Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 I miss you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité » Invité
MessageSujet: I miss you   Dim 13 Oct - 23:24

I miss you

Tae Soo Jin & Bang Jin Hei




Le 26 avril à 14:30


« Patron....Patron !
- Hm...Hein ? Oui ? »


Je me redressais vivement, observant la jeune fille devant moi. La nouvelle recrue du garage, et l'unique présence féminine dans cet immense entrepôt de voiture testostéronés. En général, j'étais du genre concentré. Vraiment, j'adorais mon travail, et c'était la première fois que j'étais surpris à rêvasser. Surtout par une petite nouvelle, qui m'observait d'un air interrogateur, du haut de ses dix-neuf ans :

« Excusez-moi, je ne voulais pas vous faire peur. C'est à propos de l'Alfa Roméo...Vous voulez que je m'en charge ? »

Je secouais la tête en me redressant :

« Ne t'inquiètes pas, je vais le faire. »

Je passais une main sur ma nuque avant de m'approcher de la voiture de marque. Celle-là, vu le client, je n'avais pas intérêt à la rater. Même si le garage est grand, très bien entretenu, et que nous avions beaucoup de demandes, je ne pouvais pas nier que nous étions en sous-effectif. "Ce n'est pas un métier valorisant. Personne ne voudrait suivre une voie pareille" d'après mon père. Il m'avait adressé ces mots le jour où j'ai tourné le dos à la voie qu'il m'avait choisi, la médecine, pour faire ce que je voulais réellement faire. Créer. Réparer. Construire. Faire quelque chose de mes mains. Mais ça, les gens ne semblaient pas le comprendre.
Sauf elle.

Soo Jin.

Elle, elle connaissait cette sensation, ce plaisir de ressentir que l'on pouvait créer, et donner vie à quelque chose entre ses doigts. Malgré mon apparence massive, ma carrure, et ma voix trop grave que je ne supportais pas, j'aimais la cuisine. Et c'était l'un de ms loisirs, en dehors de mes heures de travail, de cuisiner, et m'amuser. Surtout avec la pâtisserie. Je ne retins pas un sourire en repensant qu'il était assez étrange de voir qu'entre Soo Jin et moi, ce qui nous reliait, c'était bel et bien la cuisine. Je me rappellerais longtemps de ce jour où elle a débarquer avec sa moto, pour la faire réparer. Avec cet air fier sur le visage. La fierté et la beauté la caractérisait. Oui, elle était vraiment jolie, mais il y avait autre chose...Cette volonté de ne jamais reculer. Et c'est pour ça que je l'adorais. En plus de ça, elle acceptait mon gêne sans problème, très ouverte d'esprit. On ne pouvait pas rêver meilleur amie qu'elle.

Même si...Comme d'habitude, j'avais tendance à la surprotéger. Malgré tout, elle trouvait toujours le moyen d'échapper à ma vigilance. Et en ce moment, je n'avais plus aucune nouvelle de ma pâtissière préférée. Depuis combien de temps ? Je ne m'en souvenais pas, mais ça m'inquiétait. Même si elle était très indépendante, ce n'était pas son genre de me laisser sans le moindre signe de vie. Surtout que Soo Jin savait parfaitement à quel point je suis protecteur. Et puis...Il n'y avait pas que l'inquiétude...Mais un manque. C'était un fait, j'aimais passer du temps à ses côtés.  Discuter, apprendre. A l'observer...

Elle me manque.


Je m'éloignais près des grands lavabos sur le côté et retirai mon débardeur, restant torse nu. Ainsi, je pus commencer à passer mes bras sous l'eau, les nettoyant de toutes les traces noirs qu'avaient fait l'huile de moteur. Alors que l'une de mes mains humides passait sur mon torse et les tatouages qui en habillait le haut, mes pensées se tournaient encore et toujours vers la même et unique personne.

Soo Jin.

Idiote. Tu me manques. Où est-ce que tu es...?



Dernière édition par Bang Jin Hei le Mar 12 Nov - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 209
avatar
« Tae Soo Jin » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: I miss you   Mar 15 Oct - 21:46

Je pose mon tablier dans les vestiaires et préviens mes employés que je leur confis le salon. Je ne m'inquiète pas trop pour eux, ils sont assez compétents. J'enfile mon blouson, j'attache mes cheveux et prend mes gants. Je pars dans la minuscule impasse sur le côté du salon pour prendre ma moto. Je met mes gants, après avoir allumer le moteur, je disparais des rues pour rejoindre l'endroit où quelqu'un m'attend avec impatience. J'en suis certaine.

Quand je suis revenu il y a quatre ans à Séoul, j'ai eu un problème avec la moto que je venais d'avoir. Un simple souci qui méritait une réparation quelconque. Mais voilà, je ne suis pas allée dans un garage banal, puisqu'il était là. Lui Bang Jin Hei. Je ne peux pas me dire ce qui m'a attiré en premier chez lui, sa musculature imposante, son sourire resplendissant ou cette voix grave qu'il n'aime pas mais que j'adore. J'ai été surprise quand il m'a demandé des cours de pâtisserie en échange de dépannage de ma moto. Je n'ai pas refusé évidemment. Et j'ai bien fait, j'ai gagné un ami extraordinaire.

En ce moment, il ne m'a pas vu pendant un moment, et comme à son habitude depuis maintenant quatre ans, il s'inquiète. Encore plus que mon frère. Je dois dire que j'adore jouer là dessus avec lui. Il m'a envoyé un message auquel je n'ai pas répondu. Je suis certaine qu'il stagne dans sa mécanique, les sourcils froncés. Il doit être adorable comme ça. Je dois bien être la seule à le penser...comme je suis la seule à l'accepter tel qu'il est vraiment. Le trajet est rapide alors que je pensais à lui. Je m'arrête juste devant le garage, les portes sont grandes ouvertes permettant de jeter un coup d'oeil aux belles voitures en réparation. Je le cherche du regard alors que je retire mon casque et le pose avec mes gants sur le siège de cuir. Je pénètre dans le garage bruyant et huileux, mais je ne m'en soucis aucunement, je n'ai jamais eu peur de me salir. Je suis trop fière pour avoir peur de ce genre de chose et surtout je suis pâtissière.  Je détache mes cheveux en même temps de m'avancer vers les lavabos, où j'ai cru voir un torse nu reconnaissable entre tous. Luisant et tatoué. Je frémis presque. Je le vois déjà sursauté en me voyant puis finir par me faire la morale.

Alors que je m'approche de lui, un sourire commence peu à peu à apparaître sur mon visage, finalement je suis heureuse de le voir, il me manquait. Encore mieux de près, son beau corps. Mais ce que je préfère, sa voix, je veux l'entendre.

" Tu comptes attirer les clients en jouant les mecs sexy... Si ça ne tenait qu'à moi, je casserai un petit truc sur ma bécane rien que pour tu refasses ton passage la main sur le torse mouillé."

Je lui souris malicieusement et sans me préoccuper de son allure mécano-poisseux, je lui saute dans les bras. Sachant qu'il va me tenir directement dans le dos, j'enfonce mon visage dans son cou, tel une gamine âgée de presque vingt-cinq ans.

" Tu m'as manqué."


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I miss you   Mar 15 Oct - 22:48

Je pose mes mains sur le bords du lavabos en poussant un soupir. Franchement, dès que je trouve Soo Jin, je jure qu'elle passera un sale quart d'heure pour m'avoir laisser sans nouvelle. Cependant, mes pensées sont interrompues par l'agitation de deux de mes employés au fond. J'arque un sourcil alors qu'ils rient entre eux en se donnant des coups de coude d'un air gêné. Quoi encore ? Ils ont vu une jolie fille ? Aucun concentration...
Alors que je me redresse en m'apprêtant à les réprimander, une voix que je ne connais que trop bien s'élève derrière moi, me faisant frissonner :

" Tu comptes attirer les clients en jouant les mecs sexy... Si ça ne tenait qu'à moi, je casserai un petit truc sur ma bécane rien que pour tu refasses ton passage la main sur le torse mouillé."

J'écarquille les yeux alors qu'elle est là, devant moi. Juste au moment où je pensais à elle. Toujours plus belle et fière, avec ses longs cheveux bruns qu'elle vient de détacher en s'avançant vers moi. Et d'un coup, je comprends mieux pourquoi mes gars n'étaient plus tout à fait concentrés il y a cinq minutes.
Son sourire malicieux fait fondre toute la rancune que j'ai accumulé ces derniers jours, et un immense sourire prend place sur mes lèvres, incontrôlable. J'ouvre immédiatement les bras en voyant Soo Jin courir vers moi, et les referment sur son dos afin de la soulever légèrement pour la faire tournoyer contre moi, éclatant de rire :

« Petite fripouille ! Tu sais à quel point tu m'as fais peur ? »

Elle glisse son visage contre mon cou, tout en soufflant :

" Tu m'as manqué."

Je disais quoi, tout à l'heure ? Elle va passer un sale quart d'heure quand je la reverrais ? Non, là vraiment, je m'en sens incapable. Je suis trop heureux de la ravoir dans mes bras pour la gronder, et me contente de la reposer au sol, même si mon étreinte ne se desserre pas tout de suite. J'entends les voix de mes employés qui semblent déçus, murmurant entre eux des "C'est la copine du patron, laisse tomber." Ah, s'ils savaient. Mais je n'ai pas l'intention de démentir, si ça peut les éloigner d'elle. Non mais. Et ce n'est pas tout à fait pour me déplaire.
Je me concentre à nouveau sur Soo Jin, contre moi, et murmure avec douceur :

« Tu m'as manqué aussi. »

L'une de mes mains reste dans son dos, l'autre se glisse dans ses cheveux. Je suis toujours torse nu avec mes traces noirs, mais je sais qu'elle s'en fiche, elle. Elle n'est pas de ce genre là. L'affection est plus important pour la propreté, et elle a toujours été comme ça ; à m'accepter comme je suis. Je ferme les yeux quelques secondes, humant le doux parfum de ses cheveux, alors que son corps et collé au mien. J'essaie d'y faire abstraction pour ne pas avoir de gestes déplacés et caresse doucement son dos. J'ai l'impression que je pourrais la garder dans mes bras toute ma vie.

Si seulement...


Doucement, je dépose un baiser dans le creux de son cou, et me bats avec moi-même pour ne pas lui en faire d'autres, avant de me détacher légèrement. Et là et seulement là, j'observe Soo Jin en arquant un sourcil, avant de lui mettre une petite pichenette sur le front en guise de punition :

« J'espère que tu as une très bonne excuse pour m'avoir laissé sans nouvelle pendant tout ce temps. »

Je croise les bras contre mon torse en l'observant, mais elle le sait aussi bien que moi : quoi qu'elle me dise, je ne peux que sourire et lui pardonner. Ce n'est pas la première fois en quatre ans qu'elle me fait le coup, de toute façon, et je lui pardonne et pardonnerais toujours, comme elle me pardonne mes excès de surprotection. Simplement parce que je suis incapable de lui résister, et que sa simple présence me met forcément de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 209
avatar
« Tae Soo Jin » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: I miss you   Mer 16 Oct - 23:22

J'étais certaine qu'il allait faire ça: me prendre dans ses bras ma faisant tournoyer alors que je ris. Parfois, j'ai l'impression d'être une enfant perdue dans ses grands bras musclés. Mais alors qu'il me pose sur le sol me tenant encore contre lui. Je ne peux plus penser ça. J'entend les murmures de ses employés, regrettant que je sois "la petite amie" du patron. Je souris malicieusement en sachant qu'ils ont tords mais que Jin Hei ne fait rien pour démentir. Il préfère largement me voir dans ses bras protecteurs que de me voir avec un type qui ne lui inspire pas confiance. Même si là, il les connait très bien. Il me regarde tendrement, me couvant du regard.

« Tu m'as manqué aussi. »

J'en étais sûr! Il est trop adorable. Je pose ma main sur sa joue, l'admirant moi aussi. Il est beau, vraiment charmant avec ses tâches d'huile qui ne sont pas encore parties. Et le fait qu'il soit torse nu me gardant précieusement contre lui, si j'étais plus prude, je serai déjà rouge de gêne. Surtout les gestes qui accompagnent ses propos, sa large main dans mon dos qui me caresse doucement. J'aime quand il est comme ça, aussi câlin. Vraiment, j'ai le sentiment que parfois notre relation dérape un peu. Mais qu'es-ce que j'aime ça! Je soupire un peu quand il dépose ses lèvres dans mon cou dans une nouvelle marque d'affection, tout en continuant ses caresses dans mes cheveux.

Il se recule un peu, me regardant de ses yeux noirs profonds. Je vois venir la pichenette sur mon front mais je ne me recule pas pour autant. Pourtant lui le fait, croisant ses bras sur son torse, faisant jaillir un peu plus ses muscles.

« J'espère que tu as une très bonne excuse pour m'avoir laissé sans nouvelle pendant tout ce temps. »

Je place ma main devant ma boucher et retiens un rire. Il s'inquiète toujours! Pourtant il devrait me connaitre! J'ai une fâcheuse tendance à disparaître, surtout quand je suis occupée au salon ou dans une mission un peu plus importante.

"Je te signale que si tu as tellement peur de ne plus avoir de mes nouvelles, tu peux venir à Sun's Smile. Je suis souvent là-bas quand même...tu sais, l'endroit où je travaille. Où je suis gérante?"

Je me moque ouvertement de lui, attendant sa moue adorable quand il s'apprête à râler. Je l'attrape par le bras me calant de nouveau contre son torse chaud. Une mèche de cheveux me tombe sur les yeux, et je la replace d'un mouvement de tête. Je pince les lèvres en observant un peu le garage de mon ami.

" Tu as vraiment du travail en ce moment. Des nouveaux employés?"

Alors que je pose la question, je me dis qu'il en a fait du chemin. Il a toujours voulu prouver à son père qu'il était parfaitement capable de faire ce qui lui plaisait même s'il n'y avait pas de bistouris et de patients. Enfin, lui ils s'appellent plutôt outils et mécaniques.

" Je suis fière de toi, tu sais. Tellement que je t'offre le droit de venir à la maison un de ses soirs pour que l'on cuisine ensemble! J'ai envie d'entendre un plus ta voix, pas un simple murmure."

Heureusement qu'il a une telle carrure, je ne peux dire s'il aurait eu de l'autorité autrement. Pourtant sa voix est incroyable. J'aime ses tons graves qui donnent des frissons. Je lui dis pourtant assez souvent.




UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I miss you   Sam 19 Oct - 1:19

« J'espère que tu as une très bonne excuse pour m'avoir laissé sans nouvelle pendant tout ce temps. »

Soo Jin place doucement une main devant sa bouche, alors que je la gronde. Elle pouffe de rire en me regardant de ses grands yeux pétillants. J'hésite entre être agacé ou amusé, parce qu'elle est vraiment adorable lorsqu'elle agit comme ça. Ma "petite soeur." Bien sûr, je connais ses habitudes, ce n'est pas la première fois qu'elle me fait le coup. Mais par moment, j'ai la sensation oppressante qu'elle risquait, parfois, de ne pas revenir. Et ça m'effraie.
Mais j'oublie vite ce sentiment quand elle me répond :

"Je te signale que si tu as tellement peur de ne plus avoir de mes nouvelles, tu peux venir à Sun's Smile. Je suis souvent là-bas quand même...tu sais, l'endroit où je travaille. Où je suis gérante?"

Je ne retiens pas un sourire, voyant que cette chipie s'amuse à se moquer de moi. Appréciant sa proximité, je frissonne alors qu'elle replace sa mèche d'un mouvement de tête, levant ses jolis yeux sur mon garage. Je lève les yeux en ciel en râlant un peu à ses mots précédents, pour la forme :

« Si tu avais lu mon SMS, tu saurais que je comptais y passer. »

" Tu as vraiment du travail en ce moment. Des nouveaux employés?"

Je souris en voyant qu'elle a remarqué, et acquiesce :

« Pas le choix. Il y a de plus en plus de clients, et peu de demande d'embauche.
- Je suis fière de toi, tu sais. Tellement que je t'offre le droit de venir à la maison un de ses soirs pour que l'on cuisine ensemble! J'ai envie d'entendre un plus ta voix, pas un simple murmure. »

J'observe longuement Soo Jin, alors que ses mots se gravent lentement en moi, souhaitant ne pas les oublier. J'adore les enfants, mais je me souviens qu'il y a quelques années, je les effrayais à cause de ma voix. A chaque fois que j'interpellais ma toute première petite amie, elle me faisait cette même remarque : "Ah ! Avec ta grosse voix, tu m'effraies tout le temps !" A force, effectivement, j'ai fini par y croire. Mais comme d'habitude, et depuis que je la connaissais, Soo Jin a toujours accepté la moindre fibre de mon être. Le fait que je sois Twao. Le fait que j'ai lâché mes études en cours de route. Le garage. Mes complexes. Quoi que je pouvais lui apprendre à mon sujet, elle l'acceptait avec le sourire. Et combien de fois m'a t-elle dit qu'elle appréciait ma voix ?
Cette fille est irremplaçable, et je ne contiens pas le sourire qui étire mes lèvres :

« Puisque tu as l'air de te languir de ma présence...Je viendrais un de ces soirs, quand tu seras libre. »

Je ne peux m'empêcher de la taquiner, et me penche en avant pour souffler à son oreille :

« Et quand nous seront seuls, tu pourras profiter de ma voix autant que tu voudras... »

Je pense qu'elle l'a remarqué autant que moi : notre amitié a un côté ambigüe. Et pourtant, ni l'un ni l'autre ne faisons quoi que ce soit pour calmer le jeu ; c'est même plutôt l'inverse. Comme si nous attentions de voir lequel des deux allaient craquer le premier. Et il faut avouer que c'est plus forts que nous ; nos caractères respectifs nous obligent à répondre de cette façon. Il faut admettre...Que j'apprécie de voir l'effet que je lui fais. Tout comme je devine qu'elle n'est pas indifférente en comprenant qu'elle m'en fait aussi. Me redressant doucement, je lance un regard à sa superbe moto, à l'image de sa propriétaire, et sourit :

« Je peux y jeter un oeil ? »

Je n'attends pas sa réponse pour m'approcher de la bécane, et tourne quelques minutes autour, caressant le guidon. Et je lève les yeux vers elle. Je ne pose jamais de questions sur ses activités, parce que je respecte le fait qu'elle ne veuille pas en parler. Je sais simplement que ça concerne les Twao, et tant qu'elle ne se décidera pas d'elle-même...Je ne lui poserait pas de questions. Nous étions suffisamment proches pour savoir que lorsque nous avions besoin l'un de l'autre, nous nous le signifions. Aussi, quand je pose des questions à Soo Jin, c'est sur d'autres sujets. Comme maintenant :

« Toujours pas d'hommes en vue ? »

Après tout, je n'ai pas vu Soo Jin se mettre sérieusement avec un homme, alors je lui demande. De temps en temps, je devine qu'elle a des aventures ; quand je l'apprends, je la gronde sous prétexte que des inconnus, c'est dangereux, et ça  des maladies. Mais au fond, c'est avant tout pour cacher ma jalousie.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 209
avatar
« Tae Soo Jin » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: I miss you   Mar 22 Oct - 17:31

Un sourire taquin vient prendre place sur les lèvres, me faisant redouter un peu sa prochaine phrase.

« Puisque tu as l'air de te languir de ma présence...Je viendrais un de ces soirs, quand tu seras libre. »

J'allais lui dire qu'il peut passer quand il le veut, mais je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche, alors qu'il se penche en avant murmurant à mon oreille:

« Et quand nous seront seuls, tu pourras profiter de ma voix autant que tu voudras... »

Je frissonne sous son souffle purement séducteur. Un jour, on va vraiment se retrouver dans une position délicate dans son bureau ou dans mon lit...en fait peu importe l'endroit quand un de nous craquera, on le saura. J'aime notre relation bien qu'elle soit des plus ambiguë. En fait, ça ne me dérangerait pas que l'on soit un couple...mais il est twao et je sais qu'il accorte de l'importance à son âme soeur. Je ne sais pas si je serais prête à le voir partir loin de moi. Alors je me contente de cette situation qui m'amuse et me tente. Mais j'espère que lui craquera en premier.

" Alors je suis impatiente que ça arrive..."

Je lui répond sur le même ton poussant le vice un peu loin en l'embrassant sous l'oreille. Je lui souris une nouvelle fois, maintenant parfaitement heureuse. Je le vois regarder derrière moi, certainement ma moto. Il ne peut pas résister de toute façon.

« Je peux y jeter un oeil ? »

"Pourquoi tu me poses la question...franchement."

Je ris une fois encore alors qu'il en fait déjà le tour, la caressant du bout des doigts. Je suis assez fière d'avoir acquis cette si belle moto, je n'aurais jamais rencontré Jin Hei autrement, et je serais passé à côté de quelqu'un... Je le rejoint lentement, l'admirant sous toutes les coutures.


« Toujours pas d'hommes en vue ? »

Je me stoppe un instant, pas loin de lui. Il me fixe attendant une réponse. Voilà, Jin Hei jaloux revient. Il fait tellement attention à moi qu'il se doit de savoir pour mes conquêtes ou mes relations un plus durable... Est-ce que je lui pose des questions moi?.....oui, évidemment. Je reprend mon sourire narquois alors que je croises les bras sur ma poitrine.

" Oh...tu sais, comme d'habitude... Un homme par-ci, par-là..."

Je regarde ses sourcils froncés et sa mine renfrognée, je ne peux pas me retenir et j'éclate de rire. Je m'approche de lui, sautant dans ses bras, enfermant sa taille de mes jambes.

" En ce moment, je suis libre comme l'air. Je n'ai pas le temps pour les hommes...oh! Sauf pour toi!"

Je l'embrasse sur le front m'amusant de ses réactions. Aujourd'hui, j'ai envie de son contact, finalement je devrais le voir plus souvent, je suis limite en manque de lui. Je pince ma lèvre, réfléchissant un peu à un moyen de le taquiner.

" Ah, il y a un petit gars qui me drague aussi. Il est tout mignon...Mais à part ça, rien! Et toi alors, comment va mon grand romantique de Jin Hei?"

Je m'accroche un peu plus à lui, me courbant vers l'arrière pour pouvoir fixer mon regard dans le sien. Et si je ne me retenais pas, j'aurais déjà poser mes lèvres sur les siennes.


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I miss you   Jeu 24 Oct - 19:35

Je souris légèrement en voyant Soo Jin frissonnait après mon murmure. Encore une fois, cette situation prouve à quel point nous sommes trop ambigüe, pour deux simples amis. Et quelque chose me dit que cette soirée chez elle s'annoncerait aussi intéressante qu'éreintante, du moins pour moi. Seul chez elle ? Déjà fait. Dormir chez elle, voir ensemble ? Ça nous est arrivé aussi. Mais ça commence à faire longtemps, et il se trouve qu'entre nous, plus le temps passe, et plus ça devient un peu plus provocant. Alors, la prochaine fois, ça risque vraiment de déraper.

Ne serait-ce qu'entre nos lèvres.

" Alors je suis impatiente que ça arrive..."

C'est à mon tour de frémir sous son murmure. Si elle est impatiente, que devrais-je dire, moi ? Lentement, elle embrasse a peau sensible juste sous mon oreille, envoyant une onde électrique le long de mon dos. Non mais...Elle veut ma mort ? Je me demande encore comment là, à l'instant, j'ai pu me retenir de l’embrasser contre la voiture juste derrière. Je me félicite de mon sang-froid, en cet instant.
Après avoir fait le tour de sa moto, avec son autorisation, je glisse mes doigts en trouvant que mon amie avait vraiment trouver une machine qui lui convenait.

Et après avoir posé ma question, je la fixe longuement en attente d'une réponse. Elle me renvoie un sourire narquois au possible, me taquinant déjà, tout en croisant les bras :

" Oh...tu sais, comme d'habitude... Un homme par-ci, par-là..."

Je fronce doucement les sourcils. Elle est grande, majeure, vaccinée, et faisait ce qu'elle voulait. Je suis au courant depuis le début. Mais n'empêche, ça m'embête un peu à chaque fois qu'elle me le rappelle. C'est moche, comme sentiment, la jalousie.
Bien sûr, elle le comprend sans difficulté, lisant en moi comme un livre ouvert, et éclate de rire. Je n'arrive pas à rester renfrogné longtemps, quand je l'entend rire de cette façon.
Parce que ça me fait sourire aussi.
Rapidement, elle saute dans mes bras, enroulant ses jambes autour de ma taille. Je parie que je fais une nouvelle fois des envieux, mais mes employés ne font plus de remarque, se contentant de nous lancer des coups d'oeil de temps à autre. Qu'ils fassent.
Je souris en observant le koala qui me sert d'amie, la rattrapant sous les cuisses pour lui donner un appui contre moi, tout en écoutant ses mots :

" En ce moment, je suis libre comme l'air. Je n'ai pas le temps pour les hommes...oh! Sauf pour toi!"

Je souris légèrement, appréciant le baiser qu'elle dépose sur mon front, avant de ronchonner pour la forme :

« J'espère bien que tu auras toujours du temps pour moi... »

Soo Jin se mordille la lèvre, et je l'observe, non sans laisser mes pensées vagabonder un instant. Se doute-elle seulement à quel point je la trouve attirante ? Elle doit s'en doutait un minimum, sinon, elle ne chercherait pas à me provoquer tout le temps de cette façon. Serait-ce le jeu de "qui est-ce qui craquera le premier ?" Honnêtement, j'ai beaucoup trop de respect pour elle, pour notre amitié, et pour tout ce qu'elle représente pour moi. Et j'ai une âme soeur qui m'attend. Mais quelque part...Qui sait si ce n'est pas moi, un jour, qui craquerais.

" Ah, il y a un petit gars qui me drague aussi. Il est tout mignon...Mais à part ça, rien! Et toi alors, comment va mon grand romantique de Jin Hei?"

J'arque un sourcil en continua de la tenir contre moi. Elle se pencha légèrement vers l'arrière et son visage se retrouva proche de moi. Si proche que son souffle brûlant caresse ma peau avec tentation. Alors qu'elle me parle d'un autre mec. "Mignon", en plus. Comment fait-elle pour me parler d'un autre alors qu'elle est dans mes bras, en me fixant avec une telle intensité dans le regard ? Je vais finir par croire qu'elle teste ma résistance...Cette chipie. Si elle veut jouer là-dessus, nous serons deux :

« Hm....Il y a un de mes clients qui me plait bien. Tout mignon aussi...Toujours en train de rougir quand je me promène torse nu devant lui. »

Tu es pitoyable, Jin Hei. Tu crois sérieusement que ça va la rendre jalouse ? Et même si par miracle elle l'était, elle n'est Soo Jin n'est pas du genre à le montrer. Surtout qu'elle sait que même si je suis bisexuel, je ne saute jamais sur le premier venu. Parce que justement, je suis romantique. Et pourtant, j'ai envie de l'embêter. C'est plus fort que moi. J'ai très envie de jouer. Sans attendre, je colle lentement le dos de Soo Jin contre le premier mur qui croise ma route, tout en continuant de la tenir sous les cuisses, et m'appuie légèrement en murmurant :

« Pourquoi ? Ça t'intéresse...? »

Mon front se colle doucement contre le sien, et je plonge dans son regard, y lisant toutes sortes de chose que je ne parviens pas à décrire. Finalement, les deux choses que je remarque le plus, c'est qu'elle a de très jolis yeux, et que ses lèvres sont beaucoup trop proches des miennes...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 209
avatar
« Tae Soo Jin » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: I miss you   Ven 25 Oct - 18:57

J'aurai toujours du temps pour lui. C'est même évident, je ne peux plus me passer de sa présence, mais ça je ne lui dirais pas aussi franchement. Ses bras sous mes cuisses sont un parfait support me faisant sourire un peu plus. J'étais sûr quand le cherchant un peu, il allait froncer les sourcils. Oh! Qu'est-ce qu'il va me sortir comme répartie?

« Hm....Il y a un de mes clients qui me plait bien. Tout mignon aussi...Toujours en train de rougir quand je me promène torse nu devant lui. »

Je retiens un rire alors que je lui tiens l'arrière de la nuque d'une main cachant ma bouche de l'autre. Avant que je ne puisse lui dire que sa tentative pour me rendre jalouse ne marche pas. Parce que je le connais trop bien, il est trop romantique et adorable pour juste se taper un gars. Je n'ai jamais eu de problème avec sa bisexualité, parce que moi je dois l'être, j'aime la beauté à la fois chez les hommes et les femmes. En tout cas, il me surprend en me collant soudainement contre un mur. J'ai à peine le temps d'écarquiller les yeux qu'il s'appuie légèrement sur moi se retrouvant entre mes jambes.

« Pourquoi ? Ça t'intéresse...? »

J’entrouvre les lèvres pendant qu'il pose son front sur le mien. Mon dieu...il va me faire perdre mon sang-froid. Je suis pourtant pas du genre à céder ou ne pas savoir ce que je veux...mais là, je résiste difficilement. Ces lèvres charnues tout près des miennes, ses yeux sombres qui scrutent les miens, je ne vais pas m'empêcher de faire ce que l'on évite depuis un moment. Normalement je suis plus forte que ça mais la position dans laquelle on se trouve me perturbe réellement beaucoup. Je peux céder...
J'approche un peu plus mes lèvres des siennes sans pour autant les toucher, seulement un petit centimètre les sépare.

« Tu sais bien que tout ce qui te touche m'intéresse...voyons...»

J'attrape l'arrière de sa nuque de mes deux mains, croisant mes doigts et agrippant un peu de ses cheveux. Son torse nu se soulève sous sa respiration un peu plus difficile. Un sourire aguicheur et vainqueur prend place sur mes lèvres alors que je penche lentement ma tête, prêt à céder à mon envie. Je veux poser mes lèvres sur les siennes, je veux les goûter au moins une fois...et je suis si proche.

« PATRON! Un appel important pour vous!»

Je manque de tuer le type qui vient de déranger ce moment parfait. Il est dans les bureaux passant seulement sa tête. Jin Hei me lâche les cuisses se reculant. Je fronce les sourcils, mon regard noir est braqué sur l'employé qui rougit et baisse la tête. C'est ça casse-pied baisse les yeux...


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I miss you   Jeu 31 Oct - 20:40

Ses lèvres. Les lèvres rosées de Soo Jin me nargue, semblant m'appelant inexorablement. Elles ont l'air terriblement douces. Depuis combien d'années je rêves d'y goûter...? Tout autant que le nombre d'années durant lesquelles je me suis retenu. Pour tout un tas de raisons.

« Tu sais bien que tout ce qui te touche m'intéresse...voyons...»

Un frisson électrique et délicieux parcourt le long de mon échine, remontant à ma nuque, faisant trembler les pores de ma peau. Comment fait-elle pour me procurer tant d'effet en une simple murmure ? Peut-être à cause de tout ce qu’il signifie....Ses doigts s'agrippent à ma chevelure, et je pousse un soupir de satisfaction alors qu'un sourire aguicheur et sexy habille les lèvres de mon amie. J'ai bien compris à quoi elle pense, et pour être honnête, j'en rêve depuis un bon moment. Penchant la tête en avant, je frissonne d'anticipation, mais le contact tant désiré ne viens pas. Simplement parce qu'un...importun ose me déranger.

« PATRON ! Un appel important pour vous ! »

Je vais sérieusement pensé à faire un restructuration du personnel. Frustré comme jamais, je lâche les cuisses de Soo Jin avec douceur, avant de me détacher d'elle à regret. L'employé rougit et baisse la tête, et je comprends que le regard de Soo Jin l'impressionne, sans parler qu'il nous à vu dans une situation...Plutôt équivoque. Passant ma main dans la longue chevelure de mon amie, je souffle avec douceur :

« Excuse-moi....Je reviens tout de suite. »

Je m'éloigne à pas lourd de la douce chaleur de mon amie, et grogne légèrement en prenant le combiné. Un appel peu intéressant pour un rendez-vous concernant je ne sais quel contrôle à faire sur un véhicule. Le client en question n'est pas tout à fait satisfait, mais j'écoute d'un oreille discrète ses remontrances, préférant penser à la douceur à laquelle j'ai échappé avec agacement, pour entendre les fabulations d'un idiot incapable de faire la différence entre les freins et l'embrayage. Comme si ça m'intéressait, alors que mon amie est là, et que je voudrais me concentrer uniquement sur elle.
Réglant rapidement cette histoire, je reviens vers elle, et comprit que nous ne pourrons pas être tranquille aujourd'hui. Je passe une main dans ma nuque :

« Dis...Quand est-ce que tu veux qu'on se voit ? »

Comme elle m'avait proposé de venir chez elle un soir, j'ai hâte de pouvoir y être. Parce que nous serons seuls, nous pourrons discuter tranquillement. Sans être interrompus. Enfin...Discuter. Avec ce qu'il vient de se passer, peut-être qu'on ne fera pas QUE discuter....Mais je suis prêt à prendre le risque. Nous jouons à un jeu dangereux...Mais ce n'en est que plus plaisant encore.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 209
avatar
« Tae Soo Jin » TWAO ☆ Nymphe
Administrateur
MessageSujet: Re: I miss you   Lun 11 Nov - 15:15

Jin Hei passe sa main dans mes cheveux, mais je ne peux pas me calmer. Je voulais tellement poser mes lèvres sur les siennes. Je suis frustrée maintenant.

« Excuse-moi....Je reviens tout de suite. »

Je ne réponds pas, faisant toujours la moue, mon regard ne quittant pas l’employé de mon « ami ». Si cet homme savait ce que je suis capable de faire quand je suis en colère, il ne resterait pas dans le coin. Un trait de caractère que je partage avec mon frère, même si nous n’avons pas les mêmes gènes. Je me renfrogne, me posant contre le mur croisant les bras sur ma poitrine. Jin Hei revient vers moi et je lui lance un petit sourire alors qu’il passe sa main dans sa nuque, l’air gêné.

« Dis...Quand est-ce que tu veux qu'on se voit ? »

Franchement n’importe quand. Je lui dirais bien ce soir même…le problème c’est que j’ignore si Sung Ki sera là et j’aimerai éviter qu’il ne rencontre Jin Hei. Ils ont des caractères totalement incompatibles. Encore qu'il voit He Ran ça ne pose pas de problèmes, surtout qu'elle me dira simplement "je le rencontre enfin". Mais j'ai peur de la réaction de Sung Ki, il est trop protecteur envers nous. Je me décale du mur, prenant soin d’attacher mes cheveux en un chignon bas. Je lui attrape la main, l’emmenant vers ma moto.

« Tu viens quand tu veux Jin Hei. Tu sais bien que la porte est toujours ouverte. Mais je t’enverrais un message…tu sais bien que j’ai un grand frère et pas avec le caractère le plus tendre, je te l’ai déjà dit. Mais je suis une grande fille, s’il te dit quelque chose, je sors les griffes. »

Je le prends dans mes bras une dernière fois. Je passe mes bras derrière son dos, le serrant fort, profitant de son corps chaud. J’approche ma bouche de son oreille.

« Je préfère m’assurer que nous soyons que tous les deux quand même. Je ne veux pas que l’on soit déranger… »

Je l’embrasse entre l’oreille et la nuque, connaissant son point sensible. Nous jouons à un jeu dangereux, un jeu qui peut nous changer si on ne prend pas garde. Mais je le veux. Je le veux près de moi quoiqu’il arrive. Je monte sur ma moto, récupérant mon casque, avant que je ne le mette, j’observe Jin Hei une nouvelle fois.

« Je te laisserai plus sans nouvelles. Promis. »

Je mets mon casque, allume ma bécane d’un beau rouge et pars en faisant un dernier signe à mon romantique d’ami. Je dois régler une affaire avant de retourner sur au salon, mais mes pensée sont tournées vers Jin Hei. Je ne sais pas ce que je ressens…vraiment pas.


UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I miss you   Mar 12 Nov - 19:31

J'observe Soo Jin en attendant sa réponse. Elle garde le silence, perdue dans ses pensées, et cela me fait légèrement sourire quand je la vois froncer les sourcils. Elle est forte, et elle a du caractère, c'est sûr. Et je sais qu’elle peut-être terrible lorsqu'elle est en colère, il vaut mieux éviter de se la mettre à dos. Et pourtant, je ne peux m'empêcher de la trouver adorable, avec cette moue.
Soo Jin se détache du mur pour attacher ses cheveux en chignon, avant de saisir ma main pour m'entraîner vers sa moto, tout en me répondant :

«  Tu viens quand tu veux Jin Hei. Tu sais bien que la porte est toujours ouverte. Mais je t’enverrais un message…tu sais bien que j’ai un grand frère et pas avec le caractère le plus tendre, je te l’ai déjà dit. Mais je suis une grande fille, s’il te dit quelque chose, je sors les griffes. »

Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire amusé. Son grand frère ? C'est pas lui qui allait m'empêcher de passer du temps avec Soo Jin. Et je sais ce que c'est, d'être protecteur.

« Je ne m'inquiète pas pour ça. Et comme tu l'as dit, tu es une grande fille, majeure et vaccinée...Il irait pas jusqu'à t'empêcher de voir qui tu veux, tout de même. »

Je souris en sentant les bras de Soo Jin m'enlacer avec douceur. Doucement, son étreinte se resserre, comme un petit animal qui ne veux pas s'éloigner. Adorable. Vraiment trop adorable. Je passe doucement ma main dans son dos, puisque sa chevelure attaché, profitant encore un peu de sa présence et de son parfum. Finalement, elle approche ses lèvres pour souffler au creux de mon oreille :

« Je préfère m’assurer que nous soyons que tous les deux quand même. Je ne veux pas que l’on soit déranger… »

Si son souffle me fait frémir, ce n'est rien à côté de la sensation que je ressens lorsqu'elle dépose un baiser sur ce morceau de peau sensible entre mon oreille et ma nuque. Elle me connait vraiment trop bien. Et ce sous-entendu qu'elle venait de faire...
Dangereux. Nos relations deviennent vraiment dangereuses.
Peut-être un peu trop.

« Je te laisserai plus sans nouvelles. Promis. »

J'hoche la tête avec un sourire :

« Je compte sur toi. »

Je ne la quitte plus des yeux alors qu'elle monte sur sa moto en me lançant un dernier signe, auquel je réponds. Une fois enfourchée dessus, elle mets son casque et s'éloigne en me laissant derrière. Je la suis longuement du regard, jusqu'à ce qu'elle disparaisse de mon champ de vision, avant de passer une main dans mes cheveux.

Elle est humaine, Jin Hei. Tu es déjà sortie avec des humains, et tu as vu ce que ça a donné. Déconne pas.

Pas avec elle.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: I miss you   

Revenir en haut Aller en bas
 

I miss you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» L'anniversaire de Miss Gwenny !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Gangnam
강남
 :: Quartier des affaires
-