Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 Would you run with me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Would you run with me ?   Jeu 19 Sep - 13:13

Would you run with me ?

Lee Chin Hae & Oh Yun Ji


Jeudi 18 avril 2013 - 9h00

Il est neuf heure précise et comme tous les matins je m’apprêtais à partir faire mon jogging. J’ai de la chance, il y a un temps idéal, soleil avec quelques nuages et il ne fait pas trop chaud. Oui, comme chaque matin je m’intéresse au temps, bien qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il grêle ou ce que vous voulez, j’ai besoin de faire ce jogging. J’ai besoin de m’aérer l’esprit, de changer mon paysage, bien que finalement je vais toujours au même parc, à la même heure. Mais bon d’un autre côté j’aime observer les gens, les habitués, les non habitués, les nouveaux parents du quartier qui galèrent avec leurs enfants, les jeunes qui se réveillent sur un banc sans se rappeler de ce qu’il on fait la soirée d’avant. Bref, chaque matin je suis très curieux finalement. Et grâce à ça, j’ai fini par remarquer qu’un autre jeune homme courrait lui aussi, chaque matin, à la même heure, au même endroit. Bien que lui il courrait nettement plus longtemps que moi. Oui pendant que je me reposais sur un banc, lui courrait toujours. Il doit se dire que je suis flemmard …

Baskets lacées, je sors de chez moi, avec le même entrain en espérant ne pas croiser Eden … Je pense d’ailleurs qu’elle va occuper mon esprit pendant ce jogging. Oui j’aime bien me lancer des thèmes de réflexion pendant mon jogging, ça m’aide à réfléchir … même si je suis censé m’aérer l’esprit et pas repenser à tout ça. Elle me manque quand même, mais c’est une twao. Merde. Bref.

Le parc était à quinze minutes à pied de chez moi, ses quinze minutes étaient parfaites pour un petit échauffement … bien que les gens me regardaient bizarrement … c’est vrai qu’un mec qui fait des pas chassés, fait des cercles avec ses bras et j’en passe dans la rue, on en croise pas souvent. Mais bon, je les emmerde.

Il faut qu’on soit clair, je ne me dis pas sportif professionnel, j’aime juste courir, et je pense avoir la flemme de faire autre chose, mais bon après tout je ne suis pas à l’abri de découvrir d’autres sports géniaux.

Arrivé au parc, comme à mon habitude, j’enfonçais mes écouteurs dans mes oreilles avec une bonne musique qui me met en forme : « Deeper Deeper ». Sauf qu’aujourd’hui, comme d’habitude, ce jeune homme était là, il avait déjà commencé à courir d’ailleurs. Je ne lui ai jamais parlé, ou peu. On se salut juste à force de se croiser. Peut être que pour sortir de ma bulle et avoir enfin une vie sociale digne de ce nom je devrais engager la conversation … sur le sport, évidemment. Je commence à courir, en enlevant mes écouteurs à la fin de mon morceau évidemment et tape un sprint pour le rattraper, oui lui par contre doit être un sportif un vrai, il va vite quand même.

« Bonjour ! Peut être qu’un jogging à deux sera plus intéressant non ? Tu es un sportif professionnel pour courir aussi vite ? »

Aujourd’hui, le 19 avril 2013, j’ai fait un pas vers la sociabilité. Reste à savoir si je ne vais pas me prendre un vent … si ça se trouve c’est un twao aussi d’ailleurs …


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »


Dernière édition par Oh Yun Ji le Sam 19 Avr - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Would you run with me ?   Dim 3 Nov - 17:22

J’aime le jeudi.

J’aime le jeudi car je n’ai pas cours le matin, et que je peux prendre mon temps pour m’échauffer. Et c’est encore plus agréable lorsque le temps est aussi parfait. Quelques nuages pour empêcher le soleil de brûler ma nuque, une légère brise qui caresse mon visage de temps en temps, mais suffisamment de chaleur pour que mes poumons s’emplissent du parfum de l’herbe fraîchement coupée.

Il est bientôt neuf heures, et cela fait trente minutes que je m’échauffe paresseusement. Je tends mes membres encore engourdis par le sommeil. Je les étire, je les replie, et grimace lorsque je vais un peu trop vite. Tout ceci en fermant les yeux, en restant confortablement installé dans ma bulle, des airs de jazz pleins la tête et un léger sourire aux lèvres. J’aime le sport, repousser mes limites, et la délicieuse douleur que tout cela me procure. Loin d’être masochiste, j’aime juste me sentir exister, vivre toutes ces sensations qui me traversent lorsque je coure sans m’arrêter, à en perdre mon souffle. C’est peut-être la seule chose qui me plaît dans le fait d’être Twao. La possibilité d’aller loin, plus loin que les autres en puisant toute cette énergie refoulée. Car en tant que Donneur, de l’énergie, j’en ai à revendre. C’est pourquoi j’ai besoin de me défouler régulièrement, parfois plusieurs fois par jour. Je coure, je joue au foot ou au basket.

Il est neuf heures, et je suis pile à l’heure pour mon jogging matinal. Je préfère courir le matin, car le parc n’est pas trop fréquenté, surtout en semaine. Je m’y sens bien, loin de la foule citadine qui s’active et se prépare pour une journée de travail. J’y croise souvent les mêmes personnes, et les gens seraient surpris de voir quels genres d’individus l’on peut trouver tôt dans la matinée dans le parc de Yeouido. Généralement, j’évite tout le monde, par habitude. Je ne suis pas du tout le genre de personne à aborder des inconnus, à les questionner. Je préfère observer, silencieusement, et rester à l’écart. Cependant, comme la routine me rassure, rencontrer les mêmes sportifs chaque matin a quelque chose d’apaisant. Comme ces deux filles qui commencent toujours à courir à fond, puis se fatiguent au bout de dix minutes et finissent sur un banc, à discuter de leurs peines de cœur. Ou bien ce jeune homme qui coure si bien, qui a l’air si cool et à l’aise dans ce qu’il fait, même lorsqu’il se repose sur un banc. Je croise souvent et le salue de temps en temps, lorsque ma timidité s’évapore quelques secondes.

C’est donc toujours avec un sourire plaqué sur le visage que je m’active enfin et que je commence à courir, un morceau de jazz m’accompagnant grâce à mes écouteurs enfoncés dans mes oreilles. Au début, c’est toujours un peu dur, j’ai l’impression que mes mouvements sont désordonnés. Puis mes foulées deviennent régulières, et je ressens enfin cette sensation de liberté que je recherche tant. Parfois, j’aime même l’impression de m’envoler, quelque part, loin de tout.

Mais ce matin, quelque chose ne va pas. Mes écouteurs tombent sans arrêt, et c’est dépité que je me résous à les ranger dans ma poche. Ma séance de sport devient totalement différente, mais ce n’est pas plus mal. J’entends le chant des oiseaux, le rire de quelques enfants un peu plus loin, le coulis des fontaines et le bruit de mes baskets rencontrant les graviers du chemin tracé. Cela me change de ne plus être véritablement seul avec moi-même.

Comme d’habitude, alors que je suis au maximum de ma vitesse, j’emprunte le parcours le plus long, mais aussi le plus beau. Le vent ébouriffe un peu mes cheveux devenus légèrement humides, c’est rafraîchissant.

« Bonjour ! Peut être qu’un jogging à deux sera plus intéressant non ? Tu es un sportif professionnel pour courir aussi vite ? »

Un instant désorienté, je ralentis un peu et tourne la tête sur le côté. Je doute toujours lorsque l’on s’adresse à moi, parce que je ne parle jamais à personne. Mais un jeune homme est de toute évidence entrain de courir à côté de moi, à ma vitesse, et vient de me parler. Celui que je croise régulièrement.

Un jogging… à deux ?

Trop déstabilisé par sa première question, je ne réponds qu’à la deuxième en ralentissant un peu. J’ai beau avoir beaucoup d’énergie, elle n’est pas humaine, et hors de question de passer pour un alien.

« Oh non, je ne suis pas un professionnel non. Je cours juste… de temps en temps. »

J’ai du mal à comprendre pourquoi il s’adresse à moi. Mais il a l’air gentil. Et s’il m’a dit que je courrais vite, je trouve qu’il n’est pas mauvais non plus. Pour un humain.

La tête ailleurs, je manque de trébucher sur un gros caillou. Décidément, je suis dans tous mes états.

« Toi aussi tu as l’air de courir vite… »

Je ne sais pas vraiment ce que je devrais lui répondre. C’est un peu nouveau. Mais c’est une perspective intéressante. Je profite d’une nouvelle foulée pour inspirer un peu plus profondément. Il faut que je me lance.

« … et ça pourrait être sympa oui, de faire un jogging à deux. »

Une perspective intéressante oui. Mais un peu effrayante aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: Would you run with me ?   Lun 4 Nov - 14:58

Sous l’effet de mes deux questions soudaines, le jeune homme ralenti. Il n’avait pas l’air d’être habitué à ce qu’on vienne lui parler comme ça. Comme ça, ça nous fait un point commun.

« Oh non, je ne suis pas un professionnel non. Je cours juste… de temps en temps. »


Il avait répondu, mon pas pour la sociabilité avait marché.

« De temps en temps ? Mais on se croise souvent non ? »

Il avait l’air vraiment ailleurs et toujours autant étonné que quelqu’un qui lui adresse la parole, si bien qu’il manqua de trébucher. En même temps je le comprend, il faut dire que c’est assez compliqué de courir tout en parlant, ça épuise beaucoup plus vite et ça déconcentre, donc je me force à lui faire croire que je ne l’avais pas vu manquer de trébucher. Déjà que j’ai l’impression de le mettre mal à l’aise, je vais éviter qu’il ne parte en courant d’ici.

« Toi aussi tu as l’air de courir vite… »
« … et ça pourrait être sympa oui, de faire un jogging à deux. »


Bien, la première étape était accomplie. Ensuite il faut faire quoi ? Aborder un sujet ? Le laisser parler ? Rien faire ? J’aurais peut être dû réfléchir un peu avant de faire ça … Quoi que si j’aurais réfléchi je n’aurais jamais été lui parler. Bon. Lançons un sujet … Enfin il faut que je me présente avant non ?

« Je vais me présenter peut être … Je m’appelle Yun Ji, je suis compositeur. Enchanté ! »


Me présenter tout en essayant de changer de ton ma voix, que j’essayais de faire enjoué. Pfff qu’est ce que c’est difficile de parler comme ça naturellement, c’est bien plus facile par écrit sur une chanson … Je n’arrive vraiment pas à comprendre les gens aussi sociable.

« Et toi tu es ? »

Il faisait toujours aussi beau, tout était fait pour que je passe une bonne matinée, à penser à autre chose et pourquoi pas à changer de vie. Non, non je ne ferai pas ça tous les jours. Ma solitude reviendra vite, alors je vais la laisser de côté le temps de ce jogging, c’est déjà beaucoup.
Je tournais la tête et le regarda en détail, non il n’avait vraiment pas l’air de courir « de temps en temps », ça m’avait plutôt l’air d’être un vrai sportif. Peut être que c’est aussi comme ça qu’il arrivait à s’échapper de sa solitude, enfin peut être que ce n’était qu’une image que je me faisais et que finalement il drague toutes les filles sous ses airs de sportif. Ou pas. Le mieux c’était la musique, ça c’est certain. En pensant musique, c’est une conversation qu’au moins je pourrai assurer, sans le faire fuir.

« Je t’ai vu rangé tes écouteurs, tu écoutais quoi ? Je suis toujours curieux question musique comme tu dois t’en douter ! »

J’étais toujours doué pour arriver à définir quel genre de musique les personnes que je rencontrais écouter, ce qui était d’ailleurs un avantage dans mon métier. Savoir quelle chanson donner à quelle personne. Mais alors là, je sèche, il avait tellement réservé que je n’arrivais pas à lire ça en lui. C’est rare, mais ça à le don de pousser ma curiosité, qui elle était naturelle, contrairement à ma soi-disant sociabilité en venant vers lui.

Abandonné


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: Would you run with me ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Would you run with me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Han River
한강
 :: Parc de Yeouido
-