Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 [Abandonné] Somebody save me ~ Kyung Soo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1559
avatar
« Kang Ae Ri » TWAO ☆ Loner
MessageSujet: [Abandonné] Somebody save me ~ Kyung Soo   Sam 15 Fév - 17:18

Somebody save me

Min Kyung Soo & Kang Ae Ri

Le 8 mai 2013 à 22h00


« Tu sais quoi ? Je vais rentrer. Maintenant. Parce que tu me gonfles avec ton esprit étriqué. T’as commencé la soirée en me reprochant d’avoir mis un pantalon. Puis tu m’as saoulée avec mes cheveux. Ensuite tu as fait un scandale parce que le serveur était efféminé. Et maintenant tu brailles parce que deux hommes se tiennent la main. T’as pas bientôt fini d’enquiquiner ton monde ? Ca fait deux heures que je te supporte et là j’en ai ma claque. Tu finiras ton repas tout seul, et t’iras au ciné seul aussi ! Ca te donnera une bonne raison de râler ! »

Je quitte le restaurant, furieuse, sans même avoir pris le temps de dire au revoir. Je n’ai même pas récupéré ma veste en jean avant de partir, et vue la sortie que je viens de faire, il est hors de question que je retourne dans cette salle. Ce gars… J’ai cédé à la pression d’une copine qui voulait absolument me présenter son frère, mais j’aurais mieux fait de me casser une jambe ! Déjà, je n’aurais même pas du rester en voyant qu’elle n’était pas là. Je mettrai ma main à couper qu’elle n’avait pas du tout prévu de venir. Qu’est-ce qu’elle croyait ? Que j’allais tomber sous le charme de son frère complètement stupide ? Foutaises !

Je sors mon portable de ma poche et compose le numéro de ladite copine. Comme elle ne répond pas, je tombe sur sa messagerie et lui laisse un message désagréable avant de raccrocher. Me voilà énervée, en train de marcher dans une direction choisie au hasard dans le seul but de m’éloigner le plus possible de cet être infect avec qui je viens de passer la soirée. Je glisse mon portable dans ma poche et m’arrête enfin pour réfléchir. Lorsque je m’énerve, je suis comme mon frère : irréfléchie et spontanée. Je croise mes bras pour me protéger de la légère brise fraîche qui me fait frissonner. Je soupire. Faisons le point sur la situation : je suis dans une rue quasiment déserte, il doit être vingt-deux heures, et j’ai froid. Je ne sais pas où je suis. Je ne connaissais pas le restaurant dans lequel l’autre tâche m’a emmenée, donc je ne saurais pas retrouver mon chemin. Je sens ma colère s’atténuer, supplantée par une émotion dont j’ai plus l’habitude. La peur. Cette angoisse sourde qui va crescendo à mesure que je prends conscience de la situation.

Soudainement, tout autour de moi devient hostile. L’air frais, l’obscurité, les bâtiments, les gens… J’ai la sensation que la terre entière m’en veut et mon esprit en profite pour partir au quart de tour et ramener à la surface ces souvenirs pénibles contre lesquels je lutte. Je pensais qu’après tout ce temps je pourrais sortir seule la nuit sans ressentir encore ces émotions violentes. C’était sans compter sur mon esprit sadique visiblement… Ok Ri, on respire profondément et on rejoint un axe fréquenté. La peur disparaîtra avec la présence de gens et un éclairage plus conséquent. J’avance de nouveau, d’un pas rapide vers ce que je pense être une direction répondant à mes critères. Un miaulement me fait sursauter et j’ai envie de presser encore le pas. Je suis anormalement nerveuse et j’essaie de repousser les images de Seo Min qui tentent d’inonder ma conscience.  

Dans mon dos, j’entends des bruits de pas, puis des rires étouffés. J’accélère et les pas se font aussi plus rapides. Ils se rapprochent trop vite. J’entends parler et jette un coup d’œil instinctif en arrière. Il y a trois hommes derrière moi, et ils ne m’inspirent pas confiance. Mon cœur se serre. Je n’arrive pas à me décider à me mettre à courir. J’en suis incapable. Et brusquement, une main attrape l’un de mes poignets et me coupe dans mon élan, me forçant à faire volte-face. L’odeur fétide de l’alcool mêlée au tabac emplit mes narines. Je fronce les sourcils, m’efforçant de camoufler ma peur. Néanmoins, je me doute que je ne suis pas bien convaincante vus les regards qui se posent sur moi et leurs sourires. Je force pour me dégager mais la main se resserre autour de mon poignet.

« Lâchez-moi ! »

J’ordonne ou je supplie ? Moi-même je l’ignore. Je veux donner un ordre mais me voix ne sort pas aussi forte que je le voudrais. En vérité, je suis terrifiée. Tellement terrifiée que j’en tremble.

« Que fait une si belle jeune fille avec des yeux aussi magnifiques toute seule au beau milieu de la nuit ? »
« Lâchez-moi… »
« Oh, calme-toi, tu n’as pas envie de venir jouer avec nous ? Promis, je serai doux… »

Une main rugueuse se pose sur ma joue, me donnant la nausée. Je la repousse de ma main libre avant qu’il ne l’attrape. J’ai beau essayé de me libérer, il n’y a rien à faire. Je repars un an en arrière, lorsque Seo Min et moi nous sommes fait agresser, lorsqu’il s’est interposé pour me défendre, lorsqu’il est mort pour me protéger. Et j’ai peur. Cette peur me tétanise. Une larme glisse le long de ma joue et je sens mes jambes chanceler sous mon poids. Je me laisse tomber sur le bitume et l’homme qui me retenait me lâche, sans doute surpris. Sanglotant, j’essaie d’appeler à l’aide, articulant des « au secours » entrecoupés de gémissements apeurés. Cette fois, c’est la fin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetie-universe.over-blog.com/
 

[Abandonné] Somebody save me ~ Kyung Soo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Hongdae
홍대
 :: Monde de la nuit
-