Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 Un morceau de Salade?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité » Invité
MessageSujet: Un morceau de Salade?   Jeu 1 Aoû - 22:01

Un morceau de Salade?

Kim Jae Hoon & Hwang Hyun Hee




27 Mars 2013
17h24

Pour un jour de mois de mars, il ne faisait pas si froid que ça… Autant dire que Jae Hoon voulait profiter de ce temps-ci pour sortir de chez lui, cette petite chambre étudiante, pour respirer un peu d’air frais sans se cailler les miches… Mais comme il pouvait le remarquer, Séoul, ce n’était pas son petit patelin où il avait pu vivre toute son enfance. L’air ici était polluée, et la foule qui se trouvait dans les rues peu importe le temps, peu importe l’heure, ne l’étouffait qu’un peu plus... Habillé juste d’une petite veste, il se demandait si par hasard, ce serait mieux pour lui de finalement rentrer chez lui. Alors qu’il allait rebrousser chemin, son regard capta l’affiche collé au mur.

-Intéressant…

« Parc de Yeouido, un paradis vert urbain » voilà exactement ce qu’il recherchait ! Sans plus attendre, il prit la direction de ce parc, demandant le chemin aux passants empressés, à pied. Le monde le bousculant, lui marchant sur les pieds, ne le remarquant que très peu à cause de sa petite taille, était un supplice pour lui. Ce qui devait être une promenade tranquille de fin d’après-midi se transforma en parcours du combattant. Et lorsqu’il atteignit enfin l’entrée du fameux « paradis vert urbain », il crut atteindre la libération. De courte durée soit dite en en passant…

18h, un parc ensevelit par une marée de jeunes enfants courant de partout, de mères discutant de tout et de rien entre elles, provoquant un vacarme assourdissant. De jeunes collégiens ou bien même de lycéens tout droit sortis des cours, encore habillés de leurs uniformes, bien qu’en groupes d’amis, tous la tête baissée sur le petit écran de leurs portables.  Dire que Jae Hoon voulait le calme… Il s’était bien trompé d’endroit… Mais bon, c’était toujours mieux que sa petite chambre au mur fin qui lui donnait la stéréo de ses jeunes voisins se réchauffant de manière bruyante, et dix fois plus supportable que les trottoirs où tout le monde se bouscule.

Sans plus attendre, il fit le tour, cherchant un endroit où se caler sans être dérangé, et sans être vu au passage. Ce ne fut qu’au bout de cinq minutes qu’il trouva enfin. Un arbre, un grand chêne, s’étendait de toute sa splendeur, ses branches sans feuilles mais où l’on pouvait voir poussés les bourgeons, signe énonciateur d’un printemps proches. Mais le détail qui faisait toute sa différence : Personne à moins de cent mètres de lui. L’opportunité était bien trop grande pour que Jae Hoon la laisse passer. Il s’avança plutôt rapidement vers le lieu tant convoité, et s’assit en soufflant de bien-être. Enfin tranquille.

Il jeta un œil autour de lui, et s’assurant qu’il n’y avait personne qui le regardait, il put enfin ouvrir sa sacoche et sortir sa fameuse petite boîte rectangulaire en acier. Cette dernière était de couleur rouge, à pois blancs, objets hautement féminin pour un jeune homme viril comme lui… Mais son aspect n’avait pas d’importance. Ce que cette boîte refermait était ce qui importait le plus. Avec la plus grande délicatesse dont il pouvait faire preuve, il l’ouvrit et fit sortir une cigarette parfaitement roulée qu’il vint glisser entre son index et son majeur. Il la porta entre ses lèvres, alors qu’il sortait son briquet de sa poche. Tendrement, il en alluma le bout et inhala comme si c’était son premier souffle la fumée qui se trouvait à l’intérieur. Tout de suite, il se sentit mieux.  Car non, cette cigarette ne contenait pas que du tabac. Ce qui la rendait si merveilleuse, c’était cette herbe, dite illégale, qui se trouvait à l’intérieur. Cette herbe qui aidait Jae Hoon à oublier qu’il était différent. A oublier que toute sa vie n’a été qu’un mensonge, que de choses cachées. A oublier qu’il devait dépendre d’un autre pour vivre… Son esprit se libérait de toutes contraintes, se laissant juste divertir par l’herbe se trouvant sous son autre main.

Cela faisait déjà bien 2 minutes qu’il fumait lorsqu’il remarqua qu’il n’était plus seul contre ce tronc. Un jeune homme se trouvait à peine à 1 mètre de lui, et le regardait fixement. Non… ce qu’il regardait fixement, c’était son joint. Jae Hoon, dans son état normal, aurait sûrement paniqué qu’on le découvre ainsi, dans une posture contre-la-loi, mais le regard plein d’envies du nouveau venu lui fit comprendre qu’il n’avait rien à craindre du côté juridique.
D’un naturel timide en temps normal, Jae Hoon aurait vite détourné son regard du jeune homme, et se serait sûrement décalé. Mais la solitude le frappait depuis bien trop longtemps, il ne s’était fait aucun ami depuis son arrivé ici. Rencontrer quelqu’un de nouveau ne lui ferait pas de mal. Et puis… fumer un joint tout seul, c’était assez déprimant non ?

Jae Hoon tendit alors sa main tenant le pétard à l’inconnu, tremblant légèrement à cause des effets secondaires du fumage de Marijuana. Le partager ne le dérangeait aucunement, de toute façon, il en avait encore un dans sa petite boîte.

-Tu veux fumer ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 304
avatar
« Hwang Hyun Hee » TWAO ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: Un morceau de Salade?   Jeu 1 Aoû - 22:45

Hyun Hee avait fait un petit tour à l'association Twao afin d'affiner ses recherches. En effet, une fois par semaine, il prenait pour cible une personne susceptible de remplir les critères concernant l'homme qu'il s'évertuait à trouver dans cette ville immense. Cet après-midi-là, il avait retenu qu'un jeune homme passait régulièrement par le parc Yeouido en rentrant chez lui, un jeune donneur à peine moins âgé que lui. Il n'en savait pas plus, en effet l'association ne fournissait que les informations minimum utiles au recensement de cette espèce si particulière. Mais pour lui c'était déjà suffisant. Il savait que, quelque part dans ce parc, aux alentours de dix huit heures, passerait un donneur susceptible d'être son âme soeur.

Tranquillement, vêtu d'une chemise saumon à peine cachée par une veste de costume, d'un slim noir et de chaussures vernies, il déambulait dans les allées de ce parc reposant. Loin de la circulation et de la foule qui envahissait les rues, cet endroit semblait être un havre de paix pour les séoulites. Il y avait déjà mis les pieds, bien sûr, mais cela faisait un certain temps qu'il n'y était plus venu. Son regard sombre balayait les pelouses et les allées à la recherche d'un visage jeune et pressé, sans, pour l'instant, rien trouver de pertinent.

Alors qu'il allait s'asseoir sur un banc ombragé, quelque chose attira son attention. Sous un grand chêne bourgeonnant s'était assis un garçon aux cheveux rouges. Ce n'était pas tant le jeune homme en lui-même qui avait capté le regard de Hyun Hee, mais plutôt ce qu'il tenait entre ses doigts fins et légèrement tremblants. Son oeil habitué avait aussitôt reconnu le visage paisible de celui qui se détend sous l'effet de l'herbe miraculeuse, ainsi que le regard alerte du junkie craignant de se faire piquer. On ne l'y tromperait pas : ce que fumait ce jeune homme était loin d'être en libre accès dans n'importe quel bureau de tabac du quartier.

Depuis combien de temps n'avait-il plus humé le parfum délicieux de cette plante ? Sans qu'il s'en soit rendu compte, ses pas l'avaient mené à quelques mètres du jeune homme et l'avaient laissé planté là, les mains dans les poches, à suivre les allers-retours réguliers de la cigarette vers les lèvres entrouvertes. De jolies lèvres d'ailleurs. Ce n'était que lorsque la main se tendit vers lui qu'il releva la tête.

Le visage empreint d'innocence du garçon l'invitait visiblement avec la plus grande maladresse à se joindre à lui. Ce ne furent pas les lèvres de Hyun Hee qui lui répondirent, mais bien ses yeux, lui offrant un léger sourire à travers son regard qui s'était adouci. Il n'hésita pas à s'approcher, appréciant cette invitation silencieuse qu'il n'attendait pas vraiment. Il n'avait même pas remarqué qu'il était si proche de cet inconnu, ni même que cette situation aurait pu le mettre mal à l'aise.

Il prit place sous le chêne certainement centenaire et ramena ses pieds l'un contre l'autre, comme s'il allait faire cet exercice de souplesse qu'on appelle vulgairement "le papillon". D'un geste sûr, il s'empara du bâtonnet soigneusement roulé et le porta à ses lèvres. La bouffée qu'il prit, il ne put s'empêcher de la savourer les yeux clos, de l'avaler lentement comme un bon plat qu'on n'aurait plus goûté depuis longtemps. Quand il rouvrit les yeux, ce fut pour observer la fumée légèrement plus brune que celle de ses cigarettes habituelles rejoindre le ramage de l'arbre sous lequel ils s'étaient abrités.

Le soleil faiblissait en cette fin de mars, annonçant une nuit épaisse et imminente. Le riche héritier tourna alors la tête vers son nouveau compagnon et lui adressa un sourire.

" Merci. "

Des mots simples mais essentiels, voilà comment communiquait Hyun Hee avec les inconnus. Même son entourage obtenait rarement plus de quelques mots quand il n'était pas disposé à exposer ses mésaventures. Mais il se dit que cette sympathique invitation méritait plus qu'un simple remerciement. Après tout, il comptait bien terminer avec le jeune homme cette cigarette, alors autant engager la conversation. Pour se donner consistance et un peu de courage, il inspira une nouvelle fois de cette fumée apaisante, puis tendit de nouveau le bâtonnet à ce qui lui semblait être son cadet.

" Je m'appelle Hwang Hyun Hee. Et toi ? "


U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un morceau de Salade?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un morceau de Salade | Ezec&Lis
» fais tourner la beuh man. laisses moi tirer une taffe, sur ce morceau de salade. (ft. Sterling)
» Une petite salade...
» Salade fraîche aux légumes ensoleillés
» Thé ? Café ? Croissant ? Salade de phalanges ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Han River
한강
 :: Parc de Yeouido
-