Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Invité » Invité
MessageSujet: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Lun 7 Avr - 23:02

I'm going to show you what's Love

김 수빈 & 김 재성



Samedi 8 juillet 2013


Ce matin nous étions samedi, il faisait beau, le soleil brillait déjà dans ce magnifique ciel bleu clair. Je n'avais pas cours de la journée, je pouvais pleinement profiter de ma matinée avant d'aller travailler à Starbucks cette après-midi. En général j'avais cours les samedis mais uniquement une semaine sur deux. J'avais planifié cette journée, du moins cette matinée à l'avance pour faire en sorte que Seo Bin se libère ce matin. Je lui avais envoyé un sms en début de semaine afin de lui demander s'il était possible qu'on puisse se voir ce weekend.

Pour commencer nous nous sommes rencontrés il y a déjà presque un mois. Je l'avais croisé ce jour là à la salle de sport où je venais régulièrement faire mon petit échauffement du matin, rien de meilleure que de commencer la journée après avoir bien dépensé et après une bonne douche froide pour compenser. Dès que je l’avais aperçu je sus tout de suite que c’était une femme formidable, de plus elle était extrêmement jolie, coquette et avait l’air tout d’une fille bien, c’était ma première impression. Je n’osais pas lui adresser la parole avant le troisième jour. Ce n’était pas une habituée, mais depuis ce jour, j’avais l’impression qu’elle revenait plus souvent ici. Je m’étais présenté, nous avions discuté et puis, j’ai finis par l’inviter à boire un verre. Au fur et à mesure nous avions appris à nous connaître, enfin j’avais surtout appris à la connaître, après tout c’était moi qui avais fait le premier pas, donc ça supposais que j’étais intéressé. On se voyait souvent, on passait des soirées ensembles à aller au cinéma, au restaurant, se promener, des sorties quoi.
Cela peut vous paraître étrange mais, je vous avouerai que Seo Bin me plaît. Cela ne faisait pas longtemps que l’on se connaissait, c’est vrai, mais, vous savez il arrive parfois que vous vous épreniez de quelqu’un la première fois que vous la voyez, je ne sais pas si on peut appeler ça le coup de foudre mais je sais que je n’avais pas ressentis ça depuis longtemps et je me sentais bien, je me sentais mieux.

Avant de quitter ma chambre je n’oubliais pas d’enfiler mon manteau noir, même si nous étions au printemps et que le soleil rayonnait dehors, il faisait toujours frais les matins. Je me regardais une dernière fois dans le miroir afin de voir si j’étais impeccable, oui c’est bon, c’était parfait !
Spoiler:
 
. Je pris le petit sac fermé d’un ruban rose qui était posait sur mon bureau et sortis. Je saluais mes parents avant de quitter la maison. Je n’avais même pas pensé à prendre mon petit déjeuner que j’avais filé droit en direction du parc de Yeouido, tant pi ! À cause des transports en commun j’eus peur de ne pas arriver à l’heure, en réalité j’avais le permis de conduire mais malheureusement pour moi je n’avais pas de voiture, j’économisais pour.

Lorsque j’arrivais à destination je m’apprêtais à envoyer un texto à Seo Bin mais je l’aperçus finalement sur un banc assise sous un arbre. Je me hâtais en sa direction et l’interpela d’un signe de la main.

« Seo Bin sshi ! »

D’accord elle était peut être plus jeune que moi, mais c’était une personne que je respectais énormément. Elle m’aperçut et affichais un grand et beau sourire.

« Désolé j’étais coincé dans les transports en commun … Je suis content que tu ais pu te libérer ».

J’essayais de reprendre mon souffle, à cause de toute cette agitation je n’avais même pas remarqué que le cadeau que je voulais offrir à Seo Bin était froissé, enfin le sac l’était plutôt.

« Je voulais te féliciter pour ton affaire, tu as résolus cette enquête en arrêtant les imposteurs c’est du beau travail. Félicitations ! »

Je lui tendis le paquet.

« J’espère qu’elles te plairont ».

Jae Sung laissa Seo Bin découvrir son cadeau. Ne me faîtes pas la remarque, je sais ! J'étais censé économiser pour ma future ma voiture et c'est ce que je fais. Mais oui je vous assure !

Spoiler:
 


Dernière édition par Kim Jae Sung le Mer 9 Avr - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 149
avatar
« Kim Seo Bin » HUMAN ☆ Caste
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Mar 8 Avr - 19:26

N

ous avons droit a une belle journée comme nous n'en avons pas eu depuis longtemps. Ce qui me met en forme. Non pas que j'ai retrouvé de l'énergie, cette dernière c'était mon frère qui me la procurait; mais j'aime bien lorsque le soleil éclaire la terre. J'ai l'impression que je vais pouvoir tout réussir, atteindre mon essentiel but et parvenir à avoir un esprit mieux rangé. Je me lève en commençant mes étirement du matin. Mes coudes et genoux craquent un peu. J'ai trop forcé sur la course hier soir. Je prend tout mon temps pour me lever, puis file à la douche à pas de souris. Il est encore très tôt. Et comme nous sommes samedi matin, je suis certaine que mes colocataires dorment. De toute manière elles me le reprochent bien assez: je pars trop tôt, je rentre trop tard. Ae Cha est comme une grande soeur qui veille sur moi, et même si je rouspète souvent je ne peux m'empêcher de l'apprécier quand même. Après tout, elle ne cherche qu'à être gentil. Elle a réussit à entendre mes mots dans mon silence. Ma tristesse sous mon masque. Et pour moi, ça représente beaucoup.

En début de semaine, j'ai reçu un message de Jae Sung me donnant rendez-vous au parce ce matin. Il avait quelque chose d'important pour moi. Parait-il. Alors même si je ne suis pas fan de ce genre de choses, mon impatience ne m'a pas quittée de la semaine et j'étais tout de même pressée de voir ce qu'il me voulait. J'ai connu cet homme un mois plus tôt. A la salle de sport. Je me déchaînais une fois de plus sur les sacs, lorsqu'il est venu me voir. Je ne l'avais jamais remarqué. Il voulait m'inviter à boire un café. J'ai accepté. Nous avons parlé et on s'est plutôt bien entendu. Il est gentil et doux, j'ai besoin d'un peu de bon comme lui dans ma vie si sombre. Même si j'ai une carapace autour du coeur. J'en ai besoin pour ne pas me transformer en robot meurtrière à la course des meurtriers de mon frères. Je ne me confie pas beaucoup à lui, mais je parle souvent de mes affaires. Et j'ai même eu l'envie quelques semaines avant de l'appeler pour lui avouer que j'ai enfin résolu cette affaire d'enfants abandonné qui me traînait sur les bras depuis un moment. Sans doutes parce que c'était trop dur. Trop personnel.

J'avance lentement dans le parc, laissant le vent souffler dans mes cheveux encore humide. Je n'ai pas pris le temps de me sécher en sortant de la douche un peu plus tôt. Je resserre mon écharpe fine imprimée de fleurs autour de mon cou. Il fait légèrement frais, mais le soleil chauffe mon visage. Au moins ça compense. Je me met assise sur un banc recouvert par un arbre, un saule pleureur me semble-t-il. Je peux presque toucher les feuilles en tendant mon bras. Je me place à droite du banc, tandis que la gauche ne repose pas sous l'arbre mais est quand même recouvert d'ombre. Je lance un regard autour de moi pendant que le parc reste vide. Deux ou trois maman entre avec leurs enfants, mais pas plus. Lorsque j'aperçois Jae Sung, je laisse un sourire prendre place sur mon visage. Un sourire rare, un sourire masque. C'est une personne que j'apprécie beaucoup, mais je me sens pas encore prête à l'accepter plus proche de moi. Je ne suis prête à accepter personne.

    « Seo Bin sshi ! Désolé j’étais coincé dans les transports en commun … Je suis content que tu ais pu te libérer. Je voulais te féliciter pour ton affaire, tu as résolus cette enquête en arrêtant les imposteurs c’est du beau travail. Félicitations ! »

Il est tellement adorable. Je lève la tête pour contempler son regard. Un doux sourire reprend place sur mon visage. Plus vrai que le précédent. Plus enthousiaste. Il est vraiment bon et sympathique. Jae Sung ne devrait pas me féliciter de cette manière. Après tout, il est tout à fait normal d'arrêter des parents indigne et de leur faire payer pour ce qu'ils ont fait. Si seulement il n'existait pas ce rejet de la part de certaines personnes qui prétendent nous aimer... Cette abandon qui arrive forcément un jour ou l'autre. Je pose la main en visière sur mon front afin de me concentrer sur l'homme face à moi. Je tente de ne pas plonger dans ses yeux.

    « Sung-ie ! Je ne t'attendais plus à la fin ! » Je lâche un léger rire. « Et bien sur que j'ai pu me libérer. Pour toi, toujours ! Je suis heureuse que tu sois ici. Et merci, cette enquête m'a donné su fil à retordre. Mais bon, j'y suis arrivée ! »

Je sers le point victorieux et parait presque idiote. Je le tend finalement vers Jae Sung qui me tend un petit paquet. Je me demande ce que c'est. Il articule quelques mots que j'entends à peine, embêtée qu'il soit venu avec un cadeau. Je n'ai rien apporté du tout moi ! Je me concentre à le déballer doucement de mes petites mains. Elle semble si fine et si fragile que j'ai l'impression qu'elle vont se briser. J'ouvre finalement la paquet et la boite, lâchant un hoquet d'étonnement. Il est fou... Jae Sung est fou... Irresponsable, irréfléchi, presque idiot. Je relève la tête vers lui, la bouche encore entrouverte par ce choc. Ces boucles sont magnifiques. Exactement comme je les aimes. Toutes blanches avec des tas de pierre transparente qui brillent de mille feu sous ce soleil. Je m'empresse de les enfiler, n'ayant pas mis de boucles ou d'autres bijoux aujourd'hui. Seule la gourmette de Seo Min, mon jumeau décédé, orne mon poignet. Je me lève, mon petit gilet gris se soulevant à cause du vent. Je plaque un baiser sur la joue de cet homme. Geste que je ne suis pas habituée à faire. Puis me rassois.

    « Je voulais te remercier. Alors j'espère que ce bisous te suffira car je n'ai rien amené moi. Elle sont magnifiques. Tu n'aurais pas du... Tu es complètement fou... »

Encore sous le choc, je ne sais plus quoi dire. Il n'aurais sincèrement pas du m'offrir un tel cadeau. Je suis certaine qu'il a dépensé une fortune pour ces deux magnifiques boucles. Et lui qui m'a affirmé devoir économiser pour s'acheter une voiture. Il a encore ses études, et son travail au café n'est pas ce qui lui rapporte le plus. Même nos sorties ensemble finissent par lui revenir cher. Moi j'ai un métier, et à plein temps. Lui doit encore suivre les cours et apprendre pour ses examens. Je tapote la place à mes côtés pour qu'il s'assoit. Pour qu'il ne reste plus planté en face de moi. Je me concentre une fois de plus sur lui, posant mon regard sur le sien. C'est trop ce qu'il m'a offert. Et je ne pense pas pouvoir accepter un tel cadeau. Mais enfin, pourquoi a-t-il fait ça ?

    « Sung-ie, tu es adorable... Mais pourquoi m'offrir une telle chose ? Evidemment, ça me fait plaisir. Mais tu as encore ta voiture à payer... » Mon sourire se crispe et mon regard devient plus doux. Chose rare. « Si je peux faire quoique ce soit pour te rendre la pareille dis le moi. D'accord ? »

Oui, vraiment. Je suis ainsi. Donnant donnant. Je donne ce que l'on me donne. C'est de cette manière que j'ai toujours marché. Au moins, les personnes se retrouvent toujours d'égal à égal. Et Jae Sung mérite que je lui rende ce qu'il m'a donné. De la manière qu'il le désire.;

code by Mandy


Hé coucou :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Mer 9 Avr - 20:01

I'm going to show you what's Love

김 수빈 & 김 재성



Samedi 8 juillet 2013



Je me sentais bien, j’étais heureux. Seo Bin appréciait mon cadeau, cela se voyait sur son visage et elle me l’avait clairement fait compris, d’ailleurs pour me remercier, elle me donnait un baiser sur la joue, ce que qui me surpris sur le coup, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me remercie ainsi, j’étais resté planté avec les yeux grands ouverts et sûrement avec un air idiot, j’espérai juste qu’elle ne l’avait pas remarqué. C’était la première fois depuis le jour qu’on s’était rencontré qu’elle se montrait plus proche avec moi, plus palpable si je puis dire, car en effet Seo Bin n’était pas quelqu’un qui se dévoilé aussi facilement avec les gens. Je l’ai très bien remarqué, au début c’était assez difficile de m’approcher d’elle, elle était plutôt distante et me faisait parfois comprendre que j’étais un peu lourd tout en restant polie. À un moment donné j’ai même finit par penser à ne plus la revoir, mais je n’ai pas abandonné et aujourd’hui nous nous entendons bien mieux. Était-ce un signe ? J’ai tendance à avoir la fâcheuse idée de penser que le destin jouait beaucoup avec les âmes et que parfois, il finissait par unir de belles âmes, deux corps. Oui je croyais fort au coup de foudre, et au grand amour avec un grand « A ». Ça peut vous paraître trop cliché et même peut être assez pathétique, mais si la chance n’existait pas, à l’heure qu’il est vous ne seriez pas aux côtés de la personne avec qui vous partagez votre vie, le destin, croyez-moi, fait bien les choses.

« Tu n’as pas à me remercier ! J’ai fais ça parce que j’en avais envie et parce que tout simplement tu le mérite. Et non pas pour que tu me donnes quelque chose en retour. »

Le simple fait de voir Seo Bin heureuse et souriante, me donnait la pêche, mais par contre, quand je la voyais triste ça me faisait mal. Je ne pouvais pas supporter de voir son si jolie visage, abîmé par le chagrin, alors je faisais toujours de mon mieux pour lui redonner le sourire, quitte à jouer l’imbécile, je le faisais quand même.
Seo Bin venait d’accroché les boucles d’oreille, elle était magnifique, elle portait très bien les diamants et la couleur argent et avec sa peau blanche comme la neige ça lui donnait un côté princesse des glaces, dans le bon terme bien sûre, je ne voulais pas dire par là que c’était quelqu’un de froid.

« Mais si tu insistes tellement, pourquoi pas m’acheter une voiture. J’en rêve depuis si longtemps !»

Dis-je en la taquinant. Je souris et nous commençons à nous taquiner, comme à nos habitudes, comme à chaque fois que l’on se voyait. Quand j’étais avec Seo Bin j’oubliais Sun Mi, c’était étrange, mais j’avais l’impression que Seo Bin prenait de plus en plus de l’importance et de la place dans mon cœur. Petit à petit Sun Mi disparaissait dans un coin de mon cœur.

« Ne t’inquiètes pas, j’ai suffisamment économisé pour t’acheter ces boucles d’oreille. Je me suis trouvé un deuxième job, je suis baby-sitter. »

Ajoutais-je en finissant par un sourire. Non ça ne me déplaisais pas, j’adorais les enfants, m’en occuper n’était pas une corvée, c’était plutôt chouette. Je n’avais jamais connu le lien fraternel qu’on d’habitude des frères et sœurs alors ça compensait un peu.

« Si tu voyais la petite ! Elle est adorable et tellement mignonne ! »

Ça y est ! Je m’étais lancé dans un long discours où je ne parlais plus que de la petite de Mee Joo. Il fallait que j’arrête. Stop Jae Sung ! Arrête ou tu vas l’ennuyer avec tes histoires de bébé tout beau, tout mignon ! Je toussais un petit coup histoire de revenir à la normal, de ne pas oublier que Seo Bin était là.

« Je suis vraiment ravi de te voir. »

Lâchais-je avec toute sincérité.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 149
avatar
« Kim Seo Bin » HUMAN ☆ Caste
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Sam 19 Avr - 23:49

M

algré tout, je reste gênée par son cadeau. Je suis tout à fait consciente du prix de ce genre d'objet. Je sais bien que cela coûte plutôt cher et qu'on ne peux pas se permettre d'en avoir des tas. Ce que je ne saisis pas très bien est la raison de ce geste. Pourquoi dépenser une telle somme d'argent pour moi ? Enfin, ce n'est ni ma fête, ni mon anniversaire et encore moins un jour que l'on se doit de fêter ensemble. Non, je ne saisis réellement pas pour quelle occasion il pourrait m'offrir cela. Est-ce... Est-ce pour le plaisir ? Enfin, c'est presqu'idiot. Dépenser une telle somme d'argent pour me faire plaisir. Rien que de passer un moment avec lui me rend heureuse. Pourquoi un cadeau ? Je comprend lorsque c'est pour une occasion spéciale. Mais juste comme ça, je ne comprend pas du tout. Je tourne ma tête vers lui, ne cessant de le remercier. Et je suis sincère. Jamais il n'aurait du faire ça.

    « Tu n’as pas à me remercier ! J’ai fais ça parce que j’en avais envie et parce que tout simplement tu le mérite. Et non pas pour que tu me donnes quelque chose en retour. [...] Mais si tu insistes tellement, pourquoi pas m’acheter une voiture. J’en rêve depuis si longtemps ! »

Je pose une pichnette sur son bras puis ris de bon coeur. Quel idiot ma parole ! Si je le pouvais je lui offrirai une voiture. Parce qu'il en a besoin. Jae Sung doit se déplacer, et il est vrai que prendre tout le temps et tout les jours les transports en commun n'est pas ce qu'il existe de plus pratique. C'est drôle de voir comment les personnes affirment que c'est le plus pratique des outils, alors que ces transports nous mettent sans cesses en retard et finissent petit à petit par nous coûter une vraie fortune. Je m'oriente dans une position différente afin de pouvoir mieux observer mon ami. Le soleil semble caresser son visage. Je n'ai jamais remarqué à quel point il est joli. A quel point ses yeux sont enivrant. Je fixe mon ami, attendant que nos petites taquineries se terminent. C'est toujours ainsi entre nous, on s'embête et se lance des vannes. Mon rire n'est pas clair et limpide, pas totalement sincère ; mais je ris et c'est toujours ça. Lorsque ma cage thoracique finit ses sursauts, je me concentre totalement sur Jae Sung.

    « Ne t’inquiètes pas, j’ai suffisamment économisé pour t’acheter ces boucles d’oreille. Je me suis trouvé un deuxième job, je suis baby-sitter. » Il sourit et reprend : « Si tu voyais la petite ! Elle est adorable et tellement mignonne ! »

C'est alors qu'il part dans un tendre discours sur cette enfant, et je ne peux m'empêcher de sourire en le trouvant adorable. C'est si rare un homme qui apprécie tant les enfants. Mais je me pince les lèvres de culpabilité. Ce deuxième boulot ne devais pas être un moyen de me payer ce bijoux. Il devrait être un moyen de pouvoir amasser plus d'argent pour sa voiture. Mais je décide d'abandonner temporairement le sujet, trouvant que parler d'une petite fille est beaucoup plus léger. J'ai besoin de ce moment avec lui. Avec une personne normale qui ne me vois pas comme la pauvre jumelle éplorée. Il ne connait rien de cette part de moi. Il ne sait pas que j'ai un frère jumeau qui est décédé et que si je suis entrée dans la police c'est uniquement pour arrêter ses meurtriers. Il ne sait pas que j'ai buté sur la dernière affaire parce qu'elle me rappelais trop mon passé, celui de la petite fille abandonnée à l'orphelinat. Et j'espère qu'il ne le saura jamais. C'est une part de moi que je préfère cacher aux autres. Si il existe bel et bien des « autres » dans ma vie.

    « Je suis vraiment ravi de te voir. »
    « Et moi alors ! Je trouve que nous nous sommes pas vu depuis trop longtemps. »

Et c'est la strict vérité. Je ne mens pas à Jae Sung pour l'emporter dans mes filets. Je fais ça avec les autres hommes. Ce de qui je veux obtenir quelque chose. L'amour n'est qu’abstractions et mensonges. Tout le monde ne marche qu'au sexe. Je pense -je dis bien je pense- pouvoir caser cet homme face à moi parmi mes amis. Je suis assez proche de lui pour lui céder un peu de ma confiance. Un temps soit peu pour qu'il puisse me voir rire et sourire. J'ai besoin de partager ces moment de relâchement complet. Où je ne suis ni aux aguets, ni sur la défensive. Où je n'ai pas besoin de m'énerver ou de parler de twaos. Cette race étrange et inhumaine qui ne devrais même pas exister. Je ne le répète jamais assez, mais le seul twao digne d'exister est Seo Min, mon jumeau. Sauf qu'il n'existe plus. Et, de ce fait, aucun twao ne mérite de fouler une seconde de plus cette terre. Il paraît qu'une dénommée Caste cherche à éradiquer ce gène. Si seulement je... Un ballon. Un coup dans mon pied. Je suis tirée de mes pensées et je tourne la tête vers le garçon qui à laissé rouler son ballon vers moi. Il vient le récupérer en s'excusant et tout ce que je trouve à lui accorder est un mince sourire. Non mais, il peux pas faire attention ?

    « Ah ces enfants... Ils ont tout le parc pour jouer et ils arrivent à nous envoyer leurs ballons. Ils sont adorables, mais si je pouvais éviter de me prendre des coups... »

J'offre un sourire à mon ami. Je ne suis pas la plus agréable des filles qui puisse exister. Loin de là. Je place mes jambes du côté, les laissant se reposer sur le banc. Pourquoi est-ce qu'il m'apprécie ? Je veux dire, je suis tout à fait consciente d'être un peu ronchonne. Quoi ? Oui, bon j'avoue que j'ai vraiment un sale caractère. Je ne suis pas la femme la plus vivable. Je passe machinalement le doigt sur mes nouvelles boucles, comme si elles allaient s'envoler. Le vent souffle dans mes cheveux, faisant s'envoler quelques mèches folles. Il ne fait pas froid, il fait juste bon. Je plante mon regard dans celui de Jae Sung, cherchant une réponse au fond de ses pupilles. Le soleil éclaire et révèle la couleur de ses yeux tandis qu'il frappe mon visage. Je me sens rougir sous l'effet de la chaleur. Du moins c'est la raison la plus logique qu'il puisse y avoir à la sensation de brûlure sur mes joues. Mes lèvres s’entrouvre, se referme, puis daigne enfin laisser quelques mots passer.

    « Sung-ie... Dis moi... Pourquoi reste-tu avec moi ? » Je mordille légèrement ma lèvre, la tête emplie de questions. « Enfin, je t'adore, t'es un très bon ami. Mais pourquoi suis-je aussi ton amie ? Qu'est-ce que tu me trouve ? »

J'appréhende sa réponse. Je ne sais pas du tout s'il va se montrer sincère ou mentir. De toute manière je verrais le mensonge dans son regard. Je ne sais pas non plus si je veux réellement entendre sa réponse. Je ne sais pas s'il va me dire ce que j'attend, ou si cela sera tout autre chose. Je manque presque de plonger dans ses yeux, cherchant à sonder son âme et trouver la vérité sur notre amitié.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Dim 27 Avr - 11:15

I'm going to show you what's Love

김 수빈 & 김 재성



Samedi 8 juillet 2013



J’étais content d’entendre que Seo Bin sshi ressentait la même chose que moi, qu’elle était elle aussi contente de me voir. Mais à chaque fois que nous nous voyons j’avais toujours ce même sentiment, j’avais l’impression que même si Seo Bin sshi me disait qu’elle partageait le même engouement que moi à chaque fois que nous nous rencontrons, je savais qu’au plus profond d’elle, elle ne me voyait comme un simple ami et rien de plus. J’ai été jusqu’à présent patient, je n’ai montré aucun signe de mes sentiments, je ne voulais pas la bousculer en plus qu’elle devait sûrement avoir la tête ailleurs avec ses enquêtes. Aujourd’hui c’était le premier jour depuis que nous nous connaissions que je m’étais décidé à lui offrir un présent. Est-ce qu’elle pourrait le comprendre par elle-même ? Peut être que ça serait moins douloureux si elle le découvrait par elle-même. Je sais, j’étais lâche, mais si ça pouvait l’aider alors tant pi pour ma fierté.
Seo Bin était différente de Suim, elles ne se ressemblaient en rien, leurs traits, leurs goûts, leurs manières, leurs façons de parler, tout, tout était complètement différent et pourtant je ressentais quand même quelque chose pour elle.

La question de Seo Bin sshi m’avait interpellé. Se doutait-elle de quelque chose ? Devais-je le lui dire ? Lui dire que j’éprouvais des sentiments pour elle ? Lui dire que depuis le début je l’aimais ? Non, ça ferait trop bisounours et peut être qu’au final elle se moquerait de moi ? Et me rejetterai. Ahhh l’amour était vraiment un sentiment bien compliqué ! Mais je devais quand même le lui faire comprendre, si elle m’avait posé cette question c’était sûrement qu’elle se doutait de quelque chose. Je ne le lui dirai pas directement mais au moins j’espèrerai qu’elle le comprenne par ce que je m’apprêtais à lui dire.

Je plongeais mes yeux dans les siens, elle me regardait avec insistance, c’était comme si j’avais l’impression qu’elle avait tout découvert et qu’elle redoutait ce que j’allais lui dire. Je détachais mon regard du sien et détournais légèrement les yeux sur le côté sans bouger la position de mon corps.

« Seo Bin sshi. »

Je marque un temps de repos avant de reprendre, et ,cette fois-ci je plongeais de nouveaux mon regard dans le sien.

« Je t’ai toujours vu comme une personne forte et même aujourd’hui encore tu continues à rester cette personne. Je t’admire beaucoup, pour ce que tu fais, pour ce que tu es. »

Je marque de nouveau un temps de repos.

« Tu m’es également une très bonne amie. Mais, vois-tu, parfois l’amitié entre une femme et un homme ne peut demeurer éternellement. »

Est-ce qu’elle arrivait à saisir maintenant ? Je craignais qu’elle n’interprète mal mes paroles et pense que je voulais rompre tout lien avec elle. Tant pi, il fallait que je le lui dise, j’avais trop peur de la perdre.

« Seo Bin sshi … Connais-tu l’Amour ? »

Je ne détachais toujours pas mes yeux des siens, je voulais être fort et faire face à mes sentiments pour elle. Je craignais sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 149
avatar
« Kim Seo Bin » HUMAN ☆ Caste
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Mar 29 Avr - 23:11

J

e ne sais plus ce que j'attend. Je me suis perdue dans son regard. Un regard profond. Enivrant. Pourquoi ai-je posé cette question ? J'ai l'impression d'être une véritable idiote. Une vraie de vraie. J'ai peur de sa réponse. Je le sais. Je le sens. Je le vois. Il va articuler des choses que je ne suis sans doutes pas prêtes à en entendre. Des choses que je ne veux pas entendre. Mon souffle se fait haletant, il suit les mouvements du vent. J'ai peur que cette petite bulle d'intimité ne se brise. Que toute la confiance que j'ai placé en Jae Sung ne s'envole en un claquement de doigt. Je sais bien que je n'accorde pas ma confiance facilement, mais une fois qu'elle est donné c'est pour de bon. Et s'il vient à la perdre, jamais, ô jamais il ne la regagnera. Je ne revient à la réalité qu'en voyant son regard se dérober du mien. Il joue de ce dernier tout en articulant des mots qui me paraissent insensés.

    « Seo Bin sshi. Je t’ai toujours vu comme une personne forte et même aujourd’hui encore tu continues à rester cette personne. Je t’admire beaucoup, pour ce que tu fais, pour ce que tu es. Tu m’es également une très bonne amie. Mais, vois-tu, parfois l’amitié entre une femme et un homme ne peut demeurer éternellement. »

L'amitié entre un homme est une femme ne peut durer éternellement ? Ce n'est donc que ça qui le tracasse ? Je me mord doucement la lèvre. Du désir. C'est certainement ce qui l'anime. Encore une fois, tout n'est qu'un histoire de sexe. De deux corps nu l'un sur l'autre s'adonnant à une danse horizontale. Si ce n'est que ça, je ne vois pas où est le mal. Nous sommes tous des êtres humains, et le sexe fait partie intégrante des besoin bestiaux de l'Homme. Mais pourquoi j'ai l'étrange sentiment que c'est bien plus que cela ? Je laisse mes lèvres s'entrouvrir, mais je vois dans son regard que Jae Sung n'a pas terminé. Je referme doucement ma bouche, me concentrant sur son visage et sur ce qu'il s'apprête à me dire. Mon Sung-ie, qu'est-ce qui t'embête à ce point ?

    « Seo Bin sshi … Connais-tu l’Amour ? »

Tout s'écroule d'un seul coup. Je ne sais pas quoi répondre. L'amour ? Ce conte de fée pour adulte ? Non, je ne connais pas. L'amour n'existe pas. C'est une chose inexistante auquel on donne un nom pour justifier nos pulsion sexuelles. On dit aimer quelqu'un pour avoir un partenaire de coucherie. Ce n'est qu'une excuse pour ceux qui n'assume pas n'être attiré physiquement que par une seule et même personne. Non, l'amour n'existe pas. C'est une illusion, un doux rêve dans lequel on baigne. L'attachement est possible, mais cela mène tout au plus à des amitiés. L'amour... Pourquoi me parle-t-il de cela ? Pourquoi me demande-t-il ce la à moi ? Je suis un peu perdue. Je dois être honnête avec lui, mais je ne veux pas être violente ou méchante. Son regard est pesant, lourd de sens. Je prend sa main dans la mienne.

    « Non. Je n'ai jamais connu l'amour. Pour moi, cela n'existe pas. L'amour est une invention. Notre coeur n'est qu'une pompe à sang. »

Je dis cela doucement, presque tendrement. Je ne veux pas le blesser. Lui y croit certainement. Je ne veux pas qu'il perde tout espoir, qu'il soit désillusionné par ma faute. Jae Sung est un très bon ami, et je me refuse à lui faire le moindre mal. Je ne fais pas de mal à mes amis. Ils sont si peu nombreux, et si précieux. Mon regard se pose sur sa main et je me met machinalement à tracer des cercles. C'est frai que le coeur n'est qu'un énorme pompe qui permet de faire circuler le sang dans notre organisme. Le seul qui pourrait ressentir quelque chose est, à la limite, le cerveau. Mais je ne pense pas qu'il soit capable de créer un sentiment d'amour. Toute fois, j'ai aimé. Pas de la manière fausse et inventé qu'on se dit aimer d'amour une personne telle que son petit ami ou son mari. Non. J'ai aimé si fort que cela a empli tout mon être. Que cela a été au delà de mon être. Je continue de fixer la main de mon ami en articulant:

    « Mais j'ai aimé. Une seule personne. Crois moi, je l'ai aimé de tout mon être et de tout âme. » Un sourire tinté de tristesse s'empare de mes lèvres. « Il s'appelait Seo Min. Il... Il avait toutes les qualités qu'un homme puisse avoir. C'était tout ce dont j'avais besoin: lui et seulement lui. C'était mon jumeau. Et... Et il a été tué. »

C'est la première fois que je parle de Seo Min a Jae Sung. J'espère qu'il réussira à me comprendre. Enfin, je m'enferme peut-être dans une coquille à ne plus vouloir aimer personne. J'apprécie nombre de gens, mais je ne les aimes pas. Peut-être que si j'avais connu Jae Sung avant la mort de mon jumeau, peut-être que tout serait différent. Peut-être que je croirais en l'amour. Et peut-être que j'aimerais de tout mon coeur, comme le dit l'expression... Peut-être... Trop de peut-être qui ne sont pas arrivé et qui n'arriveront jamais. Je ne suis certainement pas assez consciente d'être enfermée dans une bulle de sécurité où j'ai banni l'existence de l'amour. Mais ce dont je suis consciente, c'est d'avoir formé une carapace tout autour de ma personne. Et que j'ai laissé apparaître une petite fissure pour que mon ami puisse jeter un oeil. Peut-être que cette fissure grandira, ou peut-être qu'elle disparaîtra. Je lève mon regard vers lui, lisant une sorte de déception. Ou du moins ç'a m'en à l'air. Je glisse ma main sur sa joue, la caresse du pouce et le force à me regarder. Quoi ? Il peux m'arriver d'être douce. C'est rare, mais pas impossible !

    « Sung-ie ? Crois-tu en l'amour ? »

Cette question me permettra d'être au clair. De savoir si il croit ou non en tout ce qui me paraît être une véritable connerie. Sans doutes le plus grand mensonge du monde. Mais je ne peux pas lui en vouloir d'avoir des rêves. Pas à lui.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Mar 6 Mai - 19:50

I'm going to show you what's Love

김 수빈 & 김 재성



Samedi 8 juillet 2013


« Non. Je n'ai jamais connu l'amour. Pour moi, cela n'existe pas. L'amour est une invention. Notre coeur n'est qu'une pompe à sang. »

Mon cœur se resserrait lorsque j’entendis Seo Bin sshi me confiait ce qu’elle ressentait par rapport à l’Amour, à ce sentiment si merveilleux. Mon visage s’était glacé et figeait sur place, pas longtemps bien sure, je ne voulais pas qu’elle comprenne à quel point j’étais déçu de sa réponse. Je ne voulais pas qu’elle remarque combien je tenais à elle, enfin je n’en étais plus tellement sûre, mais … mon cœur me disait de ne pas abandonner. Je tenais à elle, je tenais à Seo Bin sshi, je ne pouvais pas la laisser partir et la voir avec un autre homme. Pourquoi est ce que l’amour faisait tant souffrir ? Je devais me ressaisir.

« Mais j'ai aimé. Une seule personne. Crois moi, je l'ai aimé de tout mon être et de tout âme… C'était mon jumeau. Et... Et il a été tué. »

Je ne comprenais vraiment pas ce qu’elle me disait. Venait-elle bien de me dire qu’elle avait aimé une seule personne et que cette personne était son jumeau qui a été assassiné ? Sur le coup deux choses me vinrent en tête, premièrement, je n’étais pas sûre qu’elle avait comprit où je voulais en venir, je parlais de l’Amour avec un grand « A » l’amour, le coup de foudre, les étincelles dans les yeux, votre pouls qui s’accélère quand vous la voyez, un pincement au cœur quand vous devez vous séparer, le sourire jusqu’aux lèvres quand vous la voyez. D’accord j’étais pitoyablement entrain de me décrire trait pour trait, mais au moins je n’avais pas peur de l’avouer. Deuxièmement, j’ignorais qu’elle avait un jumeau, qui en plus avait assassiné, elle ne m’en avait jamais parlé, cela prouvait assez que je ne devais certainement pas lui être aussi proche qu’elle ne l’ait pour moi. Je déglutis. Je me sentais mal pour elle et pour moi. Je commençais à me reprocher de lui avoir demandé ça. C’était idiot de ma part, je l’ai mise maintenant mal à l’aise, je le voyais dans ses yeux. En ce moment même elle devait sûrement penser à son jumeau. Je ne savais quoi dire d’autre.

« Je suis désolé, je ne savais pas …Si j’avais su… »

À ce moment Seo Bin sshi dépose sa main sur ma joue et la caresse doucement tout en me retournant ma question. Est-ce que je devais lui répondre sincèrement ce que je pensais ? Je me sentais encore idiot de lui avoir demandé ça, j’étais encore plus mal à l’aise lorsqu’elle avait évoqué son jumeau. Alors lui dire que oui j’y croyais, que oui je l’aimais, que oui je voulais faire partit de sa vie non pas en tant qu’ami mais en tant que petit ami. Bon sang ! Était ce mal d’aimer et de vouloir chérir quelqu’un ? J’étais perdu, je ne savais pas quoi lui répondre, mais je voulais être sincère, être droit, maman m’avait toujours dit d’être bon, et honnête. Mes parents étaient les personnes les plus sincères et honnêtes que je connaisse, alors tant pi, tant pi si je devais la décevoir et peut être même mettre fin à notre amitié, mais je devais lui dire. J’inspirai profondément, et me concentrais sur le contact de notre peau. Sa peau était douce, chaude, mais c’était agréable, malgré le soleil qui commençait à nous taper dessus. Courage Jae Sung ! Dit lui !

« Je crois que l’amour est le plus merveilleux de tous les sentiments. »

Je souris en voyant la mine que tirait Seo Bin sshi. Elle n’avait jamais connut l’Amour avec le grand « A », même si je ne serai peut être jamais cet amour là, je m’en voudrai de ne pas lui avoir montré, prouvé que l’amour n’est pas une simple invention, ni même une pure théorie, mais est vraiment réel, qu’il existe, et fait partit de chacun d’entre nous. Après tout je suis un Twao, un Twao à la recherche de l’Amour, alors je suis bien placé pour lui prouver qu’elle a tors.

« Tu ne me crois certainement pas, mais je peux t’assurer qu’il existe et qu’un jour toi aussi tu tomberas amoureuse. Je te le souhaite sincèrement. »

D’accord, mais tu ne lui as toujours pas dit !

« Avec tous ces hommes qui te tournent autour je ne peux pas croire qu’aucun ne t’as fait craquer. Tu es une femme bien difficile ! »

Finis-je par la taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 149
avatar
« Kim Seo Bin » HUMAN ☆ Caste
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Mer 7 Mai - 18:08

S

ans lâcher sa main, j'essaie de percevoir une quelconque émotion dans son visage. Il les cache. Ou tente de les cacher. Je lis dans ses yeux de la déception, mélangé à de la peine et de la compassion avec une once de peur. C'est idiot de ma part de lui retourner la question. Je connais déjà la réponse. Sung-ie y croit. Il croit en cet amour dont on nous bassine les oreilles depuis notre naissance. Cette excuse pour forniquer et procréer. Et je vois aussi que j'ai apparemment mal saisi tout ce que contenait la sienne. Oui, l'amour que j'ai porté à Seo Min était un amour fraternel. Alors que lui s'attendait à l'amour avec un grand "A" tel qu'ils l'appellent tous. Je me mordille la lèvre, envahie par un sentiment d'inquiétude et de culpabilité. Je ne veux pas le décevoir et encore moins le faire souffrir. Pas lui. Pas mon Sung-ie. Au fil des semaines, il a pris de plus en plus d'importance dans ma vie. Il fait partie des très très rares personnes que je chéri. A part Ae Cha, personne n'a jamais su trouver les mots pour faire apparaître mon sourire. Ou même réussi à comprendre le poids de mon silence. Il est important pour moi.

    « Je crois que l’amour est le plus merveilleux de tous les sentiments. »

Non. Non il ne croit pas. Sung-ie en est persuadé. Il est certain que c'est le plus beau de sentiments. Mon sourire s'affaisse l'espace d'un instant. Et il le remarque. Alors il me sourie. Je le lui rends. Mais pourquoi faut-il toujours que je tombe sur des personnes qui croient en des choses si absurdes ? Je ne comprends pas. Je répète plusieurs fois ce mot dans ma tête et il coule comme du miel: l'Amour. Qu'est-ce que l'Amour en vérité ? Je suis sûre qu'il n'existe pas, et pourtant ai-je tord ? Peut-être que je tente seulement de m'en persuader pour ne pas avoir à aimer quelqu'un d'une quelconque manière. Mis à part mon jumeau, je n'ai jamais aimé personne. Et je n'ai été aimée par personne d'autre que par Seo Min. Oui, je n'ai jamais eu de petit ami. Je n'ai jamais eu de premier amour au lycée. Je n'ai jamais rien connu de tout cela. J'ai toujours cru que ce que je voyais. Et c'est encore le cas. Je ne crois que ce que je vois. Peut-être que c'est parce que je ne l'ai jamais connu que je ne crois pas en ce sentiment ? Tout s'emmêle dans mon esprit et Sung-ie me fait perdre pied.

    « Tu ne me crois certainement pas, mais je peux t’assurer qu’il existe et qu’un jour toi aussi tu tomberas amoureuse. Je te le souhaite sincèrement. Avec tous ces hommes qui te tournent autour je ne peux pas croire qu’aucun ne t’as fait craquer. Tu es une femme bien difficile ! »

Tous ces hommes qui me tournent autour ? A-t-il remarqué une telle chose ? Pourquoi me parle-t-il de cela maintenant. Un léger rire sort de mes lèvres lorsque j'entends sa dernière phrase. Non. Je ne suis pas difficile. C'est juste que je ne crois pas en cette chose irréelle qu'est l'amour. Je détourne la tête et m'aperçois que les enfants qui jouaient quelques minutes plus tôt sont partis. Je me décale pour m'approcher encore plus de mon ami. J'ai presque peur que cette bulle d'intimité disparaisse. Que tout change radicalement. J'ai l'impression que quelque chose va se passer. Quelque chose qui pourrait nous rapprocher ou nous séparer. Pourquoi ai-je cet étrange sentiment ? Mes entrailles se tordent et je ne laisse rien paraître. Je n'ai pas envie de le perdre. Pas maintenant que j'ai laissé une fissure dans ma carapace pour qu'il puisse y pénétrer. Je plaque sa main sur ma poitrine, juste sur mon coeur. De façon incompréhensible, il bat plus fort qu'ordinaire.

    « Je sais que tu crois à cette histoire d'amour. Et je suis sincèrement désolée de ne pas être aussi persuadée que toi de son existence. Vraiment. Tu sens mon coeur ? Ce n'est qu'une pompe, qui bat pour acheminer le sang dans le corps. Explique moi comment ce serait possible qu'il ressente une quelconque émotion ? »

Nouvelle fissure. Je lui montre mon questionnement profond. Moi qui ai pour habitude de ne rien dire depuis la mort de mon jumeau, je me surprends à partager mes interrogations avec lui. Je suis tout à fait consciente de m'être renfermée sur moi-même. D'avoir transformé mon coeur en bloc de glace. D'avoir perdu foi en tout. Et surtout, d'avoir perdu gout à la vie. Car la seule chose qui me maintient en vie est cet esprit de vengeance. Mettre les meurtriers de Seo Min derrière les barreaux est mon but ultime. Pour le moment, nous les avons arrêtés. Ils attendent patiemment d'être jugés pour leur crime. Mais après ? Après tout ça ? Je fais quoi moi ? Bien sûr, je veux aussi éradiquer les twaos. Les faire disparaitre de cette terre pour qu'ils ne causent plus de mal. Plus de soucis. Pour qu'ils ne fassent plus souffrir personne. Pas comme ils m'ont fait souffrir plus jeune. Je laisse toujours sa main sur mon coeur et tente d'articuler calmement:

    « Le seul sentiment d'amour que je n'ai jamais éprouvé est amour fraternel. Celui que je portais à Seo Min. Je n'ai jamais eu de petit ami. C'est pour cela que je pense qu'il n'existe pas. Que ce n'est qu'une excuse pour coucher avec les autres et procréer. Pour ceux qui on honte de la faire. Car cela est largement possible sans ce sentiment d'amour. »

Mon but n'est pas de le blesser. Je veux juste être honnête avec lui. Au fur et à mesure de mes paroles, le puzzle se met en place dans ma tête. Et je comprends tout d'un seul coup. Pourquoi il me parle d'amour, pourquoi il voudrait que j'y crois -que j'y ai cru-. Pourquoi il m'a offert ces belles boucles et pourquoi il parle d'autres hommes. Je n'en suis pas certaine, mais je crois qu'il ressent cette chose inexistante pour moi. Sung-ie m'aime. Mais moi, qui ne croit pas en ce sentiment, comment dois-je le prendre ? Comme l'expression de ses désirs ? La forme que prend l'envie qu'il a de coucher avec moi ? Une excuse pour que je sois sa partenaire sexuelle ? Si ce n'est que ça, je le pourrais peut-être. Quoique j'ai besoin de ces désirs sexuels pour obtenir des informations. Car les hommes ne marchent qu'à cela. Est-ce donc la forme que prennent ses pulsions ? Je laisse glisser sa main sur mes jambes et entrelace mes doigts dans les siens. J'ai besoin de me montrer douce pour ne pas le blesser.

    « Sung-ie... Si tu me poses ces question est-ce... C'est parce que tu m'aimes ? »

La question est posée. Et mon étrange pressentiment refait surface. Celui qui me chuchote que nous allons nous rapprocher ou nous séparer. Qu'est-ce que je dois faire ? Fuir ou rester ? L'accepter ou le rejeter ? Seule sa réponse pourra réellement m'éclairer.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Dim 11 Mai - 0:28

I'm going to show you what's Love

김 수빈 & 김 재성



Samedi 8 juillet 2013


J’avais la main plaqué contre la poitrine de Seo Bin sshi, son cœur battait très vite et très fort. Ces petits battements que je sentais battre contre ma main faisaient chavirer mon cœur. À mon tour je sentais mon cœur battre vite et fort. Des frissons parcouraient tout mon corps. Je pouvais sentir exactement ce que Seo Bin sshi ressentait en ce moment, l’émotion qui émanait de son cœur. Je me sentais comme prêt à le lui dire, à lui dire ce que je ressentais vraiment pour elle. Je n’avais plus peur, non.

Je comprenais mieux à présent les sentiments de mon amie. Elle n’avait jamais eut de réel petit ami, ni même de petit ami tout court. Elle n’avait jamais connu l’amour, et l’impression qu’elle me donnait par rapport à ce sentiment ne me disait rien de bon. Elle ne voyait ça comme une excuse et non pas comme elle devrait le voir. Je me sentais mal, mal qu’elle refuse de voir les bons côtés de ce sentiment. Que s’était-il réellement passé entre ce Seo Min et elle ? Que lui était-il réellement arrivé ? Je voulais que Seo Bin sshi partage sa peine avec moi. Aujourd’hui j’avais découvert une autre partie d’elle, elle s’était plus ouvert à moi et m’avait confié des informations qui relevaient de sa vie privée, de son passé. Je craignais toutefois certaines choses, qu’elle ne me voit comme un simple ami et que je demeurerai ainsi toute sa vie, qu’elle me dise clairement qu’elle n’éprouverait jamais de sentiment pour moi, et pire, qu’elle ne voudrait plus jamais me revoir. Mais peut être que ce serait mieux ainsi, ça m’éviterai de souffrir et me permettrai de tourner vite la page.

Je fus sortit de mes pensées lorsque je sentais cette fois-ci la main de la femme que j’aimais s’emparait de la mienne. Je fermais les yeux et essayais de ne plus penser à rien, mais lorsque ses doigts se mirent à mes mains, je sentais que quelque chose allait se passer. Ce silence n’allait pas demeurait.

« Sung-ie... Si tu me poses ces question est-ce... C'est parce que tu m'aimes ? »

Elle continuait de caresser ma main, tentait-elle de me rassurer ? Elle devait sûrement avoir deviné mes intentions, elle devait avoir comprit où je voulais en venir et tentait peut être d’éclaircir ses aprioris. Maintenant je ne pouvais plus reculer.

« Seo Bin sshi. »

Je marque un temps de repos afin de plonger mon regard dans le sien, je voulais être le plus crédible que possible.

« Tu as raison, c’est parce que je t’aime, j’éprouve des sentiments pour toi. Seo Bin sshi. Je sais que tes aprioris par rapport à l’amour sont différents des miens mais je veux croire que tu puisses t’ouvrir un peu plus. Malgré ça je t’aime quand même. »

Voilà c’était fait et maintenant je redoutais sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 149
avatar
« Kim Seo Bin » HUMAN ☆ Caste
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    Lun 2 Juin - 21:11

I

l semblait aussi inquiet que je l'étais. J'avais tellement peur de le blesser, de lui faire du mal. Je ne voulais pas faire cela. Je voulais qu'il ne supporte pas mes chagrin. J'ai eu beau jouer la femme heureuse à ses côtés, j'ai eu beau me donner une image lisse; à présent elle est brisée. C'est comme si tout venait de tomber sur le sol et s'éclatait en mille morceaux. A cet instant précis, je sais que sa réponse sera décisive. Que nous ne pourrons plus jamais être comme avant et, que même en restant amis, il y aura toujours cette fissure dans son coeur et ce fossé entre nous. Je connais déjà sa réponse, mais j'avais besoin de la formuler à haute voix pour comprendre tout ce qu'elle implique. Tout va être renversé à ce moment donné et je suis impuissante face à ses ressentis.


    « Seo Bin sshi. »  Il se stop un instant. « Tu as raison, c’est parce que je t’aime, j’éprouve des sentiments pour toi. Seo Bin sshi. Je sais que tes aprioris par rapport à l’amour sont différents des miens mais je veux croire que tu puisses t’ouvrir un peu plus. Malgré ça je t’aime quand même. »


Et un gouffre s'ouvre sous mes pieds. Je voudrais pouvoir y sauter, échapper à tout cela, à tout ce que ma réponse va impliquer. Mais je ne peux pas. Je suis bloquée sur ce banc, voyant déjà un léger fossé se creuser entre Sung-ie et moi. Pourtant, je refuse de le perdre. Je sais bien que c'est égoïste de ma part: espérer le garder tout en le repoussant. Mais maintenant que je me suis ouverte légèrement à lui, je ne peux pas le laisser partir. Impossible ! Il est le seul garçon dont je me suis rapprochée depuis la mort de mon jumeau. Le seul à qui j'ai dévoilé mes réels ressentis pour Seo Min. D'habitude, je joue l'indifférence pour éviter de devoirs m'expliquer. Mais là, j'ai laissé une brèche dans ma carapace pour qu'il y jette un oeil. Je me suis dévoilée un peu plus. Et finalement, je n'aurais pas dû. Je prends une profonde inspiration et ferme les yeux. Je ne veux pas voir son regard lorsque je vais prononcer les mots qui lui assèneront un horrible coup.


    « Je suis blessée Sung-ie... Profondément... Rien n'est plus pareil depuis la mort de mon jumeau... »


Oui, absolument rien n'est pareil. Le monde est différent. Je suis différente. Je lâche sa main et ramène les miennes sous ma poitrine, les croisant pour éviter de lui montrer mes poings serrés. Je ne veux pas être faible, je le refuse absolument. Et pourtant, lui faire du mal me rend triste. J'ai peur, je crois. Peur qu'il s'en aille. Peur de ne plus être amie avec lui. Peur de ne plus pouvoir passer du temps normalement, sans être entourées d'affaires de police et de twaos. J'inspire un nouveau coup et tourne la tête vers les enfants qui ont disparu. Je me demande bien quelle heure il est. J'entrouvre les lèvres, tentant d'être la plus douce possible.


    « Ce que tu ressens pour moi, je... Je voudrais pouvoir ressentir la même chose. Vraiment... Je voudrais pour te rendre cet amour et te rendre le plus heureux possible, être cette fille qui fais ton bonheur. Mais je ne peux pas... »


Pourquoi tout est si compliqué ? Merde. J'en ai marre. Mon visage est figé et je tente de rester aussi impassible que possible. J'ai l'habitude de ne montrer aucune émotion. C'est comme cela que j'obtiens des réponses lors des différends interrogatoires. La petite brèche dans le mur de glace qui m'entoure s'est refermée aussi vite qu'elle s'est ouverte. Je suis cette Seo Bin animée par la vengeance, qui veut faire payer les meurtriers de son frère. Je suis cette Seo Bin qui n'a plus le gout de vivre, qui l'a perdu en perdant son jumeau. En perdant sa seule et unique famille. Je suis cette fille forte, qui sait porter le poids du monde sur ses épaules. Je me tourne vers mon ami, le regard dénué d'un quelconque sentiment. Non. Il ne peut pas m'aimer. Il n'en a pas le droit. En m'aimant, il risque de se faire plus mal qu'autre chose. Je glisse mon sac sur mes genoux. J'aimerais pouvoir ne pas le blesser. Mais quelles que soient les solutions qui traversent mon cerveau, aucune n'est bonne.


    « Tu es un très bon ami. Mais je ne pense pas que tu puisses être plus... L'amour n'existe pas, je te l'ai expliqué plus tôt. Je n'y crois pas. Ce n'est qu'un conte de fée pour adulte. Et nous vivons dans le monde réel. »


J'aimerais pouvoir dire que je suis désolée, mais cette excuse me semble totalement débile. Alors je m'abstiens. Je dépose un léger baiser sur sa joue, lui montrant que malgré tout je tiens un peu à lui. Juste suffisamment pour refuser de le voir partir. Oui. Juste suffisamment pour vouloir le garder en tant qu'ami. Tout ce que j'espère, c'est qu'il ne va pas partir en courant et me fuir pour toujours...

code by Mandy

Abandonné  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]    

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm going to show you what's Love - [Kim Seo Bin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Han River
한강
 :: Parc de Yeouido
-