Laisserez-vous le destin jouer son rôle ?
 

Partagez | .
 

 It's not my son ! (abandonné)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1556
avatar
« Jeong Min Hwan » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: It's not my son ! (abandonné)   Dim 14 Juil - 17:39

It's not my son !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kwang Jae Hyun & Jeong Min Hwan


Je n'aimais pas le samedi. Pourquoi ? Parce que d'abord, le samedi je ne travaillais pas. Et mes petits bouts me manquaient. Mais en plus de ça, tous mes amis travaillaient eux, ce qui me laissait seul à ne rien faire de la journée. Souvent, j'exploitais ce jour pour m'avancer dans mon travail ou encore aller faire du sport. Mais l'école n'avait repris que depuis une semaine, et en-dehors du trombinoscope de ma classe à retenir, je n'avais pas grand chose à faire. Quant au sport, il faisait trop froid pour que j'aille à la piscine, je n'avais pas envie d'attraper quelque chose en ressortant les cheveux mouillés. Et honnêtement, j'avais la flemme. J'étais donc seul et je m'ennuyais ferme. Ae Woon avait passé la matinée avec moi devant la télé avant de partir prendre son service sur les coups de treize heures.

Désespéré, j'attrapais mon téléphone portable et fis défiler la liste de mes contacts à la recherche de quelqu'un à aller voir. Je n'osais pas déranger Ae Ri qui devait certainement sortir avec des amis, ni Sun Hee qui revenait tout juste à Séoul. Je m'arrêtais alors sur un nom : Kwang Bo Ra. Tiens, cela faisait longtemps que je n'avais pas pris de ses nouvelles, ni de celles de Bo Min, son fils. Moi qui étais en manque de mes petits, le voir me ferait du bien !

Je me levais du canapé sur lequel j'étais affalé et entrepris de me préparer. Sur le chemin, je m'arrêtais dans une pâtisserie pour acheter les gâteaux préférés de mon amie et de son enfant : des tartelettes aux fraises. Je profitais de l'attente à la caisse pour lui envoyer un message la prévenant de mon arrivée, puis payais mes achats. Il me fallait maintenant me rendre jusqu'à Gangnam, là où elle habitait.

Je frappais à la porte puis entrais. Ce n'était pas très poli et absolument pas dans mes habitudes, mais Bo Ra m'avait invité à agir ainsi : avec Bo Min, elle entendait rarement lorsque l'on frappait. Et à peine eus-je le temps d'ouvrir la porte que j'entendis le petit garnement qui criait dans toute la maison, excité comme n'importe quel enfant de quatre ans pourrait l'être.

« Bo Ra ? C'est Min Hwan. Je t'ai envoyé un message mais tu ne m'as pas répondu. », criai-je au hasard dans les pièces vides.

Aussitôt, je perçus des pas dans les escaliers et Bo Min me sauta dans les bras.

« Hyung ! Maman elle est pas là ! T'as amené des gâteaux ? »

Je ris légèrement en lui ébouriffant les cheveux avant de le reposer au sol et de lui montrer la boîte.

« Bien sûr, tu sais bien que je t'en amène à chaque fois Bo Min-ah. »

Alors qu'il lorgnait sur le paquet avec envie, ses paroles me revinrent à l'esprit.

« Maman n'est pas là tu dis ? Tu n'es pas tout seul j'espère ? »

Avant qu'il n'ait eu le temps de répondre, je perçus d'autres pas descendre les escaliers, laissant place à une silhouette que je ne connaissais que trop bien. Ah. Jae Hyun.


Dernière édition par Jeong Min Hwan le Dim 29 Déc - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Dim 21 Juil - 7:56

Aujourd’hui aurait pu être un jour insignifiant durant lequel je serais resté chez moi devant la télé à regarder les dernières daubes en date. Toutefois, aux environs de 11h du matin, la sonnerie de mon portable m’avait arraché à mon sommeil. Il s’agissait de ma sœur qui me demandait si je pouvais garder son fils Bo Min le temps de son absence. D’après ce que j’avais compris, elle devait s’occuper d’une affaire importante et avait besoin que je garde le petit durant l’après-midi.
Bien entendu, je n’avais pas rechigné et avait accepté immédiatement sa requête. Même si j’étais assez maladroit avec les enfants, je les aimais beaucoup et mon neveu, c’était la prunelle de mes yeux. Malgré mes lacunes, je m’efforçais d’être le meilleur oncle possible pour lui. J’espérais juste qu’il voie mes efforts.

C’est donc aux alentours de 14h que je m’étais rendu chez Bo Ra. Cette dernière me donna quelques consignes avant de partir, fit un baiser sur la joue de son fils et la mienne puis partit. A croire que parfois elle me considérait comme son plus vieil enfant.
Je me retrouvais donc avec seul avec le petit Bo Min qui était très énergique aujourd’hui, il semblait ravi de me voir là et ça me faisait plaisir.

« Hyung, viens on va jouer à la console !!! » Me proposa le petit qui semblait plus qu’enthousiaste quant à cette idée. Bien entendu, il avait su me prendre par les sentiments et je ne pouvais pas lui refuser cela.

Le petit m’emmena donc jusqu’au salon et me laissa allumer l’écran ainsi que la console. Je lui tendis une manette et mis en marche le jeu.

« Hyung tu vas perdre !! »

Ce qui était bizarre avec Bo Min c’est que même s’il savait que j’étais son oncle, il m’appelait Hyung. Je ne sais pas si c’est parce que je me comportais comme un ami avec lui et jouait très souvent avec ou alors si c’était de la faute du comportement de Bo Ra envers moi. Toutefois, il ne m’avait jamais appelé tonton et m’avait toujours sollicité d’une manière amicale, il me voyait tel un ami voir même un frère.

« Je l’avais dit que tu aurais perdu ! » Dit-il en éclatant de rire aux éclats, tellement ravi de sa victoire.

Habituellement, je n’aurai jamais laissé gagner quiconque, j’étais un challenger et mauvais joueur par la même occasion. Or, Bo Min était une exception, il était petit et avait malheureusement hérité de mon tempérament en ce qu’il s’agissait des jeux. Il les aimait autant que moi et il en était de même pour la victoire. Le peu de fois où j’avais tâché de jouer normalement et remporté la victoire, le petit s’était mis dans un état pas possible qui m’avait rappelé les états dans lesquels je me mettais à son âge. Il savait de qui tenir le petit. Sauf qu’à son âge j’étais tout de même plus calme, Bo Min était toujours très énergique et plutôt bruyant mais ça, c’était le signe qu’il se portait bien et se développait parfaitement.
Alors que je m’apprêtai à lancer une nouvelle partie, nous entendîmes une voix résonner d’en bas. Je ne savais pas de qu’il s’agissait mais Bo Min sembla reconnaître qui était la personne car immédiatement, il lâcha la manette même si la partie était en cours et avait descendu quatre à quatre les marches pour aller à l’encontre de l’arrivant. Vu la vitesse à laquelle il était parti, il devait apprécier cette personne.

J’entendis un peu de leur échange, il s’agissait d’une connaissance de Bo Ra, ça c’était sûr. Et lorsque ce dernier demanda à mon neveu s’il n’était pas seul, je choisis de descendre à mon tour afin de donner une réponse à sa question.
Lorsque je fus en mesure de distinguer la silhouette qui se dessinait au milieu de la pièce principale, je me renfrognais immédiatement. Il s’agissait de Min Hwan…

« Bonjour… »

Même si je ne l’appréciais pas des masses, par politesse, je m’étais tout de même efforcé de le saluer. Toutefois, je n’étais pas ravi de le savoir ici… Nous étions seuls ici avec Bo Min sans Bo Ra pour nous servir d’intermédiaire. J’espérais juste qu’il passait en coup de vent du coup, je me voyais mal lui faire la conversation alors que je n’en avais pas envie et ne voulais pas rester en sa compagnie. D’ailleurs, je le trouvais bien culoté de venir voir Bo Ra comme si de rien n’était et de traiter Bo Min comme un dongsaeng… Je savais ce qu’il en était et je ne comprenais pas comment il pouvait fuir face à ses responsabilités. Ne ressentait-il rien de voir Bo Min ? Ce type ne devait pas avoir de cœur.
Peu appréciateur de cette visite imprévue, je lui demandai donc ce qui l’amenait ici :

« Quelle est la raison de ta visite ? » L’interrogeai-je de mon ton le plus froid.

C’était plus fort que moi, avec Min Hwan il m’était impossible de me montrer sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1556
avatar
« Jeong Min Hwan » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Jeu 25 Juil - 13:03

Pour comprendre la raison pour laquelle Jae Hyun et moi étions en froid, il fallait remonter presque vingt ans en arrière. Lorsque sa soeur Bo Ra avait déclenché le gène Twao, ses parents s'étaient empressés de se rendre à l'association Twao afin de lui trouver un Donneur. Par le plus grand des hasards, ils avaient rencontrés mes parents qui parcouraient eux-mêmes la liste afin de me trouver une partenaire. Je n'avais pas encore déclenché le gène, mais avec ma lignée, il ne faisait aucun doute que ce ne saurait que tarder. Après avoir discuté, nos parents ont décidé de nous fiancer, Kwang Bo Ra et moi, dans le cas où je sois Donneur. Chacun y trouvait son avantage : la famille Kwang serait rassurée de laisser sa fille dans une famille qui saurait la prendre en charge en tant que Twao, et mes parents étaient plus que satisfaits de la dot que je recevrais à notre mariage.

Seulement, ils n'avaient pas prévu une chose : que je sois Receveur. Tous leurs plans sont tombés à l'eau, mais nos familles ne se sont pas éloignés pour autant. Bo Ra venait souvent à la maison pour que ma mère lui enseigne l'héritage Twao dont elle était porteuse. Et au final, nous étions devenus de bons amis.

Pourquoi alors Jae Hyun me haïssait tant ? Il y a quatre ans, Bo Ra est tombée enceinte, et elle a toujours refusé de donner le nom du père de son enfant. Son petit frère, en grand protecteur, m'a aussitôt soupçonné. Bo Ra et moi avons beau nier, il ne nous croit pas.

Je me retrouvais donc chez Bo Ra, Bo Min pendu à mon bras, face au regard assassin de son oncle. Autant dire que je n'en menais pas large. Ce mec avait vraiment un regard à faire peur lorsqu'il s'y mettait. Je soupirais alors qu'il me servait un bonjour des plus glacials et me demandais la raison de ma venue.

« Bonjour Jae Hyun. Je venais rendre visite à ta soeur mais elle n'est pas là apparemment... »

J'empêchais Bo Min d'ouvrir le paquet de pâtisseries et le pris dans mes bras avant de lui ébouriffer les cheveux.

« Attends un peu Bo Min-ah. Je n'ai même pas eu droit à mon bisou d'abord ! », râlais-je en pointant ma joue du doigt.

Le petit se pencha et m'embrassa avec un gros « MOUAH », m'arrachant un sourire. Sourire qui disparut quand je recroisai le regard de son oncle. Ah, je l'avais presque oublié.

« Ah, je... j'ai amené de quoi faire un petit goûter. Tu aimes les tartelettes à la fraise j'espère ? »

Il ne manquerait plus qu'il soit allergique et me soupçonne de vouloir le tuer. Avec ma chance, je m'attendais à une réplique de ce genre. Au moins Jae Hyun ne pouvait pas m'obliger à quitter les lieux, puisqu'il n'était pas chez lui. J'avais envie de passer un peu de temps avec Bo Min. Fils ou pas, j'adorais ce petit et avais toujours eu un rôle de père de substitution pour lui. Dans les premiers temps surtout, lorsque Bo Ra s'était retrouvée désemparée avec un enfant dans les bras, j'avais été là à chaque petit soucis. Cela n'avait sans doute pas aidé mon cas avec Jae Hyun, mais je ne pouvais pas abandonner mon amie ! Elle comptait sur moi. Alors même si je n'avais rien à voir dans sa conception, cela ne me dérangeait pas le moins du monde d'endosser le rôle du père pour Bo Min. Il fallait bien que quelqu'un prenne cette place en attendant que Bo Ra se trouve quelqu'un. Que cela plaise à Jae Hyun ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Sam 7 Sep - 14:53

Les yeux rivés sur Min Hwan, j’attendais une réponse à ma question. Je n’étais pas ravi de le voir et je ne m’en cachais pas. Je crois même que si mes yeux avaient été des mitraillettes, il serait mort dans la seconde qui suit. Tout ce que m’inspirait ce garçon était rage et dégoût, je le haïssais et faire comme si tout allait bien m’était impossible. Je n’étais pas hypocrite et faire abstraction de mes sentiments n’était pas une capacité que j’avais.

« Bonjour Jae Hyun. Je venais rendre visite à ta soeur mais elle n'est pas là apparemment... »

Je ne parvenais pas à déterminer si l’absence de Bo Ra était plutôt positive ou non. Dans un sens, cela m’évitait de recevoir des réprimandes de cette dernière quant à mon comportement et puis ainsi elle était épargnée d’avoir à subir la compagnie de ce lâche. Mais dans l’autre, je me retrouvais assez mal à l’aise en n’ayant aucun intermédiaire pour dialoguer avec l’objet de mon hostilité bien qu’en réalité, je n’avais guère envie de converser avec lui. Tout ce que j’espérais du plus profond de mon cœur était qu’il parte bientôt et nous laisse retourner à nos occupations, Bo Min et moi. De la sorte, tout le monde serait épargné et satisfait puis il n’y aurait aucun grabuge car il n’était pas dit le temps que je saurais rester calme et poli.

Je contemplais les interactions entre mon neveu et ce type. Bo Min semblait tellement l’apprécier et non uniquement les pâtisseries qu’il avait apporté que j’en eus un petit pincement au cœur. Comment allait-il le prendre si un jour il savait la triste vérité ? Comment lui annoncer que ce garçon qu’il considérait comme un oncle plus que moi-même qui l’était réellement, était en vérité son père. Cette pensée me rendit morose, j’avais peur pour mon neveu et son équilibre. Par conséquent, un subit élan de colère se saisit de moi et mon regard s’assombrit encore plus tandis qu’il se posa sur Min Hwan.

« Attends un peu Bo Min-ah. Je n'ai même pas eu droit à mon bisou d'abord ! », râla-t-il en pointant sa joue du doigt.

Tenait-il à me faire craquer et que mon poing vienne s’abattre de plein fouet contre son visage ? Il voulait vraiment me faire sortir de mes gonds ? Le pire c’était tout l’entrain que Bo Min avait mis dans cet élan d’affection qui ne fit qu’intensifier ma colère. Comment pouvait-il être aussi insensible et ne pas assumer son rôle de père ?

« Ah, je... j'ai amené de quoi faire un petit goûter. Tu aimes les tartelettes à la fraise j'espère ? »

Il sembla avoir remarqué mon air menaçant et en parut même mal à l’aise tandis que je ne faiblissais pas et conservais la même attitude, le surplombant de toute ma grandeur. Peut-être même que de la sorte, il se déciderait enfin à partir, comprenant qu’il n’avait aucunement le droit de venir ici ?

De plus, comment pouvait-il me proposer un dessert que je détestais plus que tout alors qu’il y en avait d’autres disponibles ? Certes, il m’aurait proposé un chou au chocolat, j’aurais tout de même refusé mais le fait de me proposer le dessert que je détestais le plus au monde et cela avec un petit sourire que je jugeais moqueur, ne fit que faire grandir en moi cette colère qui ne cessait de s’accroître. A ce point, je n’étais plus sûr de me contrôler bien longtemps.

« Est-ce un jeu pour toi ? » Parvins-je tout de même à lui demander mais tout de même de mon ton le plus glacial, le visage complètement fermé.

Je n’étais pas sûr qu’il comprenne à quoi je faisais allusion ou alors il aurait fait mine de ne pas comprendre, c’était son genre, il était sournois.

« Au fait, tu as dit venir voir Bo Ra, pas vrai ? Il se trouve qu’elle n’est pas là donc…  Donc je pense que tu n’as plus aucune raison de rester ici… »

Au moins le message avait le mérite d’être clair. Je n’aurai pu trouver meilleur moyen de le mettre à la porte que d’une manière aussi détournée et cassante à la fois. En l’invitant à prendre la porte d’une manière civilisée, j’avais à la fois trouvé le moyen de marquer un point. Je saluais d’un sourire satisfait ma manœuvre et attendait sa réaction, il semblait avoir été pris de court et manifestait de nouveau de la gêne.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1556
avatar
« Jeong Min Hwan » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Sam 14 Sep - 13:00

Vu le regard assassin qu'il me lança, je jugeais que sa réponse devait être très proche du « Tu sais où tu peux te la mettre ta tartelette ? ». Je déglutis, peu habitué à tant d'hostilité de la part de quelqu'un. Habituellement, j'étais plutôt apprécié par les personnes que je côtoyais, ou du moins toléré. Mais avec Jae Hyun, je ne recevais que de la haine et de grands regards plein de reproches. C'était fou tout de même qu'un adulte soit aussi têtu et ne veuille pas comprendre qu'il se trompait.

« Est-ce un jeu pour toi ? »

Le ton sec me fit l'effet d'une gifle. Je soupirais et m'accroupis pour me mettre à la hauteur de Bo Min. Je ne voulais pas qu'il assiste à une telle scène.

« Bo Min-ah, tu veux bien aller jouer dans ta chambre ? Tonton Jae Hyun et moi devons avoir une conversation de grands, d'accord ? Je viendrai te chercher pour le goûter. », lui demandai-je en souriant.

Heureusement, Bo Min était un enfant obéissant. Il protesta pour la forme mais monta à l'étage tout de même.

« Au fait, tu as dit venir voir Bo Ra, pas vrai ? Il se trouve qu’elle n’est pas là donc…  Donc je pense que tu n’as plus aucune raison de rester ici… »

Je me tournais vers Jae Hyun et croisais les bras sur mon torse en fronçant les sourcils. Sérieusement, ce gamin - car c'était ce qu'il était - commençait à me taper sur les nerfs.

« Ecoute Jae Hyun, je sais que tu ne me portes pas dans ton coeur, mais ce n'est pas une raison pour être si désagréable. Oui, je suis venu voir Bo Ra ET Bo Min. Et comme Bo Min est là, je compte bien en profiter un peu. »

Je pris le carton contenant les tartelettes à la fraise et me dirigeais vers la cuisine pour le mettre au frais. Hors de question de gâcher le goûter de Bo Min en plus de ça.

« Il faudra que tu m'expliques pourquoi tu t'obstines à me détester comme ça. Franchement, grandis un peu Jae Hyun. Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, ça fait de la peine à ta soeur et à ton neveu. »

À moi aussi, bien évidemment, mais je doutais fort que cela l'intéresse. Au contraire, il serait heureux de l'apprendre. Je retournai dans le salon, alors qu'il n'avait pas bougé. C'est un soupir las qui passa la barrière de mes lèvres cette fois.

« Bo Min n'est qu'un enfant tu sais. À son âge, il doit certainement se demander pourquoi il n'a pas de papa comme les autres enfants. Tu penses vraiment que tu l'aides à chaque fois que tu m'accuses de l'avoir abandonné ? Même si c'est faux, aie au moins la décence de ne pas le faire devant lui. Ça ne peut en aucun cas lui faire du bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Mer 18 Sep - 16:48

Je ne décolérais pas et gardais le regard braqué sur celui que je considérais comme mon pire ennemi. Je n’avais pas peur de lui, il était petit, un peu trapu à mon goût et il ne me semblait pas être le genre à se battre, ou alors peut-être que ça lui était déjà arrivé… Mais j’étais persuadé qu’il ne devait pas être du genre bagarreur. Je pensais avoir un clair avantage grâce à mes entraînements quotidien au club de boxe.
Je secouai un instant la tête, pourquoi pensais-je à une bagarre ? Même si l’ambiance n’était pas à son meilleur fixe, nous n’en étions pas encore à ce point-là et pourtant l’idée de me battre m’avait effleuré l’esprit… En fait, cela faisait maintenant pas mal de temps que je rêvais d’enfoncer mon poing dans son visage d’enfant. Cela me démangeait même, mais je m’étais toujours retenu.

« Bo Min-ah, tu veux bien aller jouer dans ta chambre ? Tonton Jae Hyun et moi devons avoir une conversation de grands, d'accord ? Je viendrai te chercher pour le goûter. »

Mauvaise idée, Min Hwan, très mauvaise idée. Avoir une conversation sérieuse ? Toi et moi ? Je me dis que tu ne devais pas tenir tant que ça à ta vie, quel zèle.
C’est donc pour cette raison que j’avais choisi de l’inviter à partir. Il le valait mieux pour tout le monde, je ne savais vraiment pas encore combien de temps je tiendrai de la sorte. J’aurais même espéré qu’il comprenne que j’étais sur les nerfs et que d’une minute à l’autre, les choses pourraient dégénérer mais il s’obstinait à vouloir parler avec moi. Comptait-il me ramener à la raison ? Peu importe combien il pourrait dire vrai, dès lors qu’il était question de Min Hwan, je n’écoutais rien de ce qu’il pouvait dire.

« Ecoute Jae Hyun, je sais que tu ne me portes pas dans ton coeur, mais ce n'est pas une raison pour être si désagréable. Oui, je suis venu voir Bo Ra ET Bo Min. Et comme Bo Min est là, je compte bien en profiter un peu. »

En effet, je ne te portais pas dans mon cœur et heureusement, tu l’avais bien compris. Très bien, peut-être n’étais-tu pas si bête que je le pensais ou alors pour une fois, tu venais enfin d’avoir un éclair d’intelligence. Toutefois, le restant de la réponse ne me plut aucunement. De un, il n’avait pas à me dicter ma conduite, si je voulais être désagréable, c’était mon droit et de deux, je n’appréciais pas le fait de savoir que sans aucune honte, il admette être venu pour voir ma sœur et mon neveu. Je le trouvais toujours davantage sans-gêne, du coup ma mauvaise humeur continua de s’accentuer. Et en plus de cela, voilà qu’il fit comme s’il était chez lui en allant mettre les tartelettes à la fraise au frais. Je bouillais toujours plus de l’intérieur. J’allais vraiment finir par exploser à e rythme-là. Mais comme si cela ne suffisait pas, Min Hwan en rajouta. N’avait-il pas comprit que déjà il m’agaçait plus que tout mais que là, il ne faisait qu’empirer les choses ?!

« Il faudra que tu m'expliques pourquoi tu t'obstines à me détester comme ça. Franchement, grandis un peu Jae Hyun. Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, ça fait de la peine à ta soeur et à ton neveu. »

Je manquai de vaciller, était-il sérieux ?! Il osait me demander la raison de ma haine ?! Et il m’invitait à grandir un peu ? De plus, il osait dire que j’étais celui qui faisait mal à mes proches ?! Je manquais de lui enfoncer mon poing dans la figure, il allait trop loin là. J’étais dans un tel état de rage que j’étais prêt à lui bondir dessus et le frapper sans m’arrêter. Comment pouvait-il avoir le culot de me mettre tous ces tors sur le dos alors qu’il était celui qui avait causé tout cela en refusant d’admettre sa paternité !! Décidemment, moi qui croyais qu’on avait touché le fond depuis bien longtemps, il y avait toujours quelque chose pour me signifier qu’en réalité, non, Min Hwan trouvait toujours le moyen de s’enfoncer davantage.
Toutefois, je ne choisis pas de lui répondre. Pas que je n’en avais pas l’envie, au contraire. Mais si je le faisais, il n’y aurait pas eu que les paroles qui auraient pu lui faire mal mais également les coups qui seraient venus en même temps. Néanmoins, je ne pouvais pas agir ainsi, je n’étais pas chez moi et Bo Min était toujours à l’étage, je ne voulais pas qu’il prenne peur. Cependant, Min Hwan lui, ne s’empêcha pas de parler, il continua même, ne semblant pas avoir constaté l’état dans lequel j’étais à présent. Pourtant j’étais persuadé que la rage qui s’était emparée de mon être pouvait être palpable à des kilomètres à la ronde.

« Bo Min n'est qu'un enfant tu sais. À son âge, il doit certainement se demander pourquoi il n'a pas de papa comme les autres enfants. Tu penses vraiment que tu l'aides à chaque fois que tu m'accuses de l'avoir abandonné ? Même si c'est faux, aie au moins la décence de ne pas le faire devant lui. Ça ne peut en aucun cas lui faire du bien. »

Je ne pus plus en supporter davantage et avant que ma bouche ne s’ouvre, ce fut mon poing qui fut plus rapide. Ce dernier vint s’abattre avec énormément de force contre quelque chose de dur. J’avais mal mais je m’en fichais à l’instant même, j’avais besoin d’évacuer toute cette rage contenue. Toutefois, ce n’était pas dans le visage de Min Hwan que j’avais dirigé mon coup mais juste sur le mur, à quelques centimètres de sa propre tête. Je n’étais pas non plus fou à ce point même si ça me démangeait de le frapper. Mais contrairement à ce que ce sale type pouvait croire, je me souciais de ma sœur et de mon neveu. Osait-il dire qu’il était celui qui faisait le plus attention à eux ?! Ou alors que seulement lui savait comment s’y prendre ?!

« Je ne m’y prends peut-être pas toujours bien pour protéger ma sœur et mon neveu. Toutefois, là, tu dépasses les bornes. Il m’arrive de me montrer désagréable avec toi en présence de Bo Min mais jamais je ne me serai permis de t’accuser d’être son géniteur devant lui ! Tu crois que je ne suis pas sensible à son bien être ou ses émotions ?! Tu crois tout savoir et te permets de faire des leçons de morales ainsi que de te mêler alors qu’en réalité, tu ferais mieux de rester à ta place ! Il vaut mieux, sinon la prochaine fois, je ne sais pas si je pourrais me contrôler… Sache qu’aujourd’hui, mon poing dans ta face, ce n’est pas passé bien loin. »

Je me détournai de lui et me dirigeai vers l’évier afin de passer mon poing endolori et ensanglanté sous l’eau. J’essayai de ne rien montrer mais j’avais mal. De plus, la couleur bleuâtre/violâtre de ce dernier ne me présageait rien de bon…
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1556
avatar
« Jeong Min Hwan » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Mar 24 Sep - 12:43

Je sursautais alors que le poing de Jae Hyun s'abattait sur le mur. Mes yeux s'écarquillèrent d'horreur à la pensée que ce coup aurait pu m'être dirigé. Le dégoûtais-je à ce point pour qu'il veuille me frapper ? Je tremblais, autant de peur que de peine. Jamais je n'aurais pensé insuffler un tel sentiment de haine à quelqu'un. Et tout ça... tout ça pour rien au final. Je ne parvenais pas à savoir comment je pouvais lui faire comprendre qu'il se trompait. On avait tout essayé...

« Je ne m’y prends peut-être pas toujours bien pour protéger ma sœur et mon neveu. Toutefois, là, tu dépasses les bornes. Il m’arrive de me montrer désagréable avec toi en présence de Bo Min mais jamais je ne me serai permis de t’accuser d’être son géniteur devant lui ! Tu crois que je ne suis pas sensible à son bien être ou ses émotions ?! Tu crois tout savoir et te permets de faire des leçons de morales ainsi que de te mêler alors qu’en réalité, tu ferais mieux de rester à ta place ! Il vaut mieux, sinon la prochaine fois, je ne sais pas si je pourrais me contrôler… Sache qu’aujourd’hui, mon poing dans ta face, ce n’est pas passé bien loin. »

Ça, je le savais bien. Je soupirais et me décollais du mur, le suivant alors qu'il allait passer sa main sous l'eau. Cet idiot s'était vraiment fait mal. Je m'approchais et attrapais sa main pour l'inspecter.

« Bouge pas, je vais chercher de quoi arranger ça. »

Puis je me dirigeais vers la salle d'eau et revins avec la trousse de premiers secours. Jae Hyun essaya bien de se débattre, mais je l'en empêchais en retenant son poignet : j'avais plus de force que lui après tout.

« Je t'ai dit de ne pas bouger, sale gamin têtu. », m'exclamais-je doucement.

J'appliquais d'abord le désinfectant avant de recouvrir ses bleus d'une pommade qui limiterait la douleur puis de bander sa main. Je secouais la tête, épuisé.

« Je suis désolé pour ce que je t'ai dit, je reconnais que c'était déplacé. Heureusement, tu ne t'es rien cassé... »

La tête toujours baissée, je rangeais les produits dans la trousse et la refermais, avant de m'appuyer contre le lavabo, les bras croisés.

« Je ne pense pas que tu sois un mauvais oncle ou un mauvais frère Jae Hyun. C'est normal que tu veuilles les protéger. Mais tu ne t'en prends vraiment pas à la bonne personne. Sérieusement, je ne sais plus comment te le faire comprendre. Aucun de nos arguments, que ce soit ceux de Bo Ra ou les miens, ne t'ont fait revenir sur tes positions. Qu'est-ce qu'il te faut de plus Jae Hyun ? Est-ce que tu veux vraiment que je fasse un test de paternité pour te le prouver ? Et comment on va l'expliquer à Bo Min dans ce cas-là ? Parce que lui aussi devra donner de son sang pour ce test. »

J'étais vraiment las de cette situation. Je soupirais une énième fois, me massant les tempes du bout des doigts en fermant les yeux. Dire que cela durait depuis des années, depuis la naissance de Bo Min. Je pouvais comprendre Jae Hyun, moi aussi j'avais cherché à savoir qui était le père de cet enfant. Mais Bo Ra m'avait clairement dit qu'elle ne le dirait pas, et je n'avais jamais insisté, bien que je lui avais précisé que ma porte était ouverte si besoin. Alors oui, je comprenais qu'il s'inquiète. J'aurais simplement préféré qu'il ne me soupçonne pas d'être celui qui avait abandonné sa soeur et son neveu. Cela ne me ressemblait tellement pas, jamais je n'aurais pu faire une chose pareille. Si ça avait été moi, nul doute que je serais resté. J'aurais même épousé Bo Ra si ça avait pu lui donner une certaine stabilité. Mais je doutais fort qu'elle aurait accepté, la connaissant.

« Désolé de te dire ça de façon aussi directe Jae Hyun, mais je n'ai jamais eu de rapports sexuels avec ta soeur. Je n'en ai jamais eu avec aucune femme d'ailleurs, et je n'ai pas non plus fait de don de sperme. Donc il n'y a absolument aucune chance que l'un de mes enfants existe dans ce monde à l'heure actuelle. »

Vraiment, je ne savais pas ce qu'il lui fallait de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Invité » Invité
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Sam 5 Oct - 19:41

Alors que j’étais occupé à laisser mon poing endolori sous l’eau bien froide, Min Hwan s’approcha de moi, il semblait tout de même s’inquiéter de mon état alors que je ne lui avais rien demandé. Il me prit même la main pour regarder de plus près. J’aurais aimé pouvoir reculer mon poing, ne souhaitant pas qu’il me touche mais à cause de la douleur, je n’y étais pas parvenu ou plutôt, je n’avais pas envie de m’y essayer, craignant la douleur.

"Bouge pas, je vais chercher de quoi arranger ça. »

Il s’absenta le temps de quelques minutes afin de chercher de quoi me soigner. Quant à moi, je restais là comme un idiot, attendant le retour de celui que je considérais comme mon pire ennemi. Ce pire ennemi dont j’étais en ce moment-même dépendant. Je ne pus m’empêcher de secouer la tête d’un air désapprobateur surtout lorsque ce dernier revint et tenta de me donner de soins, je ne voulais pas lui donner ce plaisir de montrer une quelconque dépendance en ce moment-même.

« Je t'ai dit de ne pas bouger, sale gamin têtu. »

Il en revenait encore à me traiter de « gamin ». Me comparait-il aux élèves de sa classe ? Ou alors, avait-il réalisé que je n’étais plus l’enfant qu’il avait connu ? Car lui et moi, ça faisait très longtemps qu’on se connaissait en réalité. Nos familles étant proches, nous nous étions rencontrés lorsque Bora et lui avaient été introduits l’un à l’autre. Peut-être me voyait-il encore comme le môme de cette époque. Ou alors juste à cause du fait de mon comportement borné et agressif à son égard.
Alors qu’il était en train d’effectuer sur ma main les divers soins nécessaires, il reprit de nouveau la parole tandis que je demeurais silencieux, quelque peu mal à l’aise à cause de la situation actuelle.

« Je suis désolé pour ce que je t'ai dit, je reconnais que c'était déplacé. Heureusement, tu ne t'es rien cassé... »

Il s’arrêta un instant pour ranger tout le matériel tandis que j’étais surpris de la sincérité de ses propos, il me sembla même que je ne l’avais jamais vu aussi sincère envers moi.

« Je ne pense pas que tu sois un mauvais oncle ou un mauvais frère Jae Hyun. C'est normal que tu veuilles les protéger. Mais tu ne t'en prends vraiment pas à la bonne personne. Sérieusement, je ne sais plus comment te le faire comprendre. Aucun de nos arguments, que ce soit ceux de Bo Ra ou les miens, ne t'ont fait revenir sur tes positions. Qu'est-ce qu'il te faut de plus Jae Hyun ? Est-ce que tu veux vraiment que je fasse un test de paternité pour te le prouver ? Et comment on va l'expliquer à Bo Min dans ce cas-là ? Parce que lui aussi devra donner de son sang pour ce test. »

En effet, je n’avais jamais écouté leurs arguments, il était tellement plus simple de rejeter la faute sur Min Hwan et penser qu’il était le père. Je m’étais laissé bercer par mes propres illusions, j’avais accepté de croire ce que je souhaitais sans faire attention à la réalité. Au fond de moi-même, je savais bien que Min Hwan n’était pas le père et que c’est dernier était sauvé dans la nature. Mais cette haine qui avait alors vu le jour en moi, avait eu besoin d’une cible, une cible fascine et malheureusement c’était sur Min Hwan que cela s’était porté, il était tellement simple de se persuader qu’il était le père de Bo Min, tellement de hasards pouvaient mener à cette conclusion.

« Désolé de te dire ça de façon aussi directe Jae Hyun, mais je n'ai jamais eu de rapports sexuels avec ta soeur. Je n'en ai jamais eu avec aucune femme d'ailleurs, et je n'ai pas non plus fait de don de sperme. Donc il n'y a absolument aucune chance que l'un de mes enfants existe dans ce monde à l'heure actuelle. »

Pour être honnête, j’avais pensé qu’ils avaient eu une histoire dans le passé car je savais que Bo Ra avait toujours tenu à lui et en avais même été sincèrement amoureuse. Je me demandais même si ce n’était pas encore d’actualité et ce détail m’agaçait plus que tout. Je me sentais triste du fait que ma Bo Ra ne pouvait vivre une vie sentimentale épanouie à cause de son cœur qui s’était attardé sur la mauvaise personne. Mais Min Hwan méritait-il tant de haine pour quelque chose qu’il n’avait pas demandé ?

Je ne pus réprimer un soupire de frustration, il venait de me balancer au visage toute la vérité et je ne pouvais pas nier son existence, je ne le pouvais plus. Il avait raison, il n’était pas le père et je ne pouvais pas continuer de le rendre responsable de cela juste afin de calmer la frustration de ne pas pouvoir m’en prendre au vrai père. Min Hwan avait assez joué les boucs émissaires et cela faisait du mal à ma sœur ainsi qu’à Bo Min. Bo Min qui semblait préférait Min Hwan à moi… Une autre raison qui m’avait amené à détester Min Hwan plus que je ne le détestais déjà.

« Au fond je l’ai toujours su mais… mais il était facile de croire que tu étais le père… Au moins, je pouvais rediriger ma colère envers une personne et non un homme disparu dans la nature…  même si au fond c’était injuste pour toi… mais disons que… qu'il était plus simple de te détester… Attends, tu es toujours puceau?!!!! »

A ce rythme, la palme de l’homme le plus diplomate au monde pourrait m’être discernée. Quel manque de tact sérieusement ! Bien sûr qu’il allait mal prendre mes propos, en particulier les derniers mots que j’avais prononcé mais, cela n’était plus une surprise maintenant de savoir qu’entre Min Hwan et moi, il n’y aurait jamais de retour en arrière possible. Notre relation s’était beaucoup trop dégradée pour pouvoir espérer l’améliorer. Pas vrai ? Et puis, cette révélation que je venais juste de réaliser vers la fin m'avait tellement choquée que mes mots avaient dépassé ma pensée. Mais pour être honnête, qui ne l'aurait pas été dans ma situation?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1556
avatar
« Jeong Min Hwan » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Dim 13 Oct - 10:04

Pour une raison que je ne pouvais justifier, j'avais l'impression que cette fois - oui, enfin - mes arguments avaient fait mouche. Je pouvais le voir sur les expressions du visage de Jae Hyun. Je le connaissais bien après tout, depuis sa naissance en vérité. Peut-être était-ce pour ça que je ne pouvais le voir autrement que comme un gamin, bien que je sache qu'il avait passé ce stade et avait même une bonne situation professionnelle. Il fallait dire que son comportement à mon égard ne m'aidait pas à le considérer comme un homme mature, même si j'en comprenais les raisons.

Je l'observais alors qu'il semblait en plein débat intérieur. Ses sourcils se fronçaient parfois, quelques soupirs s'échappaient de ses lèvres. Je m'attendais presque à voir sortir de la fumée de ses oreilles à ce rythme. Étais-je si compliqué à comprendre que cela ? Ou était-ce la vérité qui était difficile à accepter ?

« Au fond je l’ai toujours su mais… mais il était facile de croire que tu étais le père… Au moins, je pouvais rediriger ma colère envers une personne et non un homme disparu dans la nature…  même si au fond c’était injuste pour toi… mais disons que… qu'il était plus simple de te détester… »

J'adressais une prière muette. Enfin Jae Hyun semblait accepter la vérité. À force, je n'y croyais plus.

« Attends, tu es toujours puceau?!!!! »

J'éclatais de rire. Sa question m'avait tellement pris au dépourvu, et son visage était si expressif que je n'avais pas pu m'en empêcher. Je fermais les yeux en me tenant les côtes, incapable de m'arrêter. Je commençais même à éprouver quelques difficultés à respirer à cause du fou rire. Il me fallut bien quelques minutes pour réussir à me calmer. J'essuyais les larmes qui avaient perlé aux coins de mes yeux et repris mon souffle calmement.

« Désolé, mais tu aurais dû voir ta tête... »

Je pouffais légèrement avant de me reprendre. Toute la tension accumulée depuis la naissance de Bo Min venait de se relâcher d'un coup, et cela me laissait une sensation bizarre. J'adressais un petit sourire à Jae Hyun.

« Je suis content que tu admettes t'être trompé. Et je sais très bien que j'étais une cible facile pour ta haine. Je ne t'en veux pas pour ça. »

Il aurait été idiot de lui en vouloir et de prolonger cette relation haineuse. Je préférais passer l'éponge et repartir sur de bonnes bases.

« Et je te remercie de t'inquiéter pour moi Jae Hyun, mais non, je ne suis pas puceau. »

J'étouffais un autre rire.

« Je suis simplement gay. Ce dont ta soeur est également au courant. Donc tu vois, aucun risque ! »

Le dire ainsi me faisait vraiment bizarre. Peu de personnes étaient au courant pour ma sexualité, seulement Bo Ra, mes parents et mes amants en vérité. Et je n'étais pas du genre à déclarer ça comme ça, comme si je disais m'être acheté du sucre. Mais d'un autre côté, le sujet s'était présenté de lui-même, et Jae Hyun était loin d'être un inconnu. Je ne pouvais tout de même pas m'empêcher de me triturer les doigts, quelque peu anxieux de sa réaction : ce n'était pas forcément bien vu en Corée.

« Par contre... Presque personne n'est au courant alors... si tu pouvais éviter d'en parler, ça m'arrangerait... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1556
avatar
« Jeong Min Hwan » TWAO ☆ Avoider
Administrateur
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   Dim 29 Déc - 9:21

Abandonné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Contenu sponsorisé »
MessageSujet: Re: It's not my son ! (abandonné)   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's not my son ! (abandonné)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hollow Fusion :: Gangnam
강남
 :: Villas
-