Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 Let me see in you...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 165
avatar
« Kang Eun Ae » TWAO ☆ Nymphe
MessageSujet: Let me see in you...   Dim 23 Mar - 21:48

Let me see in you...

Eun Ae & Hyun Soo
Le 28 juin 2013 à 15h45

Il me faut à tout prix une pose. Je pense que cela fait deux bonnes heures déjà que je fais la potiche à poser dans toutes les positions possibles. C'est Su Yeon qui m'a supplié de faire de nouveau shooting photo avec elle. Je suis heureuse de poser, et puis après tout ça me permet toujours de gagner un peu d'argent. Mais au bout de deux heures, je pense que n'importe qui en aurait assez d'étouffer dans une salle et voudrais faire un tour pour se dégourdir les jambes. Je sors de l'objectif et glisse un mot aux personnes présente pour leur indiquer où je vais. Pas qu'elles pensent que je me sauve. J'ai prévu de rester ici jusque 18h30, au plus tard. Je veux juste sentir le soleil sur ma peau, le vent dans les cheveux et pouvoir fumer une cigarette. Oui, même sans mon amie je commence à adopter ses salles manies. Mais ça me détends tellement...

J'attrape mon paquet de cigarettes et mon briquets, ouvre la porte qui mène vers l'arrière du bâtiment, et me pose en travers des marches. Mon dos prend appui sur le petit muret pendant que la brise légère d'été fait voleter mes cheveux. Sur le bord de mes lèvres, j'allume la cigarette, aspire une bouffée et pose mon bras sur le muret. Le soleil caresse mes joues, le ciel et bleu, les oiseaux chantonnes. J'ai l'impression étrange d'être face à un spectacle dont je suis totalement étrangère, comme si je faisais tâche dans ce tableau. La nature paisible et la fille disjonctée, qui part en vrille. C'est mal de penser ainsi, mais que c'est bon de se sentir glisser ! Je lève la tête vers le grincement de la porte et aperçois Hyun Soo. C'est le photographe qui prend des cliché de moi depuis déjà deux heures. Il est trop tard pour éteindre ma cigarette et faire comme si de rien n'était.

« Hyun Soo-ie ! Tu es venu pour admirer le paysage ou mes courbes te manquaient déjà ? »

Je le taquine, bien entendu. Je ne sais même pas si l'idée d'être plus proche de moi qu'un simple ami lui a déjà traversé l'esprit. Je rigole et lui fait signe de s'asseoir à mes côté en tirant une nouvelle bouffée sur cette cigarette. La présence de Hyun Soo me réconforte, dans un sens. Je ne suis plus la seule tâche humaine ici. Pas que Hyun Soo soit une tâche mauvaise, il serait plus un soleil. Une magnifique tâche jaune représentant le soleil. C'est plutôt ainsi que je le définirai. Chaque fois qu'il est à mes côtés, il me permet un instant d'oublier toutes mes pensées, tout mes problèmes et soucis. Il n'y a plus que lui et l'aide que je dois lui apporter. C'est un peu mon chaton abandonné. Je continue de consumer ma cigarette, puis lui sourie avant d’enchaîner.

« Je crois que la prochaine fois je t'offrirai une photo. Tu la regardera dès que mon corps te manquera. » Je rie et passe ma main dans ses cheveux avant de la reposer sur ma cuisse. « Comment tu vas toi ? Ça fait un petit moment qu'on s'est pas vu tout les deux. Seul à seul. Raconte moi tout ce qui t'es arrivé. Tu veux ? »

J'ai réellement envie de savoir ce qu'il s'est passé au sein de sa petite vie. Parce que l'entendre et l'écouter me fait du bien. Il est un petit peu mon rayon de soleil, celui qui m'illumine et me fait oublier le mauvais temps qui m'entoure. Oui, Hyun Soo est mon petit soleil.


Dernière édition par Kang Eun Ae le Lun 9 Fév - 4:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Let me see in you...   Lun 24 Mar - 22:15


Deux heures. Deux longues heures que je me tue à la tâche, les flashs de mon appareil photo résonnant dans la pièce toutes les dix secondes. Le doigt d'Ah Reum, mon assistante, montre une des poses qu'une des deux mannequins exécutait. Peut-être est-elle un peu trop penchée, vous ne croyez pas ? Mes yeux noirs ont dérivé vers la photo affichée sur mon appareil. Elle montrait Su Yeon et Eun Ae, deux mannequins dont j'avais été chargé de faire les photos aujourd'hui. Je ne connaissais Su Yeon que de vue, mais en ce qui concernait Eun Ae, c'était tout autre chose. J'ai affiché un léger sourire vers mon assistante, lui rétorquant que la pose qu'elle prenait était très bien comme ça. Les photos devraient sortir dans un magazine de mode très bientôt, et Byeol Model tenait à ce que tout soit parfait. Etant un des photographes les plus renommés de l'agence, ils m'avaient contacté en premier.

Alors que j'avais bien pris une bonne centaine de photos si ce n'est plus, Eun Ae sortit soudainement du plateau pour s'accorder une petite pose bien méritée. Elle nous signala qu'elle allait à l'extérieur du bâtiment avant de s'en aller avec son énergie débordante habituelle. De mon côté, je me suis levé de ma chaise et me suis dirigé vers Su Yeon qui se faisait recoiffer rapidement par une coiffeuse. Su Yeon discutait vivement avec une autre membre de l'équipe du shooting photo. Une fois arrivé en face d'elle, je lui ai expliqué calmement qu'elle devrait faire attention aux jeux de regards qu'elle devait avoir avec Eun Ae pour rendre les photos plus attrayantes. Elle a acquiescé tout aussi doucement et Ah Reum est venue me tendre mon portable.

« Il me semble que vous avez un message, Hyun Soo. Ah, et deux appels manqués. »

Je l'ai observé avec un air curieux mais en la remerciant tout de même et en prenant mon téléphone.

« Merci bien, Ah Reum. Oh, et je te l'ai déjà dis. Tutoies-moi, j'vais pas te manger. », lui avais-je donc répondu en riant légèrement.

Rire n'est pas forcément ce que je fais le plus, mais quand il s'agit de personnes proches, je le fais assez souvent. Ah Reum possède cette fâcheuse tendance à croire qu'il faut me respecter comme un vrai Patron. Bien sûr que je le suis, en quelques sortes, mais je la connais bien à présent. Et elle aussi, alors pourquoi se vouvoyer ? Elle a souri à ma réponse, mais n'a rien ajouter et s'est en allée avec un carnet de note et un crayon à papier, en direction des tenues proposées par les stylistes dans les loges. Sûrement allait-elle vérifier que tout était en ordre. J'ai observé mon portable pour apercevoir, et sans surprise réelle, un nouveau message de la part de Woo Jin. MOI JE FLÂNE DANS LES RUES ET JE COURS LES JUPES. TRAVAILLES-BIEN. SALUT. MON POTE. J'ai pouffé de rire après avoir soupiré. Cet idiot finit ne sait toujours pas comment désactiver la touche majuscule de son smartphone. C'est pourtant pas si compliqué, mais il vient de l'acquérir, et doué comme il est, il a toujours rien comprit à ce que je lui ai raconté l'autre jour. Et ça ne m'étonne vraiment pas qu'il me nargue de cette façon, mais je m'en contre-fiche, j'aime mon boulot. Je sais qu'il a du mal avec mon métier, parce qu'il préférerait que je sois en train de jouer les dragueurs avec lui en ville. Mais je ne peux pas vivre comme ça, j'ai ma soeur et moi-même à nourrir, et sans argent, je m'en sortirai pas. J'ai promis de m'en occuper depuis que mes parents sont incapables de le faire. De toutes manières, je vois mes amis ce soir, au bar, comme d'habitude. Ah. Et les deux appels manqués viennent de Wei. Je ne cherche même pas à savoir pourquoi il m'a appelé celui-là, tellement il est étrange.

J'allais remettre mon portable dans ma poche mais mon regard est resté bloqué sur mon fond d'écran. Mon petit rayon de soleil de dix ans. J'adore cette photo que j'ai prise d'elle. Elle est assise à table, dans notre appartement et mange son gâteau à la crème joyeusement. Elle sourit à pleines dents alors que son visage est parsemé de chantilly. J'ai finalement verrouillé mon portable et l'ai reposé sur mon bureau. J'avais moi aussi, bien besoin de prendre l'air, me changer les idées. D'après ce que j'ai pu voir, il fait beau aujourd'hui. On est en milieu d'après-midi, donc je vais me poster à l'extérieur, et juste observer le ciel bleu azur. Après avoir signalé d'un bref signe de la main où j'allais à mon assistante, j'ai franchis la porte du studio, ai marché un peu dans les couloirs avant de sortir définitivement dehors en atteignant la porte de derrière. Là, devant moi, assise en travers les marches et dos apposé contre le mur se trouvait Eun Ae. J'avais oublié qu'elle aussi, avait décidé de prendre sa pause. Cigarette à la main, elle avait levé la tête en m'entendant arriver. Pour la cigarette, on repassera.

« Hyun Soo-ie ! Tu es venu pour admirer le paysage ou mes courbes te manquaient déjà ? »

J'ai tiqué à ses mots. Je ne lui ai rien répondu, affichant juste un léger sourire en l'entendant rire. Elle me fit signe de m'asseoir à ses côtés, ce que je fis sans broncher, l'observant tirer de nouvelles bouffées de cigarette. Je commence à la connaître, et je sais très bien que ce n'est que taquinerie. Moi aussi, je le suis, taquin. Généralement, ce côté de ma personnalité, je ne le montre pas souvent. C'est généralement avec les personnes avec lesquelles je me sens bien qui peuvent voir cette facette de moi. Alors que je sens une légère brise faire voler quelques mèches de mes cheveux, je l'observe. Elle a l'air plus détendue que sur le shooting, relaxée. Il peut se passer quelques secondes entre nous sans rien dire et sans que ce silence ne soit gênant. Je sais qu'elle est comme moi. Elle vit avec ça. Et elle l'assume. Peut-être est-ce ça qui a attisé ma curiosité envers elle ? Eun Ae est différente de moi, sur tous les points. Elle m'a adressé un sourire avant de continuer.

« Je crois que la prochaine fois je t'offrirai une photo. Tu la regardera dès que mon corps te manquera. » Elle a rit une nouvelle fois avant de passer sa main dans mes cheveux, tranquillement. « Comment tu vas toi ? Ça fait un petit moment qu'on s'est pas vu tout les deux. Seul à seul. Raconte moi tout ce qui t'es arrivé. Tu veux ? »

Je l'ai toisé un moment, toujours sans rien dire. C'est drôle, mais quand je suis en sa compagnie, c'est tranquille et apaisant. Alors que c'est une véritable boule d'énergie. Eun Ae est vraiment curieuse. Elle veut vraiment tout savoir. Elle ne parle pas beaucoup d'elle-même d'ailleurs, mais elle aime aider ceux qui l'entoure. J'ai alors détourné mes yeux d'elle pour les poser en haut, vers cette magnifique étendue de bleu.

« Je voulais sortir de cette pièce étouffante, pour un petit moment. », avais-je murmuré.

J'aime mon métier, et j'aime ce que je fais. Mais ces deux heures ont été assez éprouvantes pour moi. Pourtant, la voir qui s'inquiète encore une fois pour moi, ça me fait plaisir. Je ne le montre pas, et je ne le dis pas bien sûr, mais ça fait du bien. Même si elle est ma cadette, ces derniers temps, on a apprit à plus se connaître, enfin, on est amis. Et elle sait ce que je suis, et je sais ce qu'elle est. Je crois aussi que ce point commun nous a rapproché. Mais de nature secret, je ne suis pas décidé tout de suite à lui raconter tout d'un seul coup. Puis, surtout, lui raconter quoi ? Je fais toujours la même chose, tous les jours. J'emmène Sun Ah à l'école, je vais bosser et le soir je rejoins ma bande de rock. Et quelque part dans cette journée, je donne mon surplus d'énergie à quelqu'un. Ayant soudainement une idée derrière la tête, j'ai tourné ma tête vers elle en lui adressant un fin sourire malicieux. J'ai avancé mes doigts vers sa cigarette et la lui ai retiré de ses lèvres d'un seul coup, la mettant hors de sa portée.

« Arrêtes de tirer c'truc répugnant et dégueulasse, et ensuite, peut-être que je te dirai quelque chose, si tu tiens tant à le savoir. Et n'essaies pas d'en retirer une devant moi. »

Un truc, ouais. Il s'est bien passé quelque chose en réalité, j'ai failli y passer. Je me suis encore entêté à ne pas redonner mon énergie en trop à un Receveur ou une Receveuse. Grâce à Im Hyun que j'ai vu quelques minutes après au Studio, je m'en suis sortis, mais j'aurais pu y rester, et je le sais très bien. Cette foutue descendance. Pourquoi faut-il qu'on vive comme ça ? J'ai regardé la cigarette avant de jeter à la Mannequin un regard entendu et de l'écraser au sol.

« C'est comme ça. Tu t'inquiètes pour moi, donc je te rends la pareille. » J'avais esquissé un sourire en même temps.

Je l'aime bien, ma cadette. Elle essaie de me sortir de là, et de me faire penser à autre chose. Du mieux qu'elle peut.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 165
avatar
« Kang Eun Ae » TWAO ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: Let me see in you...   Sam 29 Mar - 20:35

A première vue, il ne semble pas emballé pas ma question. Ou plutôt cette sorte d'affirmation que je viens d'émettre. Je ne sais pas si c'est la cigarette qui l'embête, ou le fait que ce soit moi qui la tienne à la main. Mais qu'importe, je savais bien que je ne réussirai pas à garder longtemps secret mes envies régulières de nicotine. Je suis consciente de toute la merde qui compose ces petits tubes. Je sais très bien qu'ils me bousillent la santé, qu'ils encrassent mes poumons et me détruisent la gorge. Mais j'aime ces volutes que crée la fumée, ce petit gout dans le fond de ma bouche et cette effet de détente. Bien entendue, cela ne vaut pas les quelques doses de drogues que j'ai déjà prise avec Sun Hee et Kyung Soo. Mais ça me permet tout de même d'évacuer mon stress entre deux pauses. Certains penseront que c'est idiot, mais j'ai besoin de ça.

Je reporte mon regard sur Hyun Soo qui semble légèrement me toiser, son regard n'indique rien de bon. Mon comportement doit lui déplaire. J'ai tenté de détourner son attention en le taquinant, mais cela n'a pas eu l'air de fonctionner. Pourtant, j'adore ce garçon. Et il pourra me dire ou faire ce qu'il voudra, je ne cesserai de l'adorer. Parce que il me permet de lâcher prise. A ses côtés, je ne suis plus sur les nerfs. Je ne pense plus à rien, juste à lui et sa vie. Bien entendu, mon énergie ne tombe pas. Je reste malgré tout le reste une véritable pile électrique, une boule d'énergie qui peux tout casser sur son passage. Mais en sa présence, j'ai l'impression d'être plus sereine. Finalement, Hyun Soo reporte son regard sur l'étendu bleu qu'est le ciel.

« Je voulais sortir de cette pièce étouffante, pour un petit moment. »

Ma tête se secoue de haut en bas et je ne peux qu'approuver sa décision. Il est vrai que les shooting photos sont fatiguant, presque épuisant. Mais je plein encore plus mon amie qui doit supporter ça tout les jours. Je suis presque heureuse de ne poser que de temps à autre. Et puis de toutes manières, je préfère de loin jouer la styliste que le mannequin, bien que ces derniers temps j'ai abandonné machines et ciseaux. Réellement, je ne pense pas que rester enfermé dans une pièce pendant tout une journée soit génial. Il faudra que je pense à faire un peu plus sortir Hyun Soo, notamment pour déjeuner. Perdue dans mes pensées, je n'anticipe même pas la coup de mon ami. Il attrape ma cigarette et la retire de mes lèvres, la mettant hors de ma portée. J'essaie vainement de la récupérer, mais abandonne bien vite. Je me retrouve assise juste à ses côtés, attendant naïvement de récupérer mon goudronneur de poumons.

« Arrêtes de tirer c'truc répugnant et dégueulasse, et ensuite, peut-être que je te dirai quelque chose, si tu tiens tant à le savoir. Et n'essaies pas d'en retirer une devant moi. » Il l'écrase au sol. « C'est comme ça. Tu t'inquiètes pour moi, donc je te rends la pareille. »

Un sourire s'est dessiné sur ses lèvres et je suis un instant touchée par cette douce attention. Mais je me retrouve assez vite à faire la moue pour ce coup en douce. Mais puisqu'il le faut, je ne referai pas une telle erreur devant lui. Je veux réellement savoir ce qu'il s'est passé pour lui, mais si pour cela il faut que j'abandonne mes cigarettes lorsque je suis à ses côtés, je suis prête à le faire. Car après tout, je ne le vois pas tout les jours, et puis on reste jamais une semaine entière collés l'un à l'autre, et puis c'est pas comme si j'arrêtais réellement. Non ? Je me rapproche de Hyun Soo, nos épaules se frôlant. C'est idiot de vouloir crée une sorte de cocon d'intimité alors que nous ne sommes que tout les deux sur ces marches. Mais il parait que ce sont des effets psychologique et que les personnes se confies mieux après. Je ne suis pas si convaincue, mais si ça peux l'aider...

« D'accord. Je te jure de ne plus recommencer à détruire ma santé devant toi. » J'ajoute en levant le doigt un instant: « Mais si tu me surprend par hasard et que tu me la vole à nouveau, je te mange tout cru. »

Je rigole doucement et appuie mes mots d'un regard entendu. Je préfère de loin parler de ce sujet en souriant, prendre tout cela à la rigolade comme si ce n'était rien de grave. Je me sens lentement glisser, mais personne ne le saura jamais. Le seul qui le sait est Sung Woo, mais c'est en grande partie parce qu'il e ma juge pas et qu'il m'accueille souvent au besoin.  Mais les personnes comme Hyun Soo, Soo Jin, Na Ya, Ae Woon ou Ae Ri n'ont réellement pas besoin de savoir tout ça. Ils s'inquiéteraient beaucoup trop. Ils ont chacun bien assez de problèmes dans leurs vies pour se pencher sur les miens ne serait-ce que deux secondes. Non, je ne veux inquiéter ni embêter personne. Je fais mes bêtises de mon côtés pendant que chacun tente de mener sa propre vie. Et bien entendu, je suis toujours là pour les écouter et les conseiller au mieux. Je préfère de loin aider las autres puisque de toute manière j'ai jamais su m'aider moi même... Je me penche vers mon ami pour appuyer sur ma précédente question.

« Bon, à présent tu peux me dire ce qu'il s'est passé dans ta vie depuis que l'on à discuté. Tu t'es marié à une demoiselle en détresse en jouant le beau prince sur son cheval blanc ? »

Oui, car après tout je l'ai déjà vu embrasser une autre mannequin de l'agence. Une certaine Im Hyun, que je ne connais que de vue. Je serais sans doutes heureuse qu'il se trouve une petite amie. Il a réellement besoin de quelqu'un comme ça dans sa vie. Qui l'accompagnera tout les jours, qui sera aux petits soins avec lui et qui le rendra vraiment heureux. Car il mérite de l'être. Il est si doux, si gentil... Même s'il est plutôt silencieux et renfermé, il a le coeur sur la main. Et c'est sans doutes pour toutes ces qualités que je l'adore. Je pense sincèrement que c'est réciproque. Je pense encore à la façon dont il s'est inquiété pour moi quelques instants plutôt et ne peux m'empêcher de sentir mes joues chauffer. Je sais que c'est une preuve qu'il tient à moi, et j'ai réellement besoin de ce genre de preuves. Je secoue la tête imperceptiblement pour revenir à la réalité.

« Je demande ça, parce que je pense que tu devrais vraiment avoir une princesse dans ta vie. Un prince comme toi la mérite. »

Un tendre sourire prend place sur mes lèvres. Il se veux engageant et rassurant. Je pense totalement ce que je dis. De toute manière Hyun Soo doit bien savoir que je suis toujours honnête et franche. J'attend calmement sa réponse, sans détourner mon regard du sien. Je n'ai jamais remarqué que ses yeux étaient aussi jolis.


Dernière édition par Kang Eun Ae le Sam 5 Juil - 11:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: Let me see in you...   Dim 13 Avr - 20:23

Bien sûr que je m'en fais pour elle. Elle est toujours attentionnée envers les autres, mais dans tout ça, quand est-ce qu'elle s'occupe d'elle-même ? Jamais, j'en suis certain. Le coup de la cigarette, j'étais obligé. Je ne veux pas qu'elle se bousille la santé devant moi. D'ailleurs, je ne veux pas qu'elle se la bousille tout court, mais si elle ne le fait pas devant moi, c'est déjà un bon début. Mes yeux se sont tournés vers Eun Ae à nouveau. Elle boudait, sûrement à cause de mon geste mais au fond, elle sait que j'ai raison. Je n'ai rien dis quand elle s'est rapprochée légèrement de moi, faisant se frôler nos épaules respectives. Je suppose qu'elle veut me rassurer à sa manière. Elle est plus jeune que moi, mais j'ai l'impression qu'elle veut me protéger. Eun Ae est vraiment quelqu'un d'intriguant, ça me fascinera toujours. Je ne le lui ai jamais dis, et je pense que je ne lui dirai jamais, mais c'est ce que je pense d'elle.

La menace qu'elle me lança ensuite en levant son doigt d'un coup, eut comme effet d'adoucir mon regard. Tu me manges tout cru, hein ? On dirait une enfant. Oui, elle est vraiment étrange mais j'aime entendre son rire malicieux après, alors qu'elle a l'air de tout prendre à la légère. Elle ne se complique pas la vie, et moi, je le fais, à longueur de temps. Je sais que ma vie serait plus apaisante si je vivais avec sa philosophie à elle, mais.. En même temps, son sourire me fait douter. Du genre perspicace, je sais facilement quand quelque chose ne va pas. Et même si l'ambiance est douce et tranquille, je me doute que ce n'est qu'une façade de sa part. Eun Ae, qu'essaies-tu de me cacher, toi aussi ?

« Bon, à présent tu peux me dire ce qu'il s'est passé dans ta vie depuis que l'on à discuté. Tu t'es marié à une demoiselle en détresse en jouant le beau prince sur son cheval blanc ? » m'a-t-elle questionné en se penchant vers moi.

La comparaison m'a fait légèrement sourire. Non, tu n'y es pas du tout, Eun Ae. J'ai continué néanmoins de l'écouter.

« Je demande ça, parce que je pense que tu devrais vraiment avoir une princesse dans ta vie. Un prince comme toi la mérite. »

Une princesse, hein ? Je ne sais pas. Même ton tendre sourire rassurant n'arrive pas à me rassurer là-dessus, tu sais. Ça me touche de sa part, parce que je sais très bien qu'inévitablement, tout ce qui sort de sa bouche, est honnête, même si ça peut faire mal. On est tous les deux francs dans notre façon d'être, donc je ne sais que trop bien qu'elle ne me ment pas. Elle a planté ses yeux dans les miens, attendant patiemment ma réponse. Je finis tout de même par lui adresser un fin sourire amer avant de poser doucement mon doigt sur son front et de pousser légèrement sa tête en arrière, d'une façon bienveillante.

« Je ne sais pas vraiment à qui tu penses quand tu me dis ça mais, je n'ai personne dans ma vie. Tu sais bien Eun Ae, à quel point c'est compliqué, pour nous. » lui ai-je soufflé.

Je n'ai personne dans ma vie. Le visage de Myung Dae m'est apparu pendant quelques secondes, suivit de près par Im Hyun. Evidemment que ces deux personnes font partit de ceux dans mon entourage avec lesquelles je suis le plus proche, et avec qui notre relation est assez ambiguë. Im Hyun et moi, nous nous embrassons assez souvent, mais c'est question de principe pour notre condition de Twaos. Je suis Donneur, elle est Receveuse. Sachant qu'en plus, elle remercie les gens de cette manière... Ça peut porter à confusion, c'est sûr. Puis, Myung Dae, c'est.. Assez spécial, aussi. Je ne saurais pas vraiment comment l'expliquer, mais c'est physique, et il m'attire. Je crois que c'est réciproque, mais je n'en suis pas tellement sûr, je le crois juste. Alors bien sûr qu'il me fait de l'effet mais.. Ah, c'est compliqué. J'ai détourné mon regard des beaux yeux de mon amie avant de les tourner à nouveau vers les nuages.

« Eun Ae, admettons que tu aimes quelqu'un. Mais comme moi, tu es Donneuse. Alors si la personne à laquelle tu tiens le plus te vois avec une autre personne, une ou un Receveur, en train de l'embrasser. Comment fais-tu pour lui expliquer que c'est réellement à elle que tu tiens ? Comment fais-tu pour lui prouver, qu'il n'y a qu'elle ? Comment arrive-tu à lui faire comprendre que tu n'apprécies pas le baiser que tu as tous les jours avec la ou le Twao ? »

J'ai lâché un profond soupir avant de baisser la tête.

« C'est pour ça, que je déteste ce que je suis. » ai-je finis par murmurer d'une voix basse.

Habituellement, je ne me dévoile pas comme ça, mais je sais très bien qu'elle me comprendra. Eun Ae, elle sera là pour moi, tout comme moi je suis là, si elle a des problèmes. Je ne l'avouerai pas aussi facilement mais, j'ai besoin d'elle, de ses paroles rassurantes et de sa façon d'être. Là aussi, habituellement, je suis toujours quelqu'un avec une grande confiance. Je ne le montre pas, parce que je ne veux pas montrer aux autres ma seule faiblesse, celle d'être un Twao. Alors en-dehors, je suis fier et je sais ce que je vaux. Ce qui n'est en partie pas très faux puisqu'à l'origine, j'ai toujours eu assez confiance en moi. Mais ce truc me bouffe, et parfois, j'ai envie de maudire mon grand-père paternel à cause duquel je possède ce gène dégueulasse. C'était pourtant pas compliqué de naître normalement humain. Je ne demandais juste, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 165
avatar
« Kang Eun Ae » TWAO ☆ Nymphe
MessageSujet: Re: Let me see in you...   Dim 27 Avr - 19:57

Il me sourit, et c'est déjà ça. J’appréhende un peu sa réponse. Hyun Soo semble tellement bloqué par sa condition de twaos que j'en ai mal au coeur. Il se bride, s'empêche de vivre de vraies histoires. On dit souvent qu'il faut d'abord s'aimer soi-même avant d'être aimé par les autres. Je ne sais pas si c'est vrai. Et si ç'a l'est, je dois sans doutes être détestée, haïe au plus haut point. Mais je ne veux pas que ce soit ainsi pour lui. Pas pour mon Hyun Soo. Il mérite mieux que cela. Il mérite d'être aimé, choyé, entouré d'un amour si grand qu'il ne pourra plus jamais en manquer. Oui, c'est l'une des choses que je souhaite le plus au monde. Un sourire amer prend possession de ses lèvres et j'ai déjà peur. Je n'aime pas ce sourire. Pas sur son visage. Il pose un doigt sur mon front et me pousse légèrement. Je râle doucement et lui attrape la main. Je ne la lâche pas.

« Je ne sais pas vraiment à qui tu penses quand tu me dis ça mais, je n'ai personne dans ma vie. Tu sais bien Eun Ae, à quel point c'est compliqué, pour nous. »

Personne... D'une façon étrange, je me sens soulagée et emplie de chagrin. Soulagée qu'il ne soit pas en couple avec cette jolie mannequin, et chagrinée qu'il n'ai finalement personne pour lui prouver qu'il mérite d'être aimé. Im Hyun... J'aimerais savoir pourquoi ils se sont embrassé, mais je retiens cette question avant qu'elle ne coule sur mes lèvres. J'ai l'impression que ce n'est pas le moment approprié pour cela. Je caresse la paume de mon ami tandis qu'il laisse son regard se balader sur le ciel bleu. Il semble si perdu... L'espace d'un instant, il brise ma carapace et je ressens tout son chagrin. L'espace d'un instant, je partage ses interrogations en un regard. L'espace d'un instant, je ne suis plus moi; je suis Hyun Soo. J'aimerais pouvoir découvrir tout ce qu'il se passe dans sa petite tête, mais je reste patiente attendant qu'il remue les lèvres.

« Eun Ae, admettons que tu aimes quelqu'un. Mais comme moi, tu es Donneuse. Alors si la personne à laquelle tu tiens le plus te vois avec une autre personne, une ou un Receveur, en train de l'embrasser. Comment fais-tu pour lui expliquer que c'est réellement à elle que tu tiens ? Comment fais-tu pour lui prouver, qu'il n'y a qu'elle ? Comment arrive-tu à lui faire comprendre que tu n'apprécies pas le baiser que tu as tous les jours avec la ou le Twao ? » Hyun Soo soupire puis baisse la tête. « C'est pour ça, que je déteste ce que je suis. »

Serrant sa main un peu plus fort dans la mienne, je tente de lui rappeler que je suis là. C'est comme si j'étais l'encre, empêchant Hyun Soo de dériver. C'est ce que je veux être: SON encre. Celle qui est là pour le retenir, pour le stabiliser. L'empêcher de partir à tout jamais. J'ai mal en entendant ses mots. J'essaie de graver chacun d'eux dans mon cerveau. De la même manière que l'on grave un message sur une pierre. Pourquoi mon ami se complique-t-il autant la vie ? Pourquoi veut-il vivre dans le mensonge ? Mes parents ne sont pas tout deux twaos. Le gène dont j'ai hérité ne vient pas des Kang, mais du côté de ma mère. C'est une chance qu'elle soit receveuse alors que je suis donneuse. Mais mes parents se sont mariés bien avant ma naissance. Et mon père à dû supporter que me mère charge avec quelqu'un d'autre. Je glisse doucement ma main libre sous le visage de mon ami, le lève vers moi, laisse mes doigts se placer sur sa joue et plonge mon regard dans le sien.

« Oui, c'est compliqué. Je peux te comprendre mieux qui quiconque. Mais je vais t'avouer quelque chose: tu n'es pas obligé de mentir. Les personnes sont parfois plus compréhensives qu'on ne le pense. » Je déglutis. J'ouvre une porte de mon jardin secret. Rares sont ceux à qui je parle de moi. « Mes parents se sont mariés bien avant ma naissance. Et avant que je ne charge avec ma mère, elle a dû trouver quelqu'un d'autre. Parce que oui, mon père n'est pas twao. Et il l'a accepté. Un baiser, contre la survie de l'être aimé ? Mon père a trouvé le prix à payer totalement ridicule ! »

Je veux lui prouver que ça ne sert à rien de se torturer. Qu'en expliquant que ce baiser nous est obligatoire, que sans cela nous mourrons; qu'en expliquant cela on peux comprendre. Les Hommes sont loin d'être tous des idiots. Mais une boule se forge au creux de ma gorge et j'ai du mal à déglutir. Un image frappante s'installe de force dans mon esprit et il me faut cligner des yeux pour la repousser. J'a avoué à mon ex petit ami, Jae Hee, être une twao. Et il m'a repoussé en affirmant haïr les personnes de "notre race". Je desserre mon emprise sur la main de Hyun Soo, remarquant que j'ai appuyer trop fort ma paume contre la sienne. Je laisse lentement ma main glisser de long de son bras, puis ramène mes deux mains sur mes cuisses. Je me sens totalement idiote à ce moment précis. Je lui raconte l'histoire toute rose de mes parents alors que j'ai moi même été brisée à cause de ma condition de twao. Je suis réellement pitoyable. Je pose mon regard sur les fleurs de l'autre côté, puis daigne enfin tourner ma tête vers mon ami.

« Tout à l'heure, en me racontant cette histoire, à qui tu pensais ? Qui est-ce que tu aimes et que tu aurais peur de repousser ? Car crois moi, ce serait la personne la plus idiote au monde. Tu sais, tu n'as pas choisi de naître ainsi. Tu n'as pas à te détester pour ce que tu es. Aimes toi plutôt tel que tu es. Ce n'est pas le fait d'être twao qui te détermine. Tu es toi ! Tu es Hyun Soo ! Et ça, tout le monde peux le comprendre. »

Mes lèvres s'étirent en un sourire. Il se veux rassurant et bien veillant. J'espère qu'il ne se transforme pas en une grimace. J'essaie de ne pas perdre pied. Il faut que je sois forte pour qu'il le sois aussi. Il faut que je devienne cette encre. Oui, j'ai besoin de me montrer forte pour lui. Pour Hyun Soo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: Let me see in you...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let me see in you...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Gangnam
강남
 :: Quartier des affaires :: Byeol Model
-