heureuse qu’il en aille différemment pour moi. Autrement, il me serait bien difficile de cacher mon véritable état…

« Alors, qu’est-ce que tu ferais pour rendre au visage de Hwan sa perfection naturelle ? »

Oups ! Je n’aurais peut-être pas du dire ça…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Mar 16 Juil - 9:04


« Au moins, tu l’as reconnu ! Et je suis toute ouïe ! »

Comment pouvait-on ne pas reconnaître Min Hwan ? Le dessin de Ae Ri était bien fait, ça, il ne pouvait pas le nier. Mais il manquait quelque chose. Tae Hyun et son œil critique observait longuement le portrait de Min Hwan. Il voyait les changements qu’il y avait à faire, mais, il n’y avait pas grand chose à faire. Juste des petits détails par ci par là. Tae Hyun, ayant une mémoire eidétique pouvait faire le portrait de n’importe quelle personne qu’il avait rencontré et mettre chaque détail, comme les cicatrices, ou les grains de beautés. Ce sont des détails, qui, pour lui, sont très important.

« Tu rigoles ? J’étais increvable, comme maintenant ! Je suis très rarement malade. Par contre, quand je tombe malade, je ne fais pas semblant… Je suis beaucoup moins fragile qu’il n’y paraît ! Malgré toutes mes acrobaties et mes maladresses, je n’ai encore jamais réussi à me casser quoique ce soit. »

Bon, il faut avouer que ce n’était pas la réponse qu’il attendait. Tae Hyun réfléchissait suite à la réponse de Ae Ri. Peut être se trompait-il quand au fait qu’Ae Ri soit une Twao. Mais, il était certain que son frère en était un. Il repensait alors à son père qui était un Twao lui aussi. Il se souvenait qu’il n’était jamais tombé malade, que c’était un roc. Alors, Tae Hyun se demandait si Ae Ri n’était pas effectivement une Twao, et une Twao donneuse. « Par contre, quand je tombe malade, je ne fais pas semblant… ». Cette phrase résonnait dans la tête du jeune homme. Une fois de plus, ça lui prouvait qu’elle était peut être une Twao. Tae Hyun savait très bien que cette « espèce » avait besoin de charge pour survire. Il se disait alors que, quand Ae Ri tombait malade, si elle avait du mal à s’en remettre, ça venait probablement du fait qu’elle n’avait pas reçu de charge, et que, ça maladie l’affaiblissait encore plus. Tae Hyun cherchait toujours la petite bête.

« Alors, qu’est-ce que tu ferais pour rendre au visage de Hwan sa perfection naturelle ? »

Tae Hyun allait poser une nouvelle question lorsqu’Ae Ri posa la sienne. Il avait envie de rire lorsqu’il entendait « sa perfection naturelle ». Tient, il venait d’apprendre une autre chose sur Ae Ri. Etait-elle intéressé par Min Hwan ? C’était bizarre cette histoire, il n’allait pas se gêner pour lui poser la question plus tard. Mais, il pensait aussitôt à Min Hwan et à Ae Woon. Min Hwan avait dit à Tae Hyun ce qu’il ressentait pour Ae Woon. Et, bien que ça dérange fortement Tae Hyun, ce dernier faisait tout pour pousser son ami à dire à Ae Woon ce qu’il avait sur le cœur. C’était alors vraiment étrange d’entendre la petite sœur d’Ae Woon dire que Min Hwan était parfait. Avait-elle des sentiments pour lui ? Ca, il ne pouvait pas le savoir, il ne la connaissait pas suffisamment pour ça. En tout cas, c’était une situation qui faisait bien rire le jeune architecte. Si Min Hwan était amoureux de Ae Woon et que Ae Ri était amoureuse de Min Hwan… oula, ça serait compliqué. C’était donc avec un petit sourire malicieux que Tae Hyun donnait son premier conseil.

« Lorsque tu fais un portrait, et que tu penses l’avoir terminé, met le en face d’un miroir, et regarde bien. Si le portrait te paraît bien sur le papier, le miroir te dévoilera réellement si il est beau ou pas. Donc, pour rendre à Min Hwan sa perfection naturelle …» Tae Hyun s’arrêtait quelques secondes pour regarder Ae Ri avec un petit sourire moqueur. « Il faut que tu te mettes devant un miroir avec le portrait, que tu analyses les erreurs, et que tu changes tout ça. Et à chaque fois que tu penses avoir terminé, remets toi devant un miroir. Tu fais ça jusqu’à ce que le portrait te satisfasses. »

Il regardait une fois de plus le portrait de Min Hwan. Il cherchait ce qu’il y avait de plus flagrant à modifier.

« Si j’étais toi, pour ce portrait, je ferais un petit travail sur ses joues. Elles sont un peu plus rondes en vrai. Et son regard aussi. Je sais pas, il y a quelque chose dans son regard qu’il faut changer. Il faut qu’on y voit son petit côté naïf qui le rend plus séduisant. »

Le jeune homme guettait une réaction de la part d’Ae Ri. Voilà une nouvelle question qu’il se posait. Mais, il ne fallait pas qu’il change de sujet, il ne voulait pas se détourner de son objectif principal. Tae Hyun, après avoir donné son conseil à Ae Ri réfléchissait à une autre question pour continuer son interrogatoire. Il levait les yeux au ciel et cherchait longtemps sa question avant qu’une illumination fasse son apparition.

« Ta famille vit depuis quand en Corée ? Tu as des ancêtres Chinois ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Mar 16 Juil - 20:01

Bon sang, il faudrait vraiment que j’apprenne à me taire moi ! A ses traits, je devine que ma remarque n’est pas passée inaperçue. Je baisse la tête. C’est fou ce que l’herbe peut être intéressante quand on essaie d’échapper à l’embarras ! Comment vais-je faire pour rattraper ça maintenant ? Je m’étire pour tromper mon embarras et redescend au passage mes lunettes de soleil sur mon nez sans oser regarder Tae Hyun.

« Lorsque tu fais un portrait, et que tu penses l’avoir terminé, met le en face d’un miroir, et regarde bien. Si le portrait te paraît bien sur le papier, le miroir te dévoilera réellement si il est beau ou pas. Donc, pour rendre à Min Hwan sa perfection naturelle …»

J’ai recommencé à regarder Tae Hyun. A travers mes lunettes, il lui sera difficile de lire dans mes yeux ce que je pense. Mais pourquoi s’arrête-t-il là ? Ah le fourbe ! Il se moque de moi ! Je prends sur moi pour ne pas répondre à la provocation, me contentant de piquer un fard que j’espère discret.

« Il faut que tu te mettes devant un miroir avec le portrait, que tu analyses les erreurs, et que tu changes tout ça. Et à chaque fois que tu penses avoir terminé, remets toi devant un miroir. Tu fais ça jusqu’à ce que le portrait te satisfasses. »

Ouf ! Il a repris sans s’attarder… Je devrais être moins paranoïaque. Après tout, il est quand même normal de trouver Hwan parfait ! Non ? Hum, ce n’est pas le moment de s’interroger là-dessus ! Ca ne m’aidera pas à distraire l’attention de mon professeur de dessin improvisé. Je range Hwan au fond de mon cœur pour analyser ce que vient de m’apprendre Tae Hyun. Se mettre devant un miroir avec le portrait… Drôle d’idée. Je ne vois pas trop ce que ça peut changer en fait. Qu’y a-t-il de différent entre regarder un portrait en décollant son nez de la feuille et en le regardant dans un miroir ? Peut-être est-ce une histoire de distance… Mais à ce moment-là, il suffirait d’accrocher le dessin quelque part et de s’en éloigner… Vraiment, je ne vois pas. Il faudra que j’essaie quand je serai à la maison. Cette histoire m’intrigue.

« Vraiment ? On voit plus de choses dans un miroir qu’en éloignant juste le dessin ? Bizarre… »

Je ne prétends pas que ce que me dit Tae Hyun est faux ou impossible, je m’interroge simplement sur les raisons qui font que ça marche. Peut-être est-ce justement l’inversion des traits qui fait qu’on remarque mieux les défauts… Je n’en ai aucune idée, et ça me perturbe. Je suis vraiment trop curieuse ! Si je me posais moins de questions, la vie serait plus simple !

« Si j’étais toi, pour ce portrait, je ferais un petit travail sur ses joues. Elles sont un peu plus rondes en vrai. Et son regard aussi. Je sais pas, il y a quelque chose dans son regard qu’il faut changer. Il faut qu’on y voit son petit côté naïf qui le rend plus séduisant. »

Et hop, nouveau fard. Mais cette fois, je rebondis sur l’occasion, attrapant en vol la perche tendue !

« Tu vois ! Même toi tu le trouves séduisant ! Ah, ne lui répète pas ce que j’ai dit s’il-te-plaît ! Il a beau savoir ce que je pense de lui, j’ai arrêté de le lui dire quand j’ai eu dix ans. Ce n’est pas le genre de choses qu’on est censé dire au meilleur ami de son frère même si on en est très proche !»

Je me félicite mentalement de la pirouette que je viens d’exécuter. Je relève de nouveau mes lunettes qui me gênent plus qu’autre chose et observe les joues de mon dessin. C’est vrai qu’elles sont un peu trop creuses sur ce portrait. Pour le regard, je n’espère pas réussir à être fidèle. J’ai trop en tête les regards qu’il pose sur moi pour réussir à prendre de la distance par rapport à ça, et comme Tae Hyun ne nous a jamais vus ensemble, nous ne seront jamais d’accord sur le regard. Je penche ma tête dans tous les sens comme si ça pouvait m’aider à voir les nombreuses imperfections sur ce dessin, avant de soupirer. C’est désespérant.

« Ta famille vit depuis quand en Corée ? Tu as des ancêtres Chinois ? »

Et voilà qu’il me sort ça d’un coup, comme un cheveu sur la soupe. Interloquée, je lâche le dessin des yeux pour regarder l’être humain à côté de moi.

« Comment veux-tu que je le sache ? C’est Ae Woon qui s’intéresse à nos ancêtres, pas moi ! Je connais mes grands-parents, et je sais qui sont mes arrière-grands-parents, mais ça s’arrête là. Je ne vois pas bien l’intérêt de savoir ce genre de choses Tae Hyun ! Et puis toi d’abord, est-ce que tu le sais ? »

C’est vrai que je n’ai absolument aucun intérêt à aller fouiller de ce côté-là. Il me semble que la famille a toujours été plus ou moins aisée et influente, mais au-delà de cela, je ne sais rien d’autre. Je suis très proche de mon père, beaucoup moins de ma mère, et c’est elle qui est la plus accrochée à nos racines, comme Woon d’ailleurs. Personnellement, je m’en fiche. Et je ne vois pas en quoi ça peut intéresser qui que ce soit.
Je prends délicatement le dessin des mains de Tae Hyun et le glisse précautionneusement dans mon carton à dessin. Je reprendrai ça plus tard, tranquillement, devant un miroir.

« Je ne t’ai jamais demandé ce que tu faisais dans la vie, Tae Hyun… Tu es dessinateur ? Ou illustrateur ? Je ne connais pas la différence entre ces deux métiers… Parce qu’en fait, tu commences à savoir beaucoup de choses sur moi et sur ma famille, mais je ne sais toujours pas grand-chose de toi. »

D’ailleurs, est-ce qu’il y en a seulement une ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Jeu 18 Juil - 11:08


Tae Hyun avait envie de rire en voyant la réaction d’Ae Ri. Lorsqu’elle mit ses lunettes de soleil, il ne put s’empêcher de sourire. Il adorait ce genre de situation où on peut en apprendre beaucoup sur les autres rien qu’en observant leurs expressions. Il avait l’impression d’avoir découvert une nouvelle facette d’Ae Ri. Tae Hyun connaissait bien Min Hwan et savait ce qu’il ressentait pour le frère d’Ae Ri. Ca l’embêtait de le voir comme ça. Il aurait préféré qu’il soit amoureux d’Ae Ri, elle avait l’air beaucoup plus … sympa que son frère. Enfin, si elle était elle aussi une Twao, il n’aurait pas pensé la même chose. Pour l’instant, il avait seulement des doutes sur elle et son frère. Il fallait qu’il en sache plus pour mieux protéger son ami.

« Vraiment ? On voit plus de choses dans un miroir qu’en éloignant juste le dessin ? Bizarre… »
« Non, c’est pas ça. En fait, quand tu regardes dans le miroir, tu vois mieux la symétrie. Genre, tu ne vois pas forcément qu’un œil est plus bas que l’autre, mais si tu regardes ton dessin dans un miroir, tu le verras. Je sais pas si c’est clair. En tout cas, essaies, tu verras, ça marchera. Si ça marche pas … ça veut dire qu’il faut que tu arrêtes le dessin… Non je plaisante ! »

Tae Hyun ne savait pas si il l’avait convaincu ou non. Son conseil était peut être étrange, mais ça marchait, il en était certain. C’est son père qui lui avait apprit ça. C’était peut être d’ailleurs la seule chose qu’il lui avait apprit.

« Tu vois ! Même toi tu le trouves séduisant ! Ah, ne lui répète pas ce que j’ai dit s’il-te-plaît ! Il a beau savoir ce que je pense de lui, j’ai arrêté de le lui dire quand j’ai eu dix ans. Ce n’est pas le genre de choses qu’on est censé dire au meilleur ami de son frère même si on en est très proche !»

Alors là, il ne s’y attendait pas du tout. Venait-elle de lui avouer qu’elle avait des sentiments pour Min Hwan ? Tae Hyun n’avait pas l’habitude d’avoir des réponses avant qu’il ne pose de question. L’architecte revenait sur la première phrase de la jeune fille. Trouvait-il Min Hwan séduisant ? C’était une bonne question. Il ne se l’était jamais demandé. Tae Hyun, bien qu’il ne supporte pas les hommes à cause de leur comportement vis à vis des femmes est fortement attiré par eux. Mais, il ne s’était jamais demandé si Min Hwan était séduisant. C’était une question à laquelle il réfléchirait lorsqu’il reverrait son ami.

Tae Hyun attendait patiemment la réponse d’Ae Ri. Il voulait savoir si sa famille avait des ancêtres chinois.

« Comment veux-tu que je le sache ? C’est Ae Woon qui s’intéresse à nos ancêtres, pas moi ! Je connais mes grands-parents, et je sais qui sont mes arrière-grands-parents, mais ça s’arrête là. Je ne vois pas bien l’intérêt de savoir ce genre de choses Tae Hyun ! Et puis toi d’abord, est-ce que tu le sais ? »

Son père lui avait dit, lorsqu’il l’avait surpris avec la mère d’Hee Soon, que les Twaos étaient originaire de Chine. Ca veut dire que lui aussi avait des racines chinoises. Il venait juste de faire le rapprochement.

« Tu n’es pas curieuse de savoir d’où tu viens ? Moi ?! Bien sûr que je le sais. Les ancêtres de mon père étaient Chinois comme … »

Il avait envie de dire, « comme son âme soeur », pour aller directement au but en lui parlant des Twaos. Mais, il se retenait, il ne voulait pas tout de suite rentrer dans le vif du sujet, ça serait trop flagrant.

« Je ne t’ai jamais demandé ce que tu faisais dans la vie, Tae Hyun… Tu es dessinateur ? Ou illustrateur ? Je ne connais pas la différence entre ces deux métiers… Parce qu’en fait, tu commences à savoir beaucoup de choses sur moi et sur ma famille, mais je ne sais toujours pas grand-chose de toi. »

C’était au tour de la jeune fille de lui poser des questions. C’était donnant donnant après tout. Elle avait tous les droits de lui demander, vu qu’à chaque fois qu’il la croisait, il lui faisait un interrogatoire. Il était surpris de sa question sur son métier. Non, il n’était pas dessinateur. Il aimait dessiner, mais c’était une petite passion, un passe temps.

« C’est vrai que je dessine beaucoup pour mon travail, mais, ce ne sont pas des portraits ou des paysages. Je suis architecte. Et puis, tu sais, il n’y a pas grand chose à savoir sur moi. »

Il ne fallait surtout pas qu’elle lui demande quoi que ce soit sur sa famille, il risquerait de s’énerver ou pire, de faire une crise. C’est pour lui toujours un sujet très sensible. Ca fait remonter beaucoup de chose à la surface. Comme le divorce de ses parents, ou encore, ses nombreuses disputes avec Hee Soon. Il ne voulait pas parler de tout ça… c’était trop dur… Mais, la curiosité du jeune homme était plus forte que tout. Il se demandait si il lui disait quelques petits secrets, si Ae Ri serait prête à lui en dévoiler quelques uns elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   Ven 19 Juil - 1:21

« Non, c’est pas ça. En fait, quand tu regardes dans le miroir, tu vois mieux la symétrie. Genre, tu ne vois pas forcément qu’un œil est plus bas que l’autre, mais si tu regardes ton dessin dans un miroir, tu le verras. Je sais pas si c’est clair. En tout cas, essaies, tu verras, ça marchera. Si ça marche pas … ça veut dire qu’il faut que tu arrêtes le dessin… Non je plaisante ! »

Je manque m’étrangler en déglutissant lorsqu’il m’affirme qu’il me faudra arrêter le dessin si je n’y arrive pas. Le temps que j’arrive à trouver les mots, il me certifie que ce n’était qu’une plaisanterie. C’est une moue boudeuse qui répond à sa blague de mauvais goût. Revenons à son explication. Je reste sceptique mais j’essaierai sans aucun doute. Dans le pire des cas, ça ne me montrera rien du tout et je perdrai un peu de temps. Mais si ça marche, ça me simplifiera grandement la tâche puisque je ne montre pas mes dessins. En temps normal du moins.

Son absence de réaction quand je lui demande de ne pas aller raconter à Hwan que je le trouve parfait m’angoisse un peu. Je sais bien que Hwan trouvera ça juste mignon, surtout si Tae Hyun lui dit que c’était spontané, mais ça ne me plaît pas. Malgré tout, je ne veux pas plus attirer l’attention de l’inquisiteur sur mes sentiments pour Hwan. A ce stade, il doit simplement penser que je l’admire, au même titre que n’importe quelle gamine admire un bel homme. Si j’en rajoute, il risque de commencer à m’interroger sur ce terrain et je serais alors forcée de lui énoncer clairement que cette histoire ne le regarde pas. Or, je n’ai pas envie d’être désagréable. J’ai de la patience à revendre aujourd’hui.

« Tu n’es pas curieuse de savoir d’où tu viens ? Moi ?! Bien sûr que je le sais. Les ancêtres de mon père étaient Chinois comme … »

J’attends quelques secondes la suite qui n’arrive pas. J’ai l’impression désagréable que c’est quelque chose d’important, et ça attise ma curiosité, contrairement à mon arbre généalogique.

« Comme qui ? »

Je pose innocemment la question, avant d’enchaîner pour expliquer les raisons de mon désintérêt.  

« Il y a des tas de choses qui m’intriguent, mais mes ancêtres n’en font pas partie. S’il y avait un personnage célèbre dans ma lignée, il en irait peut-être autrement, mais ce n’est pas le cas. Désolée de ne pas pouvoir te répondre cette fois. »

Mais finalement, est-ce lui qui est trop curieux ou bien est-ce moi qui ne m’intéresse pas à ce qu’il faut ?  Pour Tae Hyun, savoir d’où viennent ses ancêtres semble être logique. Hwan aussi sait d’où il vient. Woon s’est intéressé à la question mais moi je n’en ai absolument rien à faire. Et même maintenant qu’il m’a posé la question, je ne me sens pas plus intéressée pour autant.
Mon changement de sujet semble convenir à Tae Hyun, même si, par ma question, j’inverse nos rôles habituels.

« C’est vrai que je dessine beaucoup pour mon travail, mais, ce ne sont pas des portraits ou des paysages. Je suis architecte. Et puis, tu sais, il n’y a pas grand chose à savoir sur moi. »
« C’est ce que tu as toujours voulu faire ? Architecte ? »

J’ai l’impression que les gens que je côtoie ont très tôt choisi ce qu’ils voulaient faire de leur vie. De mon côté, je ne suis toujours pas capable de décider de ce que j’ai envie de faire plus tard. Rendre les gens heureux, ce n’est pas un métier, j’en suis consciente, et il va bien falloir que je me décide à un moment donné… Un air las se peint sur mon visage avant que je ne me ressaisisse.

« Mais tu te trompes, il y a beaucoup de choses à savoir sur toi. Seulement, tu n’en as pas conscience ! »

Mon regard malicieux se fixe sur l’horizon. Les gens se croient toujours inintéressants, ce qui est totalement faux. C’est ce que je m’acharne à faire, connaître les gens, les cerner, pour les faire sourire. Seo Min trouvait ça adorable, il aimait surtout le fait que ça me rende heureuse de voir les gens sourire. J’ai du mal à voir où Tae Hyun veut en venir avec moi, mais je peux tout de même déduire certaines choses de son comportement. Je n’en dis pas plus pour ne pas l’embarrasser, même si lui n’aurait pas hésité une seule seconde.

« Tu penses qu’il y a beaucoup de choses à savoir sur moi ? C’est pour ça que tu m’interroges autant ? »

Je ramène mes genoux contre ma poitrine, les entourant de mes mains. Ma main gauche caresse machinalement mon bracelet tandis que je fixe de nouveaux Tae Hyun de mes grands yeux bleus avides de bonheur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: [Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Abandonné] L'inquisition ~ Jang Tae Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Han River
한강
 :: Rives
-