Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 Je te revois enfin Ae Ri !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité » Invité
MessageSujet: Je te revois enfin Ae Ri !   Sam 31 Aoû - 14:08

Je te revois enfin Ae Ri

Jang Hye Mi & Kang Ae Ri


7 Mars 2013
Vers 15h

Aujourd’hui, je suis bien plus heureuse que tous les autres jours. Enfin, je le suis tout le temps, mais je ne saurais expliquer ce sentiment si agréable qui m’habite. Aujourd’hui, je revois enfin Ae Ri ! Cela fait un petit moment que nous nous ne sommes pas vues et j’ai eu envie de sortir avec elle. De sortir, rire, discuter de tout et n’importe quoi. Ce que font les bonnes amies, tout simplement. J’avais envie de revoir son sourire et ses jolis yeux bleus qui m’intriguent tant. Je lui avais donc donné rendez-vous.

Puisque je savais que j’allais sûrement être en retard, j’avais programmé plusieurs réveils chez moi. J’avais donc eu le temps de bien me préparer, et pour la première fois depuis… un certain temps, j’avais choisis de m’habiller avec des vêtements assez féminins. Tout en restant dans mon style très particulier mais je me sens très femme aujourd’hui. C’est étrange, parce que j’en suis bien une. J’avais également eu le temps de manger puis de sortir et me voilà sur le chemin, pour aller rejoindre Ae Ri. J’espère que je ne serai pas en retard quand même. C’est bien pour ça que je marche assez vite, je n’ai pas du tout envie de la faire attendre.

Le soleil est présent, les petits rayons de ce dernier me font sourire, comme d’habitude. Il y a des fois où je finis par avoir mal à la mâchoire à force de sourire, rire, sans arrêt. Mais c’est moi, je ne peux pas changer ce que je suis.
Je continu mon chemin, un peu dans la lune… je réfléchis à ce que je pourrai faire avec Ae Ri. Je réfléchis à ce que je pourrai lui dire, lui demander. Ce que je pourrai peut-être lui offrir, rien que pour lui faire plaisir. Tout ce qui peut faire le bonheur des autres, fait le mien, ce n’est pas compliqué.

Et combien de fois je m’étais dit que je ne devrais plus être dans mes pensées lorsque je suis à l’extérieur ?! C’est à cause de ça que je me suis prise le poteau, ce fameux jour. Enfin en même temps, je me demande si ce n’est pas mieux comme ça, je n’aurai jamais rencontré Ae Ri sinon. Mais ça devient dangereux à force… je viens de bousculer des lycéens qui ont l’air de vouloir me faire la misère à présent. Ah mais ces gamins, ce qu’ils peuvent être énervants à toujours vouloir faire les petites racailles pour montrer qu’ils sont forts ! Alors que non. J’espère qu’ils ne sont pas dans le même lycée que ma petite Ae Ri. Je m’incline tout de même et m’excuse, parce que c’est de ma faute.

« Je suis désolée ! »

Les jeunes garçons grognent, mais je n’en ai rien à faire, je me remets en marche. Je ne suis plus très très loin de notre point de rendez-vous. Pas loin de la jolie boutique de fleur. Cette fois, je me concentre sur la route et les gens autour de moi, je n’aimerai vraiment pas faire d’autres bêtises ou alors me prendre un autre poteau, ce serait la totale. J’avais eu mal pendant deux semaines et j’avais eu un énorme bleu, en plein milieu du front ! C’était totalement horrible à voir.

Finalement, j’arrive tout de même un peu en avance, mais tant mieux, au moins je n’ai plus qu’à l’attendre. Je reste debout, à regarder l’heure et mes messages toutes les deux minutes. Je suis intenable, ça me fait tellement plaisir de la revoir, je crois que ma joie peut se sentir à des kilomètres. Et entre toutes les deux minutes, je relève la tête pour observer autour de moi, pour voir si Ae Ri est là, pas loin. J’ai tellement hâte ! Quand je la verrai, je lui ferai un énorme câlin. Je suis quelqu’un de très tactile avec les personnes que j’apprécie, et même celles que je ne connais pas très bien.
Je me retiens tout de même de sourire comme une imbécile et de gesticuler dans tous les sens. J’en serai bien capable, oui, mais je ne veux pas passer pour une grande folle. Hye Mi, retiens-toi, tu es dehors, les gens te regardent !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: Je te revois enfin Ae Ri !   Mar 3 Sep - 21:56

Enfin libérée de ma journée de cours, certes courte mais intense, je me rends, le sac léger mais le cœur lourd du côté d’Insadong. La journée a été très éprouvante. Autant la matinée s’est déroulée normalement, autant la suite a été bien plus épique. Entre mon escapade sur le toit qui s’est soldée par un enfermement d’une bonne heure avec Na Ri, qui m’a empêchée de manger et l’heure d’interrogation surprise en anglais qui a suivie, je suis épuisée ! Et affamée. Mais je ne peux pas rentrer tout de suite, parce que j’ai rendez-vous avec Hye Mi. Ah, cette Hye Mi, qu’est-ce que je peux l’adorer ! On n’arrive malheureusement pas à se voir assez souvent, mais à chaque fois qu’on se rencontre, c’est pour mourir de rire ensemble. Elle a un pouvoir comique assez hallucinant, parfois contre son gré. Elle arrive à me faire me sentir bien. J’oublie Seo Min, j’oublie ma peur de la mort, j’oublie mon amour pour Min Hwan. J’oublie tout ce qui me brise un peu plus chaque jour. Hye Mi est mon rayon de soleil comme je m’acharne à être celui d’autres gens.

J’esquive la compagnie de Young Nam. Il faudrait vraiment qu’il m’explique comment il fait pour toujours savoir à quelle heure je termine et où je me trouve. Il doit y avoir une taupe dans ma classe, je ne vois pas d’autre explication. Enfin bon, l’essentiel est qu’il ne soit pas sorti du lycée à la même heure que moi. Autrement, j’aurais eu bien du mal à m’en dépêtrer ! Essayant de ne pas penser à ma faim, je me concentre sur ma bêtise. Pourquoi ai-je accepté d’aller en boîte avec Na Ri ? Franchement, qu’est-ce qu’il m’a pris d’avoir dit oui ?! Maintenant, il va falloir que je me débrouille pour trouver une excuse et échapper à cette sortie… Une migraine ? Un repas de famille ? Un…

Des pleurs d’enfants me sortent de mes rêveries. Je me retourne pour voir une fillette, en larmes, acculée contre un mur. Dans mon uniforme de lycéenne, je m’approche d’elle un sourire rassurant sur le visage. Elle recule instinctivement mais je m’agenouille devant elle pour lui demander ce qu’il se passe. Entre ses sanglots, je distingue les deux syllabes du mot « maman » et j’en déduis qu’elle la cherche. Je lui tends ma main maigre mais chaude qu’elle saisit prudemment. Je lui assure qu’on va retrouver sa maman, toujours tout sourire et l’emmène avec moi du côté qu’elle m’indique. Très rapidement, une femme se rapproche de nous en courant et prend la petite dans ses bras, l’air fort contrarié. Moi, ça me rend heureuse parce que même si la mère gronde sa fille qui s’est éloignée, elles sont toutes deux soulagées et heureuses de s’être retrouvées. C’est beau, l’amour maternel, même si c’est l’amour fraternel qui m’intéresse le plus.

Je m’éloigne sans attendre de remerciement, un large sourire étendu sur mes lèvres. Je suis presque arrivée. Je passe devant un petit restaurant et je regarde l’heure à ma montre. Il est quinze heures… J’ai les crocs qui rayent le plancher tellement j’ai faim… Ce serait rapide de prendre un truc à grignoter… J’ai tellement faim que j’en tremble… Mais non, je ne peux pas faire attendre Hye Mi ! Avec la chance que j’ai aujourd’hui, elle aura été en avance pour la première fois. Je soupire et me presse pour rejoindre le point de rendez-vous. Je l’aperçois de loin, ma Hye Mi. Elle rayonne. Je me demande si je fais cette impression à mes proches aussi… J’espère que, même si je rayonne moins fort qu’avant, je réchauffe autant le cœur des gens que cette femme extraordinaire. Je cours pour rejoindre Hye Mi et elle se jette sur moi pour me serrer dans ses bras. Ca ne me surprend pas. Elle est toujours comme ça, spontanée et démonstrative.

« Désolée pour le retard ! J’ai eu une journée de fou au lycée ! T’as pas trop attendu, j’espère ! »

Je reprends mon souffle et sens mon estomac gargouiller. Levant les yeux au ciel, je quitte l’étreinte de Hye Mi.

« J’ai même pas eu le temps de manger ! Ca t’embête si on passe grignoter un truc avant d’aller faire les boutiques ? J’ai vraiment trop faim ! »



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Je te revois enfin Ae Ri !   Ven 6 Sep - 11:30

Je regardais pour la… je ne sais même plus… Enfin bref, je regardais encore l’heure sur mon portable, trop impatiente de voir Ae Ri. Et lorsque j'ai relevé la tête, je l’ai aperçu, plus très loin de moi. Elle se rapproche et je n’attends pas une seconde de plus pour l’enlacer de toute mes forces, tout en faisant attention à ne pas l’étouffer. Je lui souris, oh comme son regard m'avait manqué.

« Désolée pour le retard ! J’ai eu une journée de fou au lycée ! T’as pas trop attendu, j’espère ! »

J’éclate de rire, l’entendre s’excuser de son retard me fait rire, car d’habitude, c’est moi qui le fait.

« Non, ne t’inquiète pas ! Je suis arrivée à l’avance de toute façon. Et pour une fois que je ne suis pas en retard… Tu ne devrais même pas t'excuser. »

J’entends le ventre d’Ae Ri gargouiller et ça me rappelle que le mien aussi, a faim. Je me mets donc à réfléchir à là où je pourrai l’emmener manger, il faut qu’on se remplisse l’estomac avec de la bonne nourriture. Pourtant, j’ai déjà mangé ce midi ! Mais autant en profiter pour lui payer le repas, tout en me nourrissant également… Je suis irrécupérable, je sais !

« J’ai même pas eu le temps de manger ! Ça t’embête si on passe grignoter un truc avant d’aller faire les boutiques ? J’ai vraiment trop faim ! »

J’ébouriffe légèrement ses cheveux et hoche la tête.

« Oui, oui ! Viens avec moi, je vais t’emmener quelque part. Un restaurant de rue, c’est trop bon. Et je t’invite, évidemment. »

Je ne lui laisse pas le temps de me répondre ou de faire quoi que ce soit, je prends sa main dans la mienne et l’entraine vers ce fameux restaurant. Je fais attention à ne pas marcher trop rapidement, ou à ne pas me cogner, dans ma petite bulle de bonne humeur, j’en serai vraiment capable. Il y a des fois où je me demande où est-ce que je trouve toute mon énergie, j’en ai réellement trop.

« Tu m’as manqué Ae Ri ! »


Je ne peux pas m’en empêcher, il fallait que je lui dise. Parce que c’est vrai, elle m’a manqué et j’ai toujours voulu la revoir mais je n’avais pas forcément le temps. Je n’ai qu’une envie aujourd’hui, c’est de profiter au maximum de sa présence, grâce à elle, je me sens bien et je ne pense pas du tout aux problèmes que je pourrai avoir. C’est vraiment apaisant, j’espère lui faire le même effet et j’espère ne pas être trop embêtante, je sais que parfois, les gens n’aiment pas mon attitude trop joyeuse. Et ça, je ne le comprends pas du tout. Mais bon.

« Dis-moi ce que tu aimerais manger, je t’offre tout ce que tu veux aujourd’hui. T’es obligée d’accepter. »

Tout en lui disant ça, je fais ma petite moue adorable, on ne peut pas me résister. Et si on me résiste… non on ne peut pas, tout simplement ! Tout comme je ne peux pas résister aux bouilles d’Ae Ri, sait-elle qu’elle est adorable ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: Je te revois enfin Ae Ri !   Jeu 19 Sep - 23:10

J’aimerais bien pouvoir dire à ma Hye Mi que je suis de toute manière en retard quand on doit se rencontrer et qu’elle est simplement plus en retard que moi, mais j’ai l’impression que ce serait un discours de sourd et de malentendant. Elle ne se formalise pas plus que moi de ce genre de choses. Après tout, qu’est-ce qu’un retard à un rendez-vous ? Surtout quand ledit rendez-vous a juste pour but de se détendre et de passer un bon moment à errer en riant ? Enfin passons, je prêche une convertie.  J’accueille avec une joie non dissimulée sa proposition de m’amener à un restaurant de rue. Me faire inviter en revanche me déplaît mais je sais déjà qu’il n’est pas la peine de tenter une quelconque négociation. Pour preuve, elle attrape ma main et m’entraîne à sa suite.

« Tout ce que tu veux du moment que ce n’est pas loin ! »

Je me recoiffe un peu, histoire de ranger les mèches ébouriffées par ma compagne. Je dois avoir l’air suffisamment débraillé comme ça ! Je réagis à son aveu en souriant de plus belle. Elle m’a manqué aussi. Elle a un truc qui fait qu’on ne peut plus se passer d’elle, un peu comme une drogue. Nous sommes drogués à sa bonne humeur, à sa maladresse, à son énergie débordante, à son sourire sincère, à sa personnalité. Hye Mi est une drogue. Et quand on la quitte, on se sent comme froid. J’ai intérêt à profiter de sa présence à fond parce que je ne sais jamais quand je pourrais ravoir ma dose de Hye Mi. Pour l’heure, j’éclate de rire en l’entendant m’ordonner de la laisser m’inviter. Qu’est-ce que j’avais dit déjà ? Qu’il était inutile de tenter de négocier avec elle ? En voilà une nouvelle preuve. Elle me sort cette bouille absolument craquante qui me fait fondre à chaque fois. Est-ce que ressentent mes proches quand je les amadoue avec mes mimiques ? En tout cas, ça m’amuse beaucoup !

« Comme si je pouvais te refuser quoique ce soit… Sérieusement, Hye Mi, tu te rends compte d’à quel point tu es géniale ? »

Je me rapproche d’elle pour lui donner un petit coup d’épaule amical, ma main toujours dans la sienne.

« Il propose quoi ton restaurant ? Des Gimbap, il fait ça ? Ca cale vite et bien ! »

Oui, parce que même si je n’ai pas envie de manger, je suis obligée de le faire pour la simple et bonne raison que mon corps me le réclame. Et si je ne lui donne pas rapidement satisfaction, il va me le faire payer cher. Hye Mi n’a pas besoin de me voir faire un malaise. Pour tromper mon angoisse, je bavarde, en attendant que mon amie s’arrête brusquement pour me montrer ledit restaurant.

« Tu me crois si je t’ai dit que j’ai passé plus d’une heure coincée sur le toit du lycée avec une fille que je ne connaissais pas et sans veste ? »

Je quitte le chemin des yeux pour porter mon regard bleu sur son visage rayonnant. Dans notre couple amical, c’est elle la maladroite. S’il y a un obstacle, c’est elle qui foncera dessus. Ca me change ! Et ça me permet de me montrer moins prudente, d’autant plus qu’avec elle, je suis certaine de ne pas être raillée en cas de maladresse.

«Toi qui croyais que ce genre de problème t’était réservé, je t’annonce officiellement que tu n’es pas la seule à qui il arrive des choses improbables ! »

Taquine, je tire la langue à ma Hye Mi. Pour une fois, elle n’a pas le monopole de la malchance amusante !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Je te revois enfin Ae Ri !   Jeu 3 Oct - 14:38

Je tire doucement Ae Ri vers l’un de mes restaurants préférés, qui n’est plus vraiment loin de là où nous sommes et puis j’imagine à quel point son ventre doit avoir faim, ce qui me donne faim aussi. Je pouffe à cette pensée débile et regarde mon adorable lycéenne préférée. Je suis tellement contente, là tout de suite, je ne saurai vraiment pas expliquer pourquoi je ne peux pas me retenir de sourire, d’avoir cet air stupide d’enfant heureuse. Mais sa présence me fait quelque chose, parce que je me sens toujours bien et légère lorsqu’elle se trouve près de moi. J’en oublie tous mes petits problèmes, comme si ma tête devenait toute vide, pour ne laisser place qu’à mon bonheur. Ce doit être pour ça que j’agis toujours comme une enfant lorsque ma Ae Ri est là, avec moi.
J’espère vraiment que c’est la même chose pour elle. Je veux dire… tout ce que je veux c’est la voir heureuse, parce qu’elle est plus belle avec un sourire aux lèvres et avec ses yeux bleus pétillants. Je n’ose même pas l’imaginer pleurer ou triste, ça me rendrait dingue. Je suis sûre que je suis pire qu’une maman poule extrême. Je rigole de ma bêtise alors qu’elle me donne un petit coup d’épaule amical, qui me fait sourire encore plus. Et en plus elle me dit que je suis géniale. Ah, cet après-midi va être bien, ça va me faire du bien de lâcher un peu les études et le reste pour juste rire avec Ae Ri.

« Moi géniale ? Oh, mais tu l’es aussi ma petite Ae Ri ~ Et puis oui, mon restaurant fait ça. Ce sont les meilleurs après les miens d’ailleurs »

Enfin nous arrivons à mon fameux restaurant et je l’installe à la table où j’ai l’habitude de me mettre. Et puis en attendant que la vieille dame qui gère le restaurant vienne nous voir, j’écoute ma lycéenne et ses histoires. Sauf que je ne m’attendais pas à ça, elle, se retrouver coincée sur le toit du lycée pendant une heure ? Je crois que ça ne m’était jamais arrivé, et heureusement !

« Toi qui croyais que ce genre de problème t’était réservé, je t’annonce officiellement que tu n’es pas la seule à qui il arrive des choses improbable ! »

Elle me tire la langue et j’éclate de rire avant de doucement lui pincer sa joue.

« Yah, tu te moques de moi là ? » dis-je avant de m’inquiéter « Tu n’avais pas de veste… il faisait froid ? Tu ne vas pas tomber malade ? Il faudra te soigner hein ! Et te couvrir et puis manger du porridge au riz. Ton frère sait faire ça ? Ou est-ce que je dois en faire pour nourrir mon adorable lycéenne ? » Rigolais-je.

Qu’est-ce que j’avais dit ? Je suis pire qu’une maman poule. Mais je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi de me sentir obligée de prendre soin de mes dongsaeng. Surtout avec Ae Ri, mais là aussi, ne me demandez pas pourquoi, car je ne sais pas.

Finalement, on vient prendre nos commandes et je prends le meilleur des plats pour toutes les deux, comme ça au moins, nos ventres n’auront plus à se plaindre.
Je pose mon menton sur la paume de ma main et commence à lui demander si tout va bien en cours, au lycée et dans sa vie en général. Je n’ose pas trop lui demander des choses par rapport aux twaos, parce que je sens que ça va devenir un sujet un peu lourd et aujourd’hui, ce n’est pas le moment, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: Je te revois enfin Ae Ri !   Dim 27 Oct - 18:36

« Moi géniale ? Oh, mais tu l’es aussi ma petite Ae Ri ~ Et puis oui, mon restaurant fait ça. Ce sont les meilleurs après les miens d’ailleurs »
« Ah ? Les tiens sont meilleurs ? Alors il faudra que tu me les fasses goûter hein ! Et attention, je suis un fin gourmet… »

Je prends un air faussement connaisseur avant de rire à nouveau. J’ai toujours été bon public pour la nourriture. Je n’ai jamais été compliqué. Et maintenant que je n’ai plus aucun appétit, je peux même manger sans m’en rendre compte des choses que je n’aimais pas avant. Autant dire que Hye Mi pourrait être la pire cuisinière du monde que ce serait pareil pour moi. Non pas que je pense qu’elle soit mauvaise cuisinière ! Ce serait tout à fait impossible puisqu’elle mange tout le temps. Je suis persuadée qu’elle est une excellente cuisinière, mais je ne pourrais seulement pas juger d’à quel point elle est bonne. Bref, peu importe, nous arrivons au restaurant. Mon estomac gargouille tandis que Hye Mi nous dirige sans réfléchir vers une table. Elle doit venir souvent. Je m’assois face à elle.
Lorsque je lui fais part de mes aventures de la journée, elle se met à rire puis pince ma joue, gentiment, sans me faire mal. En réponse, je ressors ma langue brièvement.

« Yah, tu te moques de moi là ? Tu n’avais pas de veste… il faisait froid ? Tu ne vas pas tomber malade ? Il faudra te soigner hein ! Et te couvrir et puis manger du porridge au riz. Ton frère sait faire ça ? Ou est-ce que je dois en faire pour nourrir mon adorable lycéenne ? »

Ah oui, c’est vrai que Hye Mi est une véritable maman poule. Je suppose qu’elle est comme ça avec tout le monde, ou alors ce côté super protecteur et inquiet s’accentue lorsqu’elle se trouve face à la frêle et fragile petite chose dont j’ai l’air. Je lève les yeux au ciel sans me départir de ce grand sourire qui illumine mon visage depuis que nous nous sommes retrouvées.

« Ne t’en fais pas Unnie, il ne faisait pas si froid et on a pu s’abriter un peu. Puis je suis super résistante, hein ! Je suis très rarement malade. Et je ne vais aller raconter ça à mon frère, il va encore me gronder parce que je ne fais pas attention. Et je te rappelle qu’Ae Woon ne vit plus à la maison. Je demanderai à Maman de me cuisiner ça, si ça peut te rassurer ! A moins que tu n’aies envie de le faire toi ! »

Je lui adresse un clin d’œil amusé, juste avant qu’une serveuse ne vienne prendre notre commande, ou plutôt celle de Hye Mi puisqu’elle prend les choses en mains. Je retiens mon étonnement face à la quantité de plats qu’elle a commandé. Je suppose que les plats doivent être plutôt petits. Elle me fixe et commence à me poser cette question que je hais : est-ce que tout va bien ? Je ne laisse rien transparaître tandis que je réfléchis à sa question, mon sourire toujours fixe sur mon visage.

« Oui, oui ! Tout va bien ! Les cours sont plutôt ennuyeux pour le moment. Mais tu vois qu’il m’arrive toujours des choses suffisamment incroyables pour ne pas que je risque de m’ennuyer ne serait-ce qu’une seule seconde ! J’en viens quand même un peu à regretter les vacances… Et toi ? Il se passe des choses intéressantes dans ta vie ? Les cours te plaisent ? »

Je me fais rêveuse avant qu’on ne nous apporte enfin le repas. Et là, j’ouvre de grands yeux ronds comme des billes. Nous ne sommes que deux !

« Unnie ! Tu as trop commandé ! J’ai beau avoir super faim, je ne mange pas beaucoup, tu le sais ! Tu vas réussir à tout manger ? Mais où est-ce que tu mets tout ça ?! »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: Je te revois enfin Ae Ri !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je te revois enfin Ae Ri !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ♥] [{fini}
» Enfin je t'ai trouvé ...
» Enfin dehors !
» On se retrouve enfin [Elcolo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Insadong & Myeongdong
인사동 & 명동
 :: Rues commerçantes
-