Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 I have something to confess...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: I have something to confess...   Mer 4 Sep - 18:57

I have something to confess...
&  
Kim Soo Jong & Moon Ae Cha



L’impressionnant tour de Namsan s’élevait juste sous ses yeux, forçant à diriger son regard vers le ciel déjà parsemé d’étoiles. La nuit était tombée plutôt rapidement, mais les derniers rayons de soleil qui persistaient encore témoignaient de l’arrivée prochaine de l’été. Enfin, il y avait de la marge avant que les beaux jours et la chaleur ne reviennent. Ils venaient à peine d’entamer le cycle du printemps, après tout. D’ailleurs, la fraîcheur de cette soirée avait contraint Ae Cha à porter un gilet en coton pour couvrir ses bras et ses épaules. Ayant été conviée dans cet endroit des plus chics, elle avait décidé de vêtir une jolie robe beige coupe empire, cintrée à la taille par un noeud assez discret. Par souci d’esthétisme, elle avait accordé ses vêtements avec une paire d’escarpins vernis, dont les talons n’étaient pas excessivement hauts.

La jeune femme fouilla dans son petit sac à main et en extirpa son portable. Machinalement, elle jeta un oeil à l’heure qu’il était et relut le message qu’elle avait reçu un peu plus tôt dans la semaine. Le SMS provenait de Soo Jong, qui l’invitait au restaurant comme il l’avait promis la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Malheureusement, cette fois-là, ils n’avaient pas pu en profiter comme ils l’auraient voulu. Ils n’avaient pas pu éviter la présence d’Ha Neul, malgré une tentative précipitée de l’écarter de leur rendez-vous improvisé. Evidemment, la miss avait râlé d’avoir été ainsi prise pour une idiote, ce qui était parfaitement compréhensible. Mais heureusement, la fleuriste avait échappé à un trop lourd interrogatoire, subissant seulement des questions par-ci par-là les jours d’après.

Seulement, depuis ce jour-là, il s’en était passé des choses. Les retrouvailles avec Ae Woon, déjà, et la rencontre avec la petite soeur de celui-ci lors d’une livraison de fleurs à domicile. Mais surtout cette relation naissante entre Ae Cha et son anciennement voisin agaçant : Hwang Min Jae. Le quatorze mars, date d’anniversaire de la jeune femme, avait marqué le début de ce lien désormais grandissant. Et de ce qu’elle avait pu comprendre, Soo Jong et lui se connaissaient et s’entendaient plutôt bien d’ailleurs. Elle redoutait un peu le moment où elle devrait aborder ce sujet, si jamais Soo Jong avait envie d’un dessert un peu plus sucré, après le repas.

Elle soupira. Vraiment, elle détestait devoir se justifier de la sorte, mais c’était la moindre des choses, non ? Et puis, ils avaient l’habitude tous les deux de se contacter pour vider leur sac, parler de tout et de rien quand ils n’occupaient pas le lit. En tout cas, ce qui était certain, c’était qu’elle redoutait largement moins sa réaction à lui qu’elle n’avait redouté celle de sa colocataire. Cette dernière avait plutôt mal accueilli la nouvelle, par ailleurs. Ce qui était normal puisqu’elle semblait intéressée par leur voisin d’en face depuis un bon bout de temps.

Ae Cha rangea son portable dans son sac, et poussa la porte d’entrée. Elle repéra son chemin pour se rendre au restaurant, et chercha des yeux si elle apercevait Soo Jong parmi la foule, dans la salle. Un des serveurs vint à sa rencontre afin de lui demander si elle voulait de l’aide, ce à quoi elle répondit qu’elle avait sûrement une réservation au nom de Kim Soo Jong. Après avoir vérifié le registre, le garçon lui confirma que c’était effectivement le cas, avant de l’amener jusqu’à sa table, près de la fenêtre. Son ami n’était pas encore arrivé, mais elle-même avait un peu d’avance sur l’heure fixée. Elle s’installa donc, et en profita pour patienter en observant la vue panoramique de Seoul.


You're my everything


Dernière édition par Moon Ae Cha le Sam 26 Avr - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Ven 6 Sep - 15:24

Verrouillant la porte de ma villa, je passais par le jardin que je prenais le temps d’admirer. Récemment, j’y avais finalement fait installer plusieurs fleurs et arbuste. Cela n’avait pas juste été une décision aléatoire, puisque je l’avais prise après ma dernière rencontre avec Ae Cha. En rentrant chez moi j’avais remarqué à quel point l’endroit devait semblait froid à Ae Cha qui avait toujours le nez dans les fleurs et j’avais dès le lendemain décidé d’engager un professionnel pour créer ici quelque chose de merveilleux. Maintenant que le printemps pointait le bout de son nez et que les fleurs commençaient enfin à se révéler peu à peu, et devant le soleil couché, l’endroit était simplement magnifique. Même moi qui n’étais pas un spécialiste des fleurs et des jardins, j’appréciais vraiment ce qu’était devenu cet espace autrefois vide.

En réalité, je n’avais tenu à inviter Ae Cha qu’une fois que les travaux avaient été terminé pour lui montrer le résultat final, et c’est bien ce que je comptais faire ce soir après notre diner.

Jetant un coup d’œil à ma montre, je remarquais qu’il était temps de partir si je voulais arriver au restaurant avec un peu d’avance. M’avançant vers ma voiture que j’avais fait laver pour l’occasion, je montais côté conducteur. J’aurai pu demander à mon chauffeur de me conduire au restaurant, mais j’aimais mieux m’y rendre moi-même, j’imaginais le malaise que pouvait ressentir Ae Cha à se faire conduire par un chauffeur si elle n’en avait pas l’habitude.

Regardant sur le siège passager, je remarquais que la rose blanche que j’avais demandée y était posée dans un délicat emballage transparent. Souriant à la vue de la fleur, je démarrais finalement le moteur pour prendre la direction du restaurant.

Au pied de la Namsam tower, je remarquais la foule de personne venu apercevoir la ville de nuit et me réjouissait d’avoir les moyens de m’offrir le restaurant au sommet de la tour, là où on ne me bousculerait pas pour faire une photo et où je pourrais discuter tranquillement avec Ae Cha.

Prenant l’ascenseur, je me retrouvais en quelque seconde à l’observatoire où je prenais rapidement l’escalier jusqu’au restaurant. M’avançant vers le maitre d’hôtel, je m’annonçais. Il hocha la tête, tout en me prévenant qu’Ae Cha m’attendait déjà à la table tandis que nous avancions vers la table que j’avais réservé, celle offrant la plus belle vue, la vue sur la rivière artificielle et son flot de véhicule créant des rivières de lumière de chaque côté.

La table se profilant devant moi, je la remarquais enfin dans sa splendide robe beige, observant la vue qu’offrait la tour, un léger sourire sur les lèvres, j’humais la rose que je tenais entre mes doigts.

Enfin devant la table, je me raclais la gorge pour attirer l’attention d’Ae Cha tandis que je lui tendais la rose, mon sourire charmeur au coin des lèvres.

« Bonsoir beauté, j’espère qu’elle te plait. Tu n’as pas trop attendu j’espère ? »

Je m’asseyais face à elle tandis qu’elle prenait la rose.

« Alors comment vas-tu depuis la dernière fois ? Quoi de neuf ? »

J’étais tellement impatient qu’avant même qu’elle n’ait eu le temps de répondre j’ajoutais à nouveau ;

« Quand on ira chez moi après le diner il faut absolument que je te montre quelque chose, j’espère que ça te plaira ! »

J’espérais piquer sa curiosité. J’avais étrangement hâte de lui montrer ce jardin, mais d’une certaine manière, je l’avais fait plus pour elle que pour moi après tout. C’était à ses yeux que je voulais rendre cette villa moins froide, pas aux miens.




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Ven 6 Sep - 22:56

Ae Cha ne savait pas depuis combien de temps exactement elle observait pensivement le paysage nocturne de Seoul, du haut de la Tour. Pas depuis bien longtemps en tout cas, mais juste assez pour avoir parcouru des yeux et mémorisé une grande partie de ce charmant tableau. Dans la vitre se reflétèrent soudainement le visage et la silhouette de Soo Jong, si bien que la jeune femme fit immédiatement volte-face, un sourire aux lèvres en apercevant son ami qui se tenait désormais devant elle. Elle saisit volontiers la rose qu’il lui tendait, lâchant un petit rire amusé par ce geste attentionné, si l’on omettait le fait qu’elle soit fleuriste. Après tout, pourquoi sous prétexte qu’elle s’occupait de fleurs au quotidien, n’aurait-elle pas le droit de s’en faire offrir à l’occasion ? Tous les jours, elle en vendait à des hommes qui les destinaient à leurs compagnes, et imaginer ce genre de scène était un peu déprimant.

Instinctivement, elle huma le parfum et la rose avant de la poser délicatement sur le bord de la table. Une question lui traversa l’esprit en remarquant la beauté de la fleur : où était-il allé se la procurer ? Elle-même n’en vendait pas de si belles, pas même le jour du White Day - qui était également le jour de son anniversaire. Alors évidemment, quand Soo Jong lui demanda si la rose lui plaisait, il n’y avait qu’à jeter un oeil au visage de la rouquine pour y lire l’admiration, et même la petite pointe de jalousie qu’il traduisait.

« Je n’ai attendu que cinq minutes à peine, ne t’en fais pas ! » Lui répondit-elle alors qu’il s’inquiétait de l’avoir fait patienter trop longtemps.

Alors comment vas-tu depuis la dernière fois ? Quoi de neuf ? »

Ah, n’était-ce pas beaucoup trop tôt pour aborder le sujet ? Certes, elle allait bien devoir se lancer à un moment ou à un autre, mais dans le scénario qu’elle avait fabulé dans sa tête, cela ne devait pas se produire avant le dessert au moins. C’était plutôt le genre de choses qui s’avouaient en fin de repas, comme dans les films, non ? Malheureusement, rien de tout cela n’était fiction, et la réalité l’obligeait à remettre les pieds sur terre. Et Soo Jong n’arrangea rien en ajoutant :

« Quand on ira chez moi après le diner il faut absolument que je te montre quelque chose, j’espère que ça te plaira !

Oh, une surprise ? J’ai hâte de savoir ce que tu as préparé ! »

Ae Cha esquissa un sourire un peu incertain avant de continuer, en plaçant un mèche de ses cheveux derrière son oreille :

« Tu me demandais ce qu’il y avait de nouveau... Disons que je suis plus ou moins lancée dans une relation... »

Préparer le terrain... Elle ne devait pas se montrer trop directe non plus, ce serait vraiment manquer de tact. Ce n’était pas avouer le fait d’être approximativement « en couple » qui lui posait problème - ça, Soo Jong s’en fichait un peu, non ? - c’était plutôt le fait d’être approximativement « en couple » avec Hwang Min Jae. Le bon ami de Soo Jong, d’après ce qu’elle avait compris. Un « compagnon de beuverie », comme il l’avait qualifié. Ca voulait tout dire, n’est-ce pas ? C’était un peu ce que les filles qualifieraient de « meilleure amie » dans un autre contexte...

« Et toi, quoi de neuf ? »

Elle l’avait relancé en espérant qu’il lui réponde que, lui aussi, il était « plus ou moins en couple ». Cela simplifierait tellement la situation ! Après tout, Ae Cha savait pertinemment que Soo Jong était, tout comme Min Jae, quelqu’un de volage qui ne pouvait pas se stabiliser dans une relation fixe, ni rester trop longtemps sans une délicieuse compagnie.

Voyant que les occupants de la table étaient désormais au complet, le serveur s’approcha et apporta les menus qu’il leur tendit à chacun. Un premier coup d’oeil à la carte confirma la qualité de la gastronomie de ces lieux. La fleuriste se sentait presque embarrassée de se trouver dans ce lieu aussi chic, et avait l’impression de ne pas être tellement à sa place. Elle avait tout l’air d’une petite paysanne fraîchement débarquée de sa campagne, pour ainsi dire. Et d’un côté, cela avait une connotation assez amusante. Elle fit donc mine de se concentrer sur la carte, en espérant ne pas devoir rendre de comptes ni gâcher une soirée qui, pourtant, s’annonçait bien.


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Sam 7 Sep - 9:43

« Oh, une surprise ? J’ai hâte de savoir ce que tu as préparé ! »

Malgré ce qu’elle disait, je voyais bien sur son visage que quelque chose n’allait pas, une sorte de malaise, et je n’en comprenais pas l’origine. Aller chez moi n’avait jamais vraiment été un problème … Mais je compris rapidement quel était le « problème » lorsqu’elle reprit la parole.

« Tu me demandais ce qu’il y avait de nouveau... Disons que je suis plus ou moins lancée dans une relation... »

Plus ou moins lancé dans une relation ? Cela n’avait rien d’étonnant puisque Ae Cha était une belle femme. D’autant qu’en travaillant en tant que fleuriste, elle devait avoir l’occasion de voir passer nombre de prétendant. Mais cela ne m’avait pas préparé au pincement que je senti dans ma poitrine. Je marquais un temps d’arrêt, ne sachant pas vraiment comment réagir, ni pourquoi j’avais cette sensation bizarre.

L’observant encore un peu plus, je remarquais que quelque chose clochait. Elle venait de m’avouer qu’elle était engagée dans une relation, mais elle ne semblait pas plus détendue pour autant, quel pouvait bien être le problème ? Elle tentait cependant de me distraire de son embarras en me questionnant à son tour.

Hésitant à reprendre la parole, je me forçais pourtant.

« Pas grand-chose, le boulot comme d’habitude…rien de très intéressant »

Plongeant mon regard sur la carte que nous avait apporté le serveur pour me donner le temps de réfléchir, j’hésitais sur les raisons qui pourraient causer un tel embarras chez Ae Cha quant au fait d’être en relation avec quelqu’un et je n’en voyais finalement que deux… dont l’une me paraissait très peu probable… Non, elle ne pouvait définitivement pas être de nouveau en couple avec Ji Hwa, secouant la tête de droite à gauche j’en arrivais à ma seconde conclusion.

Je n’avais cependant pas le temps de l’interroger d’avantage pour l’instant, puisque le serveur revenait prendre nos commandes. Lui indiquant les premiers plats qui me tombaient sous les yeux, je laissais Ae Cha passer commande.

J’attendais patiemment qu’on nous apporte le vin que j’avais commandé avant de poser toute question, j’aimais mieux avoir un peu d’alcool dans le sang avant d’entendre la suite. Ils ne tardèrent d’ailleurs pas, et bientôt nous étions tous deux servis en vin. Levant mon verre, je portais un toast sur le ton de l’ironie.

« A ta relation naissante Ae Cha. »

Mon sourire devait cruellement illustrer à quel point je n’étais pas emballé par cet histoire mais je l’effaçais en buvant une gorgée de vin.

« Je suis curieux Ae Cha, dis-moi tout. »

Décidément, j’aimais faire durer le plaisir… Mais je n’avais tellement pas envie de confirmer mes soupçons. Pourtant ce malaise… s’il voulait bien dire qu’elle sortait avec l’un de mes amis, je sentais que je n’allais pas rester de marbre. Parmi mes trois meilleurs amis, deux d’entre eux étaient twaos. Deux d’entre eux finiraient forcément par lui faire du mal, d’une façon ou d’une autre. Finalement, je ne pouvais qu’espérer qu’elle ait choisi le troisième, mais cela aurait été trop en demander je suppose….

Prenant mon courage à deux mains, je me lançais finalement.

« Parle-moi de ton nouveau petit ami, il est gentil ? Je le connais ? »

Je savais que la réponse n’allait pas me plaire mais à quoi bon, je saurais tôt ou tard, et je préférais encore le découvrir maintenant que plus tard.




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Dim 8 Sep - 22:55

Il y avait un malaise très net dans leur conversation, cela pouvait se sentir à des kilomètres à la ronde. Sans même avoir évoqué Min Jae une seule fois, Ae Cha était persuadée que Soo Jong se doutait de quelque chose. Elle n’avait aucune preuve à avancer, mais elle en était certaine. Elle voyait clairement ses traits se crisper malgré l’air détendu et détaché qu’il voulait se donner. Heureusement que pour le moment, les menus permettaient de se cacher pour éviter d’affronter le regard de l’autre. Voyant le serveur pointer le bout de son nez, la jeune femme se dépêcha de choisir, et opta pour le plat le moins cher, qui était aussi celui qui la tentait le plus parmi les autres. Alors, vint le moment de refermer la carte et reprendre la discussion.

Un peu plus tard, le vin leur fut servi dans leurs verres respectifs, et Soo Jong porta un toast sur un ton un peu acerbe qui déplut à la fleuriste. Il annonçait nettement la couleur, promettant un repas dans la joie et la bonne humeur.

« A ta relation naissante, Ae Cha. »

Dans un sourire poli et un peu crispé, la jeune femme leva son verre en retour, et en but une gorgée avant de le reposer sur la table. Puis, un peu nerveuse, elle fixa en fixa le contenu tout en faisant tourner l’objet entre ses doigts.

« Je suis curieux Ae Cha, dis-moi tout. Parle-moi de ton nouveau petit ami, il est gentil ? Je le connais ? »

Son coeur se comprima. Le ton amer qu’il employait la rendait vraiment mal à l’aise. Mais maintenant qu’elle était face au mur, elle ne pouvait plus reculer. Alors, elle rassembla tout son courage et décida de se lancer, après avoir cherché la bonne formulation dans son esprit.

« Gentil ? Bof. Enfin, ce n’est pas un salaud. C’est simplement qu’il a son caractère, et qu’il n’est pas du genre à être aux petits soins ou complètement in love. »

De toute façon, elle n’était même pas sûre de pouvoir qualifier cette relation d’« amoureuse ». C’était plutôt une sorte de flirt sûrement passager, qui prendrait fin dans peu de temps, quand l’illustrateur se sera lassé. En tout cas, elle avait eu le privilège de se voir accorder un second rendez-vous, il y avait quelques jours de cela. Certes, ça ne s’était pas très bien passé, mais cela ne les avait pas découragés à passer du temps l’un avec l’autre. Et d’après les quelques messages qu’ils s’envoyaient de temps à autres, ou d’après les quelques mots qu’il s’échangeaient lors de leurs courtes entrevues, ils prévoyaient de se revoir encore d’ici peu.

Ae Cha devait maintenant répondre à la deuxième question de Soo Jong. Sans doute la pire du peu de questions qu’il lui ait posées jusque là.

« Il m’a dit que vous vous connaissiez, oui. »

Elle hésita. Devait-elle lui dire de qui il s’agissait ? De toute évidence, la conversation mènerait là, peu importe les différents moyens qu’elle mettrait en oeuvre pour l’esquiver. Alors, puisqu’elle n’y échapperait pas ce soir, autant se lancer.

« C’est Hwang Min Jae, tu sais : mon voisin qui travaille en face de ma boutique. »

Elle voulut rajouter pour plaisanter « Le type qui me draguait et qui espérait obtenir un rendez-vous avec moi depuis des lustres », mais c’était exactement le genre de répliques qui lui retomberait dessus plus douloureusement encore. Alors, elle chercha rapidement quoi rajouter pour dissiper la tension qu’elle avait senti immédiatement après avoir énoncé ces mots.

« Mais bon, je sais bien que ça ne durera pas : je sais à qui j’ai affaire, et je sais qu’il n’est pas du genre à se stabiliser dans une relation avec une fille comme moi. Ca durera le temps que ça durera... »

Ae Cha ne savait pas vraiment qui elle essayait de convaincre en disant cela. Mais une chose était sûre, ce ne serait pas suffisant pour détendre l’atmosphère de cette soirée qui ne faisait malheureusement que commencer.


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Ven 13 Sep - 21:46

J’avais lu le malaise d’Ae Cha face à mon attitude et je m’en voulais presque d’être si désagréable, mais quelque chose me disait que je n’avais pas tout à fait tort. Sa description de son caractère m’intriguait. Pourquoi Ae Cha avait-elle choisi quelqu’un avec une attitude pareille ? Elle méritait quelqu’un qui prenne soin d’elle. J’allais lui dire, mais elle confirma ce que je craignais.

« Il m’a dit que vous vous connaissiez, oui. »

Je me demandais vaguement comment ils en étaient venus à parler de moi, mais le sentiment qui dominait était une sorte de douleur mélangée à une sorte de colère qui se répandait peu à peu dans mes veines. Je la vis hésiter un peu plus, avant qu’elle ne lâche finalement sa bombe. Le nom du traitre.

« C’est Hwang Min Jae, tu sais : mon voisin qui travaille en face de ma boutique. »

Evidemment que je savais qui était Min Jae, passé la seconde de surprise qu’ils aient pu se connaitre, je sentais mes mains qui commençaient à trembler. Pourquoi fallait-il qu’elle ait choisi le pire de mes amis ?! Celui qui lui ferait nécessairement du mal soit par son coté coureur de jupon, soit à cause de sa condition de twao. J’allais la mettre en garde lorsqu’elle reprit rapidement la parole, feignant une sorte d’indifférence ou de bravoure je ne savais pas très bien.

« Mais bon, je sais bien que ça ne durera pas : je sais à qui j’ai affaire, et je sais qu’il n’est pas du genre à se stabiliser dans une relation avec une fille comme moi. Ca durera le temps que ça durera... »

Je ne retenais pas le rire amer qui glissait sur mes lèvres. Non justement, elle ne savait pas à qui elle avait à faire. Définitivement pas, et je ne pouvais m’empêcher de lui faire remarquer.

« Non Ae Cha, tu ne sais vraiment pas à qui tu as à faire crois-moi… »

Ce n’était pas à moi de lui parler du gène de Min Jae, mais je ne pouvais m’empêcher de la mettre en garde.

« Ae Cha de tous tu étais vraiment obligé de choisir Min Jae ? J’ai des amis bien tu sais, tu aurais pu choisir un de ceux-là quitte à choisir un de mes amis… pas celui qui finira forcément par te faire du mal d’une façon ou d’une autre. Aish cet idiot aussi… il ne peut pas un peu penser au mal qu’il va faire… »

Les mains toujours tremblantes sous la colère que je tentais de contrôler, je savais que si j’avais eu Min Jae avec moi à cet instant, je l’aurai sans doute frappé. Il avait beau être un de mes meilleurs amis, je ne supportais pas l’idée qu’il implique Ae Cha là-dedans en connaissant pertinemment les risques élevés qu’il avait de lui faire du mal. Malgré toute cette colère que je refoulais, je tentais de garder une voix la plus calme et posé. Je n'avais envie ni d'effrayer Ae Cha, ni d'attirer l'attention sur nous.

Fixant un instant mon regard sur Ae Cha, je reprenais la parole.

« Et puis ne fais pas comme si tu te fichais du temps que ça durera s’il te plait. Si cette relation n’était pas importante à tes yeux tu ne m’en aurais jamais parlé. »

Loin de moi l’envie de souligner à quel point elle avait déjà l’air attaché à cet idiot, mais je n’aimais pas qu’elle me mente. Ou peut-être essayait-elle de s’en convaincre pour se préserver ? Je n’avais pas vraiment de réponse à cette question et je n’avais pas vraiment envie de savoir.

Un serveur nous apportait finalement notre commande et j’en étais quelque peu soulagé. Prenant mes couverts entre mes mains dont j’essayais toujours de contrôler les tremblements, je commençais à manger. Peut-être qu’un peu de nourriture me permettrait de me calmer ?




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Ven 13 Sep - 22:50

Ae Cha savait pertinemment que dévoiler l’identité du garçon qu’elle fréquentait actuellement aurait l’effet d’une bombe sur Soo Jong. Elle n’avait pas su dire exactement pourquoi, mais elle l’avait fortement pressenti. Et cela n’avait pas loupé : son ami essayait de garder contenance, mais il était clair que cette nouvelle lui déplaisait au plus haut point. Même si elle avait tenté de se rattraper en affirmant qu’elle était consciente des obstacles qui obstrueraient son aventure avec Min Jae, son ancien amant l’avait largement contredite en maintenant le contraire. Visiblement, il savait quelque chose qu’elle ne savait pas, impression étrange et dérangeante qu’elle avait toujours eue à propos de tout ce qui concernait l’illustrateur, de près ou de loin.

« Ae Cha, de tous tu étais vraiment obligé de choisir Min Jae ? J’ai des amis bien tu sais, tu aurais pu choisir un de ceux-là quitte à choisir un de mes amis… Pas celui qui finira forcément par te faire du mal d’une façon ou d’une autre. Aish cet idiot aussi… Il ne peut pas un peu penser au mal qu’il va faire… »

Pourquoi Soo Jong était-il aussi persuadé que cette histoire finirait mal ? Après tout, ils pourraient très bien se quitter en bons termes, plus ou moins comme eux-mêmes l’étaient. Mais non : apparemment, d’après le gérant de Seoul Mate, Min Jae causerait inévitablement du mal à la fleuriste. Ne se souvenait-il déjà plus de toutes les relations qu’elle avait eues par le passé, et qui s’étaient mal terminées ? Il était vrai qu’elle avait mal vécu la séparation avec Ji Hwa, mais à présent elle ne s’impliquait plus aussi passionnément dans une histoire sentimentale. Et une des questions qui se posaient d’ailleurs était la suivante : était-il seulement question de sentiments entre eux ?

« On dirait que tu me prends pour une fille fragile... Lui fit-elle remarquer, un peu amère. J’ai beaucoup appris des erreurs que j’ai faites avec Ji Hwa, et je ne les répèterai pas une seconde fois. »

La jeune femme porta son verre à ses lèvres et but une gorgée pour reprendre son calme. C’avait été une très mauvaise idée d’aborder ce sujet alors que la soirée avait plutôt bien commencé. Mais il aurait été difficile de faire l’impasse si Soo Jong avait prévu un après-dîner chez lui par la suite...

« Et puis ne fais pas comme si tu te fichais du temps que ça durera s’il te plait. Si cette relation n’était pas importante à tes yeux tu ne m’en aurais jamais parlé.

Tu m’as dit que tu voulais qu’on aille chez toi après, lui rappela-t-elle avec hésitation. Et comme on n’a rien pu faire la dernière fois à cause d’Ha Neul... Enfin, j’ai pensé qu’il valait mieux t’en parler maintenant que j’en ai l’occasion plutôt que chez toi... »

Ae Cha avec quelques difficultés à correctement se justifier, mais il y avait tout de même une grosse part de vérité dans ses paroles. Soo Jong n’aurait peut-être pas apprécié qu’elle lui avoue tout sur le tas, une fois chez lui, dans la précipitation. C’aurait peut-être même été pire. En tout cas, ce n’était pas vraiment une question d’importance ou non de sa relation avec Min Jae.

« Je ne te mens pas, tu sais, continua-t-elle une fois que le serveur eut apporté leurs plats. Je sais bien que Min Jae finira par me quitter, que ce soit demain ou dans une semaine. Nous ne formons même pas un couple, nous passons juste du bon temps ensemble... »

Un peu comme toi et moi le faisions, voulut-elle ajouter. Mais cela n’aurait fait qu’envenimer les choses. Et au vu de la tension qui s’était installée entre eux, il valait mieux éviter ce genre de réflexions. La fleuriste commença donc à manger, sans appétit. Elle savait qu’elle avait tout gâché, et en vint même à se demander pourquoi elle avait finalement cédé aux avances de son voisin, plutôt que de continuer à l’ignorer comme elle le faisait si bien jusque là. Seulement voilà : elle avait voulu voir ce que ça donnerait, sans se douter que cela engendrerait de telles conséquences, et concernerait beaucoup plus de personnes que prévu. Elle garda la tête baissée sur son assiette, suffisamment embarrassée d’avoir jeté un tel froid sur leur tête-à-tête.


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Sam 14 Sep - 23:02

Ae Cha avait beau prétendre avoir appris de ses précédentes relations, et notamment de celle avec Ji Hwa, je savais bien qu’elle était plus méfiante, mais elle n’était tout de même pas prête. Elle ne serait jamais prête à découvrir que le garçon qu’elle aimait ou juste celui avec lequel elle avait une relation suivie embrassait d’autres personnes pour survivre.

J’avais envie de lui dire ce à quoi elle allait être confrontée, mais je savais que je n’en avais pas le droit… Même si je détestais l’idée de savoir qu’elle allait souffrir à cause de Min Jae, à cause de son égoïsme, je gardais ce que je savais pour moi.

Alors qu’elle tentait de se justifier quant au fait qu’elle m’ait parlé de sa relation avec Min Jae, je secouais la tête de droite à gauche, à moitié amusé malgré la colère qui courrait toujours dans mes veines. Alors elle croyait vraiment que je ne l’invitais au restaurant que pour coucher avec elle ? Cela aurait été hypocrite de ma part de nier le fait qu’on se voyait essentiellement pour ça, mais de là à réduire ce qui me semblait être une amitié à ça. Sex-friend peut être, mais cela comportait aussi l’amitié il me semble. Quoi qu’il en soit je lui répondais d’un ton plutôt ironique.

« Oui merci de ta considération. C’est vrai que je prends la peine de t’inviter dans un restaurant pareil juste pour qu’on couche ensemble, je me fiche tellement de toi et de ta vie et de ce que tu peux avoir à me raconter…. »

J’espérais qu’elle comprenne l’ironie … d’autant que si j’avais juste besoin de soulager ce besoin primaire, je pouvais juste aller voir n’importe quelle fille facile, ce n’était pas comme si elle était ma seule partenaire possible ou comme si j’étais son seul partenaire possible… comme elle tenait à me le rappeler ce soir.

Elle avait continué, comme si elle voulait encore et encore justifier cette relation et son « absence de sentiment ».

« Je ne te mens pas, tu sais. Je sais bien que Min Jae finira par me quitter, que ce soit demain ou dans une semaine. Nous ne formons même pas un couple, nous passons juste du bon temps ensemble... »

Un peu comme nous deux ? J’avais l’impression que c’est ce qu’elle essayait de dire à demi-mot. Sauf qu’elle oubliait un détail, contrairement à notre relation, sa relation avec Min Jae ne serait pas inoffensive si elle le surprenait en train d’en embrasser une autre avant qu’il ne la quitte comme elle semblait certaine qu’il le ferait.

En quelque sorte, sans révéler sa nature, je ne pouvais m’empêcher de le lui faire remarquer. Mon ton toujours aussi ironique et acerbe malgré moi.

« Oh tu as l’air tellement prête à te faire quitter… je suis admiratif. Au moins, tu ne viendras pas pleurer quand tu le verras embrasser… une autre femme ou même un autre homme, que tu ne connais pas et dont tu n’as jamais entendu parler. »

Buvant une nouvelle gorgée de vin, je me permettais d’ajouter une dernière chose.

« Franchement Ae Cha, je ne sais pas quel rêve de relation facile Min Jae t’as vendu, mais tu n’es pas prête pour affronter ça, malgré toutes les histoires douloureuses que tu as déjà pu vivre. Ae Cha par pitié, le prochain, choisi le normal, attentif et amoureux. Quitte à me virer de ton lit, fait le au moins pour une relation qui en vaut la peine ! »

Reprenant mon repas, je continuais de ruminer dans mon coin, attendant impatiemment de revoir Min Jae pour lui faire entendre ma vision des choses. Il avait beau être mon ami, je n’avais pas envie de le laisser risquer de faire du mal à Ae Cha si je pouvais au moins tenter de l’en dissuader. Il y avait peu de chance qu’il m’écoute vu son caractère, mais après tout j’avais aussi mon petit caractère.

Réalisant soudainement les reproches que je faisais à Ae Cha pour quelque chose dont elle n’était finalement que la victime, je relevais la tête, un sourire désolé sur le visage.

« Désolé je suis désagréable avec toi alors que tu n’as rien à voir là-dedans… »

J’espérais sincèrement qu’elle comprenne qu’elle n’était pas la cause de ma colère, parce que ce n’était définitivement pas le cas. Non, la personne qui me mettait dans un état pareil d’énervement c’était Min Jae et son manque cruel de considération pour ce que pourrait ressentir Ae Cha si jamais elle le surprenait en train d’embrasser quelqu’un d’autre.




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Dim 15 Sep - 12:36

Ae Cha n’appréciait pas vraiment toute l’ironie et le sarcasme que Soo Jong employait. Mais d’un autre côté, elle n’avait que ce qu’elle méritait, et ce n’était pas en essayant de trouver des excuses bancales qu’elle parviendrait à garder contenance. Il était clair qu’elle se trouvait en position de faiblesse, et que rien ne réussirait à renverser la situation. Car après tout, elle ne pouvait que donner raison à son ami, qui ne faisait - apparemment - que s’inquiéter pour elle. A sa façon. Du moins, c’est ce dont elle tâchait de se convaincre.

Quand Soo Jong insinua avec une subtilité zéro qu’il ne fallait pas qu’elle vienne se plaindre lorsque Min Jae la trompera avec une inconnue, la fleuriste ne put se retenir de froncer les sourcils, vexée. Même si elle était également parée à cette éventualité - qu’elle classait en deuxième position parmi les raisons pour lesquelles l’illustrateur la quitterait un jour - il aurait au moins pu faire preuve d’un peu plus de délicatesse. A ce niveau-là, ça devenait presque de la méchanceté gratuite, pour faire passer sa colère et défouler ses nerfs. Mais pourquoi parler d’embrasser un autre homme ? Visiblement, il voulait lui faire passer un message qu’elle ne pouvait pas comprendre. Mais elle sentait qu’il y avait un rapport avec ce que Min Jae ne voulait pas lui dévoiler, ce secret qu’il gardait bien caché au fond de lui.

« Franchement Ae Cha, je ne sais pas quel rêve de relation facile Min Jae t’as vendu, mais tu n’es pas prête pour affronter ça, malgré toutes les histoires douloureuses que tu as déjà pu vivre. Ae Cha par pitié, le prochain, choisis-le normal, attentif et amoureux. Quitte à me virer de ton lit, fais-le au moins pour une relation qui en vaut la peine ! »

Ce fut les reproches de trop. Ae Cha sentit son coeur se comprimer dans sa poitrine, touchée en plein dans le mille par les paroles que Soo Jong venait de prononcer. Il était très nettement en train d’insinuer que Min Jae se fichait de sa tête, n’est-ce pas ? Ce qui ne pourrait pas être plus vrai, d’un autre côté... Même si elle était persuadée de tenir le choc lorsque viendrait le moment d’arrêter ce petit jeu, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il ne fallait pas que cette relation s’éternise. Car si c’était le cas, elle ne pouvait garantir qu’elle ne finirait pas par éprouver de réels sentiments à son égard. Et alors là, ce serait trop tard. Et elle risquerait de réagir de la même façon que lorsque Ji Hwa l’avait quittée.

D’ailleurs, n’était-ce pas déjà un peu trop tard pour faire demi-tour ? Car d’une certaine manière, Min Jae et elle étaient déjà bien engagés dans leur relation. Ils s’étaient accordés un deuxième rendez-vous, il n’y a pas si longtemps. Certes, leur escapade avait plutôt mal tourné suite à la série d’incidents qui s’était produite, mais la jeune femme avait eu l’impression qu’un rapprochement s’était effectué, niveau sentimental. Elle avait pu entrevoir le semblant d’affection que l’artiste paraissait éprouver pour elle, lorsqu’elle l’avait perdu de vue et qu’elle s’était retrouvée face à un chien sauvage qui n’avait pas eu l’air d’être inoffensif, loin de là. Elle avait vu Min Jae surgir et se précipiter vers elle en l’étreignant dans ses bras, comme s’il avait eu peur de la perdre. Est-ce que ça aussi, c’était du cinéma ? Un jeu d’acteur qu’il ressortait à toutes les filles qu’il avait fréquentées, et qu’il ressortirait à toutes celles qu’il rencontrera après elle ? Si c’était le cas, alors il pouvait se vanter de jouer ce rôle à la perfection.

Seulement, Soo Jong ne pouvait pas se permettre de lui faire tous ces reproches, lui qui se comportait plus ou moins de la même façon avec la gente féminine. Ca sonnait un peu comme de l’hypocrisie, venant de sa propre bouche. Mais Ae Cha s’abstint de le lui faire remarquer, puisqu’elle ne voulait pas envenimer les choses davantage. Il avait ses raisons d’être en colère : après tout, il venait de se faire trahir par un de ses potes, dont il connaissait bien le caractère pour savoir quel genre d’attitude il adopterait avec la fleuriste. Mais... S’il se trompait ?

« Désolé, je suis désagréable avec toi alors que tu n’as rien à voir là-dedans… »

Voilà autre chose... La jeune femme ne comprit pas très bien ce qu’il voulait dire. Elle avait tout à voir là-dedans, au contraire ! C’était bien elle qui avait fini par céder aux avances de Min Jae, non ? Alors, elle avait quand même sa part de responsabilité dans toute cette histoire. Elle n’était pas que la pauvre victime innocente qui ne savait pas quand elle se ferait croquer par le grand méchant loup. Elle avait accepté le deal en tout état de cause.

« Bien sûr que si, j'ai tout à voir là-dedans. » Souffla-t-elle, un air perplexe et contrit sur son visage.

Elle n’ajouta rien d’autre, se contentant de finir son assiette sans aucun appétit. Dire que cette soirée avait pourtant bien commencé...

« C’est moi qui suis désolée d’avoir tout fichu en l’air. » Soupira-t-elle après s’être délicatement essuyé les lèvres avec sa serviette.


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Dim 15 Sep - 16:58

« Bien sûr que si, j'ai tout à voir là-dedans. »

J’avais envie de lui dire que non, de lui expliquer, mais je n’en avais simplement pas le droit. Si quelqu’un devait lui expliquer la situation dans laquelle se trouvait Min Jae et les conséquences qui en résultaient pour Ae Cha, c’était bien à lui de le faire, pas à moi. Moi, j’avais juste le droit d’être en colère contre lui de choisir Ae Cha pour subir ça.

Je voyais bien à l’expression d’Ae Cha qu’elle s’en voulait en quelque sorte, et elle le confirma d’ailleurs par ses prochaines paroles.

« C’est moi qui suis désolée d’avoir tout fichu en l’air. »

Le repas touchait à sa fin, et je m’en voulais vraiment de la voir aussi désolée alors qu’elle n’était en rien responsable de ma colère. Alors qu’elle reposait la main sur la table après s’être servit de sa serviette je la prenais délicatement dans la mienne.

« Désolé vraiment, c’est juste que je ne supporte pas que quelqu’un d’autre te fasse du mal comme a pu le faire Ji Hwa, et je sais que Min Jae pourrait te faire autant de mal s’il ne fait pas attention et je n’ai vraiment pas envie que ça arrive. »

Je pressais légèrement sa main, tentant de faire passer mon intention malgré tout ce que j’avais pu dire. Ce diner me laissait un goût amer alors que ce n’en était en rien le but. Relâchant sa main, je prenais mon téléphone dans ma poche et envoyait rapidement un message à Min Jae. Il fallait vraiment qu’on se voit et que je le mette en garde. S’il faisait du mal à Ae Cha, il risquait de s’en souvenir.

Voyant que nous avions fini notre plat, le serveur vint prendre nos assiettes et nous proposer un dessert. Jetant un coup d’œil à Ae Cha, j’hésitais. Je n’étais pas convaincue que ni elle ni moi n’avions vraiment faim ou envie d’un dessert. Je ne voyais qu’une seule chose positive que pourrait nous apporter ce dessert, radoucir ce diner plutôt tendu.

« Tu préfères qu’on prenne un dessert ou que je te ramène tout de suite chez toi ? »

Etrangement l’excitation de lui montrer le jardin que j’avais fait créer pour qu’elle se sente mieux chez moi était passé. Pire que ça, j’avais l’impression que j’aurai l’air d’un idiot en lui montrant ça, surtout maintenant, surtout après ce magnifique repas que nous venions de passer.

J’indiquais au serveur ce qu’Ae Cha préférait, et choisissait de me détourner pour observer la vue qu’offrait la tour. Je reconnaissais les différents endroits, le quartier où je vivais, celui de la rivière artificielle et puis au loin les montagnes qui ressemblait plus à des ombres gigantesque à cause de l’heure tardive.

Songeant à la situation d’Ae Cha, à tous ces types qui n’étaient pas pour elle qu’elle avait pu rencontrer, je me sentais désolé et frustré. Pour qu’elle n’ait plus à faire à ce genre de personne j’avais presque envie de prendre soin d’elle moi-même. Mais comme Min Jae n’avait pas le droit de lui promettre une relation durable, je n’en avais pas le droit non plus. Non seulement j’avais laissé passer ma chance, mais en plus, je n’étais pas certain que ce soit ce dont j’avais envie. Je voulais prendre soin d’Ae Cha et m’assurer que personne ne lui fasse de mal, mais c’était principalement parce qu’elle était une amie que je chérissais énormément, que je pouvais adorer au même titre que Jae Hyun ou même Min Jae… dans d’autres circonstances.

En réalité, si Min Jae n’avait pas été twao, je suppose que j’aurai presque été content pour eux … après un certain temps. Mais il était twao, et jusqu’à sa mort, il risquerait de rencontrer son âme sœur et d’abandonner Ae Cha pour cette personne. Et ça c’était la version dans laquelle il avouait à Ae Cha qu’il devait embrasser une autre personne pour survivre et qu’elle acceptait la situation. Pas celle où elle le découvrait par surprise… cette version là et le mal qu’elle ferait à Ae Cha si leur relation se poursuivait… je ne préférais pas y penser.

Décidant d’essayer d’égayer cette fin de soirée, je m’adressais à Ae Cha sur le ton de la plaisanterie.

« Dit Ae Cha, si à tes trente ans tu te trouves encore des cons qui te brisent le cœur, si tu veux je laisserais tomber ma vie de tombeur et je m’occuperais de toi sérieusement. On dit que rien n’est mieux fait que par soi-même non ? » J’avais en quelque sorte l’impression de tester un sol mouvant et m’empressais d’ajouter, « En parlant de fait par soi-même, comme ça se passe à la boutique ? Tes chats n’abîment pas tout ? »  

Même si la soirée touchait à sa fin, je préférais finir la soirée sur une touche un peu plus légère. C’était avec Min Jae que je devais régler mes comptes, pas avec elle.




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Dim 15 Sep - 18:53

Soo Jong venait de lui prendre la main comme pour la réconforter, et Ae Cha n’eut aucunement l’envie de le repousser. Au contraire, elle resserra même ses doigts autour des siens pour répondre à leur douce étreinte. Elle comprenait qu’il puisse s’inquiéter pour ce que Min Jae risquait de lui faire, comme Ji Hwa l’avait fait avant lui. En fait, en y repensant, Soo Jong était bien l’un de ses seuls anciens petits amis avec qui elle avait gardé contact. Avec qui elle était restée amie, et plus encore. Il n’était pas un « meilleur ami » au même titre que Tae Hyun, mais il était lui aussi un confident, un ami précieux.

Alors, elle esquissa un petit sourire pour signifier que tout allait bien, et qu’il n’y avait pas de mal. Elle ne pouvait pas lui en vouloir de réagir de cette façon. Sans doute en aurait-elle fait de même dans le cas inverse, à la différence près qu’elle n’avait pas d’amies contre qui le mettre en garde. Personne ne semblait avoir quelque chose d’aussi lourd à cacher que ne l’avait Min Jae. Et tout ce mystère qui commençait à planer autour de lui l’intriguait de plus en plus. Dans quoi s’était-elle embarqué ?

La jeune femme se demanda à qui Soo Jong pouvait bien envoyer un message, lorsqu’il sortit son portable pour y pianoter quelques mots avant de le ranger de nouveau dans sa poche. Peut-être les affaires ? Mais l’air renfrogné et soucieux qu’il arborait en l’écrivant pouvait bien signifier que le destinataire n’était autre que Hwang Min Jae. Elle s’abstint de lui poser la question, car s’il voulait régler quelque chose avec lui, elle n’avait pas le droit de s’interposer... En fait, elle ne savait pas vraiment quels étaient ses droits dans toute cette histoire.

Quand le serveur vint retirer leurs assiettes vides, il en profita pour demander s’ils voulaient ou non prendre un dessert. D’ordinaire, Ae Cha n’aurait pas refusé. Mais elle n’en avait ni l’envie ni l’appétit. D’un autre côté, elle ne voulait pas quitter Soo Jong de sitôt. Pas comme ça. Pas sur cette note désagréable. Cela ne leur ressemblait pas, de se prendre le bec de cette façon, surtout pas pour un autre homme.

« Tu préfères qu’on prenne un dessert ou que je te ramène tout de suite chez toi ?

— Tu n’avais pas quelque chose à me montrer ? » Se rappela-t-elle soudainement, perplexe.

Seulement, son ami n’avait peut-être pas envie de l’emmener chez lui après ce qui venait de se passer. Et elle n’allait pas non plus le forcer à l’inviter si le coeur n’y était pas.

« Mais je ne t’y oblige pas... Se reprit-elle en ramassant son sac pour le poser sur ses genoux. Et je peux rentrer chez moi, ne te dérange pas. »

De nouveau, elle lui adressa un sourire pour ne pas qu’il se préoccupe trop de son sort. Puis, voyant qu’il semblait attirer par la vue qu’offrait la tour de Namsan, elle l’imita en balayant le paysage du regard. Pensive, elle suivit distraitement le trajet d’un point lumineux qui devait très certainement être une voiture, jusqu’à ce qu’elle disparaisse de son champ de vision. Elle fut tirée de sa rêverie par la voix de Soo Jong.

« Dis Ae Cha, si à tes trente ans tu te trouves encore des cons qui te brisent le cœur, si tu veux je laisserais tomber ma vie de tombeur et je m’occuperais de toi sérieusement. On dit que rien n’est mieux fait que par soi-même non ? »

Ae Cha ne put retenir un rire amusé, touchée par sa proposition.

« Je peux te laisser ta liberté jusqu’à quarante ans, si tu préfères, répondit-elle sur le ton de la plaisanterie. Comme ça, j’adopterai un enfant vers trente ans puisque je n’aurais rencontré aucun père potentiel, et je l’élèverai seule. Tu n’auras donc pas à t’en occuper beaucoup. »

Bien sûr, elle était entrée dans son jeu sans vraiment penser ce qu’elle disait. Ou du moins, c’était la solution de secours si elle ne venait à trouver personne d’ici là. Mine de rien, elle avait déjà vingt-cinq ans, et se rapprochait à grands pas de la trentaine. Le temps passait à une vitesse folle, et sans qu’elle ne s’en rende compte, elle devrait vite commencer à songer à tout ça.

« En parlant de fait par soi-même, comme ça se passe à la boutique ? Tes chats n’abîment pas tout ?

— Ca va plutôt bien, les affaires reprennent avec l’arrivée du printemps. Et mes chats restent enfermés dans l’appartement, je ne les laisse pas descendre... Sinon, ils sèmeraient la pagaille en moins de deux secondes, ces deux monstres ! Je me demande bien pourquoi je les ai adoptés... »

Ae Cha eut un petit rire, et replaça une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle essayait de maintenir la conversation, mais elle sentait bien que cette soirée touchait à sa fin. Et malgré tout, elle n’en avait pas envie. Elle voulait rester avec Soo Jong encore un peu...


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Ven 20 Sep - 21:47

J’ignorais la demande d’Ae Cha quant à la chose que je voulais lui montrer plus tôt. L’ambiance n’était plus vraiment à lui montrer. Tout était plus ou moins gâché par Min Jae et je lui en voulais un peu de m’avoir, sans même être présent, fait sortir de mes gons. Si j’ignorais sa référence à ma surprise, je ne pouvais ignorer sa proposition de rentrer par ses propres moyens.

« Tu crois vraiment que je te laisserai rentrer seule dans une tenue pareille ? Tous les hommes un peu éméché vont se jeter sur toi, tu es splendide Ae Cha. »

Elle nous voyait donc comme ça ? A quarante ans, avec un enfant qu’elle aurait adopté ? Toujours sur le ton de la plaisanterie je m’adressais de nouveau à elle.

« Si tu dois adopter un enfant et qu’on se marie, j’aime autant qu’on fasse ça à 30ans, sinon le pauvre enfant va me détester parce qu’il croira que je suis comme tous les salaud qui auront fait du mal à sa mère avant ! Au moins, si on se marie avant que tu ne l’adopte, il m’aimera tout de suite ! »

J’aimais l’idée de plaisanter avec Ae Cha sur ce genre de sujet. Après tout cela n’engageait à rien, et après la tension qui avait précédemment monopolisé l’atmosphère, cette ambiance plus légère était reposante. Ae Cha répondit ensuite à ma question quant à sa boutique et à ses chatons, et je remarquais la petite lueur de joie au fond de ses yeux tandis qu’elle me répondait.

«  Ca va plutôt bien, les affaires reprennent avec l’arrivée du printemps. Et mes chats restent enfermés dans l’appartement, je ne les laisse pas descendre... Sinon, ils sèmeraient la pagaille en moins de deux secondes, ces deux monstres ! Je me demande bien pourquoi je les ai adoptés... »

J’hésitais avant de me lancer à lui répondre, toujours sur le ton de la plaisanterie.

« Tu veux t’entrainer pour notre futur fils, tu as choisis de petite terreurs pour être prête à tout affronter plus tard ~ »

J’allais ajouter qu’elle aurait deux terreurs chez elle entre l’enfant et moi, mais le serveur apportant l’addition me coupa en plein élan. Sortant ma carte bleu de ma poche, je l’insérais dans le boitier et composait mon code confidentiel.

Cette étape passée, nous n’avions plus vraiment de raison de rester dans ce restaurant… pour autant, je n’avais pas envie que la soirée ne s’achève tout de suite, et j’avais le sentiment qu’Ae Cha non plus n’avait pas tout à fait envie qu’on se quitte tout de suite.

Me relevant d’un mouvement souple, j’attrapais ma veste que j’enfilais, avant de prendre avec douceur la main d’Ae Cha dans la mienne. Je sortais un billet pour le déposer comme pourboire avant de me tourner vers Ae Cha, espérant qu’elle était du même avis que moi.

« Il est encore tôt, on pourrait aller faire un tour à Yeouido ? On pourra se changer les idées comme ça. Enfin sauf si tu veux que je te ramène chez toi ? Il est encore tôt mais comme tu travailles demain… »

Je la guidais avec moi vers l’ascenseur situé à la sortie du restaurant, adressant un signe de tête à l’hôtesse pour lui signaler notre intention. Tandis que nous attendions l’ascenseur, je remarquais à quel point la main d’Ae Cha semblait fragile, c’était assez étrange comme sensation, mais je devais reconnaitre que ce n’était pas franchement désagréable. J’allais me plonger un peu plus dangereusement dans ce genre de pensée lorsque le signal de l’ascenseur retenti, me coupant de mes pensées… inhabituelles.




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Sam 21 Sep - 21:21

« Tu crois vraiment que je te laisserai rentrer seule dans une tenue pareille ? Tous les hommes un peu éméchés vont se jeter sur toi, tu es splendide Ae Cha. »

Le compliment embarrassa légèrement la jeune femme, elle qui ne savait jamais vraiment comment réagir lorsqu’elle en recevait un. Alors, elle se contenta de baisser la tête, un sourire à la fois timide et touché, replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille. Quoi qu’il en soit, Soo Jong semblait déterminé à ne pas la laisser rentrer seule chez elle. Ca n’aurait sûrement pas été un problème si elle s’était déplacée en voiture, mais elle avait décidé de se rendre à la tour grâce aux transports en commun. Sa journée de travail l’avait un peu épuisée, alors elle ne s’était pas sentie courageuse au point de conduire, et encore moins au point de reprendre le volant au retour. Au moins, dans le bus, elle pouvait se poser tranquillement sur un siège - s’il y en avait de libre - et laisser libre court à ses pensées.

« Soo Jong, tu es un amour. » Soupira-t-elle devant toutes ces attentions qu’il lui portait.

Il y avait un contraste assez flagrant entre la façon dont il se comportait en général avec la gente féminine, et la façon dont il se comportait en présence de la fleuriste. Il paraissait beaucoup plus à l’écoute, et s’inquiétait même de ce qui pouvait lui arriver.

« Si tu dois adopter un enfant et qu’on se marie, j’aime autant qu’on fasse ça à 30 ans, sinon le pauvre enfant va me détester parce qu’il croira que je suis comme tous les salaud qui auront fait du mal à sa mère avant ! Au moins, si on se marie avant que tu ne l’adopte, il m’aimera tout de suite !

— Tu veux qu’on se marie ? » Rit-elle doucement, sur le ton de la plaisanterie.

Elle n’avait jamais vraiment songé à cette perspective d’avenir avec Soo Jong, en réalité. Parce qu’après tout, ils avaient déjà tenté d’avoir une relation, par le passé, mais ça n’avait pas très bien collé. Et ce n’était pas une question d’âge, car le fait que son ami soit plus jeune qu’elle ne lui posait pas de problème. Et puis, Min Jae aussi était un peu plus jeune qu’elle. Presque tous ses anciens petits amis avaient été plus jeunes. Sauf Ji Hwa.

« Tu veux t’entrainer pour notre futur fils, tu as choisis de petites terreurs pour être prête à tout affronter plus tard ~ Lança-t-il, plaisantin, lorsqu’elle fit allusion à ses deux chatons.

Qui te dit que ce ne sera pas une fille ? Renchérit-elle, narquoise, à l’entente du mot « fils ». De toute façon, si cet enfant nous a comme parents, il ne sera pas aussi indiscipliné~ »

Avant même qu’ils ne puissent continuer cette conversation, le serveur les interrompit en amenant l’addition. En bon gentleman, Soo Jong sortit sa carte bancaire pour payer la note. Vint ensuite le moment délicat où il fallut quitter le restaurant, même si aucun des deux ne semblait avoir envie d’en terminer maintenant. Ae Cha enfila son gilet avant de sentir la main de son ami se refermer doucement sur la sienne. Vraiment, elle appréciait ce contact qui avait quelque chose de réconfortant. Elle l’avait toujours apprécié.

« Il est encore tôt, on pourrait aller faire un tour à Yeouido ? On pourra se changer les idées comme ça. Enfin sauf si tu veux que je te ramène chez toi ? Il est encore tôt mais comme tu travailles demain…

Ca ne fait rien si je me couche tard une fois dans la semaine... Et toi aussi tu travailles demain, non ? En tout cas, je veux bien que l’on aille faire un tour. Par ce temps, ce sera agréable~ »

La jeune femme le suivit donc jusqu’à l’ascenseur, dans lequel le silence les plongea tous les deux dans leurs pensées. La chaleur et la poigne qui caractérisaient la main de Soo Jong lui donnaient l’impression d’être en sécurité n’importe où du moment qu’elle se trouvait avec lui. Sa présence l’apaisait. Ce n’était pas exactement la même sensation qu’avec Min Jae, avec qui elle se sentait retomber en pleine adolescence à chaque fois qu’elle le voyait. Tous les deux avaient plutôt l’air de deux grands enfants, tandis qu’avec Soo Jong, il y avait quelque chose de plus... Mature ? Mais cela ne signifiait pas non plus qu’elle ne prenait pas Min Jae au sérieux, ni même qu’elle n’aimait pas être avec lui. Au contraire.

« Au fait, merci pour l’invitation, le remercia-t-elle une fois qu’ils furent sortis. Et désolée d’avoir plombé l’ambiance... »


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Mer 9 Oct - 22:21

« Ca ne fait rien si je me couche tard une fois dans la semaine... Et toi aussi tu travailles demain, non ? En tout cas, je veux bien que l’on aille faire un tour. Par ce temps, ce sera agréable~ »

Je haussais les épaules.

« Moi je peux aller travailler à l’heure que je veux, ce ne sont ni les clients ni mes employés qui iront se plaindre. Mais si tu es d’accord alors allons y. »

J’étais assez heureux qu’elle accepte, et un léger sourire se dessinait sur mes lèvres. Le silence nous avait alors enveloppés alors que l’ascenseur était descendu à cette vitesse folle qui le caractérisait. Ce n’est qu’en bas de la tour, en passant devant la foule attendant de prendre l’ascenseur qu’Ae Cha avait finalement repris la parole.

« Au fait, merci pour l’invitation. Et désolée d’avoir plombé l’ambiance... »

Secouant la tête de droite à gauche je me plaçais simplement face à elle et déposait un simple baiser sur son front. Je n’avais pas envie de m’énerver à nouveau sans avoir le responsable face à moi alors je me contentais de simples mots.

« De rien, et ce n’est pas grave… je n’ai pas à m’énerver comme ça tu fais ce que tu veux mais… c’est juste que je déteste l’idée qu’il te fasse du mal… Enfin bref, allons-y. »

La tenant toujours pas la main, je nous guidais à l’extérieur de la tour vers le parking où j’avais laissé ma voiture. Il ne me fallait qu’un instant pour la retrouver, et je guidais Ae Cha jusqu’à la place passager, lui ouvrant la porte tel un gentleman. Il fallait bien que je me fasse pardonner pour mon comportement non ?

« Je t’en prie beauté. »

Lui adressant un clin d’œil, je fermais la porte après qu’elle se soit installer et allait prendre ma place derrière le volant. Tandis que je mettais le moteur en route, je me tournais vers Ae Cha.

« Tu veux mettre de la musique ? Choisis ce que tu veux, je te fais confiance. »

Appuyant doucement sur l’accélérateur je quittais le parking et m’engageais sur la voie rapide. Je restais concentré sur la route un moment, avant de m’adresser à Ae Cha de nouveau.

« Eh je ne t’ai pas demandé la dernière fois, ça s’est passé comment avec Ha Neul quand je suis parti ? Elle n’a pas été trop intrusive ? J’espère que ça n’a pas dégradé vos relations ! »

Voyant que nous étions finalement prêt du parc, j’entrais dans un parking souterrain situé à proximité et garait ma voiture dans le premier emplacement libre que je trouvais. Sortant de la voiture, j’allais attendre qu’Ae Cha sorte de la voiture côté passager, et lui tendais mon bras pour qu’elle s’y accroche.  

« On y va ? On pourra jouer les usurpateurs et se faire passer pour un couple amoureux ~ »

Je lui adressais un clin d’œil. De toute façon qu’elle me tienne par le bras ou pas, un homme et une femme à Yeouido, les gens penseraient forcément qu’on était en couple. J’avançais à ses coté sortant du parking à deux pas du parc. On pouvait déjà entendre à quelques mètres le bruit des guitares et des chanteurs de rue et présent même si plus diffus, le bruissement de l’eau des fontaines multicolores. Un vélo passant tout près de nous, je me tournais vers Ae Cha, révisant ce que j’allais lui dire, amusé par ma propre bêtise.  

« J’allais te proposer d’aller faire un tour en vélo mais avec ta robe ça risque de ne pas être très facile… »

Habillant mon visage de mon plus beau sourire d’idiot, je recommençais à marcher en direction du parc.




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Dim 27 Oct - 20:46

Appréciant comme à son habitude toutes les petites attentions de Soo Jong, Ae Cha s’assit à la place du passager et attacha sa ceinture avant de s’installer confortablement. Quand son ami lui proposa de choisir la musique à sa guise, elle appuya simplement sur le bouton de la radio, et passa toutes les stations diffusant de la publicité jusqu’à arriver à la première qui passait de la musique. Elle baissa un peu le volume afin d’entendre la voix du jeune homme, et de comprendre ce qu’il lui disait.

« Eh je ne t’ai pas demandé la dernière fois, ça s’est passé comment avec Ha Neul quand je suis parti ? Elle n’a pas été trop intrusive ? J’espère que ça n’a pas dégradé vos relations ! »

Ah, ce fameux soir ! Comment ne pas l’oublier ? Cette tentative désespérée de virer Ha Neul de l’appartement afin d’accueillir Soo Jong « en toute discrétion »… En y repensant, la jeune femme eut un petit rire amusé. Ce que ça pouvait paraître bête, comme anecdote, maintenant que l’instant de gêne et de ridicule était passé !

« En fait, ça ne s’est pas si mal terminé que ça… Se remémora-t-elle d’un air songeur. Tu es parti, et je me suis excusée auprès d’elle avant de m’enfermer dans ma chambre. Elle m’a dit – ce qui était normal – qu’elle aurait compris si je lui avais dit depuis le début que je voulais me retrouver seule avec toi… Comme je ne la connais pas vraiment, je n’ai pas su adopter le bon comportement… Maintenant, elle ne se prive pas de me le rappeler, mais ce n’est pas bien méchant. »

Juste quand elle eut fini son récit, ils arrivèrent au par cet Soo Jong alla garer la voiture au parking souterrain. Lorsque le véhicule fut immobilisé, Ae Cha ouvrit la portière afin de sortir, et vit alors que son ami était là, devant elle, lui tendant le bras afin qu’elle puisse s’y accrocher à son aise. Comme un vrai couple d’amoureux. Ce que le jeune homme proposa justement de se faire passer pour, afin de tromper les passants. Ce n’était pas le genre de duperie qui dérangeait la fleuriste, au contraire : n’était-ce pas flatteur de se promener au bras d’un homme aussi beau et charmant ? N’importe quelle fille en rêverait, et par chance, c’était à elle que cela arrivait ce soir-là.

Lorsqu’ils sortirent à l’air libre, ce fut une agréable mélodie qui parvint à leurs oreilles. La nuit et leur promenade étaient bercées par les chants des artistes de rue et l’écoulement des fontaines qui les entouraient. Un vélo avait manqué de les bousculer, ce à quoi Soo Jong réagit par la suite :

« J’allais te proposer d’aller faire un tour en vélo mais avec ta robe ça risque de ne pas être très facile…

En effet, approuva-t-elle malgré la petite moue déçue qui s’affichait sur son visage. Ca aurait pu être amusant ! »

Elle chercha du regard de quoi substituer à son idée, quelque chose de distrayant à faire. Ils n’allaient quand même pas juste marcher et parler, si ? En général, quand ils voulaient « parler » tous les deux, ce n’était qu’un prétexte pour… Vous connaissez la suite. Et il ne fallait pas oublier désormais sa nouvelle situation, en qualité de « copine mais pas trop de Hwang Min Jae ».

« Toi qui as souvent de bonnes idées : que veux-tu que l’on fasse ? » Lui demanda-t-elle en se rapprochant un peu plus de lui à cause de la fraîcheur ambiante.

Malgré l’heure tardive, il y avait tout de même quelques enfants en compagnie de leurs parents. L’un d’entre eux, un petit garçon qui ne devait pas avoir encore cinq ans, courait dans tous les sens, sans laisser de répit à son pauvre père qui tentait vainement de le rattraper. Riant doucement devant la scène, Ae Cha déclara :

« Ca, c’est toi plus tard avec nos enfants ! »

Elle faisait bien sûr allusion à la discussion qu’ils avaient eue un peu plus tôt dans la soirée. Ca ne ferait sans doute pas de mal de plaisanter un peu.


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Mer 5 Mar - 18:57

J’adressais un sourire à Ae Cha tandis qu’elle aussi semblait regretter l’idée de faire du vélo. Le silence retombait un instant entre nous et j’en profitais pour observer les alentours à la recherche d’une idée quelconque, de quelque chose qu’on aurait pu faire.

« Toi qui as souvent de bonnes idées : que veux-tu que l’on fasse ? » m’avait-elle demandé alors qu’elle s’était un peu rapproché de moi.

J’hésitais un peu observant toujours autour de moi tandis que nous avancions au hasard à travers le parc, avant de fixer mon regard sur un point au loin.

« On pourrait aller écouter le type qui chante là-bas. Il y a pas mal de monde ça veut dire qu’il ne doit pas être trop mauvais. »

Je lui montrais du doigt le musicien auquel je pensais, installé au bord de la rivière Han et entouré d’éclairage basique qu’il avait sans doute installé lui-même, tout comme le micro et le petit ampli qui diffusait ses notes de guitare jusqu’à nous.

Je n’étais pas un grand romantique, mais si j’avais dû choisir une chose que j’aimais faire dans ce parc, c’était bien me poser et écouter les artistes en mal de reconnaissance qui se produisaient ici. Ils n’étaient pas tous talentueux ou même agréable à écouter, mais parfois on pouvait tomber sur de vrai perle qui méritaient sans doute autant que nos célèbres idoles d’avoir leur nom sur un album.

J’attendais sa réponse lorsqu’elle attira mon attention en riant doucement.

« Ca, c’est toi plus tard avec nos enfants ! »

Je regardais la scène amusé, avant de me tourner vers elle.

« Yah tu me prends pour quoi ? Je serai capable d’attraper mon fils moi. En parlant d’enfant si tu veux on peut aller voir les fontaines colorées, il y a plein de famille là-bas, peut-être qu’on trouvera une future toi. »

Je lui adressais un sourire moqueur et lui donner un coup d’épaule amical.

« Alors tu préfères quoi ? Ambiance famille ou romantique genre on est de grand amoureux. »

Encore une fois mon ton se faisait moqueur, mais je connaissais suffisamment Ae Cha pour savoir qu’elle n’y verrait pas de mal.

Je la laissais choisir et la guidait à travers le parc.

Nous marchions à pas lent profitant simplement de la douceur du soir. Et je décidais de revenir sur ce sujet à la fois glissant mais auquel il allait bien falloir que je m’habitue.

« Au fait, comment vous vous êtes connu Min Jae et toi ? »

Avant qu’elle ne réponde, je reprenais rapidement la parole, comme pour l’assurer que je n’avais pas l’intention de repartir en guerre.

« Promis, je ne vais pas m’énerver ni rien, j’essaye juste de… de m’habituer ? Et d’être un bon ami. »

Je n’approuvais pas, mais si elle voulait en parler, je pouvais au moins écouter. Ou faire semblant d’écouter ? Ou me forcer ? Je n’étais habituellement pas du genre à me forcer à faire les choses, mais Ae Cha m’avait suffisamment aidé par le passé, et je la connaissais depuis tellement longtemps… je pouvais bien faire quelques efforts pour elle.




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
Messages : 350
avatar
« Moon Ae Cha » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Lun 14 Avr - 15:58

Soo Jong avait proposé d’aller écouter chanter un saltimbanque, le long des rives du fleuve Han. L’ambiance se faisait décidément romantique, ce qui n’était pas pour déplaire à Ae Cha, à vrai dire. Elle avait besoin de se sentir apaisée, et c’était tout à fait ce qu’il lui fallait. Alors qu’ils s’étaient tous les deux arrêtés un instant pour respecter le travail de l’artiste, la jeune femme avait plaisanté au sujet d’un père qui courait après ses enfants, non loin de là. Ce à quoi son ami avait répondu :

« Yah tu me prends pour quoi ? Je serai capable d’attraper mon fils moi. En parlant d’enfant si tu veux on peut aller voir les fontaines colorées, il y a plein de famille là-bas, peut-être qu’on trouvera une future toi. »

Après quoi, il lui avait demandé quel type d’ambiance elle préférait entre la familiale et la romantique. Pour tout avouer, le fait se mêler à toutes ces familles alors qu’ils n’étaient que tous les deux, ne l’intéressait pas trop. C’était une perspective de son avenir qui l’effrayait un peu. Au vu de ses récents échecs sentimentaux, et de sa relation pour le moins instable avec Hwang Min Jae, Ae Cha craignait de ne jamais trouver quelqu’un avec qui fonder une vraie famille. Peut-être que cette promesse – car c’en était une, n’est-ce pas ? – de se retrouver plus tard avec Soo Jong, et d’élever des enfants ensemble, pourrait être une solution convenable. Mais elle ne pouvait pas se permettre de le retenir de la sorte, de l’empêcher de faire ce qu’il voulait quand il le voulait.

Au final, elle opta pour faire un petit tour tranquillement dans le parc. La fleuriste avait juste besoin de vider son esprit et de profiter d’un tel moment agréable, en compagnie d’une personne qui lui était chère. Seulement, après avoir marché un peu dans un silence supportable, Soo Jong décida d’aborder de nouveau ce sujet délicat.

« Au fait, comment vous vous êtes connu Min Jae et toi ? »

Ae Cha hésita un court instant : fallait-il vraiment revenir là-dessus, puisque cela semblait les fâcher plus qu’autre chose ? Et même si son ami lui promit de ne pas s’énerver ou quoi que ce soit, elle appréhendait toujours. Il n’en souffrirait que davantage, n’est-ce pas ? Mais d’un autre côté, elle ne voulait pas lui donner l’impression de le trahir ou quoi que ce soit. Alors, elle répondit simplement :

« Nous sommes voisins, en fait. Son atelier est juste en face de ma boutique. Ca faisait un petit moment qu’il me tournait autour, puis… Je ne sais pas, ça a dû commencer le jour de mon anniversaire. On s’était un peu disputés, je ne sais plus pour quelle raison, puis j’en suis venue à l’inviter à déjeuner chez moi. Après, les choses ont voulu qu’un autre rendez-vous s’ensuive, chez lui, et ainsi de suite. »

La jeune femme soupira avant de reprendre :

« Je ne pensais pas que nous nous reverrions après cela, mais ça m’a l’air parti pour durer plus que prévu. Enfin, plus d’une nuit, je veux dire ! » Ajouta-t-elle en plaisantant.

Mais c’était là une plaisanterie légèrement amère, puisque la rouquine se doutait parfaitement que cette relation prendrait fin un jour ou l’autre. Cette éventualité lui traversait l’esprit à chaque fois qu’elle venait à penser à eux deux, mais étrangement elle espérait que cela n’advienne jamais. Ou du moins, pas dans l’immédiat.

« Et toi, comment as-tu connu Min Jae ? Enfin, ça ne m’étonne pas trop que vous ayez quelques affinités, puisque vous avez un peu le même genre de caractère… »

Cette constatation n’était nullement un reproche. Et de toute façon, qui était-elle pour blâmer leur comportement, puisqu’elle était la première à tomber sous leur charme ? Mais quoi qu’il en soit, s’il y en avait bien un qu’elle ne devait pas abandonner au détriment de l’autre, c’était bien Soo Jong. Ils se connaissaient depuis des années, et il lui avait toujours manifesté une certaine fidélité malgré sa tendance à se montrer volage. Et Ae Cha s’en voudrait de lui faire subir une nouvelle fois le rôle du bon ami, toujours présent pour la réconforter parce qu’elle n’a pas su être assez vigilante. Le rôle le plus ingrat qui soit.


You're my everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storiesthroughkorea.wordpress.com
Messages : 161
avatar
« Kim Soo Jong » HUMAN ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: I have something to confess...   Dim 1 Juin - 23:02

Ae Cha avait un peu hésité avant de me répondre et de m’expliquer qu’elle et Min Jae étaient voisins elle avait poursuivi en me racontant leur histoire sans rentrer dans les détails. Finalement, leur rencontre avait été tout ce qu’il y a de plus banal, et connaissant Ae Cha et Min Jae comme il les connaissait, cette relation n’était finalement pas si étonnante.

Lorsqu’Ae Cha ajouta que cela avait durée plus que prévu, je ressentis un pincement au cœur, et j’eu l’impression qu’Ae Cha elle aussi, ressentait ce même pincement, mais je doutais qu’ils aient la même origine. Elle masqua ce moment gênant en m’interrogeant à son tour.

« Et toi, comment as-tu connu Min Jae ? Enfin, ça ne m’étonne pas trop que vous ayez quelques affinités, puisque vous avez un peu le même genre de caractère… »

Un sourire en coin, je lui répondais sur le ton de l’humour.

« Hey ça veut dire quoi ça ? »

Je m’arrêtais quelques secondes avant de reprendre, à peine plus sérieux.

« Bon oui, c’est vrai qu’on se ressemble un peu, et c’est aussi pour ça qu’on est pote. On s’est rencontré en soirée et on a bien accroché, et puis comme la soirée était nulle, on a décidé de finir en boite de nuit. On avait échangé nos numéros donc je l’ai recontacté pour bosser sur Seoul Mate et voilà, maintenant on fait des soirées ensembles. Enfin, ça fait un petit moment qu’on n’en a pas fait, je suppose que je sais pourquoi maintenant. »

Je finissais, un sourire malicieux sur les lèvres, je la taquinais plus qu’autre chose. Lui donnant un petit coup d’épaule, j’ajoutais même.

« Hey, faudrait pas que me piquer mes compagnons de beuverie devienne une habitude pour toi hein. »

J’espérais obtenir un sourire et ainsi re-détendre l’atmosphère qui s’était un peu tendue lorsque j’avais mentionné Min Jae.

Prenant sa main, je décidais de jouer avec mimant le rythme des guitares qui jouait à proximité. Alors que le guitariste finissait sa chanson et que je jouais une dernière fois avec son annulaire lors de la dernière note, je me demandais sincèrement qui passerait la bague au doigt d’Ae Cha. Nous avions fait cette promesse étrange ce soir, et pourtant même si l’envie de garder Ae Cha pour moi était forte, j’avais envie qu’elle trouve quelqu’un de bien, quelqu’un avec qui elle pourrait être. Pas Ji Hwa et malheureusement pas Min Jae non plus, du moins il avait du mal à imaginer qu’il puisse être cette personne.

Appuyant sa tête sur le sommet de celle d’Ae Cha, il murmura sur le ton de la confidence.

« Hey Ae Cha…  si Min Jae t’emmerdes trop tu m’appelles et je viens lui casser la gueule. »

Il lui lança alors un sourire qu’il espérait complice, puis retourna son attention au guitariste comme si de rien n’était. Voyant cependant que celui-ci rangé son instrument tandis que le chanteur rangeait son ampli et son micro, il se tourna vers Ae Cha un peu déçu.

« Bah je crois que le petit spectacle est fini… Allez viens, je te ramène chez toi. »




Glorify Yourself, nobody else will do it for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-art.skyrock.com
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: I have something to confess...   

Revenir en haut Aller en bas
 

I have something to confess...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Time has come to confess. [pv Soren Cornick & Shina/Ken Amnell]
» Baptême de Juju305
» It's much more fun, I must confess when lives are on the line [Dana]
» [RP] Baptême d'Esmeralda et Alienor.
» I must confess that I feel like a monster ! ~ Lindsay [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Itaewon & Namsan
이태원 & 남산
 :: Namsan Tower
-