Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 Would you accept me ? - Dae So

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 260
avatar
« Cho Sang Nae » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Would you accept me ? - Dae So   Ven 6 Sep - 19:55

Would you accept me ?

Park Dae So & Cho Sang Nae


6 avril 2013 à 18h10 - Amphitéâtre


Je notai à l’aide d’un langage plein de symboles et de gribouillis ce que l’intervenant évoquait. Cet homme avait l’air de ne pas regarder son public, concentré sur ses mots, sur son sujet, qui semblait illuminer ses yeux d’une lueur passionnée. Tout ce qu’il y a autour de lui disparaissait… Cet homme, qui expliquait la complexité de sa méthode d’isolement des allèles, était un chercheur dont le nom est connu de toutes les personnes qui touchent un peu à son domaine. Son domaine ? La génétique. Ce qui était le mien également. Et c’est pour cette raison que je l’écoutais religieusement.

À la fin de la conférence, qui avait duré toute la journée avec une simple pause déjeuner, des fourmis courent le long de mes jambes et mon poignet douloureux d’avoir trop écrit me lance. Mais qu’importe. Je combattis mes faiblesses physiques pour ranger mes affaires à une vitesse hallucinantes et je me faufilai entre les personnes qui sortaient, ou traînaient dans la salle de conférence, grâce à ma silhouette menue. J’entendais sur mon passage certains qui s’étonnaient de voir une jeune fille aussi jeune dans une conférence aussi complexe, mais je m’en moquais. Je me moquais qu’on me regarde avec hauteur simplement parce que j’avais l’air trop jeune. Dix-neuf ans, et alors ? Le génie n’attends pas. Et moi, je le sais, j’ai cette petite chose, à part, je suis douée. Et il fallait que je convainque cet homme incroyable que j’étais de la même graine que lui.

Je le vis, en train de parler avec mon professeur de biologie moléculaire, celui-là même qui avait envoyé l’invitation au chercheur, sous ma proposition. La seule idée que j’avais en tête à ce moment, c’était de le rencontrer, cet homme passionné qui avançait à une allure considérable dans ses recherches. J’avais lu tous ses articles dans les revues scientifiques, j’avais suivi le même parcours que le sien pour parvenir à lui ressembler sur le plan professionnel…
Je me retins d’aller tout de suite les aborder et je restai là, à tapoter du pied sur le sol, nerveusement. Qu’est-ce que ce professeur pouvait parler ! Tsss…

« Et d’ailleurs je tiens à vous présenter une de mes élèves les plus douées, que voici ! »

Il eut soudainement un geste vers moi. J’ouvris grand les yeux avant de me casser en deux.

« Cho Sang Nae ! Enchantée de vous rencontrer ! »

Je me relevai pour le regarder pendant quelques secondes : il avait un visage émacié, son costume semblait usé et son regard avait perdu cette fabuleuse lumière qui l’occupait pendant son discours. Ce n’était plus le même homme… Il n’avait plus l’aura de chercheur surdoué qui l’entourait, il avait juste l’air d’un homme usé.

« Je… j’ai lu tous vos articles et je les trouve passionnants ! J’ai beaucoup aimé votre réinterprétation des lois de Mendel et je l’ai trouvé particulièrement pertinente pour le cas dont vous parlez ! »

Je restais sans voix ensuite, cherchant comment amener ma véritable motivation à lui parler dans la conversation. Comment lui dire que j’étais une twao et que, dans la description qu’il faisait d’un certain gène, caché dans un chromosome bien précis, j’avais reconnu le mien, celui que tous ceux de ma race portent en eux et que je pourrais lui apporter une aide précieuse pour ses recherches ?

« J’ai la prétention de penser que je pourrais vous être utile afin d’éclairer de spoints obscurs de vos recherches. Expliquer ce fameux gène du chromosome 13. »

J’employais volontairement le terme que lui-même avait usité dans son article pour attirer son attention. J’étais spéciale, non seulement par le sang qui coulais dans mes veines, mais aussi par mes capacités incroyables, j’en étais consciente. J’espérais de tout mon cœur qu’il veuille bien m’accorder quelques minutes, à l’abri des regards, pour que je puisse défendre mon idée. Celle de joindre mes efforts aux siens dans sa recherche…


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Would you accept me ? - Dae So   Sam 7 Sep - 14:15

Quand Dae So se réveilla ce matin-là, il se pressa encore plus que d'habitude. Il avait l'impression que chaque minute passée dans son appartement l'éloignait un peu plus d'une découverte qui pourrait changer le monde. Surtout qu'il devait partir beaucoup plus tôt que prévu de son travail et cela ne l'enthousiasmait pas énormément. Il se rendit donc au laboratoire presque en courant et passa sa matinée à s'acharner sur le chromosome 13, dont il voyait l'anomalie mais n'arrivait pas à l'identifier.

A treize heures, une des secrétaires vînt lui rappeler qu'il devait partir à l'université pour intervenir dans la conférence sur la génétique. Dae So prit donc ses documents et partit sans même avoir mangé. Il arriva juste à temps pour le début de la deuxième partie de la conférence et s'installa dans le siège qui lui était attribué. Il remarqua que la salle était quasiment pleine et se demanda pendant une petite seconde s'il y avait vraiment des gens intéressés et assez brillants pour comprendre tout ce qu'on leur disait où s'ils étaient tous là pour faire bonne figure.

Quand son directeur lui avait signalé qu'il avait reçu une invitation pour donner une conférence, il avait d'abord refusé. Il n'aimait pas particulièrement parler, surtout aux autres, et il n'avait pas l'impression de pouvoir y apprendre beaucoup de choses. Puis le directeur lui avait dit qu'il pouvait choisir le sujet qu'il voulait -tant que cela touchait à la génétique évidemment- et lui avait fait comprendre qu'il aurait le droit de faire quelques heures supplémentaires la nuit, ce qu'on lui avait interdit auparavant. Dae So avait dont accepté et s'était dit qu'il allait réfléchir à haute voix, quitte à ne pas suivre entièrement ses notes.

Au moment où le précédent intervenant le présentait, il était déjà en train de réfléchir. Il entendit à peine qu'on lui disait qu'il pouvait y aller et il ne prit la parole que quand le silence assourdissant bourdonna dans ses oreilles. Il commença alors à réfléchir. A haute-voix. Ses yeux s'illuminèrent et il parlait parfois tellement vite qu'on avait l'impression qu'il n'y avait ni début, ni fin à ses phrases. Les gens le voyaient dans son état naturel et cela aurait pu le déstabiliser si seulement il en avait eu conscience. Cependant, il ne les regardait pas, il regardait à peine ses notes. Il dériva plusieurs fois, en arrivant même à parler du chromosome sur lequel il faisait ses recherches le matin même. Il se parlait à lui-même, comme quand il le faisait parfois en chuchotant, penché sur son bureau, pas pour les autres.

Puis la conférence prit fin. Dae So n'avait pas dit bonjour, il partit sans dire au revoir, faisant simplement un signe de tête à l'ensemble de la salle, leur signalant que c'était terminé. Il avait l'intention de repartir directement au laboratoire et d'y rester toute la nuit s'il le voulait mais un homme l'accosta avant qu'il ne puisse atteindre la porte de sortie, ni même descendre de l'estrade.

« Monsieur Park ! Quelle magnifique conférence ! Je suis absolument ravi que vous ayez accepté de venir y participer. Vous avoir ici est inestimable... »

L'homme continua de parler mais Dae So ne l'écouter déjà plus. Il pensait aux résultats des tests qu'il avait demandé que l'on fasse sur un gène et qui l'attendaient sur son bureau ainsi qu'à certains gènes dont il venait de parler pendant la conférence. Ce n'est seulement que quand il vit une adolescente se courber devant lui qu'il s'intéressa de nouveau à la conversation.

« Cho Sang Nae ! Enchantée de vous rencontrer ! »

Elle se releva et le regarda. Dae So voyait en elle une petite adolescente surexcitée, bien que timide, et il n'était pas certain d'avoir envie de faire affaire avec elle.

« Je… j’ai lu tous vos articles et je les trouve passionnants ! J’ai beaucoup aimé votre ré-interprétation des lois de Mendel et je l’ai trouvé particulièrement pertinente pour le cas dont vous parlez ! »

Dae So leva légèrement un sourcil. La jeune fille semblait réellement intéressée et, malgré son jeune âge, assez intelligente pour comprendre des concepts d'un niveau accru.

« J’ai la prétention de penser que je pourrais vous être utile afin d’éclairer des points obscurs de vos recherches. Expliquer ce fameux gène du chromosome 13. »

Dae So réfléchit alors à plusieurs options, les yeux dans le vague. Devait-il simplement s'en aller ? Partir et faire en sorte que sa journée ne soit pas totalement perdue ? Ou rester et prendre le risque que cette jeune fille soit aussi inintéressante que les autres ? Le fait qu'elle parle de ce chromosome en particulier, cependant, le décida à prendre quelques minutes avec elle. Il lança un regard autour d'eux et vit que le professeur s'était tourné vers un autre intervenant.

« Je n'ai pas beaucoup de temps. »

Il se dit, pourtant, que la jeune fille méritait sa chance. Après tout, elle n'avait pas l'air si bête et paraissait trop timide pour oser mentir. Elle disait sans doute la vérité, du moins il l'espérait. Dae So regarda sa montre : il était presque dix-huit heures trente. Il souffla mais regarda de nouveau Sang Nae.

« Je vous écoute. »

Quitte à être venu ici, autant essayer de faire en sorte que ça n'est pas été complètement inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 260
avatar
« Cho Sang Nae » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Re: Would you accept me ? - Dae So   Sam 7 Sep - 23:25

Le chercheur prit un instant pour me jauger et réfléchir à la meilleure solution à adopter. Il fallait absolument que je lui parle. J’avais besoin de travailler avec lui. Pire qu’une envie, oui, c’était un besoin, je devais…

« Je n'ai pas beaucoup de temps. »

Ça, je le savais… Est-ce que cela voulait dire qu’il ne voulait pas me parler ? Que son temps précieux ne pouvait m’être donné ? Alors que je pensais que jamais il ne s’intéresserait à moi, il lâcha un bref :

« Je vous écoute. »

Ce fut comme un fardeau que l’on me retirait du cœur. Soulagée, je lui envoyai un des plus beaux sourires dont je fus capable. Comme si j’avais trois ans et qu’on venait de m’autoriser à jouer avec une nouvelle poupée. Parce que c’était ce que j’allais faire en quelque sorte, jouer… Bien que la génétique soit quelque chose de très sérieux, il fallait que ça soit ludique, en tout cas pour moi, pour que je puisse m’y intéresser. Voir ça comme des énigmes qu’il faut résoudre. Des problèmes à surmonter. Des équations à trouver. Des labyrinthes desquels sortir.

« Eh bien… Je vais sans doute vous paraître assez cavalière, mais j’ai moi-même refait vos tests en parallèle sur ma propre personne pour trouver les mêmes résultats que vous. J’ai réussi également à faire plusieurs tests sur des personnes qui sont euh… »

Je regardai à droite, puis à gauche. Personne ne nous écoutait, tant mieux ! Je poursuivis.

« Des personnes qui ont ce gène, comme moi, et qui l’ont développé. Mais des personnes qui ont développé l’autre versant du gène, vous me comprenez ? »

Il fallait que j’emploie des mots assez passe-partout au risque que quelqu’un nous écoute tout de même. Je ne pouvais pas avouer à voix haute que j’étais twao et que j’avais testé mon propre sang. Et que j’avais aussi testé le sang d’un de mes camarade, receveur lui, alors que j’étais donneuse.

« Il semblerait que vous étudiez des échantillons d’une personne qui a ce gène mais qui ne l’a pas développé, c’est exact ? »

Je le regardais droit dans les yeux, sûre de mes arguments.

« J’ai développé ce gène. Et je connais des personnes qui l’ont en eux également. J’ai commencé quelques recherches moi-même, sur votre modèle, mais je n’ai pas accès à tout votre matériel… »

Et c’était là, là mon coup de maître. Ma requête. Ce moment où vraiment, mon sort se jouait.

« Je vous propose de travailler avec vous, bénévolement, afin de vous apporter des échantillons d’ADN nécessaires à votre recherche et à vous seconder. Je suis vraiment motivée par vos recherches et j’aimerais sincèrement vous apporter toute l’aide dont je suis capable. »

Humblement, je me cassai de nouveau en deux, lui prouvant par ce geste tout mon respect le plus sincère.


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Would you accept me ? - Dae So   Dim 8 Sep - 18:21

Dae So remarqua à peine le sourire immense qui se dessina sur les lèvres de la jeune fille. Il attendait simplement qu'elle lui prouve qu'elle ne lui faisait pas perdre son temps. D'un autre côté il avait bien l'impression que cette petite savait ce qu'elle disait. Elle paraissait sûre d'elle et c'était un point qu'il ne fallait pas négliger.

« Eh bien… Je vais sans doute vous paraître assez cavalière, mais j’ai moi-même refait vos tests en parallèle sur ma propre personne pour trouver les mêmes résultats que vous. J’ai réussi également à faire plusieurs tests sur des personnes qui sont euh… Des personnes qui ont ce gène, comme moi, et qui l’ont développé. Mais des personnes qui ont développé l’autre versant du gène, vous me comprenez ? »

Il acquiesça en signe de compréhension. Il avait bien entendu deviner l'allusion aux Twaos donneurs et receveurs. Son visage resta de marbre mais il était tout simplement étonné par toutes les révélations qu'elle venait de lui faire en à peine cinq phrases. Elle venait d'avouer, à mi-mots, être Twao et qu'elle avait testé son sang et celui d'autres de ces congénères - ce qui, par ailleurs, dévoilait qu'elle était loin d'être une inculte et s'y connaissait suffisamment en génétique pour lui être un tant soit peu utile.

« Il semblerait que vous étudiez des échantillons d’une personne qui a ce gène mais qui ne l’a pas développé, c’est exact ? »

Il hocha de nouveau la tête. La jeune fille le regarda dans les yeux, semblant ainsi lui dire que ce n'était presque pas la peine de confirmer, que cela était plutôt une affirmation dissimulée par une question pour être plus polie envers lui.

« J’ai développé ce gène. Et je connais des personnes qui l’ont en eux également. J’ai commencé quelques recherches moi-même, sur votre modèle, mais je n’ai pas accès à tout votre matériel… Je vous propose de travailler avec vous, bénévolement, afin de vous apporter des échantillons d’ADN nécessaires à votre recherche et à vous seconder. Je suis vraiment motivée par vos recherches et j’aimerais sincèrement vous apporter toute l’aide dont je suis capable. »

Elle se courba de nouveau en deux et quand elle se releva, Dae So était toujours en train de réfléchir. Il devait l'admettre, c'était une occasion en or. Il n'avait aucune raison valable de refuser. La seule chose qu'il pouvait craindre c'était qu'il soit obligé de tout lui expliquer et qu'elle la retarde plus qu'elle ne le fasse avancer, finalement. Cependant, il en doutait et avait envie de croire qu'elle ne le décevrait pas. Elle paraissait jeune mais sa manière de penser lui semblait assez mature.

Il avait également envie de lui demander ce qu'elle avait trouvé exactement. Mais l'endroit n'était pas approprié. Il plongea sa main droite dans sa poche de pantalon et en sortit une petite carte de visite, blanche et sans fioritures. Seuls son noms, l'adresse du laboratoire et son numéro de téléphone professionnel y étaient inscrits.  

« Passez me voir au laboratoire quand vous aurez le temps. »

S'il avait encore su comment faire et qu'il avait eu l'énergie pour, il lui aurait sans doute sourit. Mais il ne fit que la regarder dans les yeux, espérant qu'elle vienne le voir assez vite. La première partie de ses recherches allaient sans aucun doute faire un énorme bond en avant grâce à elle. Trouver un remède, un vaccin contre le gène des Twaos s'annonçait autant - voire plus - difficile, mais il n'abandonnerai jamais. Et surtout pas aussi prêt du but. Dae So se demanda pendant quelques secondes si elle se doutait à quel aboutissement ses recherches devaient le mener. Faire disparaître cette race qui n'apportait que peine et souffrance aux humains, que ce soit consciemment ou inconsciemment. Lui dirait-il, s'il s'apercevait qu'elle ne le savait pas ? Savait-elle qu'elle participait à l'extinction de son espèce ? Dae So se promit de lui en faire part, quand le moment serait venu, s'il voyait qu'elle ne s'en doutait pas le moins du monde.

Mais pour l'instant, il devait se remettre au travail. Il inclina légèrement la tête vers Sang Nae avant de la regarder de nouveau dans les yeux.

« A bientôt. »

Puis il partit sans autre cérémonie. Le laboratoire n'était pas tout prêt et il avait tout de même perdu quelques heures dans cette université. Pourtant, au fond, il ne regrettait absolument pas que son directeur l'ait poussé – obligé, serait plus juste – à accepter cette conférence.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 260
avatar
« Cho Sang Nae » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Re: Would you accept me ? - Dae So   Lun 9 Sep - 8:11

Lorsque je me relevai, lentement, le chercheur me regardait avec cet air impassible affiché sur le visage. Sa mine m’indiquait qu’il réfléchissait. Est-ce que j’avais assez attiré son attention ? Est-ce que je lui paraissais pertinente ? Est-ce qu’il me donnerait une chance de prouver ma valeur ? Car j’en étais certaine, à ces côtés, je pourrais apprendre plein de choses. Travailler dans le laboratoire d’une personne aussi douée ne serait qu’une chance énorme pour moi. Et puis, il fallait dire que j’avais travailler mes arguments ! Mon petit discours, je ne le sortais pas de nulle part. Je l’avais beaucoup travaillé, je l’avais répété et j’avais aussi énormément étudié la question qui l’occupait lui. Son sujet de recherches me passionnait au moi autant que lui-même.

La lueur dans ses yeux m’indiquait qu’il semblait être intéressé. Qu’il avait des questions. Le visage de cet homme n’était pas expressif, mais ses yeux l’étaient. Vifs, il reflétaient son intelligence incroyable alors même que les traits de son visage le faisaient apparaître comme un simple homme fatigué.
Sa main se tendit vers moi, brusquement et sans douceur. Park Dae So n’avait pas l’air d’être quelqu’un de tendre qui faisait dans la dentelle, ses gestes manquant de délicatesse le prouvaient. Mais leur but consistait à être efficace. Je pris entre mes doigt le petit rectangle cartonné qu’il m’offrit, et y lu, écrit d’une manière sobre et sans décorations extravagante, ses coordonnées. Je n’en croyais pas mes yeux… Si j’avais eu un peu moins de tenue, je me serais pincée. Alors que je tentai vainement de savoir si oui ou non, cette carte était bien un laissez-passer pour entrer dans sa vie professionnelle, il appuya son geste par cette remarque :

« Passez me voir au laboratoire quand vous aurez le temps. »

J’avais bien compris. Il m’offrait l’opportunité unique de travailler à ses côtés. Ou, tout du moins, d’écouter ce que j’avais à dire. Je souris de toutes mes dents, ravie, parfaite imitation d’une jeune fille à qui l’on vient d’offrir une nouvelle peluche. J’imitai son geste alors qu’il s’inclinai, baissant mon nez bien plus bas que les deux autres fois, lui montrant par ce geste mon respect le plus profond.

« A bientôt. »

Alors qu’il s’éloignait et me laissait plantée là sans une once de galanterie, je lui hurlais un « [color=Salmon]Vous ne le regretterez pas ![/color) », regardant sa silhouette s’effacer parmi les auditeurs qui passaient encore dans l’amphithéâtre. Je m’en fichais totalement qu’il me laisse ainsi, je m’en fichais d’attirer l’attention des gens autour de moi, je me fichais d’à peu près tout : j’avais ma chance. Park Dae So avait accepté de m’écouter. Et ça, ça valait toutes les hontes et les manques de galanterie du monde.

Fin


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: Would you accept me ? - Dae So   

Revenir en haut Aller en bas
 

Would you accept me ? - Dae So

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ❝ be yourself, and accept it. ❞ ⧨ CORALINE.
» Would you accept me ? - Dae So
» Naomi ♦ we accept the love we think we deserve
» Llewellyn ☆ Accept the challenges so that you can feel the exhilaration of victory
» 4 ⊱ we accept the love we think we deserve.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Hongdae
홍대
 :: Hongik University
-