Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 La curiosité est un vilain défaut ~ Moon Seok Bae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité » Invité
MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut ~ Moon Seok Bae   Ven 30 Mai - 8:54

La curiosité est un vilain défaut

Moon Seok Bae & Goo Na Ya

Le 25 juillet à 15h10


Na Ya était un bourreau de travail, tout le monde le savait. Il lui arrivait donc fréquemment de repasser au foyer alors même qu’elle était de repos. Ce fut ce qu’elle fit ce jour-là, alors qu’il était quatorze heures et qu’elle aurait du rentrer chez elle puisque le rendez-vous qu’elle avait avec son directeur de thèse avait été annulé. Néanmoins, elle voulait profiter de cette occasion pour passer rendre visite à une fillette fraîchement placée sous sa protection. Cette petite lui rappelait sa propre histoire, aussi prenait-elle sa protection réellement à cœur. Cette petite avait eu la chance de s’en sortir, et même si les séquelles psychologiques étaient irréversibles, elle avait des chances de mener encore une vie normale si on prenait bien soin d’elle. Elle passa un moment avec elle dans la salle d’animation presque vide. La bénévole qui s’occupait des animations n’était pas vraiment intéressante, mais elle rendait bien service à tout le monde, alors Na Ya n’allait pas s’en plaindre.

Lorsqu’il fut temps pour la fillette de se rendre à une visite médicale en compagnie d’une éducatrice, Na Ya fila vers la salle dans laquelle étaient consignés tous les dossiers des enfants accueillis. Elle y récupéra quelques dossiers sur lesquels elle comptait travaillait en rentrant chez elle. Les bras chargés de chemises cartonnées, elle prit ensuite la direction de son bureau. Elle n’avait croisé personne en chemin, tout le monde devant être occupé. C’était triste puisque cela signifiait qu’il y avait beaucoup d’enfants à protéger ou d’affaires à régler. Enfin, elle ne croisa personne jusqu’au moment où au détour d’un couloir elle faillit percuter un collègue de travail, qu’elle n’appréciait pas beaucoup d’ailleurs. Il s’excusa d’avoir couru dans le couloir, ce qui amusa Na Ya puisque cela lui évitait de s’excuser elle-même. Tandis qu’elle s’éloignait, faisant claquer ses talons noirs fermement sur les carreaux, le maladroit l’interpela.

« Hé, Na Ya ! Il y a un gars qui te cherchait toute à l’heure. »

Na Ya se retourna brusquement vers lui, le froissement de sa petite robe noire résonnant discrètement dans le couloir calme.

« Un gars ? »
- Oui, un type qui te cherchait.
- Et que me voulait-il ?
- Aucune idée. So Ra était avec lui, elle répondait à ses questions.
- Je vais la tuer.

Elle se retourna vivement et se hâta en direction du bureau de sa collègue, qu’elle trouva vide. En allant rejoindre son propre bureau, elle croisa enfin la fameuse So Ra. Et elle était passablement agacée.

« Ah ! Na Ya ! Je ne savais pas que tu allais venir aujourd’hui ! Il y a un gars qui te cherche ! Je l’ai laissé dans la salle de pause en attendant de récupérer un dossier dont il avait besoin. »
- Mais tu connais son nom au moins ?
- Euh…

Le visage de Na Ya se ferma quand elle retint les mille insultes qu’elle voulait proférer à l’égard de sa stupide collègue de travail. Sans un mot, Na Ya se dirigea vers la salle de pause. Elle était naturellement méfiante. Un étranger qui la cherchait, venait son jour de repos et demandait un dossier, ce n’était pas normal. Malgré tout, elle se composa un visage relativement courtois en entrant dans la salle. Salle qu’elle trouva vide. Instinctivement, elle rejoignit son bureau. Si ce type y était entré, il allait passer un sale quart d’heure. Elle trouva la porte de son bureau entrouverte et la poussa discrètement. Il y avait bien quelqu’un, un homme dont l’allure lui paraissait vaguement familière mais dont elle ne se souvenait pas. Elle ouvrit finalement la porte et s’appuya négligemment contre l’embrasure, bloquant ainsi la sortie.

« Vous cherchez quelque chose ? »

Son visage était fermé. Elle détestait qu’on s’introduise sur ses terrains de la sorte.

« Je peux vous aider si vous voulez. Après tout, c’est dans mon bureau que vous êtes en train de fouiller. »

Faussement aimable, un sourire forcé sur les lèvres, Na Ya fixait l’homme sans ciller. Il avait intérêt à avoir une bonne explication s’il ne voulait pas être sorti de là par la police.
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut ~ Moon Seok Bae   Sam 31 Mai - 21:12

La curiosité est un vilain défaut

Moon Seok Bae & Goo Na Ya

Le 25 juillet à 15h10


Je viens de finir le dernier article que j’ai à rendre au rédacteur en chef pour la prochaine parution du magazine. Ce qui veut dire que plus rien ne presse de ce côté-là, alors je vais pouvoir m’occuper de mes propres affaires.  Je traverse les locaux du journal pour aller donner l’article à mon rédacteur, mais comme il est absent, je le dépose juste sur son bureau. Si quelque chose cloche il m’appellera. Je retourne à mon bureau et je sors un dossier d’un tiroir. Ce n’est pas vraiment pour le travail que je travaille autant sur ce dossier. Enfin si, car si jamais j’en tire un scoop je pourrais demander à écrire un article là-dessus pour le journal. Pour l’instant c’est juste une affaire personnelle. Une célébrité qui m’intriguait, j’aime bien choisir mes cibles et m’improviser paparazzi. Cependant, plus que cette célébrité … Désormais c’est une fille qui travaille pour lui qui m’intéresse. En prenant en filature cet homme, j’ai vu cette femme plusieurs fois avec lui. Simple relation de travail ? Petite-amie ? Relation extraconjugal ? Je ne sais même pas si ce type à quelqu’un dans sa vie à la base, il faudrait que je vérifie cette info, mais comme il est célèbre ça ne sera peut-être pas si facile …

Je fouille un peu dans mon dossier. L’autre jour j’ai réussi à savoir où cette femme ; Goo Na Ya travaille. Je n’ai pas eu le temps de m’y rendre car j’ai été surchargé de travail au journal. Maintenant j’ai du temps et je compte bien aller faire ma fouine. Je vérifie l’adresse. J’enfile mon mentaux, je rassemble mes affaires et je quitte les locaux du bureau. J’espère que je reviendrai avec quelque chose d’intéressant. Même si ce n’est pas un scoop, j’espère que j’aurais un peu plus d’informations. La circulation est plutôt fluide et j’arrive rapidement. Goo Na Ya travaille dans un foyer. J’ai déjà un plan en tête pour rentrer sans paraître suspect. Je me présente à l’accueil.

- Bonjour … Je cherche Goo Na Ya elle m’a dit qu’elle travaillait ici … Je suis un ami et … Na Ya devait me remettre un dossier, comme je passais dans le coin et que je n’ai pas beaucoup de temps ... Est-ce qu’elle est là ? Ou est-ce que vous pouvez me donner ce dossier, s’il vous plait ?

Si je n’étais pas devenu journaliste, j’aurais pu essayer une carrière d’acteur, sans rire. En même temps à force d’inventer quelques mensonges innocents pour le bien de mes « enquêtes », c’est au art que je maîtrise maintenant. Je souris à la secrétaire. Idiote, elle a l’air de gober mon mensonge, mais tant mieux pour moi, j’ai envie de dire ! Elle me dit poliment d’aller attendre dans la salle de pause, car Na Ya est absente pour le moment, mais qu’elle me rapporte le dossier au plus vite. Oooh c’est limite trop facile … Mais encore une fois, je ne vais pas me plaindre. Enfin, d’après mes recherches Na Ya est en congé aujourd’hui, donc j’ai bien choisis mon jour. Je ne laisse jamais rien au hasard et j’essaie de toujours tout tourner à mon avantage. Na Ya n’est pas là donc elle ne pourra pas infirmer ma version des faits comme quoi on se connait et on est ami.

Cependant je suis bien trop curieux … Une fois la secrétaire partie, je sors de la salle discrètement. En venant ici j’ai vu un bureau avec une plaque accrochée à la porte disant « Goo Na Ya », donc pas besoin de chercher pendant des heures, parfait ! J’y entre en vérifiant qu’il n’y a personne dans les parages. En fouillant un peu dans ses affaires je devrais trouver des traces de sa relation avec cette célébrité non ? Même s’ils essaient d’être discret tout le monde fait des erreurs de parcours, même-moi. Je m’apprête à ouvrir un autre tiroir quand une voix se fait entendre derrière moi. Aish … C’était trop facile pour être normal. Je me retourne en souriant et je constate que c’est Na Ya. Bizarre … est censé être en congés.

- Tiens qui voilà … soufflais-je entre mes dents.

Qu’est-ce qu’elle fiche là un jour de congé, j’étais proche de mon but, bon sang !

- En effet je cherche quelque chose … Mais j’ai bien l’impression que si je te le demande directement, tu seras plus qu’inutile pour me renseigner.

Oui je la tutoie directement et en plus je la provoque, pas forcément la meilleure des idées si je tiens à ma sécurité, mais bon … J’ai toujours été du genre tête brûlée et ce n’est pas demain la veille que ça va changer.

- Enfin c’est surtout une de tes relations qui m’intéresse …  Un homme riche, célèbre et avec qui tu es très souvent selon mes sources.

Sources qui ne sont autres que moi-même, mais je ne vais pas non plus lui dire que je la prends parfois en filature quand elle est avec ce gars … D'ailleurs ce type je m'en fiche un eu mais j'espère qu'elle sera moins sur ses gardes si elle pense que ce n'est pas elle ma première cible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut ~ Moon Seok Bae   Dim 1 Juin - 20:22

Voilà qui était intéressant. Cet homme ne se mit pas à bafouiller ni n’eut l’air de se décomposer. Na Ya avait l’habitude de surprendre les gens dans des positions parfois complexes à expliquer, et c’était généralement leur réaction. Au lieu de cela, l’intrus paraissait simplement contrarié. Elle en déduisit qu’il était le genre de personne habitué à ce type de situations. S’il n’avait pas été dans son bureau, elle aurait sans doute apprécié son aplomb. Là, elle voyait plutôt son calme et sa réparti comme de l’arrogance. C’était parfaitement déplacé. D’autant plus qu’il la tutoyait. Il avait sans doute manqué de paires de baffes dans son enfance. Elle le toisa tandis qu’il jugeait de son utilité. Elle esquissa un sourire sarcastique. Ce gars cherchait visiblement une information qu’il n’était pas censé obtenir. Restait à savoir laquelle.

Malgré son envie d’avoir le fin mot de l’histoire, l’éducatrice resta immobile, laissant l’indésirable continuer sur sa lancée arrogante. Na Ya arqua un sourcil. Ce type s’intéressait à une de ses relations. La description qu’il en donna lui mit la puce à l’oreille. Néanmoins, elle fit mine de ne pas comprendre de quoi il pouvait bien parler.

« Un homme riche dis-tu… »

Na Ya s’avança d’un pas dans le bureau et déposa les dossiers qu’elle tenait sur une étagère. Elle croisa ses bras sur sa poitrine en fixant toujours l’intrus. Il voulait jouer, elle allait jouer.

« Je connais beaucoup d’hommes, riches, et célèbres dans différents domaines. Je suis très amie avec le dirigeant d’un hôtel de luxe, le PDG d’une agence matrimoniale est mon ami d’enfance, il m’arrive fréquemment de recevoir un célèbre professeur de médecine, comme je côtoie parfois des idoles. »

La maîtresse du lieu s’approcha de l’intrus et referma le tiroir qu’il avait ouvert et mal clos. Elle s’éloigna ensuite et alla s’asseoir à son bureau. Elle ne proposa pas de chaise à l’homme. Elle croisa ses longues jambes nues et le fixa.

« Soyons clairs. Soit tu es flics, mais vous n’en avez pas la prestance, soit, et je pencherais plutôt pour cette option, vous n’êtes qu’une fouine de journaliste. »

Elle le regardait droit dans les yeux, un sourire amusé sur les lèvres. Concrètement, elle n’avait pas envie de rire, mais elle préférait prendre une allure relaxée le temps de découvrir ce que lui voulait exactement. Sans ça, elle l’aurait sans doute déjà mis à la porte à coup de talons aiguilles aux fesses. Ce qui, convenons-en, ne serait pas la chose la plus intelligente à faire. Elle savait parfaitement que lorsque quelqu’un s’intéressait à elle, il valait mieux qu’elle sache ce que ce quelqu’un cherchait avant de l’évincer totalement.

« Dans tous les cas, tu ne trouveras rien. Ni ici, ni ailleurs. Et si tu me disais ce que tu cherches, qu’on gagne du temps, et que je puisse retourner à mes occupations ? »

Ce type ne l’intéressait pas, il lui faisait perdre du temps. Tout ce qu’elle souhaitait, c’était retourner s’occuper de sa fille et de sa thèse.
Revenir en haut Aller en bas
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut ~ Moon Seok Bae   

Revenir en haut Aller en bas
 

La curiosité est un vilain défaut ~ Moon Seok Bae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: The beginning :: Brushed papers :: Anciens RPs-