Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 She's mine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité » Invité
MessageSujet: She's mine !   Mer 25 Sep - 13:26

She's mine !

Choi Kyu Jung, Nam Ha Neul & Oh Yun Ji



25 avril 2013 à 14h00

Je poussais un léger soupir, tout en observant le ciel. Il était d’un beau bleu azuré, rendant le temps plus agréable en cet après-midi. Je lançais un coup d’œil à mon portable, pour regarder l’heure. Ha Neul allait bientôt arrivé.
Ha Neul…La dernière fois que nous nous étions vus, elle avait passé la nuit chez moi. Normalement, je devais juste l’héberger, et rien d’autre, mais les circonstances….Et tout un tas d’autres choses ont fait que nous avons fini par nous embrasser. Embrasser une fille…C’était bien la première fois que je prenais plaisir à un tel acte. Les filles me dégoûtaient physiquement depuis mes premières copines. Je ne comptais plus les aventures que j’avais eues avec des hommes depuis le lycée, en commençant par mon meilleur ami et mon propre colocataire. Mais Ha Neul ? C’était une fille des plus féminines, et pourtant, c’était bien moi qui était venu vers elle pour initier ce baiser. Et je l’avais adoré. Si on m’avait dit qu’une lycéenne parviendrait à me faire douter de ma sexualité…

Et en dehors de ça, cette fille était adorable. Qu’elle ait été une croqueuse d’hommes ou pas. Et de toutes les façons, je voyais bien, à force de la côtoyer, qu’elle commençait déjà à changer. Heureusement, d’ailleurs. Autant, je ne la jugerais pas sur ce qu’elle faisait de son corps, autant, si je la reprenais à faire du chantage à un homme pour coucher avec lui…Amie ou pas, il faudrait que je la traîne au tribunal, et je ne le voulais pas. Un comportement pareil était condamnable…Mais ça, elle l’avait compris. Je l’avais vu à son attitude, ses mots et ses gestes. Il était évident qu’elle ne recommencerait pas.

En plus de ça, elle était courageuse. Comment dire…C’était bien la première fille qui venait dormir chez moi après m’avoir vu menacé un type avec un couteau de chasse. Bon, le type en question était un pédophile recherché, mais elle n’était pas obligée de me croire lorsque je le lui ai expliqué. Et pourtant…Elle m’avait cru. Comme à chaque fois, Ha Neul avait eu confiance en moi.
Et aujourd’hui, j’allais la revoir. Depuis ce baiser, nous n’avions pas eu l’occasion de nous retrouver seuls une nouvelle fois, et ça me turlupinait. Parce que s’il y avait bien une chose que je ne supportais pas, c’était bien le fait de laisser les choses inachevées.

Comme les enquêtes.

Il y avait eu cette fille aux yeux céruléens, Ae Ri, avec qui je n’avais rien pu faire. De toute façon, je ne pouvais pas l’aider, puisqu’elle ne voulait pas de mon aide. D’ailleurs, si elle n’avait pas été dans un état aussi déplorable, avec ses bandages et ses plâtres, j’étais prêt à parier qu’elle m’aurait collé son poing dans la figure. Je m’étais rarement fait haïr du premier regard, mais à priori, ça marchait très bien sur elle, puisque que mon simple visage lui rappelait les souvenirs d’une agression qu’elle avait besoin d’oublier. Ainsi, nous laissons trois psychopathes dans la nature parce qu’elle ne supporte pas ma vue. Et moi, j’ai du mal à insister devant les larmes d’une fille qui me supplie de la laisser tranquille.
Cette histoire m’avait énervé.

Puis, il y avait eu Oh Yun Ji. Je m’étais basé sur la première impression que j'avais eue de lui et c’est ce qui m’avait perdu dans cette histoire. Il s’était montré un peu plus réfléchi que ce que je croyais et je n’avais pas obtenu le résultat espéré. J’avais l’impression qu’il était innocent, mais comme il était loin  d’être coopératif, je n’ai pas pu m’occuper des analyses. Finalement, il était parvenu à me tester tout comme je l'avais testé, avec une facilité déconcertante qui forçait presque l'admiration. Et par la force des choses, j’avais dû mettre cette histoire de vol de compositions entre parenthèses.
Encore une affaire inachevée.

Et ça m’énervait, encore et toujours. Chacune de ces petites accumulations faisait que j’étais d’humeur massacrante. Mais rien qu’à l’idée de revoir Ha Neul aujourd’hui, je me sentais un peu plus détendu. Son sourire me manquait, et j’étais content qu’elle ait accepté mon rendez-vous. Aujourd’hui, on tirerait cette histoire au clair. Histoire de mettre un nom sur notre relation, parce que personnellement, j’étais un peu perdu.
Nous n’étions plus tout à fait des « amis », mais pouvions nous être considérés comme des « amants » ? Surtout pour une fille si libre et joueuse. J’avais besoin de savoir, et c’était bien pour ça que je voulais la voir. Et bien que je ne le lui avais pas dit au téléphone, j’imagine qu’elle avait un léger doute. Maintenant, j’attendais qu’elle me rejoigne, alors que j’étais adossé à cet arbre, dans le parc.

Sans me douter qu’un élément perturbateur allait compromettre mon objectif du jour…


Dernière édition par Choi Kyu Jung le Sam 5 Oct - 10:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Mer 25 Sep - 17:40

Mon pas était peut-être un peu plus rapide que d’habitude. Sûrement même. Mais cela n’empêchait pas certains hommes de se retourner sur leur chemin pour me reluquer. Je sentais leur regard dans mon dos. Et pourtant, étrangement, cela ne me faisait absolument rien, ou presque. Evidemment que c’était toujours plaisant : quelle fille ne serait pas heureuse de faire tourner des têtes sur son passage ? Mais alors que je passais habituellement mon temps à distribuer mon numéro de téléphone à d’éventuelles futures proies, aujourd’hui, je n’avais pas la tête à ça.

Aujourd’hui, mes principales pensées étaient tournées vers Kyu Jung.

Et une énième fois, je me giflais mentalement en me surprenant à penser comme une jeune adolescente complètement idiote et naïve. Je n’étais pas le genre de fille qui s’accrochait à un homme dès que celui-ci lui plaisait. Ou alors, ce n’était seulement que pour « s’amuser ». Dans un lit. Sans vêtement.

Alors pourquoi un mec comme lui me faisait revenir à un âge prépubère et immature ? Pourquoi un gay me faisait-il cet effet-là, d’abord ? Parce qu’il me l’avait dit lui-même : il était gay. Kyu Jung était gay. Il aimait les hommes quoi. Raison de plus pour ne pas m’y intéresser.

Alors … Pourquoi m’avoir embrassée ? C’était lui qui s’était approché de moi le premier, n’est-ce pas ? Mais il fallait admettre que j’avais attendu cela un moment. Il n’était pas le seul coupable. En fait, j’étais même la principale fautive dans tout cela : si nous avions résisté, mes foutues barrières et moi …
Mais je ne le regrettais pas. En fait, je n’avais absolument aucun regret. J’avais passé une excellente nuit, alors que nous nous étions simplement embrassés. Mais se réveiller dans l’étreinte chaude et agréable qu’étaient les bras de Kyu Jung était quelque chose que j’accepterai de revivre volontiers. Combien de fois m’étais-je réveillée seule, dans les draps froids qu’avait quittés un compagnon de soirée un peu ivre ? Ce matin-là, plutôt que de me séparer de lui, je m’étais un peu plus blottie dans ses bras, appréciant l’attention qui m’accordait.

Nous n’avions pas vraiment reparlé de cela. En réalité, nos discussions étaient plutôt courtes, et une sorte de gêne s’était en quelque sorte installée. Depuis quand étais-je gênée, d’ailleurs ?

Mais peu importait, car nous nous étions donnés rendez-vous aujourd’hui au Parc de Yeouido. D’où ma précipitation, que je ne semblais même pas contrôler.

Je finis par repérer cette coloration rose peu commune qu’il portait. Je m’arrêtai soudainement, mon sourire s’agrandissant en le voyant là, dos à moi, adossé contre le tronc d’un arbre.

Pourquoi est-ce que je réagissais ainsi, bon sang ? Toute ma force et ce qui me servait de protection, de coquille, se fendaient dès que j’entendais sa voix ou que je le voyais.

La preuve : ce grand sourire niais que j’affichais devint plus malicieux alors que je décidai enfin à m’approcher. Je finis par me poster à côté de lui, et avant qu’il ne puisse tourner la tête, je posai ma main sur ses yeux.

« Qui c’est ? »

Mon Dieu que c’était niais. Si je voyais ça d’un point de vue extérieur, je serais sûrement en train de rire à m’en tenir les côtes. Et puis, c’était évident que c’était moi. Il n’attendait personne d’autre, après tout.

Mon regard tomba de lui-même sur ses lèvres. Non, pas déjà ? Je venais à peine d’arriver. N’empêche qu’un détail me préoccupa. A quel stade se trouvait notre relation, après un baiser comme celui que nous avions échangé ? Étions-nous toujours amis, ou était-ce beaucoup plus fort que ça ?

Le simple fait d’avoir une relation sérieuse avec un homme m’effrayait pour la simple et bonne raison que je n’en avais jamais eue avant. Le peu que j’avais eu n’avaient pas duré longtemps, tout du moins. Alors si en plus, cet homme était Kyu Jung, cela m’effrayait encore plus. Je n’étais pas une personne recommandable pour lui. Oui, je ne me trouvais pas assez bien pour lui, et il devrait considérer cela comme un honneur.

Il n'empêche que j'allais devoir faire quelque chose contre ça. Mais pas maintenant. Maintenant, j'avais rendez-vous avec Kyu Jung, et j'avais bien l'intention d'en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: She's mine !   Dim 29 Sep - 12:43

Guitare sur le dos je m’avançais direction l’entrée du parc Yeouido. Il faut croire que je passe ma vie dans ce parc. Cette après-midi j’espérais retrouver un guitariste que j’avais croisé une fois, j’avais bien envie de faire un peu de freestyle en duo, histoire de relâcher la pression que j’ai pu avoir dernièrement. Oui, apparemment mes morceaux sont trop spéciaux maintenant. En fait ce producteur aurait juste pu me dire « tes morceaux ne sont pas assez commerciaux ». Bon Dieu qu’est ce que j’avais horreur de ce genre d’excuse. Mais bon au moins ça m’a épargné de vendre une chanson à quelqu’un qui la jouerai juste pour l’argent. Pourtant il me semblait que ce chanteur était sincère et passionné, d’habitude je ne me trompe jamais. Ça doit sûrement être ses supérieurs qui m’ont dit ça. Enfin bref, comme je le disais il faut absolument que je me relâche un peu.

J’avais déjà fait le tour du parc et il n’était pas là. Génial. Bon je vais m’asseoir seul sur un banc, tant pis. Sauf que ce mec, Tae Hyen là était adossé à un arbre au loin. Putain, il me poursuit encore ou quoi ? Faut croire que non, il ne me regardait pas, et je ne pense pas qu’il m’ait vu. Tant mieux, m’enfin pour relâcher la pression c’était raté. Je n’avais toujours pas réussi à trouver des infos sur lui et ça m’énervait encore plus. Ah, finalement j’en aurais peut être aujourd’hui, une jeune femme arrivait à ses côtés, lui cachant les yeux, comme les enfants … Une très jeune femme alors. Sauf que cette femme, elle me disait quelque chose. Il fallait que je me rapproche. Reprenant ma guitare je m’avançais discrètement et me cachait derrière un buisson. Putain ce que je pouvais être ridicule des fois. Les gens se retournaient sur moi, l’air sévère. Rooo c’est bon, deux secondes. Alors … Ha Neul ! C’était Ha Neul ! Elle m’avait donc menti, ou du moins elle avait très largement tenté de fuir la conversation de la dernière fois comme je l’avais pressenti.

Ha Neul et moi n’avons toujours pas couché ensemble. Oui, quand on avait failli j’ai eu l’excellente idée de faire connaissance avant. Elle était humaine, et détestait les twaos, sur ça on s’entendait et c’était important. On s’était revus plusieurs fois, achetant une guitare, lui apprenant à jouer. Mais rien toujours rien, c’est bon là je la connais. Plus ça va plus je la trouve belle en plus. Enfin bref, qu’est ce qu’elle fout à faire la niaise avec ce mec ?

Bon, flemme de réfléchir, je vais leur faire la joie de les déranger. De toute façon on voit le haut de ma guitare derrière le buisson, va falloir que je fasse des efforts sur ma discrétion.  Tandis que je m’approchais je voyais dans leurs regards qu’il s’était passé quelque chose, ne me dis pas qu’elle sort avec lui ? Il n’était pas gay d’ailleurs ? Allez, aujourd’hui tout va s’éclaircir, enfin !

« Bonjour tout les deux ! Je suis ravie de vous revoir ! Surpris de vous voir ensemble, mais faut croire que les gens savent bien garder leur couverture … Je suis presque désolé de vous déranger. Ça vous dit un petit verre tous les trois, en bons amis que nous sommes. »

Ouais, je suis toujours provocant, mais il faut croire que ça ne me ravit absolument pas de la voir avec ce mec.


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Dim 29 Sep - 21:45

Je n'ai eu qu'à attendre dix minutes. Dix petites minutes, jusqu'à ce qu'une petite main me couvre les yeux. Sursautant, je mets une seconde de trop à réagir, jusqu'à entendre cette voix familière qui me taquina :

« Qui c’est ? »

Un sourire étira mes lèvres, alors que je ne pouvais m'empêcher de trouver cette attitude niaise adorable. J'ignorais qu'elle avait ce genre de côté, mais ce n'était pas pour me déplaire, ce pourquoi je jouais le jeu :

« Je dirais que c'est mon idiote préférée. »

J'enlevais doucement la main d'Ha Neul, afin de la regarder. Elle avait ce sourire immense qui illuminait son visage, et je l'adorais. Ce sourire. Observant mon amie, j'ébouriffais affectueusement ses cheveux :

« C'est pas qu'une légende urbaine, alors,que les filles soient toujours en retard aux rendez-vous. »

Enfin, en retard de cinq minutes, ce n'était pas vraiment un retard, j’avais juste envie de la regarder chouiner et l'embêter. Ce début de conversation indiquait que l'après-midi allait être excellente. Et puis, surtout, il fallait qu'on discute, mais étrangement, je le sentais bien. Du moins, c'est ce que je pensais, jusqu'à entendre une autre voix familière, qui résonnait pourtant de façon plus désagréable à mes oreilles, alors que je voyais ce manche de guitare s'approchait de nous.

« Bonjour tout les deux ! Je suis ravie de vous revoir ! Surpris de vous voir ensemble, mais faut croire que les gens savent bien garder leur couverture … Je suis presque désolé de vous déranger. Ça vous dit un petit verre tous les trois, en bons amis que nous sommes. »

Descendant les yeux, je reconnus cet homme que j'avais croisé quelques temps auparavant.
Oh Yun Ji.
Je gardais le silence une seconde, mais plus que mon enquête, une chose me fit tiquer dans ses mots. "Vous" ? "Tous les deux" ?
...
Est-ce qu'il connaissait personnellement Ha Neul ? Cette idée ne me plaisait, mais alors, vraiment pas du tout. Entre le playboy et la croqueuse d'homme, j'eus un mauvais pressentiment qui me parcouru l'échine, me faisant frissonner de dégoût.
Est-ce qu'ils avaient déjà...
Non Et puis, même si c'était le cas, en soi, ça ne me regardait pas. Et ça appartenait au passé. Jetant un regard à Ha Neul, je fixais à nouveau le compositeur, avant de réfléchir. J'étais censé être un des "fans" de ce type, mais en même temps, il m'avait quasiment grillé. Cependant, mieux valait être prudent, ce pourquoi je lâchais machinalement, répondant sur le même ton que lui, ironique :

« J'ignorais que nous étions "bons amis". Désolé, mais Ha Neul et moi avions autre chose de prévu. Sauf si tu nous invites, peut-être ? »

Chacun des mots que Yun Ji avait choisis pour nous aborder transpirait l'ironie et la provocation. Et il s'attendait à ce qu'on accepte ? Pour être honnête, j'avais le mauvais pressentiment que nous risquerions en effet de se retrouver, par la force des choses, tous les trois à la même table, mais pas question de lui faciliter les choses. Je n'avais aucune envie de rester près d elui. Tout d'abord, parce qu'il avait fait capoter mon enquête la première fois. Deuxièmement, parce que je n'avais aucune envie de savoir quel genre de relation il pouvait avoir avec Ha Neul.
Et troisièmement, je ne supportais pas le regard qu'il posait sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Lun 30 Sep - 18:42

« - Je dirais que c'est mon idiote préférée. »

Il retira doucement ma main de ses yeux, et j’espérais secrètement qu’il ne la lâche pas. Mais pourtant, ma main se retrouva bientôt le long de mes flancs, alors que Kyu Jung me fixait à son tour en souriant tout en passant sa main dans mes cheveux, les ébouriffant.

« C'est pas qu'une légende urbaine, alors,que les filles soient toujours en retard aux rendez-vous. »

Je lui offris un sourire désolé, avant de lui tirer la langue, taquine.

Nous restions un moment là, à nous fixer, sans dire un mot, juste en souriant. Je ne parvenais toujours pas à trouver ce qui me rendait si fragile face à lui. Même si j’avais déjà un petit doute là-dessus, je ne voulais pas l’admettre. Je voulais bien assumer ma fragilité une fois de temps en temps, mais ça … Même pas en rêve. Je valais beaucoup mieux que cela.

Mon regard fut attiré par cet homme qui s’approchait doucement de nous. Cet homme qui n’aurait jamais dû être là.

Oh Yun Ji.

Mon sang se glaça, alors que mes yeux s’arrondissaient de stupeur. Pourquoi là, maintenant ?
Ce mec était mon prof de guitare. Enfin, plus ou moins. Disons qu’en plus de cours, nous avions pour projets de faire … d’autres choses plaisantes. Heureusement pour moi – à ce moment actuel – nous n’avions encore rien fait, lui préférant que l’on fasse plus ample connaissance. Nous nous étions revus quelques fois pour acheter une guitare qui me conviendrait, et parler de ces cours, justement, mais nous n’avions encore jamais fait quelque chose. Et c’était presque un soulagement, au final. Je ne saurais pas ce que j’aurais dit à Kyu Jung, dans le cas contraire … « Hé Kyu ! Tu vois ce gars ? Ben je couche avec lui, ça ajoute plus de dynamisme à nos cours de guitare ! »

Non. Vraiment. Je ne regrettais pas de n’avoir rien fait, pour une fois.

Seulement, un autre problème se posa. Lorsque Yun Ji m’avait parlé d’un jeune homme aux cheveux roses, j’avais fait l’erreur de mentionner Kyu Jung immédiatement, sans penser que ce dernier pouvait très bien enquêter sur le guitariste et donc utiliser un nom de couverture. J’avais alors détourné lentement le sujet, pour ne plus y revenir, et laissant donc penser que je m’étais tromper de personne.
Sauf que là, le sujet problématique revenait de façon assez soudaine et inattendue. Et les pensées de Yun Ji devaient sûrement être aussi confuses que les miennes.

« - Bonjour tous les deux ! Je suis ravi de vous revoir ! Surpris de vous voir ensemble, mais faut croire que les gens savent bien garder leur couverture … Je suis presque désolé de vous déranger. Ça vous dit un petit verre tous les trois, en bons amis que nous sommes ? »

Je retins un grognement. Est-ce qu’il se rendait compte qu’il venait tout bonnement et simplement de détruire une bulle remplie de niaiserie, d’eau de rose et de fleurs bleues ? Dis comme cela, ce n’était pas plus mal, en soit …

Je me demandais tout de même ce que ce musicien pouvait avoir à se reprocher pour que Kyu Jung enquête sur lui …

D’ailleurs, le jeune détective se tourna vers moi curieusement, avant de répondre sur le même ton que Yun Ji :

« - J'ignorais que nous étions "bons amis". Désolé, mais Ha Neul et moi avions autre chose de prévu. Sauf si tu nous invites, peut-être ? »

Cela partait déjà très mal. Vraiment très mal. Les deux semblaient nettement provocants, et presque froids dans leurs paroles. J’avais l’impression d’assister à un duel silencieux. Un combat de coqs sans arrachage de plumes. Étrange.

Je ne voyais pas l’intérêt de décliner une telle invitation. Si Kyu Jung enquêtait sur lui, c’était une manière comme une autre d’en savoir plus. Mais leur échange muet était quelque peu effrayant, si bien que je ne savais pas très bien quel parti prendre.

« - Eh bien … Oui, si tu nous invites … Pourquoi pas ? »

L’hésitation devait se lire nettement dans ma voix, soudainement peu assurée.

« Qu’est-ce que tu en penses ? »

Je me tournais vers Kyu Jung, ne prononçant pas son nom volontairement. Sinon, adieu la probable couverture qu’il s’était faite.

Je me redressai sur mes jambes, et frottai les plis de ma robe tout en l’époussetant et en espérant que le vent ne se lève pas. J’hésitai une nouvelle fois à tendre la main vers Kyu Jung pour l’aider à se relever. D’une, ce n’était pas un geste que je faisais couramment, aider quelqu’un ne faisant définitivement pas partie de mes habitudes. Mais j’appréhendais surtout la réaction de Yun Ji.

Malgré tout, je tendis ma main vers le jeune homme assis pour l’aider à se relever, avant de me tourner vers Yun Ji.

« On te suit ! »

Je lui offris un de mes fameux sourires. Un de ceux qui font croire que je maîtrise parfaitement la situation lorsque que ce n'est pas vraiment le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: She's mine !   Jeu 3 Oct - 22:01

Mon apparition n’avait pas l’air du tout d’enchanter Tae Hyen, mais alors pas du tout. Sa tête me donnait encore plus envie de rester d’ailleurs.

« J'ignorais que nous étions "bons amis". Désolé, mais Ha Neul et moi avions autre chose de prévu. Sauf si tu nous invites, peut-être ? »

Bon ça c'était clair, net et précis. Quant à Ha Neul, elle, me donnait l’impression d’être prise en flagrant délit, ou plutôt elle avait l’air de se poser beaucoup de questions. Je suis curieux de savoir ce qu’il se passe entre eux.

« Eh bien … Oui, si tu nous invites … Pourquoi pas ? »

Elle était particulièrement hésitante et vraiment pas naturelle. J’ai tellement bien fait de les déranger !

« Et bien écoutez je n’ai pas non plus l’intention de vous inviter dans un restaurant cinq étoiles. Mais ça ne vous dit pas qu’on prenne une boisson à emporter et qu’on se pose dans l’herbe ? Après tout il faut profiter de ce temps ! »

Ha Neul se tourna vers Tae Hyen :

« Qu’est-ce que tu en penses ? »

Elle tendit la main vers lui pour qu’il se relève, sa main limite tremblait laisser traduire un petit stress. Je ne l’avais jamais vu dans cet état. Mais bon le principal c’est qu’elle acceptait de me suivre et elle ne laissait pas tellement le choix à Tae Hyen, ce qui était à mon avantage. Elle avait aussi l’air de guetter ma réaction. On ne sort pas ensemble, j’ai aucune raison de faire une crise de jalousie, mais bon si elle avait couché avec lui, et qui puis est avant moi, alors que je poireaute, là ça va me poser problème.

« On te suit ! »

« Parfait ! Veux-tu que je te prenne la main pour avancer confortablement Ha Neul ? Ou alors je peux aider Tae Hyen à avancer, puisqu'il avait l'air d'avoir besoin d'aide pour se lever. Ne tire pas cette tête, c’est de l’humour ! Vous avez l’air quelque peu étrange, j’essaye juste de vous détendre ! Tenez il y a un café à quelques mètres ! »

Nous avançons donc tranquillement tous les trois vers ce café. Je me demande par quelle question je vais commencer. Il y en a tellement qui me vienne à l’esprit. Je vais peut être commencé par parler du beau temps tiens, j’avais déjà été assez provocant, je ne vais pas aller les énerver après tout.

« Il fait vraiment beau n’est ce pas ? C’est dommage que nous n’avons pas la plage pas loin, ça aurait été parfait ! Vous avez déjà été à la plage ? »

Ha Neul en maillot de bain d’ailleurs, ça devait être fort agréable. Bon Tae Hyen serait une tâche au tableau mais bon.

Du point de vue extérieur on avait l’air d’être trois bons amis, se retrouvant pour papoter. Les impressions peuvent être idiotes des fois.


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Jeu 3 Oct - 22:36

Pourquoi ?

Cette journée, je l'avais attendue avec impatience. Avec tout ce qui m'étais tombé dessus dernièrement, j'avais réellement attendu de voir Ha Neul, de discuter avec elle, et de mettre les choses au clair. J'étais heureux de la revoir. Mais voilà que Yun Ji s'en mêlait...Et qu'il avait véritablement l'intention d'aller au bout de son idée, c'est à dire jouer les parasites toute la journée.

Mais je n'avais pas l'intention de lui donner satisfaction. Il en fallait un peu plus pour me mettre en colère, même si j'avais beaucoup de mal à supporter le regard qu'il posait sur Ha Neul. Désireux....Comme un plat de premier choix auquel il n'avait pas encore goûter. Les hommes étaient donc incapable que de voir plus loin que son corps ? Et elle, qu'est-ce qu'elle avait bien pu lui dire pour qu'il se permette un tel regard devant elle, sans se cacher...

Calme, Kyu Jung. Quoi qu'il se passe, tu sais parfaitement que te mettre en colère n'arrangera jamais rien.

« Et bien écoutez je n’ai pas non plus l’intention de vous inviter dans un restaurant cinq étoiles. Mais ça ne vous dit pas qu’on prenne une boisson à emporter et qu’on se pose dans l’herbe ? Après tout il faut profiter de ce temps ! »

J'hésitais entre la déception et le sarcasme. J'aurais adoré vidé son porte-monnaie, mais manger à ses frais m'aurait agacé, en soi. Ha Neul, elle, me consulta du regard en lançant :

« Qu’est-ce que tu en penses ? »

Que pouvais-je dire d'autre, si ce n'était :

« Les invitations, ça ne se refuse pas. Surtout de la part d'un si grand compositeur... »

Je pense qu'il a dû saisir que je jouais encore ironiquement le rôle de "fan" que j'avais revêtu le jour de notre rencontre. De toute façon, il était évident qu'il y avait de grosses cachotteries entre nous trois, mais le seul qui avait l'air d'en être ravi..C'était Oh Yun Ji.

« On te suit ! »

« Parfait ! Veux-tu que je te prenne la main pour avancer confortablement Ha Neul ? Ou alors je peux aider Tae Hyen à avancer, puisqu'il avait l'air d'avoir besoin d'aide pour se lever. Ne tire pas cette tête, c’est de l’humour ! Vous avez l’air quelque peu étrange, j’essaye juste de vous détendre ! Tenez il y a un café à quelques mètres ! »

Je levais légèrement les yeux au ciel. Est-ce qu'il avait l'intention de me chercher toute l'après-midi ? Ceci dit, l'idée me fait légèrement sourire. Bon, tu veux t'amuser, Oh Yun Ji ? Nous serons deux. Et au fond, si dans le tas, je pouvais en apprendre plus pour mon enquête qui piétine...Ça m'arrangerait.
Nous avançons tous les trois vers le café, alors que je continues de jeter quelques coups d'oeils à la dérobée, observant tour à tour Ha Neul et Yun Ji. Vraiment, dans quelles circonstances se sont-ils rencontrés, ces deux-là ? Est-ce qu'elle était fan, par hasard, ou il y avait autre chose ?

« Il fait vraiment beau n’est ce pas ? C’est dommage que nous n’avons pas la plage pas loin, ça aurait été parfait ! Vous avez déjà été à la plage ? »

La plage...Oui, la plage, ça me rappelait des souvenirs. Énormément de souvenirs impérissables que je n'étais pas prêt d'oublier. Des souvenirs importants pour moi. Et puisque Yun Ji tentait de calmer le jeu -une mi-temps, peut-être, avant de reprendre le combat ?- je répondais sincèrement, même si je doute que ça l'intéressait réellement :

« Je vivais à Busan, avant, et il y a une plage magnifique, là-bas. Elle est source d'inspiration de beaucoup d'artistes, si tu y passes, un jour. »

Les peintres comme les musiciens, par ailleurs. Cette plage valait vraiment le détour. Alors que nous faisions la queue pour les boissons, je continuais d'observer les deux personnes avec moi. J'étais connu pour ma franchise, et ils ne feraient pas exception :

« Comment vous vous êtes rencontrés, au fait ? »

Ils n'en avaient pas parlé une seule fois, mais c'était évident qu'ils se connaissaient bien. Ha Neul....Elle avait l'air vraiment mal à l'aise, bien qu'elle parvenait un peu près à le cacher. J'étais déjà curieux de base, mais puisque ça concernait Ha Neul, avec Yun Ji qui plus est, mon envie de savoir était décuplée.
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Ven 4 Oct - 22:11

La tension semblait de plus en plus palpable entre les deux hommes, alors que je ne savais pas vraiment où me mettre. Après que Yun Ji nous ait proposé de prendre des boissons à emporter pour nous installer sur l’herbe, Kyu Jung finit par accepter l’invitation, même si cela semblait réellement à contre cœur. Surtout la façon dont il prononce ses paroles. Cela semblait tellement ironique, que même le plus parfait des idiots l’aurait compris.

 « Parfait ! Veux-tu que je te prenne la main pour avancer confortablement Ha Neul ? Ou alors je peux aider Tae Hyen à avancer, puisqu'il avait l'air d'avoir besoin d'aide pour se lever. »

Je fixe Yun Ji sans comprendre pendant un moment, et je ne peux retenir un sourire amusé en voyant Kyu Jung lever les yeux au ciel derrière lui. C’était donc ça, sa couverture. Tae Hyen. En fait, il utilisait toujours la même. Lorsqu’il était arrivé dans ma classe, c’était le nom qu’il avait aussi pris.

« Ne tire pas cette tête, c’est de l’humour ! Vous avez l’air quelque peu étrange, j’essaye juste de vous détendre ! Tenez il y a un café à quelques mètres ! »

Le musicien semblait étrangement un peu trop joyeux. L’idée de nous voir ensemble lui plaisait tant que ça ? Ou était-ce justement le fait de nous avoir surpris, tout en sachant qu’il allait probablement gâcher une sortie qui s’annonçait bien ?

Je retins un soupir de déception, tout en espérant qu’il passera inaperçu.

« Il fait vraiment beau n’est-ce pas ? C’est dommage que nous n’avons pas la plage pas loin, ça aurait été parfait ! Vous avez déjà été à la plage ? »

Bizarrement, j’entendis une sorte de double sens derrière cette phrase. Mais je ne préférais même pas y penser.

« - J’ai déjà eu l’occasion d’y aller plusieurs fois, oui … »

Kyu Jung, lui, semblait perdu dans ses pensées, et ses yeux se voilèrent de mélancolie.

« - Je vivais à Busan, avant, et il y a une plage magnifique, là-bas. Elle est source d'inspiration de beaucoup d'artistes, si tu y passes, un jour. »

Contrairement à tout à l’heure, où il était devenu sarcastique, sa voix s’était soudainement faite plus douce, comme si l’évocation de se souvenir le faisait retomber dans la nostalgie.

Et une nouvelle fois, un détail retint mon attention. Enfin, ce n’était pas vraiment un détail. C’était quelque chose que l’on pouvait remarquer au premier coup d’œil, mais que j’essayais, vainement, de ne pas penser. Kyu Jung, avec ses cheveux roses au vent et l’air mélancolique qu’il affichait à présent, était magnifique.

Seulement, cette magnificence fut totalement brisée lorsque, relevant le visage vers nous, il lança de but en blanc :

« Comment vous vous êtes rencontrés, au fait ? »

Ou comment aborder le sujet à ne pas aborder. Je manquai de m’étouffer, surprise par cette question soudaine alors qu’il y a seulement quelques secondes, j’étais plus préoccupée à … Peu importe.

Je le fusillai du regard, sans même le faire exprès, avant de jeter un œil à Yun Ji.

J’avais peur de la réaction de Kyu Jung. En temps normal, cela ne m’aurait aucunement dérangée de me retrouver avec un des hommes avec qui j’avais pu avoir une « certaine » relation. Au contraire, je me serai même vantée d’avoir un nouveau trophée parmi mon tableau de chasse … Et attention ! Pas n’importe quel trophée ! Un musicien. Quelle fille ne rêvait pas de mettre un musicien dans son lit ?

Là, même s’il ne s’était encore rien passé de vraiment sérieux avec Yun Ji, j’avais honte de tout ce que j’avais déjà pu faire tout de même, alors que nous n’avions même pas encore dépassé le stade. Parce que je savais que Kyu Jung serait déçu, même si « je faisais ce que je voulais de mon corps », comme il me l’avait déjà dit.

Nous finîmes par arriver devant le fameux café, où je pris ma commande la première : un jus d’orange pressée allait être rafraîchissant avec une telle chaleur.

Puis, après une longue réflexion sur les mots à dire ou pas, je finis par répondre à l’interrogation de Kyu Jung :

« - Eh bien … C’est mon professeur de guitare. Il a gentiment accepté de me donner des cours pour que j’apprenne un peu à en jouer. »

Ce qui était tout à fait vrai, en soi. Sauf que j’omettais une bonne partie de l’histoire. Mais plutôt que de m’attarder là-dessus, j’enchainai :

« Et toi, Tae Hyen, tu joues d’un instrument ? »

Je croisai les doigts pour que Yun Ji reste discret et ne fasse pas tout rater.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: She's mine !   Jeu 10 Oct - 20:03

Mon changement de conversation avait l’air d’avoir fonctionné. C’est avec je pense sincérité et un brin de nostalgie que Tae Hyen me répondit :

« Je vivais à Busan, avant, et il y a une plage magnifique, là-bas. Elle est source d'inspiration de beaucoup d'artistes, si tu y passes, un jour. »

Quant à Ha Neul elle me répondit vaguement :

« J’ai déjà eu l’occasion d’y aller plusieurs fois, oui … »

« Je n’ai pas encore eu trop l’occasion de voyager. Ma solitude me porte parfois défaut, je suis très curieux mais je n’aime pas réellement voyager seul. Du coup j’essaye de faire parler les gens qui ont beaucoup voyagé ou les étrangers. J’irai à l’occasion oui, si tu dis que c’est source d’inspiration ça vaut le coup, merci ! »

Retiens bien Tae Hyen, à mon humble avis ça va être la première fois que je serai sincère avec toi et que je te remercie.

« Tu nous as ramené des photos Ha Neul ? Je serai curieux de les voir. » dis-je avec un sourire au coin.

Pendant que nous faisions la file, Tae Hyen nous lança :

« Comment vous vous êtes rencontrés, au fait ? »

Ha Neul manquait de s’étouffer, pendant que moi j’attendais patiemment sa réponse avant de dire quoi que ce soit. Sa réponse me prouvera s’ils sont proches et comment ils sont proches. S’il est gay elle ne manquera pas de tout lui dire franco, non ? Je commandais un bon coca-cola cerise dont je raffole, pendant qu’elle répondit, enfin, tout en le fusillant du regard :

« Eh bien … C’est mon professeur de guitare. Il a gentiment accepté de me donner des cours pour que j’apprenne un peu à en jouer. »

« On va dire que c’est à peu près ça. On s’est d’ailleurs très vite entendus ... »

Je laissais en suspense mes mots. Tout en laissant sous entendre à Tae Hyen ce qu’il voulait. Il aura bien le loisir de me demander d’approfondir la question après tout.

« Et toi, Tae Hyen, tu joues d’un instrument ? »

Elle avait radicalement changé de conversation. Elle n’a donc pas envie qu’il sache tout. Bon à savoir.

« Bonne question j’en suis curieux ! Peut être qu’on pourra jouer ensemble qui sait, ça serait drôle ! Je suis sûre qu’Ha Neul serait ravie, non ? Et puis peut être qu’on pourra jouer tous les trois pendant qu’on y est ! »

Par contre moi je ne veux pas vraiment changer de conversation, pendant qu’on a abordé ce sujet, autant l’approfondir.

On s’asseyait tranquillement dans l’herbe, un peu à l’ombre, un peu au soleil. Qu’est ce que c’est bon finalement de sortir plus souvent de chez soi.

« Et puis à propos de rencontre, vous comment vous vous connaissez ? Et puis vous êtes quoi amis, amants ? »

J’espère quelque peu les déstabiliser avec la fin de ma question.


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Jeu 10 Oct - 21:33

« Je n’ai pas encore eu trop l’occasion de voyager. Ma solitude me porte parfois défaut, je suis très curieux mais je n’aime pas réellement voyager seul. Du coup j’essaye de faire parler les gens qui ont beaucoup voyagé ou les étrangers. J’irai à l’occasion oui, si tu dis que c’est source d’inspiration ça vaut le coup, merci ! »

Je fus surpris de sentir et de constater que pour une fois, Yun Ji me parlait avec sincérité. Au moins un bon point, quand on est sérieux avec lui, il l'est aussi. Ceci dit, je n'étais pas contre son côté artistique. J'aurais presque pu l'apprécié sur certains côtés, si seulement il n'avait pas sorti la phrase suivante :

« Tu nous as ramené des photos Ha Neul ? Je serai curieux de les voir. »

Obsédé.

Toussotant pour montrer mon désaccord, nous continuions d'avancer dans la file, sur le point de récupérer nos boissons fraîches, avant d'entendre les réponses des intéressés à ma question :

« Eh bien … C’est mon professeur de guitare. Il a gentiment accepté de me donner des cours pour que j’apprenne un peu à en jouer.
- On va dire que c’est à peu près ça. On s’est d’ailleurs très vite entendus ... »

La fin de la phrase de Yin Ji me fit frissonner. C'était quoi ce sous-entendu libidineux ? Décidément, tout me laissait penser qu'ils ont eut plus qu'une simple relation professeur-élèves. Serrant légèrement le poing, j'expirais lentement par le nez pour ne pas laisser ma jalousie reprendre le dessus.
...
Ma...Jalousie ?
Kyu Jung, tu es célibataire depuis vraiment trop longtemps, mon pauvre. Les filles ne sont pas censées te plaire. Pas au point que tu en deviennes jaloux. Mais bon, ces mots là, je me les répétais depuis le jour où nous avions dérapées, elle et moi.
Après avoir récupérer nos boissons, nous arrivions enfin sur l'herbe, alors que le soleil est haut dans le ciel, rendant la températures plus agréable. Mes deux compagnons de la journée reprirent la parole :

« Et toi, Tae Hyen, tu joues d’un instrument ?
- Bonne question j’en suis curieux ! Peut être qu’on pourra jouer ensemble qui sait, ça serait drôle ! Je suis sûre qu’Ha Neul serait ravie, non ? Et puis peut être qu’on pourra jouer tous les trois pendant qu’on y est ! »

J'arquais un sourcil, à la proposition de Yun Ji. Nous savions tous les deux qu'une telle chose n'arriverait pas. Cependant, je me forçais à répondre :

« ...J'ai longtemps fait du piano, mais je n'ai malheureusement plus vraiment le temps d'en jouer en ce moment. »

Trop d'affaires sur les bras, et une fille qui ne veut pas quitter mon esprit.


« Et puis à propos de rencontre, vous comment vous vous connaissez ? Et puis vous êtes quoi amis, amants ? »

Je venais tout juste de porter ma boisson à mes lèvres, et le regretta. La fin de la question de Yun Ji eut le mérite de m'étouffer avec ma gorgée. J'avalais difficilement le liquide, frappant mon sternum avec mon poing pour faire passer mes toussotements de gorge. D'habitude, je n'étais pas quelqu'un qu'on pouvait facilement déstabilisé, sinon je ne pourrais pas pratiquer un métier pareil. Mais je devais admettre que là, il m'avait bien eu...Et le savais parfaitement.

Il l'avait fait exprès, ce petit...


« C'est quoi cette question ? »

J'inspirais lentement pour reprendre mon souffle, tout en jetant un regard à Ha Neul. Je ne me voyais absolument pas répondre à Yun Ji "Oh, en fait, Ha Neul est venue me faire un petit chantage en pleine rue alors que j'enquêtais sur un détournement de mineur, dont le principal suspect était un professeur de mathématiques dans son lycée. Amants ? J'en ai aucune idée en fait, mais la dernière fois que je l'ai vue, elle ne portait que des sous-vêtements sous ma chemise et nous nous sommes langoureusement embrassés, bien qu'elle me l'ait interdit quelques semaines auparavant parce que notre relation était trop ambigüe. Ah et au fait...Je suis gay."
Non, je ne pouvais décemment pas balancer ça.
Surtout que bon, officiellement...Je m'étais présenté à Yun Ji en tant que graphiste. Suffisait de mélanger la réalité et le mensonge :

« Ha Neul est venue m'aborder dans la rue parce qu'elle trouvait ça étrange, un mec aux cheveux roses assis au sol en train de dessiner les passants. Les gens aiment bien s'approcher de ce qui sort de l'ordinaire quand ils s'ennuient. Et depuis, on s'entend bien alors on se voit de temps en temps. »

Quant à la seconde question, franchement, je ne me voyais pas répondre. Si nous étions amants ? Je ne le pensais pas. Si nous étions amis ? Plus vraiment. Depuis qu'elle avait dormi dans mes bras à demi-dévêtue alors que nous venions de nous embrasser, j'avais du mal à la considérer comme une amie. Et comme nous ne nous étions pas revus depuis cette nuit-là, notre rendez-vous d'aujourd'hui était l'occasion pour mettre les choses à plat. Jusqu'à ce que Yun Ji apparaisse, évidemment.
Mais puisque le grand compositeur décidait d'attaquer, je me décidais à faire de même, et l'observa avec un sourire, me remémorant une partie de la conversation que nous avions eut lors de notre rencontre :

« Et toi Yun Ji ? Tu t'es décidé à te débarrasser de ce statut de playboy qui te rebute ? Tu t'es trouvé une jolie fille ? »

Même si je me doutais que ce n'étais pas ça qui allait le déstabiliser, au contraire, puisqu'il m'avait prouvé qu'il en fallait plus que ça, j'avais surtout envie qu'il arrête ses sous-entendus vis-à-vis d'Ha Neul.
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Ven 11 Oct - 22:04

J’écoutais mon professeur de guitare remercier Kyu Jung après son conseil d’aller visiter Busan, alors que nous avancions doucement dans la file, et Yun Ji ponctua sa phrase d’une remarque qui n’avait pas l’air de plaire au détective.

« Tu nous as ramené des photos Ha Neul ? Je serai curieux de les voir. »

Je ne relevai pas, observant plutôt le jeune homme aux cheveux roses, qui semblait beaucoup plus contrarié que d’habitude. Et ce fut encore pire lorsque Yun Ji cru bon de préciser notre relation :

« On va dire que c’est à peu près ça. On s’est d’ailleurs très vite entendus ... »

Je le fusillai du regard à son tour, lui intimant du regard de ne pas ajouter un mot de plus. Kyu Jung ne dit rien, mais son visage tendu parlait pour lui. Pourquoi était-il comme ça, soudainement ? Etait-il réellement … jaloux ?

Une pointe de satisfaction m’arracha un petit sourire, vite remplacé par le doute et l’inquiétude qui ne tardèrent pas à faire surface.

Le musicien faisait visiblement tout pour nous embêter, et son ton provocateur m’irrita au plus haut point.

« Bonne question j’en suis curieux ! Peut-être qu’on pourra jouer ensemble qui sait, ça serait drôle ! Je suis sûre qu’Ha Neul serait ravie, non ? Et puis peut être qu’on pourra jouer tous les trois pendant qu’on y est !

- ...J'ai longtemps fait du piano, mais je n'ai malheureusement plus vraiment le temps d'en jouer en ce moment. »

Amabilité forcée.

Kyu Jung était clairement irrité. Je le comprenais très bien : Yun Ji faisait tout pour le provoquer. Pourtant, il était toujours le premier à répondre à ce genre d’attaque. Du moins, quand c’était moi qui les faisais.

Maintenant confortablement installés dans l’herbe, je profitais de la chaleur agréable qui tombait sur ma peau, tout en sirotant ma boisson. Ce moment aurait presque pu être parfait si le musicien ne l’avait pas encore ramené :

« - Et puis à propos de rencontre, vous comment vous vous connaissez ? Et puis vous êtes quoi amis, amants ? »

Je fixai Kyu Jung s’étouffer avec sa boisson avec incrédulité. Malgré tout, cette question me fit réfléchir un peu plus qu’elle ne l’aurait dû.

Pourquoi tous ses faits et gestes me semblaient maintenant différents ? Pourquoi je prenais de plus en plus conscience de notre proximité ? Ce n’était pas moi. Je n’étais plus moi. Kyu Jung m’avait presque totalement changée et très peu de temps. Pourquoi ? Qu’avait-il de plus que les autres, après tout ?

Un tas de réponse me vint à cette question, mais je les balayais immédiatement. Yun Ji m’avait presque observée tout du long, et j’avais clairement perçu la pointe de moquerie qui résidait dans son regard à chaque fois qu’il mentionnait une possible relation avec Kyu Jung. Le genre de regard que l’on accorde à une fille faible et pathétique. Pour quelle raison se moquerait-il de moi, de toute façon ? J’étais trop belle pour recevoir une quelconque moquerie. Mais Yun Ji avait déjà eu l’occasion de comprendre que je n’étais pas une fille très réservée sur certains … niveaux. Alors me voir comme ça, telle une adolescente écervelée, devant un jeune homme – gay, au passage – … Je pouvais tout à fait comprendre son hilarité.

Qu’est-ce que je détestais ce sentiment d’infériorité. J’avais l’impression d’être une pauvre fille, pathétique. Et pourquoi ? Parce que je n’étais plus moi-même devant un homme. N’importe quoi.

Trop de choses avaient déjà changé. Je m’étais laissée avoir beaucoup trop facilement.

Un petit sourire satisfait vint orner mes lèvres, alors que je sentais les barrières de mon cœur se reformer une à une. C’était mieux ainsi.

Je sentais déjà la déception à l’idée de ne pas pouvoir passer une journée avec Kyu Jung disparaître, à mon plus grand soulagement. Quelle sensation étrange que de se retrouver soi-même.

« - C'est quoi cette question ? … Ha Neul est venue m'aborder dans la rue parce qu'elle trouvait ça étrange, un mec aux cheveux roses assis au sol en train de dessiner les passants. Les gens aiment bien s'approcher de ce qui sort de l'ordinaire quand ils s'ennuient. Et depuis, on s'entend bien alors on se voit de temps en temps.

Je ne fus qu'à peine étonnée de la facilité avec laquelle Kyu Jung mentait, et je renchéris aussitôt:

- Oui, c’est vrai ça, nous ne pouvons pas être amis ? De simples et bons amis ? »

Je jetai un œil à Kyu Jung, alors que j’appuyai volontairement sur ces mots. Qu’il les comprenne. Et qu’il les interprète comme il le veut, tant que c’était dans le bon sens.

L’enquêteur avait décidé à son tour de contre-attaquer, et de réagir de la même manière. Provocant et sarcastique. On aurait presque pu croire à une dispute d’enfants.

« - Et toi Yun Ji ? Tu t'es décidé à te débarrasser de ce statut de playboy qui te rebute ? Tu t'es trouvé une jolie fille ? »

Cela me rappela ce qu’il m’avait avoué, la première fois que nous nous étions rencontrés pour ce fameux cours de guitare. Il tenait absolument à faire connaissance avant de passer aux choses sérieuses. Un peu du genre : « Hé salut, moi c’est Ha Neul, je suis en dernière année de lycée et je déteste les twaos. On couche ensemble maintenant ? »

Je lâchai un petit rire, tout en faisant une œillade au musicien, me moquant ouvertement de lui. Quel drôle de manière de changer de caractère et d’attitude. Il devrait prendre exemple sur moi. Moi qui arrive à passer de sentimentale à totalement insensible en un claquement de doigts … Même un psychiatre ne comprendrait sûrement pas mon cas. Comment le pourrait-il, quand je ne me comprenais pas moi-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: She's mine !   Sam 12 Oct - 18:43

« ...J'ai longtemps fait du piano, mais je n'ai malheureusement plus vraiment le temps d'en jouer en ce moment. »

Pianiste, lui ? Non en fait c’est vrai que ça lui va bien.

« C’est dommage que tu as arrêté. Tu devrais passer chez moi, j’ai un piano, tu devrais essayer de t’y remettre, la musique c’est comme le vélo ça s’oublie pas ! »

Bon évidemment c’était à condition que Ha Neul vienne, je ne vais pas l’inviter comme ça. A part s’il est vvrraiimmmeenntt doué au piano et que ça vaut le coup.

Ma question sur leur rencontre a eu le mérite de perturber magistralement Tae Hyen qui était en train de s’étouffer avec sa boisson. Parfait, j’attendais le retour de flamme, mais j’étais satisfait.

« C'est quoi cette question ? … Ha Neul est venue m'aborder dans la rue parce qu'elle trouvait ça étrange, un mec aux cheveux roses assis au sol en train de dessiner les passants. Les gens aiment bien s'approcher de ce qui sort de l'ordinaire quand ils s'ennuient. Et depuis, on s'entend bien alors on se voit de temps en temps. »

« Oui, c’est vrai ça, nous ne pouvons pas être amis ? De simples et bons amis ? »

Mmmmh par contre Ha Neul avait vraiment bien appuyé ses derniers morts. Je ne sais pas pourquoi. Et je suis d’un coup pas très sûr de le savoir. Quant à leur rencontre, c’est faisable, mais c’est bizarre que je ne l’avais jamais vu dessiner dans la rue.

« Oh si vous pouvez être de simples bons amis, évidemment, c’était juste une supposition d’une personne extérieure après tout. Et puis c'était juste une question comme ça. »

Tae Hyen s’empressait de me poser une question. Voilà le retour de flamme que j’attendais.

« Et toi Yun Ji ? Tu t'es décidé à te débarrasser de ce statut de playboy qui te rebute ? Tu t'es trouvé une jolie fille ? »

Il cherchait à me provoquer, un peu comme moi il y a quelques minutes. Décidément j’avais vraiment l’air de les déranger dans leur journée qui s’annonçait. Dans tout les cas, il avait réussi, j’ai actuellement envie de lui asperger mon coca dans la gueule. Surtout que Ha Neul ne s’empêcha pas de se moquer ouvertement de moi. Le pire c’est qu’il fallait que je reste calme. Je prenais donc quelques secondes pour respirer et tenter de calmer mon impulsivité.

« Ce "statut" comme tu le dis, je ne l’ai jamais approuvé, et si il s’avérait être vrai, tu n’es aucunement la personne avec qui j’en parlerai et d’ailleurs tu es très mal placé pour me sortir ça. Tu as une magnifique fille sous tes yeux et tu n’es pas assez grand pour te rendre compte que vous vous êtes CONSIDERABLEMENT rapprochés. Je dis ça comme ça, mais vous ne vous regardez pas comme de "simples bons amis". Mais bon j’espère me tromper. »

Voilà, là ils m’avaient tous les deux énervés. Et le meilleur dans tout ça c’est que j’avais dit à voix haute ce que j’avais pu observer depuis le début. J’avais l’intention de le tester, notamment sur son homosexualité pour approuver mon hypothèse mais les mots sont sortis tout seul. Reste à savoir si j’ai bien fait, j’ai aucunement envie de jouer Cupidon alors j’espérais leur faire peur de leur relation pour qu’ils mettent un peu de distance, que je puisse regarder Ha Neul comme bon me semble.


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Lun 14 Oct - 13:30

« C’est dommage que tu as arrêté. Tu devrais passer chez moi, j’ai un piano, tu devrais essayer de t’y remettre, la musique c’est comme le vélo ça s’oublie pas ! »

Je ne m'attendais pas à une telle proposition, mais devinais au sourire de Yun Ji que c'était plus une proposition ironique qu'autre chose. Et tant mieux, parce que plus les minutes passaient, et plus j'avais du mal à le supporter. Je ne comprenais même pas pourquoi...Parce qu'en général, ce genre d'attaques verbales, ça me fait sourire. J'appréciais même de discuter avec les gars dans son genre, parce qu'au moins, la discussion était animée, et presque amusante. Un peu comme le jour de notre rencontre, malgré le fait que nous nous étions tester l'un l'autre. Mais pourquoi était-ce si différent aujourd’hui ? Pourquoi chacun de ses mots me faisaient mal, et m'énervait un peu plus ?
La seule différence notable, par rapport à la dernière fois...
C'était la présence d'Ha Neul.

...

La jalousie ?

« C'est quoi cette question ? … Ha Neul est venue m'aborder dans la rue parce qu'elle trouvait ça étrange, un mec aux cheveux roses assis au sol en train de dessiner les passants. Les gens aiment bien s'approcher de ce qui sort de l'ordinaire quand ils s'ennuient. Et depuis, on s'entend bien alors on se voit de temps en temps. »

« Oui, c’est vrai ça, nous ne pouvons pas être amis ? De simples et bons amis ? »

Je vis Ha Neul me regardait en appuyant chacun de ses mots. Et inconsciemment, un malaise certain m'envahit peu à peu. Est-ce que je venais bien de comprendre le sous-entendu sous-jacent dans sa phrase ? Est-ce que par hasard...
Chassant mes mauvaises pensées en promettant de voir ça avec elle plus tard, je me concentré à nouveau sur la suite, Yun Ji reprenant la parole.

« Oh si vous pouvez être de simples bons amis, évidemment, c’était juste une supposition d’une personne extérieure après tout. Et puis c'était juste une question comme ça. »

Comme prévu cependant, il fit moins le malin en entendant ma question. J'avais pas particulièrement l'intention de le blesser, mais je devais admettre que chacun de ses mots ne me plaisait, mais alors, pas du tout. Et bien entendu, il répliqua un peu plus fort :

« Ce "statut" comme tu le dis, je ne l’ai jamais approuvé, et si il s’avérait être vrai, tu n’es aucunement la personne avec qui j’en parlerai et d’ailleurs tu es très mal placé pour me sortir ça. Tu as une magnifique fille sous tes yeux et tu n’es pas assez grand pour te rendre compte que vous vous êtes CONSIDÉRABLEMENT rapprochés. Je dis ça comme ça, mais vous ne vous regardez pas comme de "simples bons amis". Mais bon j’espère me tromper. »

J'arquais un sourcil, écoutant ses propos jusqu'au bout. A priori, j'étais vraiment parvenu à l'énerver, mais honnêtement, je m'en fichais. Je n'avais aucune sympathie pour ce type, et quand on me cherche...On me trouve.
Cependant, certains de ses mots attirent mon attention. C'est bien ce que je pensais...Il nous avait complètement grillés. Ceci dit, j'imagine que ça ne devait pas être bien difficile -ma façon de m'étouffer à sa question précédente était tout sauf discrète, en vérité- par contre, ce que je n'avais pas anticipé...C'est qu'il balance tout en face à face, à voix haute. Bon, en soi, j'avais déjà remarqué ce détail la fois d'avant : il est du genre franc. J'hésitais cependant à répondre, parce que je ne voulais pas parler au nom d'Ha Neul. J'ignorais toujours son avis sur le sujet, et moi-même je n'étais pas très sûr de ce qu'il se passait. Aussi, je m'en tiendrais simplement au fait qu'un soir, nous ne nous sommes pas comportés comme des amis :

« ...C'est un peu ironique, quand on sait que ce statut, tu l'as pleinement mérité. Et merci, pour le reste, j'avais remarqué ça tout seul. C'est juste que ça ne te regarde pas vraiment. »

Je posais mon regard sur Yun Ji en ajoutant :

« Sauf si tu avais des projets en particulier avec elle, là je comprendrais que tu sois curieux. Parce que de nous deux, en ce moment, j'ai plutôt l'impression que c'est moi qui dérange... »

C'était tellement évident qu'il l'avait en ligne de mir. Prof de guitare ? Chez lui ? En sachant qu'elle n'était pas vraiment farouche avec les beaux garçons ? C'était évident qu'il avait dû se passer quelque chose entre eux. Ou du moins, qui avait laissé sous-entendre à Yun Ji qu'il se passerait quelque chose. Un tombeur et une séductrice qui prennent des cours ensemble...
L'image me fit doucement déglutir. N'y penses pas, imbécile. Ha Neul n'est plus comme ça, pas vrai ? Et lui...Comme si ça ne suffisait pas, il tournait aussi autour d'Im Hyun, n'est-ce pas ? Je les ais vus discutés ensemble, de loin, une fois. Im Hyun est magnifique, et bien sûr, il n'a pas mit longtemps à la remarquer...Est-ce qu'elle s'est seulement rendue compte de la façon dont il la regarde ? Et en même temps, il prend du bon temps avec Neullie ?
Est-ce qu'en plus de me voler une amie qui ne s'est sans doute rendue compte de rien, il va aussi me prendre la seule fille avec qui j'ai l'impression que tout est différent ?
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Lun 14 Oct - 21:38

Kyu Jung sembla légèrement perturbé par mon insistance sur certains mots, mais ne broncha pas pour autant. Tant pis pour lui s’il n’avait pas compris.

« Oh si vous pouvez être de simples bons amis, évidemment, c’était juste une supposition d’une personne extérieure après tout. Et puis c'était juste une question comme ça. »

Je souris légèrement tout en hochant la tête, déjà plus satisfaite par cette réponse.

Mais la question de Kyu Jung ne sembla pas vraiment plaire à Yun Ji. C’était obligé que l’un des deux finisse par hausser le ton. Depuis le début, ils ne cherchaient que ça avec leur provocation, cynisme et sarcasme.

« Ce "statut" comme tu le dis, je ne l’ai jamais approuvé, et si il s’avérait être vrai, tu n’es aucunement la personne avec qui j’en parlerai et d’ailleurs tu es très mal placé pour me sortir ça. Tu as une magnifique fille sous tes yeux et tu n’es pas assez grand pour te rendre compte que vous vous êtes CONSIDÉRABLEMENT rapprochés. Je dis ça comme ça, mais vous ne vous regardez pas comme de "simples bons amis". Mais bon j’espère me tromper. »

Je soupirai d’agacement, et le fit intentionnellement bruyamment pour montrer à quel point toute cette histoire commençait sérieusement à me taper sur le système.

« - ...C'est un peu ironique, quand on sait que ce statut, tu l'as pleinement mérité. Et merci, pour le reste, j'avais remarqué ça tout seul. C'est juste que ça ne te regarde pas vraiment. »

Kyu Jung n’était pas plus amical. Lui aussi commençait à devenir plus froid avec Yun Ji.

« Sauf si tu avais des projets en particulier avec elle, là je comprendrais que tu sois curieux. Parce que de nous deux, en ce moment, j'ai plutôt l'impression que c'est moi qui dérange... »

Le détective avait vraiment l’air mauvais, et tous deux semblaient s’affrontaient du regard, comme si en plus de leurs mots s’ajoutait un autre duel de regards muet.

Est-ce qu’ils comptaient faire comme si je n’étais pas là encore longtemps ? Est-ce qu’ils allaient se chamailler encore, me disputant comme un morceau de viande ?

S’ils avaient décidé de jouer la carte de la franchise, alors je n’irai pas par quatre chemins :

« - C’est bon là ? Vous avez fini, ou je vais servir de décor encore longtemps ? »

Je grinçai des dents, lâchant un rire nerveux. Puis je me tournai vers Yun Ji, m’adressant d’abord à lui puisqu’il avait lancé le sujet :

« Oui, Kyu Jung et moi ne sommes pas vraiment que des « bons amis », tu es d’une perspicacité étonnante. Oui, on s’est rapproché, peut-être même un peu trop à mon goût, mais ça, ce sont des choses qui ne te regardent pas, compris ?! »

Je me tournai cette fois vers Kyu Jung, pointant un doigt accusateur vers lui :

« … Quant à toi, je n’ai rien te dire sur ce qui a pu se passer, sur ce qui se passe ou ce qui se passera avec Yun Ji. Je suis suffisamment grande pour savoir ce que je fais. Je n'ai pas besoin d'un baby-sitter.»

Je devenais blessante et dure, mais tout était volontaire. Qu’il comprenne que je ne suis pas une de ces idiotes. Que je n'étais pas à lui. Et parler de ce qui aurait pu se passer avec Yun Ji – même s’il n’y avait rien eu – était sûrement une des meilleures manières d’y parvenir. C’est pourquoi je continuais sur cette lancée :

« Si j’ai envie de coucher avec ce mec (je pointai Yun Ji du doigt tout en gardant mes yeux rivés sur Kyu Jung), je coucherai avec lui. Tu savais très bien à quoi t'attendre quand ces filles sont venues te voir pour te prévenir. »

Yun Ji ne devait sûrement pas comprendre cette dernière référence, mais Kyu Jung saura très bien de quoi je parle: des lycéennes l'avait mis en garde quant à mon attitude. Alors qu'il ne fasse pas l'étonné.

Essoufflée par mon petit discours et à cause de la colère, je passai une main dans mes cheveux, les remettants en place.


« Maintenant, soit vous continuez de régler vos comptes et dans ce cas-là je m’en vais, soit vous vous comportez comme de grands garçons matures et intelligents. »

En fait, dans les deux cas, je nous voyais mal continuer cet après-midi comme si de rien n’était. Surtout après le froid qui venait d’être lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: She's mine !   Mar 15 Oct - 13:37

« ...C'est un peu ironique, quand on sait que ce statut, tu l'as pleinement mérité. Et merci, pour le reste, j'avais remarqué ça tout seul. C'est juste que ça ne te regarde pas vraiment. Sauf si tu avais des projets en particulier avec elle, là je comprendrais que tu sois curieux. Parce que de nous deux, en ce moment, j'ai plutôt l'impression que c'est moi qui dérange... »

Il m’avait cherché précédemment. Je lui avais répondu, franchement, ma franchise étant parfois un énorme défaut. Et je décidais de ne plus répondre. Non pas pour lui dire qu’il avait raison, puisque ce n’était pas le cas. Mais je refuse m’abaisser et me chamailler avec ce genre de mec. Surtout face à Ha Neul. Je refuse de passer pour un enfant, et me battre pour elle, alors que je pourrais peut être me passer d’elle, surtout si elle a un mec après elle.

« C’est bon là ? Vous avez fini, ou je vais servir de décor encore longtemps ? »

Ha Neul s’énerva à son tour et lâcha un rire nerveux. Puis se tourna vers moi :

« Oui, Kyu Jung et moi ne sommes pas vraiment que des « bons amis », tu es d’une perspicacité étonnante. Oui, on s’est rapproché, peut-être même un peu trop à mon goût, mais ça, ce sont des choses qui ne te regardent pas, compris ?! »

Je n’avais pas le temps de répondre. Mais elle avait raison, ma curiosité m’a poussé à bout, tout comme celle de Tae Hyen. Enfin, là elle venait de l’appeler Kyu Jung, c’est quoi de bordel encore ? Elle pointa un doigt vers lui et dit :

« … Quant à toi, je n’ai rien te dire sur ce qui a pu se passer, sur ce qui se passe ou ce qui se passera avec Yun Ji. Je suis suffisamment grande pour savoir ce que je fais. Je n'ai pas besoin d'un baby-sitter. »

Ça c’est fait.

« Si j’ai envie de coucher avec ce mec (en me pointant du doigt à mon tour  tout en gardant ses yeux sur lui), je coucherai avec lui. Tu savais très bien à quoi t'attendre quand ces filles sont venues te voir pour te prévenir. »

Quelles filles ? En tout cas c'est cool je ne pensais pas qu'elle était autant franche sur ses relations avec les mecs, qui m'ont l'air beaucoup plus mouvementés que prévus.

« Maintenant, soit vous continuez de régler vos comptes et dans ce cas-là je m’en vais, soit vous vous comportez comme de grands garçons matures et intelligents. »

Je laissais planer le silence, quelques minutes avant de reprendre la parole, calmement :

« C’est bon ? Je peux en placer une à mon tour ? Premièrement, Tae Hyen ? Kyu Jung ? C’est quoi ce bordel ? Tu m’as menti sur ton identité ou quoi ? »

J’attendais impatiemment sa réponse. Après tout je crois qu’il est définitivement grillé sur son rôle de détective. C’est typique de ce métier de changer d’identité non ? Ce qui signifie donc que quelqu’un en a après moi. Bon on aura sûrement l’occasion de se recroiser pour parler de tout ça après tout, un détective de va pas lâcher son affaire comme ça.

« Deuxièmement, je voulais juste savoir si vous étiez officiellement ensemble ou quoi que ce soit. Et puis je suis naturellement très curieux et j’étais étonné de vous voir ensemble tout simplement. Ce n’était pas une raison pour me foutre dans la gueule un soi-disant statut que tu ne pourras jamais vérifier et qui ne te regarde pas non plus d’ailleurs. »

« Dernièrement je vous dérangeais peut être dans votre journée, mais je ne pensais pas que ça partirai aussi vite en embrouille. Et au fond on aurait peut être pu passer une bonne après-midi qui sait. En tout cas je m’excuse de m’être mêlé de votre vie, mais je pense qu’un détective fait pire non ? Et Ha Neul désolé de t’avoir ennuyé. Je ne suis pas toujours comme ça et j’espère que tu le verras. Sur ce, je vais vous laisser tous les deux, faire ce que vous avez à faire. Je suis sûr qu’on aura l’occasion de reparler de tout ça, en duo. Et bon courage pour votre relation. »

J’attendais leurs réponses, et je partirai. Finissant cette après-midi mouvementée. Finalement j’aurais mieux fait de rester chez moi.


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Mar 15 Oct - 15:26

« C’est bon là ? Vous avez fini, ou je vais servir de décor encore longtemps ? »

Je levais les yeux vers Ha Neul en même temps que Yun Ji, comprenant qu'elle était vraiment en colère, et s'adressa en premier lieu au compositeur :

« Oui, Kyu Jung et moi ne sommes pas vraiment que des « bons amis », tu es d’une perspicacité étonnante. Oui, on s’est rapproché, peut-être même un peu trop à mon goût, mais ça, ce sont des choses qui ne te regardent pas, compris ?! »

Un peu trop à mon goût. Comment j'étais censé prendre ces mots ? Je sentais une légère angoisse m'envahir, et le regard qu'elle me lança ensuite confirma mes doutes :

« … Quant à toi, je n’ai rien te dire sur ce qui a pu se passer, sur ce qui se passe ou ce qui se passera avec Yun Ji. Je suis suffisamment grande pour savoir ce que je fais. Je n'ai pas besoin d'un baby-sitter. Si j’ai envie de coucher avec ce mec (elle pointa Yun Ji du doigt, le désignant clairement), je coucherai avec lui. Tu savais très bien à quoi t'attendre quand ces filles sont venues te voir pour te prévenir. »

Elle faisait référence aux filles de son lycée qui sont venues vers moi, ce jour-là...Elles avaient compris que l'on s'entendaient bien, et m'avait mis en garde en citant "Ha Neul la garce qui couche avec tout ce qui bouge". Mais pour moi, ces déclarations étaient des plus injustes. Toutes les filles l'avaient rabaissée et salie par jalousie, l'insultant de tous les noms simplement parce que...Parce qu'elle faisait ce qu'elle voulait de son corps. Personne n'avait cru voir à quel point cette fille devait se sentir seule, et en manque d'affection. La seule chose qui m'avait déplut, c'était d'apprendre cette histoire de chantage, qui aurait pu la mener droit derrière les barreaux. On ne menace pas un homme pour coucher avec lui, c'est du harcèlement sexuel...Et c'est puni par la loi. Surtout qu'Ha Neul n'avait clairement pas besoin de ça pour avoir qui elle voulait. Mais on en a parlé, et elle s'est excusé.
Elle a pleuré. Elle a versé des larmes en s'excusant sincèrement ce jour-là. Ce serait trop injuste de lui tourner le dos alors qu'elle veut juste un peu d'affection.
Du moins...C'est ce que j'avais toujours cru. Je croyais la connaître, mais il fallait admettre que la jeune fille qui se tenait devant moi me faisait mal. Le jour où elle s'était reculée, effrayée par mes armes me faisait moins mal que ce qu'elle était en train de me dire, en ce moment-même. Toutes les paroles qu'Ha Neul m'avaient adressées avant ce jour, est-ce qu'elle les pensaient vraiment, alors ? Ou c'était la vraie qui se tenait devant moi ? Pourquoi est-ce qu'elle disait ça ? Elle me repousse comme si...Comme si je lui faisais la morale. Comme si je la gênais.
Ses mots restèrent en travers de ma gorge, et je ne parvins pas à répondre. Je ne m'en sentais pas capable. Et ce n'était pas plus mal, puisque Yun Ji enchaîna rapidement, imperturbable :

« C’est bon ? Je peux en placer une à mon tour ? Premièrement, Tae Hyen ? Kyu Jung ? C’est quoi ce bordel ? Tu m’as menti sur ton identité ou quoi ? »

J'inspirais lentement, hésitant une seconde. Bon, de toute façon, il avait des doutes depuis le début, alors...Ce serait ridicule d'insister :

« Je t'ai menti...Je m'appelle Kyu Jung. »

Pour le reste, je lui expliquerai...Un autre jour. Là, le moment n'était pas des plus appropriés, et je préférai garder le silence en attendant la suite :

« Deuxièmement, je voulais juste savoir si vous étiez officiellement ensemble ou quoi que ce soit. Et puis je suis naturellement très curieux et j’étais étonné de vous voir ensemble tout simplement. Ce n’était pas une raison pour me foutre dans la gueule un soi-disant statut que tu ne pourras jamais vérifier et qui ne te regarde pas non plus d’ailleurs. Dernièrement je vous dérangeais peut être dans votre journée, mais je ne pensais pas que ça partirai aussi vite en embrouille. Et au fond on aurait peut être pu passer une bonne après-midi qui sait. En tout cas je m’excuse de m’être mêlé de votre vie, mais je pense qu’un détective fait pire non ? Et Ha Neul désolé de t’avoir ennuyé. Je ne suis pas toujours comme ça et j’espère que tu le verras. Sur ce, je vais vous laisser tous les deux, faire ce que vous avez à faire. Je suis sûr qu’on aura l’occasion de reparler de tout ça, en duo. Et bon courage pour votre relation. »

Je gardais le silence en écoutant sa tirade jusqu'au bout. Maintenant qu'ils avaient tous les deux craquer et lâcher tout ce qu'ils avaient à dire, j'avais un peu du mal à savoir comment j'étais censé réagir. J'avais l'impression de les avoir blessés tous les deux, au fond.
Excuse toi, Kyu Jung.
Je les observais tous les deux en silence, et me surprit à penser que le temps des salles d'interrogatoires me manquait. Je préfèrerais être devant le pire des malfrats que de revivre la situation actuelle une seconde fois. Effectivement, pour cette histoire de statut, ce n'était qu'une provocation gratuite et idiote de ma part. Il faudrait que je pense à m'excuser...Quand les choses seraient plus calmes. J'ai l'impression que je serais incapable de le faire convenablement, ici et maintenant. En duo, comme l'avait intelligemment proposé Yun Ji. Je n'aurais pas dû lui parler comme ça. Par contre, je me serais passé de sa remarque sur le fait que les détectives étaient bien pires.
Frottant ma nuque, j'inspirai doucement en soufflant :

« ...Tu as raison. On est pas vraiment en état de discuter paisiblement, alors...On en reparlera...Un autre jour. »

Et je crois que pour la première fois depuis le début de l'après-midi, nous étions tous les trois d'accord sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: She's mine !   Sam 19 Oct - 12:57

« - C’est bon ? Je peux en placer une à mon tour ? Premièrement, Tae Hyen ? Kyu Jung ? C’est quoi ce bordel ? Tu m’as menti sur ton identité ou quoi ? »

Oups.

J’avais complètement oublié ce détail, trop lancée dans mon discours, et la colère n’avait sûrement pas aidé. Peu importe, maintenant, c’était dit. Ils n’avaient qu’à pas m’énerver, aussi.

Kyu Jung sembla du même avis, puisqu’il avoue lui-même son identité.

« - Je t'ai menti...Je m'appelle Kyu Jung. »

« - Deuxièmement, je voulais juste savoir si vous étiez officiellement ensemble ou quoi que ce soit. Et puis je suis naturellement très curieux et j’étais étonné de vous voir ensemble tout simplement. Ce n’était pas une raison pour me foutre dans la gueule un soi-disant statut que tu ne pourras jamais vérifier et qui ne te regarde pas non plus d’ailleurs. Dernièrement je vous dérangeais peut être dans votre journée, mais je ne pensais pas que ça partirai aussi vite en embrouille. Et au fond on aurait peut être pu passer une bonne après-midi qui sait. En tout cas je m’excuse de m’être mêlé de votre vie, mais je pense qu’un détective fait pire non ? Et Ha Neul désolé de t’avoir ennuyé. Je ne suis pas toujours comme ça et j’espère que tu le verras. Sur ce, je vais vous laisser tous les deux, faire ce que vous avez à faire. Je suis sûr qu’on aura l’occasion de reparler de tout ça, en duo. Et bon courage pour votre relation. »

Je ne préférais rien dire, ayant peur de me lancer dans un nouveau discours chargé d’insultes subtilement placées. Yun Ji avait le droit d’être curieux, mais il aurait pu le faire avec tact, plutôt que de se lancer dans la provocation et l’ironie.

C’était bien un homme après tout. Tous des brutes mal élevées.

Nous avions tous deux dit ce que nous avions à dire. Il ne manquait plus que Kyu Jung. Je le dévisageai, la mâchoire toujours serrée, attendant ce qu’il avait à dire. Mais rien ne vint. Il semblait juste blessé. Peut-être était-il toujours en train de digérer ce que je lui avais dit ? Je n’y étais pas allé avec des pincettes non plus. Mais je ne faisais que reprendre la délicatesse dont ils avaient fait preuve jusque-là, pour leur montrer un peu l’effet que cela faisait. Et cela semblait marcher à merveille.

Il finit par passer sa main dans sa nuque, la frottant, tout en inspirant comme pour se donner un peu de courage.

«  - ...Tu as raison. On est pas vraiment en état de discuter paisiblement, alors...On en reparlera...Un autre jour.

- C’est peut-être une bonne idée, en effet », répliquai-je amèrement.

Je finis ma boisson un peu trop rapidement. Peut-être que j’arriverai à me calmer un peu de cette façon. Pourtant, j’avais toujours cette même rancœur pour eux. Ils venaient de régler leur compte, et de faire leurs deux coqs plein de fierté devant moi. Cela ne m’étonnerait même pas que derrière toute cette histoire, je sois aussi le morceau de viande que ces deux affamés se disputaient. Cela ne m’étonnait pas vraiment de Yun Ji. Mais Kyu Jung …

Je ne préférais pas me lancer dans ce genre de pensées à nouveau. J’en avais assez fait pour cette après-midi.

« Je crois que je vais y aller. »

Je restai néanmoins sur place, attendant de voir si l’un des deux avait quelques choses à rajouter. Comme des excuses de la part d'une certaine personne, par exemple …
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 363
avatar
« Oh Yun Ji » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: Re: She's mine !   Sam 19 Oct - 14:21

« Je t'ai menti...Je m'appelle Kyu Jung. »

Kyu Jung donc. D’accord, pour un détective il a fini par se faire griller. Au moins un truc que j’aurais réussi à tirer de lui pour aujourd’hui …
J’attendais des réactions de leur part après mon long monologue. Mais Tae … Kyu Jung avait gardé le silence. Sûrement pour ne pas rajouter de l’huile sur le feu, on avait déjà assez fait de dégât comme ça. Il frotta sa nuque, en inspirant puis en soufflant :

« ...Tu as raison. On est pas vraiment en état de discuter paisiblement, alors...On en reparlera...Un autre jour. »

Pour la première fois depuis que je le connais, j’étais ravi de sa réponse. Au moins il était assez intelligent pour stopper au bon moment.
Ha Neul ne tarda pas à répliquer, sèchement :

«C’est peut-être une bonne idée, en effet »

Sur ces derniers mots, elle finit sa boisson et déclara son envie de partir. Bon et bien nous étions tous les trois d’accord sur ce point.

« A bientôt, calmement, passez quand même une bonne fin d’après-midi. »

Sur mes derniers mots je me levais et parti, leur adressant un dernier signe de la main, par politesse. En traversant une rue j’en profitais pour voir s’ils restaient tout les deux ou non. Et il faut croire que j’avais fait fort puisque Ha Neul partie à son tour, ainsi que Kyu Jung, bien après elle.

Je décidais de partir, à pied, pour réfléchir et repensais à cette fameuse après-midi. Je ne suis pas sûre que c’est une bonne idée de repenser à tout ça, mais je serai incapable de penser à autre chose pour le moment. Bon alors, si je récapitule, Ha Neul et Kyu Jung avait rendez-vous ensemble (que j’avais magistralement fait foiré), Ha Neul avait l’air ravi de le revoir, pourtant elle lui avait vraiment foutu un vent en appuyant sur ses mots d’amis. Quant à lui, il a l’air de commencer à se rendre compte qu’il est attaché à elle. Mais pourtant il m’avait bien dit qu’il était gay ? Peut être qu’ils sont proches et qu’il a confondu les sentiments, d’où le vent d’Ha Neul. Si c’était le cas pourquoi j’aurais ressenti cette vague d’amour dans leurs yeux ?

Je soupire, de désespoir, pourquoi je me mêlais de ça après tout. Qu’est ce que je m’en fou. Aller je vais rentrer chez moi, jouer un peu de piano et oublier tout ça. Y n’empêche que pour le coup je n’aurais pas vraiment approché Ha Neul, quelle idée de vouloir la connaitre avant aussi. J’espère quand même que j’aurais l’occasion de les revoir. Enfin surtout Ha Neul, même si ça m'étonnerait et que je ne l’accueillerait pas non plus les bras grands ouverts. Et Kyu Jung s’il pouvait me laisser en paix quelques temps ça m’aiderait. Pour éviter ça, je vais changer mes habitudes, changer de café où il m’avait vu me paraît un bon début. Je suis quand même curieux de savoir s’il jouait si bien du piano que ça …

Fin


Songs of Hate and Love

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: She's mine !   

Revenir en haut Aller en bas
 

She's mine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» exploration (pv Mine de charbon)
» Crise de la mine
» 03. [Immeuble Hemmens/Catalano] The girl is mine
» Une noyade évitée ! [RP Mine de Charbon] | End |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Han River
한강
 :: Parc de Yeouido
-